Espionnage chinois en Afrique : Pékin traite le journal Le Monde de menteur

Le siège de l'UA à Addis-Abeba. D. R.

L’ambassadeur de Chine à l’Union africaine a qualifié d’«absurdité» le résultat d’une enquête menée par le journal français Le Monde, selon laquelle Pékin a espionné, au moins de 2012 à 2017, le siège de l’Union africaine dans la capitale éthiopienne Addis-Abeba. «Je pense qu’il s’agit d’une histoire sensationnelle, mais elle est aussi complètement fausse et une absurdité», a déclaré à l’AFP l’ambassadeur chinois à l’UA, Kuang Weilin, en marge du sommet de l’organisation panafricaine qui se déroule dimanche et lundi. Selon l’ambassadeur, l’article en question, publié vendredi par Le Monde, va «endommager l’image du journal», mais pas la relation entre la Chine et l’Afrique.

Citant plusieurs sources internes à l’Union africaine, Le Monde a assuré que les informaticiens de cette institution se sont rendu compte il y a environ un an que le contenu des serveurs de l’UA était transféré vers d’autres serveurs à Shangaï, en Chine. Les mêmes sources affirment que ces transferts auraient eu lieu depuis 2012, date à laquelle s’est achevée la construction du bâtiment flambant neuf de l’Union africaine, offert par la Chine.

Les serveurs de l’UA ont été changés en 2017, lorsque cette faille du système a été découverte, et une nouvelle architecture informatique déployée. Le Monde soutient enfin que suite à la découverte des transferts de données vers la Chine, des experts algériens et éthiopiens en cyber-sécurité ont inspecté les salles du bâtiment de l’UA et débusqué des micros placés sous les bureaux et dans les murs.

R. I.

Comment (36)

    CHEHHHH !!!
    31 janvier 2018 - 16 h 26 min

    VIVE LA CHINE ET VIVE LA RUSSIE EN AFRIQUE !!!!

    Scandaleux
    31 janvier 2018 - 16 h 25 min

    On comprends mieu les terroristes de la France etc…. près de nos Frontières !!!

    timour
    30 janvier 2018 - 23 h 33 min

    « Le Monde soutient enfin que suite à la découverte des transferts de données vers la Chine, des experts algériens et éthiopiens en cyber-sécurité ont inspecté les salles du bâtiment de l’UA et débusqué des micros placés sous les bureaux et dans les murs ».
    Il suffit donc d’interroger nos « experts algériens » pour connaître la vérité sur cette affaire…
    Je me demande ce que les Chinois cherchaient à savoir. Vu que les résultats économiques et politiques de l’U.A. sont plutôt dans le domaine de la parlotte qui se termine par de grands discours vantant la solidarité, etc…Mais quand ce beau monde rentre chez lui, c’est du chacun pour soi. Et tout est oublié.

    Bouabdallah
    30 janvier 2018 - 22 h 35 min

    La France est en rage en realisant qu elle perd petit a petit ses marches africains au profit de la Chine. Faire un cadeau d un demi milliard de dollars avec le Theatre ….aucun autre oays n a fait aucun cadeau a l Algerie en Europe, aux en Amerique du nord ou l’Australie…Le France ne digere pas ce qui se passe en Afrique avec la puissante penetration de la Chine a sa place…Il s agit de trillions et trillions de dolars a l avenir que la France se voit empechee.

    9
    1
    Thifran
    30 janvier 2018 - 20 h 09 min

    Mais que croyez-vous la Chine espionne comme tous les autres pays industrialisés. Les chinois s’installent tout doucement en Afrique et ils ont besoin d’avoir des informations de tout ce qui se dit dans l’enceinte du siège de l’union africaine. Tout ce qui peut se dire en secret est un trésor pour celui qui sait l’exploiter et nos amis les chinois ne sont pas différents des autres, j’irai jusqu’à dire qu’ils sont plus rusé, démentir ne les innocente pas.

