Ce que révèle la menace d’expulsion de 7 000 Marocains établis en Cote d’Ivoire

M6 menace
La situation des Marocains en Afrique devient de plus en plus critique. D. R.

L’information qui fait la Une de nombreux médias marocains sur la menace d’expulsion qui pèse sur pas moins de 7 000 ressortissants de ce pays établis en Côte d’Ivoire a le mérite de révéler l’existence d’une forte communauté marocaine dans les pays africains.

On apprend, en effet, que les autorités ivoiriennes ont imposé une taxe sur le renouvellement des titres de séjour et que l’écrasante majorité dé ces ressortissants marocains n’a pas les moyens de s’en acquitter.

Cette situation désastreuse d’extrême pauvreté dans laquelle vivent les sujets de Mohammed VI dément les affirmations rabâchées par le Makhzen sur une prétendue influence qu’exercerait le voisin de l’Ouest dans le continent africain. Il s’avère, au travers de cette information, que les Marocains ne jouissent d’aucun statut particulier et, plus grave encore, arrivent difficilement à subvenir à leurs besoins.

Cette menace d’expulsion s’ajoute à de nombreuses autres difficultés vécues par les Marocains à l’étranger. Pour rappel, des migrants marocains qui avaient été séquestrés par des milices armées en Libye n’ont dû leur salut qu’aux manifestations de leurs proches qui ont dénoncé leur abandon par le régime de Rabat. Ces migrants ont fini par être rapatriés par les autorités officielles marocaines craignant que la situation dégénère dans un contexte marqué par des mouvements de contestation qui durent depuis plusieurs mois.

On sait maintenant que de nombreux Marocains ont été forcés de s’établir dans des pays africains pour fuir la misère dans leur pays et que leur situation des ces pays n’est pas meilleure.

K. B.

Comment (31)

    jubator
    21 janvier 2018 - 18 h 43 min

    les habitants de Ait bouguemaz ont fait des appels de desespoir à leur Mimi6,afin qu’il daigne leur porter secours par qques moyens de subsistance en ces jours de froid surtout que cette region est reputée tres neigeuse parfois jusqu’à 1,5m..La vidéo de Fatima d’Azilal,un témoignage à faire fondre un coeur de pierre,au lieu d’aider ses sujets,Mossieu Mimi6 veut jouer dans la cour des grands,en envoyant 30tonnes d’aide alimentaire au Madagascar(TELQUEL)..CHARITE BIEN ORDONNEE COMMENCE PAR SOI MEME.. BREL a dit…Non Mssieur non..faut pas faire le riche quand on n’a pas le sou…Quand à la Cote d’ivoire,rien qu’à Abidjan,il y a plus de 10 000 marocaines(filles et femmes matures) dans tous les quartiers et ruelles de sexe de la ville..

    8
    9
    Mokrane
    21 janvier 2018 - 14 h 10 min

    Vraiment je ne comprend pas comment cette soit-disant « Diaspora marocaine » soit incapable de payer l’équivalent de 500 euros pour renouveler une carte de séjour valable pour 5 ans !!!
    À moins que ça soit une « Diaspora marocaine saisonnière » comme celle qu’on voit en Espagne lors de la recolte de la tomate ?
    Enfin heureusement qu’il y’a dans ces pays africains une vraie Diaspora Libanaise qui fait tourner l’économie de ces pays.

    20
    3
    Paris 75011
    21 janvier 2018 - 12 h 48 min

    Moi ce que je sais de l’Afrique et notamment de la Côte d’Ivoire pour l’avoir visité, c’est qu’environ 95% des serveuses de comptoirs de débits de boissons et autres « hôtesses » d’hôtel 4 et 5 étoiles ainsi que les pub et boîtes de nuit de ces même lieux, sont de jeunes marocaines très aguichantes à la cuisse légère pour ne pas dire très légère.
    Par contre les nombreuses marocaines mâtures s’occupent plutôt des cuisines et du nettoyage des chambres de ces meme hôtels en ayant aussi la cuisse légère pour leurs heures supplémentaires bien entendu.
    C’est un témoignage vivant de ma part.

    31
    12
    ali
    21 janvier 2018 - 11 h 50 min

    Nous devrions être plus percutant envers la monarchie en ne lui faisant aucun cadeau.

