Riyad annonce une opération «dépeçage» qui vise les pèlerins

crise hadjis
Le hadj et la omra coûteront plus chers. New Press

Par R. Mahmoudi – Pour faire face à la crise, le régime saoudien ne lésine sur aucun moyen pour extorquer des fonds aux plus pauvres, à travers des augmentations de prix généralisées, comme aux plus riches, en faisant du chantage à des émirs en disgrâce. Sa nouvelle cible cette année : les hadjis.

Ainsi, les autorités saoudiennes, par le biais du ministre du Hadj et de la Omra, viennent de communiquer aux pays concernés par le pèlerinage aux Lieux saints de l’islam les nouvelles mesures auxquelles ceux-ci doivent se soumettre. Selon ces mesures, prises récemment dans le cadre de la politique d’austérité appliquée en Arabie Saoudite, il est prévu l’application d’une augmentation de 5% de la TVA qui devrait s’appliquer aussi sur tous les contrats du hadj et de la omra.

Cette mesure va automatiquement induire une augmentation des tarifs du hadj pour tous les pays concernés. En Algérie, le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, qui en avait déjà fait état lors du débat sur la loi de finances 2018 devant le Parlement, en novembre dernier, prévoit une hausse de l’ordre d’environ 20 000 DA, sachant qu’en 2017 le hadj coûtait 51 millions de centimes.

Autre mesure imposée aux hadjis à partir de cette année, et qui n’a pas été dévoilée par le ministère algérien : les autorités saoudiennes n’assureront plus l’hébergement des pèlerins au-delà de la durée des rituels du hadj – six jours, du 8 au 13 Dhou El-Hidhja. Alors que, d’habitude, l’hébergement est assuré durant tout le séjour sur les Lieux saints, qui dure environ un mois. Ce qui obligera logiquement ceux qui souhaiteraient prolonger leur séjour en Arabie Saoudite à louer des appartements ou des chambres d’hôtel à des prix qui, en cette période de forte affluence, ne peuvent que flamber.

Il va sans dire qu’aucun pays n’a officiellement protesté contre ces restrictions annoncées par les autorités saoudiennes qui pénalisent si durement les candidats au hadj, que l’on ne voit plus que comme une source de revenus à optimiser au maximum, sans aucune considération au caractère sacré de ce rituel, qui constitue le cinquième pilier de l’islam.

R. M.

Comment (46)

    damerachid
    24 janvier 2018 - 23 h 50 min

    tant que l’islam et les lieux saints sont entre les mains des juifs sioniste on devrait interdire le hadj et les omras.

    damerachid
    24 janvier 2018 - 23 h 44 min

    les gouvernements musulmans devraient supprimer le hadj et les omras momentanément car les seoudiens ne vont plus s’arreter d’arnaquer les pelerins. c’est la poule aux oeufs d’or car il faut recuperer les 400 milliards de dollars offert a trump et aux israéliens.

    Zombretto
    24 janvier 2018 - 23 h 07 min

    Une petite anecdote que j’ai racontée ici avant.
    Il y a plus de 100 ans, un algérien est allé au hadj, à pied en ce temps-là. Arrivé sur place, il va au marché pour s’acheter un kilog de raisin. Le marchand saoudien met du raisin sur sa balance et commence tout un manège pour peser exactement un kilog, pas plus ni moins: il ajoute quelques grains, en enlève quelques uns, louchant sur la balance, mais il n’est pas satisfait. Au bout d’un certain temps, il prend un grain et le coupe en deux pour avoir exactement 1000 grammes. Notre algérien est éberlué. Il demande au marchand saoudien pourquoi tout ce manège. Le saoudien répond qu’il ne veut ni spolier le client ni se spolier lui-même; le client le paye pour un kilog de raisin et c’est exactement ce qu’il aura pour son argent.
    L’algérien lui répond,
    – « Chez nous en Algérie, on t’ajoute 25 ou 30 grammes comme ça sans regarder la balance. 25-30-40 grammes, ce n’est rien du tout. »
    Le saoudien lui répond :
    – « Mais, que viens-tu faire ici alors ? Le hadj, c’est chez vous qu’il se trouve ! »

    4
    1
    omar abdelmalek
    24 janvier 2018 - 21 h 07 min

    je suis pour une fetwa de suspendre le hadj ainsi contre la guerre au yemen syrie irak lybie ect…soyons contre la guerre et ainsi mettre le sionisme et son trump dans le wc ET le wahabisme avec eux….aidé les saoudien avec notre argent de hadj c’est un hadj HARAM…..