    4
    15
    MoiNews
    30 janvier 2018 - 17 h 52 min

    Que y-a-t-il a espionner chez les Africains;a part comment détourner les biens des peuples est le placer en Europe en particulier en France la destination chérie de nos corrompus dirigeants Africains

    21
    3
    L'EPERVIER.
    30 janvier 2018 - 15 h 37 min

    ce n’est plus le monde , c’est devenu , L’IMMONDE , un torchon a la ramasse des imperialo-sionistes. je prends toujours le contraire de ce que deballe , LES MERDIAS FRANCAIS , et la je trouve la verite.

    12
    3
    Felfel Har
    30 janvier 2018 - 15 h 34 min

    Cet article, commandité sans doute par un pays extra-africain (vous avez deviné, c’est la France de Macron), n’a-t-il pas pour but de vendre du matériel israélien (supposé être de qualité supérieure)? La Chine investit en Afrique à la loyale, elle fait des propositions, elle expose ses plans et elle respecte la volonté du pays. Elle ne manigance pas, elle ne trame pas de complots, elle fait des affaires: en échange de ressources pour ses industries, elle réalise des infrastructures que les anciennes puissances coloniales n’ont jamais réalisées. Certains pays africains connaissent enfin un début de développement grâce à la Chine. C’est pour celà qu’elle est diabolisée par les charognards occidentaux qui veulent le gâteau juste pour eux. Voilà pourquoi, ils ont invité les jihadistes au Sahel pour justifier leur présence militaire.

    13
    4
    Prédator.DZ
    30 janvier 2018 - 15 h 32 min

    j’imagine que les français se livrent à la même activité c’est pour cela qu’ils parlent en connaissance de cause, pour avoir croisé les chinois dans les arcanes de l’UA!

    7
    4
    Alimaz
    30 janvier 2018 - 11 h 35 min

    Nous Algériens, on aurait jamais du nous lier avec cette arrogante france. Malheureusement, les chiens que cette dernière a laissé derrière elle font le travail par procuration…

    3
    8
    Vive la Russie et la Chine !!!!!
    30 janvier 2018 - 0 h 07 min

    Ils veulent virer les Chinois qui sont bien vu en Afrique ils veulent maintenir leurs colonisation comme avant de l’Algérie et toute.l’Afrique mais.la.Chine la.Russie.les.dérangent !!

    31
    10
    Anonyme
    30 janvier 2018 - 0 h 03 min

    En supposant que ce soit vrai, la Chine aurait espionné l’Afrique dans quel but? Pour s’implanter en Afrique? Elle est la bienvenue.
    En tous les cas elle est plus bienvenue que certaines nations qui on fait beaucoup de mal à ce continent dont la France.
    Comme par hasard ce sont deux pays avec lesquels la Chine entretien de très bonnes relations qui auraient découvert le pot aux roses. Ces deux pays n’ont à aucun moment fait de déclaration dans ce sens, mais ce serait des journaleux français qui révèle l’indélicatesse chinoise au monde.
    Le journal le monde est devenu une feuille de chou qui a perdu toute objectivité et crédibilité. Il est devenu, comme le reste des médias français, une caisse de résonance des certains milieux français connu pour leur hostilité jamais démentie au développement de notre pays.
    Notre intérêt est avec la Chine et non avec la France, et peu importe si des incidents surgissent de temps à autres. Dans ce monde il n’y a que les intérêts qui régissent les relations entre pays. Quite à prendre autant prendre ceux qui ont vécu les mêmes souffrances que nous.