    21
    7
    CHAOUI-BAHBOUH
    21 janvier 2018 - 11 h 31 min

    Le Roitelet du Makhzen, à bien compris en vidant le Maroc de ses enfants et plus il trouve la voie libre et dominer ses SUJETS, (Ce mot ne vient pas de moi, mais de l’ASSASSIN II, son père), le mot sujet dans Larousse = Membre d’un État soumis à l’autorité d’un souverain : Les sujets de Sa « Gracieuse Majesté ». Hommes et femmes qui parcourent le mondes et les lointaines contrées pour faire fortune et engraisser sa Majesté et toute sa famille, des ibn « SIDI et LALA), c’est ainsi entre la drogue qui circule par avion et les migrants envahissent l’Europe et la totalité des pays, où il y à a gratter, c’est bon à prendre, mais, je ne suis pas contre ce pauvre peuple, mais l’Art et la manière de procéder en jetant ses Femmes à la prostitution dans le golf et en Europe et presque dans toutes les contrées et ses enfants à faire les travaux de besogne, il faut vider l’océan Maroc pour se nourrir de ses poissons et offrir le Luxe à sa Majesté et à sa famille !!!

    22
    7
    Ahmed ADDOU
    21 janvier 2018 - 9 h 33 min

    Ce qui est certain est que le jour où le peuple marocain se réveillera, le Maroc redeviendra un pays normal.

    28
    10
      le niveau
      21 janvier 2018 - 14 h 51 min

      se pays ne se reveillera jamais au grand jamais sous l´effet de la drogue je pense pas …faut voir comment des jeunes meme des mineurs qui travaille la drogue dans les montagne…disons un peupe endormit par la drogue des alaouites …et le malheur se peuple ne veut pas se reveiller

      11
      3
    Houari31
    21 janvier 2018 - 9 h 25 min

    @Verso. Au moins ça te permet d’avoir le vrai sens de la notion « Exception Marocaine » vue sous un autre angle que celui que claironne au quotidien à presse propagandiste de ton Roitelet M6.

    18
    7
    Chaoui
    21 janvier 2018 - 6 h 47 min

    On peut toujours nous critiquer mais NOUS nous n’avons pas la tête qui plane mais bien les pieds sur terre, et nous savons où nous allons :

    24
    7
    Viva l'Aldjérie
    21 janvier 2018 - 4 h 18 min

    La honte, les marocains exportent leurs clochards et leurs filles de joie jusqu’en Afrique noire et après ils se la racontent comme quoi ce sont des entrepreneurs désireux de développer l’Afrique à eux tout seuls. Alors que nous on ne nous passe rien et quand il n’y a rien à dire ça invente des bobards, on cache toutes les turpitudes du maroc, sauf quand le voile de l’omerta se soulève de temps en temps par inadvertance.
    Des gueux venus d’Afrique du Nord partis quasiment mendier en Afrique subsaharienne, qui savait ça ? Il n’y a pas à dire, les marocains font tout pour redorer le blason maghrébin, déjà qu’en Belgique et aux Pays Bas…

    40
    9
    Felfel Har
    20 janvier 2018 - 23 h 27 min

    La came et la camelote marocaines ne sont plus les bienvenues chez Ouattara, l’autre Tartarin de Tarascon, et celà était prévisible. Le forcing de Momo 6 et de Macron 1er pour ouvrir les portes de l’Afrique de l’ouest n’avaient pour but que permettre une soft invasion des narco-trafiquants marocains. Retour à l’envoyeur! J’espère que d’autres pays africains ouvriront les yeux sur les dangers que font peser sur leur pays les paroles mielleuses du Roi du H. Pour avoir la paix sociale chez lui, il serait bien avisé de la céder à un prix modique à ses sujets.