    10
    anonyme
    24 janvier 2018 - 19 h 23 min

    allez raquez les algerinos , ils vont vous tondre comme des merinos!

    9
    1
    Kichi Duoduma
    24 janvier 2018 - 19 h 13 min

    Les Saoudiens achètent les châteaux et résidences des Rois de France. Ils ont un allié très puissant qui alimente sans interruption la pompe à fric : l’Islam et ses préceptes. Espérons que la cherté dissuadera bon nombre de pèlerins d’une part et privés de « Hadj » augmentera d’autre part leur haine de la famille régnante Séoud

    14
    1
    ferial
    24 janvier 2018 - 18 h 48 min

    C’est bien fait pour ces c.. ! Les wahabo-sionistes vont les traire à qui mieux mieux et ces c.. vont payer , certains vont même s’endetter incapables de réfléchir sur le sens de ce Hadj.
    Tout l’argent du hadj récupéré par ces wahabo-sionistes servira à acheter des armes pour écraser encore plus les résistants yéménites et financer le terrorisme islamiste. Merci aux Hadjis.

    19
    1
    pragmatisme
    24 janvier 2018 - 17 h 55 min

    Oh mon Dieu que vont dire nos islamistes salafisés il n’y a pas longtemps ils vouaient tous le mérite des monarchies du golf de ne pas pratiquer les taxes et autres impôts ils disaient même que c’est haram.Et voilà que leur maître remet tous en cause.Alors que chez nous ces serviteurs des bédouins disent que l’intérêt banquier est haram ce qui arrange leur affaires.Et je parie que les monarchies du golf vont bientôt légitimer les intérêts.

    21
    selma
    24 janvier 2018 - 17 h 27 min

    L’État algérien devrait suspendre le Hadj, parce que les saoudiens ne lésineront pas à utiliser l’argent de nos pèlerins contre l’Algérie, l’exemple frappant est l’armement acquis auprès des USA et de la Grande Bretagne qu’il ont livré au Maroc pour emmerder le pays. Et s’il ne frappent pas l’Algérie, en ce moment, c’est qu’ils sont déjà sur plusieurs fronts: Syrie, Yemen et Libye, mais ils le font par pays frontaliers interposés
    Le jour arrivera où l’argent des algériens servira à tuer d’autres algériens, comme cela s’est fait durant les années de braises
    Evitons à nos pèlerins l’endoctrinement maléfique et malsains de ces faux dévots

    23
    3
      Salma
      24 janvier 2018 - 20 h 08 min

      A selma

      Supprimer « El Hadj » serait un peu Fort mais je dirais plutôt supprimer « EL Omra » car c’est par ce tourisme (omra) que les algériens assure le transfert permanent et colossal de fric à ce pays du Golfe.

      10
      3
    Anonyme
    24 janvier 2018 - 16 h 15 min

    C est a dire indirectement nous financons la guerre ,la destruction par les assassins Saoudiens et leurs allies du pauvre Yemen et des enfants yemenites.Lislam nous interdit de participer au financement de tels actes contraires a notre religion.Quel imam courageux et plein de piete peut il prononcer une Fatwa de verser l argent du haj dans un compte d aide aux enfants yemenites et la reconstruction du Yemen….Si J atais Imam je le ferais sans hesiter un instant.

    20
    1
    Anonyme
    24 janvier 2018 - 15 h 59 min

    Dans la vie il n y a pas que Hadj. Avec cette somme (51 millions) on peut passer d’excellents séjour a Paris-Barcelone-Ibiza-Venise et autres pour voir ou sont arrivés les autres nations

    26
    13
    Felfel Har
    24 janvier 2018 - 15 h 41 min

    Nos futurs hadjis sont-ils conscients qu’ils contribuent ainsi à alimenter le budget de guerre de l’Arabie satanique? Nos autorités ne peuvent-elles pas décréter une suspension du hadj jusqu’à ce que les maléfiques dirigeants saoudiens soient chassés de la Mecque ou que la situation explosive au Moyen-Orient se décante? Pendant la guerre d’Algérie, de nombreux pèlerins algériens, par solidarité avec le FLN, n’ont-ils pas renoncé au hadj? Chacun est libre bien sûr de ses décisions et de ses choix, mais aura-t-il la conscience tranquille?

