JAJ-2018 : «lL’Algérie sera prête pour accueillir la compétition»

Ould-Kaddour Jeux
El-Hadi Ould-Ali, ministre de la Jeunesse et des Sports. New Press

L’Algérie sera prête pour accueillir les Jeux africains de la jeunesse (JAJ-2018), prévus du 19 au 28 juillet à Alger, a assuré le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould-Ali, lundi à Alger, lors de la clôture de la 1re réunion de coordination des chefs de mission des délégations africaines qui a débuté dimanche.

«L’Algérie, et en particulier Alger, possède les infrastructures sportives et les moyens logistiques adéquats pour accueillir cet évènement de la jeunesse africaine. Après deux jours de visite, les chefs de délégations qui se sont rendus sur les sites retenus pour la compétition et l’hébergement des athlètes ont donné des avis positifs malgré quelques imperfections que nous allons corriger d’ici le début de la compétition», a déclaré Ould-Ali.

«En général, tous les sites sont prêts pour accueillir les athlètes. Il reste du travail à faire et nous nous attelons à fournir le maximum d’efforts pour être prêt le jour J», a-t-il ajouté. Le ministre est également revenu sur la préparation des athlètes algériens qui a déjà débuté durant les vacances d’hiver à travers l’organisation de plusieurs camps d’entraînement sur tout le territoire national.

«Nos athlètes se préparent dans de très bonnes conditions. Nous avons programmé en coordination avec les Fédérations sportives nationales d’autres camps d’entraînements durant les vacances de printemps pour, ensuite, retenir la liste finale des athlètes qui participeront aux JAJ. Ces athlètes seront en stage permanent jusqu’au début de la compétition», a-t-il souligné.

De son côté, le représentant et coordinateur de l’ACNOA, Joao Costa Alegre, s’est dit «satisfait» de ces deux jours de travail, estimant que les préparatifs pour la 3e édition des Jeux africains de la jeunesse se déroulent dans les «délais». «L’Algérie va très bien organiser les JAJ parce que c’est une nation qui aime le sport. Nous allons coordonner nos efforts pour la réussite de ces Jeux», a déclaré Joao Costa Alegre.

Une dernière séance de travail relative aux réponses et clarifications aux questions des chefs de délégation africaines se tiendra mardi matin, avec l’objectif d’apporter des réponses aux interrogations des participants, notamment celles concernant le transport des athlètes, les  commodités au Village olympique (restauration, sanitaires, boutiques), ou encore les multimédias (résultats, tableau des médailles, réseaux sociaux).

Les Jeux africains de la jeunesse est une compétition qui concerne les athlètes âgés entre 15 et 18 ans. La première édition des JAJ a été organisée à Rabat, au Maroc, en 2010, alors que la capitale botswanaise, Gaborone, a abrité la 2e édition en 2014.

R. S.

 

Commentaires

    Anonyme
    31 janvier 2018 - 15 h 50 min

    JAJ-2018 : «lL’Algérie sera prête pour accueillir la compétition»
    Sans de véritables réformes sportives dans toutes les disciplines, et l’élimination des malentendus de clans au ministère des sports
    Il ne faut pas s’attendre à de grandes performances sportives algériennes lors des Jeux Africains des Jeunes JAJ 2018
    Ca sera un pur gaspillage des moyens financiers, matériels, et de temps, qui auraient etre, utilisés, à bon escient,
    Dans les formations, les créations d’écoles, la décentralisation (trop concentrée à Alger, la Capitale),
    La répartition juste, et équitable du budget des sports, sur les dizaines de disciplines sportives qui en manquent cruellement
    Le Sport, en Algérie, n’est pas synonyme, uniquement du Football….. très faible, et très peu performant




    2



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.