    32
    9
    BEN BASCU LENTE
    29 janvier 2018 - 20 h 34 min

    La France doit absolument avaler cet état de fait de figurer sur la liste des anciens colonisateurs comme le Portugal, l`Espagne, la Belgique. Comparée au Brésil, l`Inde, la France joue à la 5 eme puissance mondiale avec son pétard atomique. Ces status ont été distribués en 1945 et depuis rien n a changé. Macron n`arrête pas de gesticuler de droite à gauche pour se faire entendre sur la scène internationale et puis Walou … On ne l`écoute plus car la France a PERDU TOUTE CRÉDIBILITÉ et son torchon le Monde avec leurs positions de vouloir tousser plus haut que leur bouche. Une question ???? pourquoi tous les directeurs généraux du FMI sont toujours des Français mais pas la banque mondiale ??? à chacun sa banque ……

    30
    8
      MOnsieur X à la renverse
      30 janvier 2018 - 11 h 18 min

      Votre commentaire est des plus sidérants sans aucune objectivité et surtout sans preuve si ce n’est votre haine…
      L’excès est toujours préjudiciable et je vous suggère, si cela est possible, plus de modération pour avoir le plaisir de dialoguer dans un respect mutuel.

      5
      6
    MDAMAR
    29 janvier 2018 - 19 h 18 min

    La Chine qui fût un pays du tiers-monde, a toujours soutenu les pays africains sans visées impérialistes. Sachez que ce grand pays construit de grands édifices en Afrique sans contrepartie et parfois sur son propre compte. si le pays est momentanément dans la difficulté de payer, la Chine se contente de produits en nature ( gaz, pétrole produits miniers….) comme contre-partie. les prêts qu’elle accorde aux africains sont sans intérêts, comme elle construit des écoles ,des dispensaires ainsi que édifices toujours sur son propre compte et accorde des dons pour les pays démunis ce qui n’est pas le cas des multinationales occidentales qui veulent toujours avoir le beurre et l’argent du beurre sans oublier qu’ elles essaient de s’ingérer dans les affaires politiques du pays où elles s’implantent. Que doit-on penser d’un ambassadeur d’une puissance occidentale qui se met au fond d’une assemblée d’un pays africain pour suivre les débats et s’assurer que les directives qu’il a dictées aux responsables et députés, soient exécutées. La Chine par ces pratiques économiques ,dérange les pays sangsues qui craignent sa mainmise sur le continent d’où cette cabale diabolique contre ce pays. Au début les pays occidentaux ont cru que la Chine se casserait les dents pour plusieurs raisons dont la langue mais actuellement beaucoup de chefs d’état africains se rendent à Pékin où ils sont traités d’égal à égal.

    26
    9
    TOLGA - ZAÂTCHA
    29 janvier 2018 - 19 h 15 min

    L’Algérie SE DOIT de réagir, face à cette cabale monstrueuse du torchon français, en INFIRMANT ces fausses nouvelles qui font, en fait, beaucoup plus de mal à l’Algérie qui est la principale visée ici dans ce scandal plutôt que la Chine. En invoquant le nom de l’Algérie ce torchon à deux sous, inféodé au makhnez et à israël, ce dernier étant le pcp instigateur dans cette fourberie contre l’Algérie, cherche a créé et à semer la zizanie par tous les moyens entre l’Algérie et la Chine qui retirerait toute son aide militaire et autre en cas d’attaque de l’empire du mal contre l’Algerie tel qu’il est prévu dans le cadre d’une intervention globale et massive au Sahel par l’empire maçonnique qui s’étendra ensuite à l’Algérie dans le cadre d’un droit de suite déjà planifié par ces pays contre notre pays….. DONC, L’ALGÉRIE DOIT A TOUT PRIX APPORTER UN DÉMENTI OFFICIEL !!!

    37
    8
    Anonyme
    29 janvier 2018 - 18 h 53 min

    Qu ‘ attendre d ‘ un journal et du pays dont il est issu , tous deux inféodés au sionisme le plus déclaré et le plus sournois , parmi ses multiples déclinaisons dans toutes les contrées où il ( le sionisme ) constitue l ‘ idéologie politique et culturelle dominante et dont le règne est implacable , exclusif , résolument établi et aveuglément accepté .

    32
    9
    Franck
    29 janvier 2018 - 18 h 17 min

    Mais qui croient encore les journalistes français? C’est sont tous des menteurs avec une politique de « diviser pour régner. »

    55
    10
    Célia-DZ
    29 janvier 2018 - 18 h 14 min

    Et si le journal le monde nous parlait de l’espionnage français en Afrique.
    L’esprit coloniale est français.