    34
    Anonyme
    24 janvier 2018 - 15 h 10 min

    Suis desole de le dire TRES HAUT Tous les musulmans doivent boycotter le pelerinage tant que cette bande de voyoux regne sur ce pays, a present c est clair l argent du pelerinage servira a payer grassemement les mercenaires que Mbs va faire venir d amerique du sud pour faire la guerre aux heroiques citoyens yemenites.

    37
    Liberté
    24 janvier 2018 - 13 h 49 min

    Prier aprés salat al fadjr jusqu’au lever du soleil le vendredi équivaut au hadj, cela vous évitera de financer le sionisme Saoudien et de porter le bracelet eléctronique Israëlien sous couvert de sécurité des Hadjis (vu que c’est une compagnie Israëlienne qui s’occupe de la sécurité des lieux saints et des Hadjis!!! )

    33
    2
    صالح/ الجزائر
    24 janvier 2018 - 13 h 02 min

    la durée du hadj – six jours, du 8 au 13 Dhou El-Hidhjan – ne dure environ inutilement un mois que pour les algeriens .

    26
    1
    Anonyme
    24 janvier 2018 - 13 h 00 min

    Il faut payer le château acheter par le prince héritier en France pour 1/4 d’un milliard d’euro

    kaci
    24 janvier 2018 - 12 h 40 min

    … Au lieu de privilégier les ignorants sur le Hadj, et qu’il ne faut mélanger le devoir religieux de l’Islam avec les actuels maîtres de l’arabie. Pour un Musulman le Hadj c’est la consécration avant de quitter ce monde terrien, alors celui qui de renoncer et de donner la contrepartie au pauvre qu’il nous donne sa source. Le fera t’il lui même.

    2
    4
      Anonyme
      24 janvier 2018 - 18 h 38 min

      Faites travailler votre cerveau ou informez vous et vous allez comprendre que le Hadj qui n est que souhaitable dans le coran,n a rien n avoir avec l islam….il existait bien avant…..

      4
      1
    MoiNews
    24 janvier 2018 - 12 h 24 min

    Grace a dieu nous avons les meilleurs mouftis du monde musulmans voir plus; les meilleurs économe de l’univers; et les plus fainéant peuple de la planète

    1
    2
    Anonyme
    24 janvier 2018 - 12 h 18 min

    Chahhhh!!!à ceux qui continuent à financer cette tribu de bédouins qui traitent les gens comme des moins que rien…..Est ce que les algériens et les musulmans en général savent que le pèlerinage à la Mecque date d avant l islam au moment de la djahilia et que le prophète Mohamed n a accepté ce rituel qu en échange de son retour à la Mecque??
    Les quoreichs l ont justifié comme étant leur seul source de revenu et qu il fallait le maintenir?? C est pour ça qu il est dit que c est  » Illa mine istata3a » « celui qui peut » au conditionnel
    Depuis ils en profitent au maximum et en font même un chantage aux musulmans,les gouvernants en cette période de crise devrait le suspendre pour éviter la saignée en devises de leur pays et le financement de la destruction de leurs propres pays par les saoudiens.

    Salamat
    24 janvier 2018 - 11 h 51 min

    L’Arabie Saoudite sait que même si elle triple ou quadruple le coût du pèlerinage ou de la Omra , il y aura toujours des millions de musulmans du monde qui se bousculeront chaque année pour tourner autour de la pierre noire et pour lapider Satan dans une quête d’une miséricorde divine et surtout pour une place au paradis.

    Un pèlerinage c’est très cher , mais çà permet quand même de laver nos os , de se faire pardonner nos turpides terrestres, nos mensonges, nos crimes, nos vols et détournements d’argent, notre corruption, etc… etc… surtout si on nous fait miroiter , à longueur de prières quotidiennes et répétées, la garantie d’accéder à un paradis avec ses milles vierges, ses vergers qui regorgent de fruits et ses prairies vertes où coule en permanence l’eau de zemzem ! Ce n’est pas rien ya el khaoua !!

