Bas les masques

Ligue arabe
Le siège de la Ligue arabe au Caire. D. R.

Par Sadek Sahraoui –Est-il vraiment dans l’intérêt de l’Algérie de continuer à siéger au sein de la Ligue arabe ? La question se pose car il se révèle de plus en plus que l’organisation panarabe, dont la création en 1945 avait été fortement inspirée par la Grande-Bretagne qui cherchait à l’époque à contenir l’expansion française au Proche-Orient, est devenue un instrument au service des intérêts d’Israël.

Nul besoin d’être un expert en sciences politiques pour constater en effet que la Ligue arabe sert de cheval de Troie à l’entité sioniste pour dévitaliser ce qui reste des forces vives du monde arabe. Autrement, comment expliquer la scandaleuse passivité des Arabes face à la poursuite à un rythme soutenu et cadencé de la colonisation des terres palestiniennes ? Au-delà de rester accrochés au rêve de fonder, un jour, un Etat sur les frontières de 1967, que reste-t-il concrètement aujourd’hui aux Palestiniens ? Probablement encore la pauvre enclave de Ghaza que convoite secrètement l’Egypte et quelques villages en Cisjordanie encerclés par des colonies israéliennes. Des villages asphyxiés qui ne tarderont pas eux aussi à tomber dans l’escarcelle de l’Etat sioniste.

A dire vrai, les Israéliens n’ont laissé aucun possibilité aux Palestiniens de bâtir un Etat. Et cette réalité terrible ne choque personne.  Pis encore, les Arabes semblent même s’être résignés à l’idée de perdre la très symbolique ville d’El-Qods qui devait service de capitale au futur Etat palestinien.

Est-il nécessaire de rappeler aussi que c’est avec la complicité active de la Ligue arabe et du Qatar que le couple franco-britannique, soutenu par les Etats-Unis, ont renvoyé au Moyen-âge la Libye, la Syrie et le Yémen. S’il n’y avait pas eu de traîtrises, de reniements et de compromissions avec l’ennemi au sein de cette organisation, tout ce massacre aurait-il été possible ? Certainement non. Israël et Benyamin Netanyahou sont aujourd’hui tellement assurés du contrôle de la Ligue arabe (qui n’a aucun fait d’arme sérieux à porter son actif depuis des lustres) et du gros des membres qui la composent qu’ils n’hésitent plus à narguer ouvertement le monde arabe. Ses sous-traitants locaux n’ont également plus honte de s’afficher au grand public.

Aujourd’hui, le moins que nous puissions faire pour prouver que nous ne sommes pas complices de cette horrible forfaiture, est de reprendre nos billes. Le moment est venu pour nous de repenser nos alliances et de voir le monde sous de nouvelles lorgnettes.

S. S.

Comment (15)

    Anonyme
    9 février 2018 - 23 h 08 min

    J ai tjrs dit que l Algérie n avait plus sa place ds la ligue arabe mais je dis aussi a certains pseudo que l Algérie a été ds la ligue arabe en tt que pays membre arabes ttes ses années passés au sein de cette ligue ; vs avez tendance a l oublier donc il ne faut pas profiter pr s acharner sur les arabes car il faut faire la diff déjà entre les peuples et leurs dirigeants et c est pas propres qu aux arabes mais a l humanité ; moi je remercie l Algérie d avoir tjrs joué un rôle justement de dénominateur commun et d avoir contré justement a juste titre ce cheval de Troie et l histoire nous le prouve ; Aujour dhui c’est clair ; ils n ont pas honte ses dirigeants arabes du moyen orient et d autres montre leur vrai visage et leur appartenance à l entité sioniste Israël ; et la oui en effet l Algérie doit se retiré mais avec tact tt en restant influent comme l a tjrs été et doit savoir ce qu il se passe ds ttes ses régions pr ses propres intérêts ; je fais entièrement confiance à notre Président notre MAE nos diplomates ; nos services compétents de sécurités et de renseignements pour savoir si l Algérie doit siéger à la ligue ou ailleurs ds le monde car ils ont tjrs été implacable et pr moi c’est l essentiel.