    46
    8
    Chaoui
    29 janvier 2018 - 17 h 43 min

    Franchement ! Qui va croire les fadaises du journal français « Le Monde » ?
    Ce quotidien repris en main par le « Capital » sioniste comme presque tous les journaux français qui ont TOUS fini par tomber entre les mains des majors et trusts étrangers, est devenu depuis près de 20 ans une caisse de résonance et de propagande impérialo-sioniste.
    Tous ce qu’ils savent faire c’est jeter le doute ou l’anathème sur des pays qui ne leur sont pas dociles.
    Quel intérêt pour la Chine de truquer le système informatique du siège de l’Union Africaine et d’y poser des…micros ? La Chine qui a financé ce siège et ses systèmes en guise de cadeau et contribution à l’Afrique n’a pas besoin de ces procédés pour affermir ses rapports avec les Etats africains qui sont naturels, francs et respectueux.
    Accuser les chinois de ce piratage c’est prendre les gens pour des imbéciles. Et tandis qu’ils offrent ce siège à l’UA, voyons ! En le piégeant ils se piégeraient eux-mêmes car tôt ou tard si piratage il y a il aurait été découvert et en conséquence de quoi ce sont eux qui auraient du point de vue de la confiance le plus a perdre.
    La réalité, c’est qu’on cherche à écorner l’image de la Chine en l’accusant de ces procédés d’espionnage qui sont d’autant l’apanage des pays occidentaux qu’ils sont coutumiers du fait.

    53
    9
    Felfel Har
    29 janvier 2018 - 17 h 34 min

    Et pan sur la gueule des journaleux du Monde, répandeurs de m…..! Comment osent-ils écrire une telle insanité alors qu’ils savent que c’est une fabrication de leur imagination. Iront-ils jusqu’à la démentir comme le veut la Charte des Droits et des Devoirs du journaliste? La déontologie, ils s’en fichent. lls se prostituent pour un salaire de misère. Le Monde est devenu depuis son rachat par d’illustres noms de la Finance, une poubelle à ciel ouvert tant tout ce qu’il publie pue.

    38
    9
    mouatène
    29 janvier 2018 - 17 h 25 min

    pour etre bref, je rappelles à tous et à ceux qui le cachent, qu’ actuellement la france vit dans la tourmente. ceux qui y vivent ont pris l’habitude de manger « surgelé » matin et soir, et surtout 60% de ses habitants grelottent de froid par ce qu’ils ne peuvent pas payer les factures. TF1 ce n’est pas la france ni CANAL+. alors l’état français est aux aboits.

    35
    14
    Numidia-Dz
    29 janvier 2018 - 17 h 08 min

    Dans cette affaire, la France vise aussi les relations et la coopération Algéro-chinoises.

    La France joue au Saboteur. L’Élysée est enragé…La rage des contrats économiques.

    57
    12
    Kahina-DZ
    29 janvier 2018 - 16 h 59 min

    La France veut s’accaparer des projets Chinois en Afrique.

    C’est une guerre géo-économique que mène l’Élysée contre la Chine. La France veut détrôner la présence de la Chine en Afrique.
    On comprend mieux pourquoi que l’armée française avait intercepté l’avion de Air Algérie. Une opération sabotage pour avoir le marché.
    La Famine rend la France agressive en plein jour.

    44
    9
    Anti Khafafich ⴰⵎⴳⵉⵍⵍ ⵜⵉⵢⵉⵍⵍⵉ
    29 janvier 2018 - 16 h 49 min

    telle fille telle mère, la france se comporte de la même façon que sa prostituée

    54
    8
    NadjMA
    29 janvier 2018 - 16 h 28 min

    Si on a trouvé des micros c’est la france qui les a placés et non la Chine. La Chine n’ pas besoin d’installer des micros pour espionner les africains car les chinois ne se comportent pas comme des prédateurs sournois comme qui on sait. Quant au journal le monde sa sale réputation n’est plus à faire, comme beaucoup de médias français le monde n’est plus un journal d’information mais un torchon de propagande et de mensonges. Les français ne savent plus quoi inventer alors ils s’enfoncent chaque jour un peu plus dans la calomnie, le mensonge et le déshonneur.