    4
    5
    Anonyme
    24 janvier 2018 - 11 h 36 min

    Seule l’état peut prendre la décision du boycotte et pour le moment il et d’accord avec les al saoud !!!…

    Expression
    24 janvier 2018 - 11 h 12 min

    Le Hadj et une obligation et ceux qui disent le contraire Allah ihdihoum,seule l’état peut donner l’ordre du boycotte et pour le moment il et d’accord avec la secte des al saoud !!!…

    4
    4
    anonyme
    24 janvier 2018 - 11 h 10 min

    Dieu a dit « liman yastati3 ». Dieu me pardonnera, in cha allah, si je suis vivant, mais je ferai une sadaqa in cha allah, du même coût que le haj, mais je ne supporte pas les Saoud …

    11
    1
    chark
    24 janvier 2018 - 10 h 57 min

    Et oui faut bien trouver des fond pour financer la satanique guerre wahabo/sioniste au Yemen ….

    Pauvre hadjis vous ne vous êtes même pas aperçu que l’argent de votre pèlerinage était destiné à maintenir en place un régime guerrier wahabo/sioniste qui s’est ingéré militairement en Syrie et au Yemen …..

    Mouloudeen
    24 janvier 2018 - 10 h 35 min

    Vive l’AMAM (Ain M’lila).

    3
    1
    Rachid Djha
    24 janvier 2018 - 10 h 33 min

    Certainement pour pouvoir payer à Trump les 450 Milliards de dollars pour les prestations de leur protection !!!

    Anonyme
    24 janvier 2018 - 10 h 22 min

    Ça y est ça commence!

    Makhloufi
    24 janvier 2018 - 10 h 21 min

    Et dire que cet argent des pèlerins Algériens finira dans les caisses des discothèques et boîtes de nuits VIP du Moyen Orient et d’Europe ou au pire dans les poches de jeunes prostituées marocaines à Tanger, Agadir, Marrakech etc…

    7
    1
    Anonyme
    24 janvier 2018 - 10 h 19 min

    C’est un vrai racket mené par une vraie mafia, les saoud sont des criminels mais tant que les pays musulmans (et il y en a un paquet) laisse faire cette engeance ils ne vont pas se gêner. Rappelons nous il y a à peine deux ans, ces gens là ont été jusqu’à provoquer la mort de milliers de pèlerins piétinés, tant que les musulmans ne prendront pas les mesures qui s’imposent c’est à dire destituer le clan des saoud ils continueront à se faire racketer et piétiner par eux. La bonne nouvelle quand même c’est qu’il y a de plus en plus de signes qu’ils commencent à manquer de liquidités et ça plus que leurs mauvaises actions ça va les plomber.

    Sidali
    24 janvier 2018 - 10 h 16 min

    Distribuer 51 millions de centimes aux familles algériennes nécessiteuses vaut pour moi une « Hadja » puissance 10 et celui qui pense le contraire n’est qu’un petit hypocrite au modèle Tartuffien.

    66
    6
      Kaci
      24 janvier 2018 - 10 h 55 min

      blablabla.Donnes nous ta source pour qu’on suive

      2
      3
      AÏT Chaalal
      24 janvier 2018 - 13 h 06 min

      Tant qu’il ya des millions de moutons pèlerins en Algérie et ailleurs dans ce vaste monde . Les saouds peuvent dormir et surtout se remplir le ventre avec l’argent de leurs victimes ( les moutons pèlerins ) ..tellement la gagnotte de pèlerinage est énorme, les autorités saoudien ne veulent pas donner les chiffres exactes. Il ya une estimation qui a été faite par un économiste il ya quelques années. Le chiffre d’affaire de pèlerinage est entre 8 et 12 milliards de dollars par ans ( Hadj et Oumra )

      6
      1
    Mohamedz
    24 janvier 2018 - 10 h 11 min

    Il faut boycotter le Hajj et la Omra tant que les enfants et les femmes continuent à mourir au Yémen sous les armes d’Ahl Essaoud payées justement avec l’argent du pèlerinage.

    53
    6
    RasElHanout
    24 janvier 2018 - 10 h 06 min

    Mon pèlerinage à moi je suis en train de le faire au quotidien sur cette terre Sainte arrosée par le sang d’un million et demi de Martyrs et jamais aux lieux Saints de l’Islam tant que Mecca, El Madina et El Qods sont entre les mains de l’Arabie Yahoudite et du Sionisme International.