    1
    2
    Lghoul
    6 février 2018 - 22 h 43 min

    Pour ceux qui voudraient comprendre un peu plus sur le gendre de Nasser que j’ai mentionné précédemmen, le top man des arabes, faites votre recherche sur google sur un certain  » ASHRAF MARWAN » et vous serez agréablement surpris par ses exploits en faveur des kharabes. Mais ils furent, sont et seront toujours comme ça : Des traitres. Réveillez vous compatriotes : Seule l’Algerie compte, le reste n’est que du pur KHORTI chimérique.

    6
    3
    Lghoul
    6 février 2018 - 22 h 32 min

    A quoi sert au juste ce machin appelé ligue kharabe ? Sincèrement qu’a t-elle résolu depuis son inexistence ? Pendant que Boumediene signait des chèques en blanc pour faire leur guerre, le téléphone rouge entre aman et tel aviv ne cesse de sonner pendant que moulay hassan de rabat fait passer les notes des réunions kharabes. Aujourd’hui les kharabes font la queue pour avoir une audience avec netanyahou; de l’ arabie saoudite à l’egypte. Savez vous que récemment des avions et des drones israéliens attaquent ouvertement les hordes islamistes en plein sinaï sous les applaudissements de sissi ? De même pour l’arabie saoudite qui n’en fini plus avec ses barbecues du désert avec leurs amis qui les protègent. Alors pourquoi ne pas signer directement et ouvertement des traités d’amitié et même de fraternité avec israël au lieu de se moquer du monde avec une ligue kharabe. Pourquoi alors l’Algerie perd son temps et son argent pour discuter sur des sujets que tout le monde sait que c’est de la foutaise ? Alors chacun pour soi et Dieu pour tous. Pour rappel, durant la guerre des 6 jours c’est le roi de Hussein de Jordanie qui a donné l’heure exacte de l’attaque. Le gendre de Nasser étant une mole de tel aviv pendant le conflit et par la suite. En 2007 il fut jeté du balcon de son appartement à londres.
    Detachons nous de ces nids de vipères et l’Algerie ne se portera que mieux. Sinon faisons le bilan de ce que l’on a gagné depuis qu’ils sont devenus nos « frères » ? Le wahabisme qui a engendré 250.000 innocentes victimes et 3 générations d’analphabètes trilingues grâce aux cordonniers égyptiens sans oublier notre brillant ministre des affaires étrangères, Monsieur Seddik Benyahia perdu a cause toujours de la cause kharabe. Si on persiste et on continue, seul Dieu sait ce que l’on « gagnera » cette fois dans cette jungle gangrenée, eux qui sont de mèche avec belzébuth.

    4
    5
    Felfel Har
    6 février 2018 - 21 h 57 min

    La Ligue Arabe est composée de pays qui périclitent en queue de peloton des nations. Quel intérêt avons-nous de nous accrocher à eux. Nous avons un passé glorieux qu’ils n’ont pas, et nous avons des ressources et des compétences qui, bien managées, vont nous ouvrir la voie du progrès, de la modernité, du développement et de la prospérité. Nous serions écoutés et respectés au sein des instances internationales, on ne rira pas de nous. Changeons vite de crèmerie, nous gagnerions en prestige!

    14
    3
    Logique
    6 février 2018 - 16 h 36 min

    C’est un peu comme la guerre des 6 jours, le cheval de troi était Hassan 2.

    5
    3
    Tin-Hinane
    6 février 2018 - 16 h 29 min

    Il ne faut pas tout mélanger et tout exagérer, ce n’est pas une question d’ethnie, ne tombons pas dans les discours de différences raciales et culturelles, Il y a des peuples arabes qui méritent le respect: les syriens, les palestiniens etc … la ligue arabe c’est vrai est dans un état lamentable et des pays comme le notre devraient oeuvrer à dégager les traitres. Il y a des pays traitres comme l’Egypte et l’Arabie saoudite c’est vrai, malheureusement les traites sont partout, tous les peuples ont leurs traitres et nous les algériens comme les autres. Les arabes ne sont pas plus traitres que les amazighs ou les nord-africains, il y a des amazighs aussi bien au maroc qu’en tunisie et pourtant on peut les compter parmi les traitres et on a bien vu la trahison qui sévit en Afrique. Toute cette pagaille dans le monde arabe et pas que dans le monde arabe, en Asie, en Amérique Latine et ne parlons même pas de l’Afrique, c’est le résultat d’une guerre que nous mènent les européens de l’ouest pour continuer à dominer le monde. Ils n’ont plus ni la force ni le courage nécessaire pour faire eux mêmes les guerres alors ils paient des traitres et louent des mercenaires. Mais il serait temps effectivement pour l’Algérie et d’autres pays arabes de démasquer les traitres et de les dégager.