    34
    8
      Chaoui
      21 janvier 2018 - 4 h 57 min

      Mieux valant tard que jamais, les pays Ouest Africains commencent à ouvrir les yeux sur la réalité de la demande d’adhésion du Maroc à la…Cédéao…
      D’illustres économistes de chez-eux rapportent dans les lignes de leur presse le propos tenus au Maroc par Pierre Gattaz (représentant du Patronat français) à son homologue marocain et lui disant : « Le Maroc va servir à la France de cheval de Troie pour la reconquête des marchés africains »…
      Voici le lien :
      https://www.ouestaf.com/Cedeao-Maroc-cheval-de-Troie-de-la-France-en-Afrique_a6895.html

      24
      4
        anonyme
        21 janvier 2018 - 8 h 53 min

        Merci de conforter ce que j’avais posté ici il y a un mois : le Maroc est le cheval de Troie non seulement de la France mais de la finance internationale, alias Rotshchild, Lazarre et consorts (soit 99 % des banques mondiales) !

        18
        4
    Anonyme
    20 janvier 2018 - 22 h 53 min

    Moi je constate que les maro-cons sont une peuplade maudite ! a force de baiser les mains de leur seigneurs alouites et les vénèrent jusqu’a en faire un koufr puisqu’ils déclarent Allah ensuite el watan ensuite le batard qu’il nomme malik au lieu de Radaytou Billahi Raben wel Islamou Dina wa Mohamedou Rassoulla ( QLSSL) Pour cela Rabi Sabhanou Les a maudit en Leur Donnant une subsistance tirée du hram : d’abord l’esclavagisme wa del parmi les hommes , le tourisme sexuel masculin et féminin, la drogue sous toutes ses formes et variétés , l’aumone des khalijis et occidentaux et cerise sur la gâteau la chaawada autrement dit le sihrrr qui fait fureur dans les pays maghrebins et khalijis d’ailleurs les saoudiens ont crées une police spéciale pr démanteler ces réseaux. Voir aussi un reportage de jeune afrique sur  » les investissements marocains au sénégal  » des réseaux de prostitution de luxe érigé en institution commerciale !

    25
    7
    Tahar Ben Jelloun
    20 janvier 2018 - 22 h 28 min

    Je comprend mieux pourquoi les pays de la CEDEAO dont la Côte d’Ivoire fait partie, ont refusé en décembre dernier, l’adhésion en son sein du Maroc.

    25
    6
    Med Benhamou
    20 janvier 2018 - 21 h 58 min

    Selon une source locale sure, il est dit que la majorité des marocains qui vivent en Côte d’Ivoire sont des marocaines (on parle de 70% de la totalité), qu’elles exercent le plus vieux métier aussi et c’est assez normal pour les Responsables Ivoiriens, mais le récent problème qui est à l’origine de leur possible expulsion de Côte d’Ivoire c’est que selon l’OMS locale, un très grand nombre de ces prostituées marocaines sont devenues porteuses de VIH avec un risque d’instauration d’une pandémie dans ce pays comme c’est le cas en Afrique du Sud ou selon toujours l’OMS, une personne sur huit est porteuse de VIH.

    22
    5
    M'hamed HAMROUCH
    20 janvier 2018 - 21 h 44 min

    Que peut-on attendre d’un pays dont l’économie repose exclusivement sur trois perverses Industries (Haschich, Tourisme sexuel et Prostitution exotique pratiquée par les marocaines à l’extérieur du pays) qui contribuent à hauteur de 82% du PIB du Makhnez soit pas moins de 82 Milliards de dollars US.

    31
    9
    Ziad Alami
    20 janvier 2018 - 21 h 38 min

    C’est triste de voir ce qu’à fait Mimi6 du peuple marocain en faisant du mot « Marocain » le synonyme de Dealer et de Terroriste et du mot « Marocaine » le synonyme de Prostituée, de Sorcière et de Femme-Mulet.
    Entre temps Mimi6 est devenu en 18 années, la 7eme fortune mondiale et la 1ere en Afrique.

    46
    11
    Chaoui
    20 janvier 2018 - 21 h 32 min

    Mais que se passe-t-il ? On croyait que la Côte d’Ivoire, comme le Sénégal, était un allié indéfectible et un pays « frère » du…Maroc ! Est-ce à dire que les « investissements » du Maroc en Côte d’Ivoire ne soient guère financiers mais d’une autre nature relevant des narcotrafics empoisonnant les populations des villes ivoiriennes !…

    35
    10
    Kahina-DZ
    20 janvier 2018 - 21 h 24 min

    La Cote d’Ivoire a fini par comprendre qu’il s’agit de
    7000 narcotrafiquants
    7000 dealers.