    54
    7
    Anonyme
    24 janvier 2018 - 9 h 58 min

    Ouyahia doit comprendre que s’il ya crise et donc restrictions ces dernières doivent toucher aussi le Hadj et la Omra devenus bizarrement des voyages de villégiature pour ne pas dire autre chose.

    43
    3
    IMAZIREN
    24 janvier 2018 - 9 h 57 min

    Il faut s’abstenir, ne dit-on pas Ila mine istata3

    35
    2
    Le Mec
    24 janvier 2018 - 9 h 52 min

    Moi, y’a longtemps que j’ai juré de pas mettre les pieds à la Mecque, tant que les Al Saoud, ces dévaliseurs du monde musulman y resteront les Jouisseurs. Al Capone et Dilinger n’ont jamais extorqué de l’argent aux Croyants et aux Pauvres. Bandits de grands chemins! Et avec tout l’argent récolté lors du braquage religieux organisé pendant le Hadj et la Omra, ils vont acheter des avions et des chars pour tuer de pauvres gens au Yemen et financer le Terrorisme mondial pour mieux discréditer et salir l’Islam. Je ne serai pas leur complice.

    46
    5
      nectar
      24 janvier 2018 - 13 h 58 min

      Entièrement d’accord avec vous. Moi cela fait longtemps que ma décision est prise ne pas mettre mes pieds en Arabie Saoudite, comme au Maroc aussi..Mon argent serait plus utile en Algérie, qu’ailleurs..Malheureusement, on ne peut arrêter les hypocrites qui s’y rendent et certains ont en fait un commerce, avec femmes et enfants…en poussant le ridicule plus loin, en achetant même des passeport auprès de certains commis de la république …

    BISKRA
    24 janvier 2018 - 9 h 37 min

    Bonjour, Le Hadj n’est pas une obligation. au lieu de depenser 51million de centimes algerien minimum, il faudrait mettre cette argent au benifice des personnes qui sont dans le besoin. Exemple fournir de l alimentation digne dans nos hopitaux benivolement. sachant que cette argent va dans les caisses des mercenaire qui tue les yemenites. suspendons le pelringe pendant 2 ans nous aurons plus benifice et les saoud vont se soumettre et le prix du petrole va grimper

    41
    6
    nectar
    24 janvier 2018 - 8 h 58 min

    Une hypothétique place au Paradis et un titre de Hadji n’ont pas de prix, pour enrichir les pachydermes de cette monarchie moyenâgeuse. Celui qui gaspille son argent pour financer l’ennemi numéro un de l’islam, ne peut qu’être son associé…

    40
    5
      kaci
      24 janvier 2018 - 20 h 48 min

      toujours le même son de cloche. Visiter Meqqah et el Madina n’a pas de prix. Si pour vous l’argent a une importance primordiale que Dieu vous donne tous les trésors du monde pour vous rassasier, et une fois débarqué de ce monde votre progéniture va s’entredéchirer pour dévaliser ce que vous aurez laissé. vous êtes libre de penser comme vous voulez mais c’est un blasphème que de dire que les Musulmans ne doivent pas envisager le Hadj. Que viennent faire les séouds dans les obligations de l’Islam.

    الهوارية
    24 janvier 2018 - 8 h 48 min

    Il faut exiger l’autonomie des Lieux Saints de l’islam indépendants et instaurer un ministères détachés de l’Arabie Saoudite en terre de Palestine, l’autre et second Lieux Saint de l’islam.
    Il ne faut plus laisser les Ibn Saoud escroquer les Hadjis.

    38
    6
    Kari
    24 janvier 2018 - 7 h 51 min

    Donner votre argent aux pauvres et non à Trump.

    53
    6
    Anonyme
    24 janvier 2018 - 7 h 47 min

    A quand un décision d’HOMMES de la part des musulmans en général et des algériens en particulier de ne plus mettre les pieds en arabie ‘tayhoudites » jusqu’au départ de cette mauvaise graine que sont les saouds. Et que les biens pensants ne viennent pas nous chanter la litanie du genre: « el hadj lazem », car ALLAH a bien dit « 3ala moun yastata3 » et comme ces gueux de saoud font dans le raquette, c’est eux qui rendront compte au SEIGNEUR.

    52
    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.