    47
    9
    Kader
    29 janvier 2018 - 16 h 24 min

    Macron est en train d’innover dans la « ripousterie » si la réponse de la Chine est avérée.

    30
    8
    Paris 75011
    29 janvier 2018 - 16 h 19 min

    Les coups bas de la presse française inféodée au Pouvoir en place me rappellent bizarrement ceux de la presse propagandiste du Régime du Makhnez au point de se demander qui s’inspire de l’autre !!!

    43
    9
    Chibl
    29 janvier 2018 - 16 h 05 min

    La France est un pays raciste et colonisateur, la France a une peur bleue de la Chine en Afrique. même s’ils nous espionnent on s’en fout.

    48
    7
    Ziad ALAMI
    29 janvier 2018 - 15 h 59 min

    Cette pseudo-histoire d’espionnage me rappelle une autre réelle opération d’espionnage menée par « Israël » avec la complicité du Glaoui H2 lors de la réunion des pays de la ligue arabe tenue en mars 1965 à Rabat avec pour seul point à l’ordre du jour : la préparation de la guerre contre « Israël » du 5 juin 1965 et dont tout le monde connaît le fiasco qui s’en est suivi en raison du rôle majeur du Glaoui H2 qui d’ailleurs a été bien récompensé par « Israël » et son Mossad, quatre (04) mois plus tard (septembre 1965) par la rapt de l’icône Mehdi Ben Barka à Paris et enterré à ce jour dans une cuve de ciment, placée au troisième sous- sol des geôles de Tazmamart.

    48
    6
    Tinhinane-DZ
    29 janvier 2018 - 15 h 49 min

    La France mène une guerre médiatique contre la Chine. C’est clair que l’objectif de la France est de ternir l’image des compagnies chinoises qui ont le monopole du secteur des travaux publiques en Afrique.

    La France fait tout pour chasser la Chine de l’Afrique.

    Le journal le Monde est très proche de l’Élysée.

    49
    6
    DYHIA-DZ
    29 janvier 2018 - 15 h 49 min

    La Chine doit attaquer en justice le journal le monde pour diffamation et atteinte à l’intégrité de la Chine.

    46
    7
    RasElHanout
    29 janvier 2018 - 15 h 43 min

    Même si la France est en train de perdre tous ses partenaires africains, elle gardera bien au chaud sa « prostituée avec laquelle elle couche chaque soir et que même si elle n’en est pas amoureuse elle se doit de la protéger » .
    Dixit l’ex Ambassadeur de la France auprès de l’ONU à New York.

    33
    6
    BabElOuedAchouhadas
    29 janvier 2018 - 15 h 34 min

    Moralité, cette « absurdité » est révélatrice de la panique de cette néo-colonialiste France d’être délogée du Continent Africain par les géants économiques de ce début du 3eme millénaire et qui sont les pays du BRICS, en particulier la Chine, la Russie et l’Inde.

    32
    7
    karimdz
    29 janvier 2018 - 14 h 53 min

    Le journal le monde devrais se pencher sur l espionsage isra heil lien de la france, mais vu les actionnaires israéliens qui composent son capital, c est pas pour demain…

    35
    9
    BabElOuedAchouhadas
    29 janvier 2018 - 14 h 19 min

    Je disais à peu près la même chose sur le précédent article de AP traitant du même sujet en précisant que l’article du journal le Monde était certainement élaboré par l’Elysée et/ou le quai d’Orsay au regard de la place politico-economique de la Chine en Afrique de plus en plus grandissante alors que la France et sa Francafrique est en nette régression en raison notamment de son état d’esprit néo-colonialiste et aussi de son rôle malsain dans le dossier de colonisation du Sahara Occidental.

    37
    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.