    32
    14
    Anonyme utile
    20 janvier 2018 - 21 h 20 min

    L’UA a déjoué le complot criminel et génocidaire français qui consister d’une part, à écarter la RASD du sommet union Africaine – union Européenne, pour empêcher sa reconnaissance internationale et l’accés à l’indépendance du peuple Sahraoui et d’autre part soutenir coûte que coûte l’occupation des territoires Sahraouis par le Maroc tout en exerçant des pression criminelle sur la Côte d’Ivoire. L’UA a également désavoué la Côte d’Ivroire, qui a failli subir l’humili&ation de sa vie à cause de la france et du maroc.
    La leçon cinglante et très dure, qu’a donné l’UA à la côte d’Ivroire a réveillé les Ivoiriens au sujet du complot français qui utilise son cheval de Troie, pour détruire les sociétés des pays de la CEDEAO, par la drogue marocaine. Je pense que les conséquences néfastes de la prostitution pratiquée par une partie des sujets marocains et de la drogue marocaine dans la socété Ivoirienne a poussé les autorités Ivoiriennes à prendre cette mesure, pour protéger leur pays de la destruction sociale inévitable.
    Si les pays de la CEDEAO accepte l’adhesion du Maroc, le cheval de Troie de la france, leur jeunesse et leur société seront détruites par la drogue marocaine, pour toujours. Les pays de la CEDEA ont une décision à prencre qui conditionnera leur destin et leurs propres vies .

    30
    8
      Verso
      20 janvier 2018 - 22 h 07 min

      Moi quand je veux avoir une analyse pointue sur la géopolitique nord-africaine, je viens lire les commentaires de ce site…Sidérant !!

      7
      19
        Chaoui
        21 janvier 2018 - 5 h 10 min

        Le « pointu » (pointeur) tu les trouveras chez-toi…

        17
        3
        Dzdz14
        21 janvier 2018 - 12 h 26 min

        Encore un marocain qui passe ces journées ici
        Ces gens là n’ont aucune fierté meme quand on ne veut pas d’eux ils sont là tel des mendiants

        11
        3
    Anonymous
    20 janvier 2018 - 20 h 38 min

    Pour être complet, l’article aurait dû préciser que sur les 7.000 marocains qui vivent en Côte d’Ivoire, il y’a 4.500 jeunes marocaines qui y exercent le plus vieux métier du monde et dont environ 2.500 prostituées marocaines qui sont arrivées en Côte d’Ivoire a partir de 2011 en provenant du Moyen Orient (Syrie et Irak en particulier) et des pays de la Péninsule Persique ( Yémen et Soltanat Oman en particulier).

    26
    10
    Algérien Nationaliste
    20 janvier 2018 - 19 h 51 min

    Expulsion immédiate pour Marrakech, bravo aux ivoiriens, ils ont compris la fourberie de ces vendeurs de drogues.

    40
    16
    Anonyme
    20 janvier 2018 - 19 h 45 min

    La moitié des marocains en Cote d’Ivoire sont des marocaines qui font le plus vieux metier du monde… vous vous rendez compte de ce qu’a fait M6 du Maroc? Un pays ou les femmes sont obligés de se prostituer jusqu’en Afrique Subsaharienne! Et aprés les marocains fanfaronnent sur nos sites en nous vendant des salades de propagande!!!

    46
    15
      Jean-Boucane
      20 janvier 2018 - 23 h 23 min

      C’est moi qui ai ecrit ce commentaire… j’aime signé mes écrits!

      5
      4
    L'EPERVIER.
    20 janvier 2018 - 18 h 49 min

    que disent , les MERDIAS FRANCAIS , sur le sujet ?

    50
    15
      AÏT Chaalal
      20 janvier 2018 - 19 h 22 min

      Ils disent rien comme d’hab..ou ils dirons que le côté d’ivoire persécute les sujets de sa majesté..ps: j’ai remarqué aussi que depuis 4 ans il ya une grande vague de migrants marocains venant de l’Espagne et d’Italie à envahie l’Europe centrale et l’Europe de nord.

      43
      16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.