    4
    4
    Anonyme
    6 février 2018 - 16 h 12 min

    Se boucher les oreilles ou adopter la politique de l autruche ne change en rien la realite qui fait des Algeriens un peuple se reconnaissant a majorité arabe malgres les speculateurs post independance qui se voient plus proche de la France et sa langue que des arabes et leur fos7a.Les Turcs depuis Ataturk ne cessent de quemander un rapprochement avec l occident qu ils n obtiendront jamais quoiqu ils fassent en raison de leurs specificites que cet occident tolerant n arrivera jamais a effacer de sa memoire pour penser qu ils seront frequentables un de ces jours .Il en est de meme pour le peuple Algerien qui a ose expulse la France apres 132 ans de colonisation , que ce peuple appartienne ou pas a la ligue arabe il demeurera toujours pour l occident un pays arabe et musulman figurant dans la liste des peuples a eradiquer pour lui substituer des peuplades sans aucun repère pretant docilement allegeance a ROME et ses nouveaux descendants.
    SIGNE.ZORO. …Z….

    11
    12
    Abou Stroff
    6 février 2018 - 16 h 11 min

    « Bas les masques » titre S. S..
    en effet, et pour faire court, il faut baisser les masques et jeter à la poubelle les oeillères idéologiques qui nous empêchent de voir correctement la réalité en mouvement qui, hélas, se réalise et se matérialise sans nous. réalisons que la ligue arabe est une association de dictateurs au service de l’impérialisme et et du sionisme
    réalisons que la « nation arabe » est un mythe et une mystification qui sert, en premier lieu à pérenniser la domination des dictateurs (et des couches sociales qu’ils représentent)
    réalisons que la « nation musulmane » est un mythe et une mystification qui sert, en premier lieu à pérenniser la domination d’une religion dont les idéologues fossilisés sont incapables de penser l’historicité et donc la relativité
    reconnaissons enfin que, pour nous algériens, seule la NATION ALGERIENNE existe et seule cette Nation mérite notre amour désintéressé.
    PS: je persiste et signe: l’Afrique est notre profondeur stratégique et l’Afrique est l’avenir de l’ALgérie en tant qu’Etat et Nation.

    23
    3
    AL- HANIF
    6 février 2018 - 15 h 23 min

    Parmi les procédés les plus usités en entreprise pour cerner une problématique et lui conférer un aspect dynamique de participation collégiale, se trouve le brainstorming, ou’ tempête sous un crâne’.
    Le principe est d’évoquer tout ce qui vient à l’esprit en relation avec un concept ou un thème.
    Le recensement des productions est alors matérialisé sous aspect graphique.

    Je reste persuadé que si la cogitation planchait sur la chimérique ‘ Ligue Arabe’, elle accoucherait d’une liste d’épithètes ou d’adjectifs qualificatifs ou de périphrases , tous connotés négativement et que ‘impuissance, hypocrisie, inefficacité’ occuperaient le podium.

    Les arrières pensées qui ont présidé à sa création en 1945 sont bien expliqués dans l’éditorial mais je pense qu’il faut insister sur la mort programmée de ce projet avec la signature des accords de Camp David en 1975.

    Dès lors, le sort de la Palestine était scellé et le cache-sexe idéologique que cette cause avait fourni à tous les régimes arabes pour faire diversion sur leurs problèmes internes avait cessé de faire illusion et mauvais usage.

    Le retour du Sinaï à l’Egypte cachait en réalité que ce pays ne recouvrait pas la pleine souveraineté de ce territoire qui était placé sous double surveillance américaine et israélienne.
    Et que Daesh en fasse un sanctuaire reste une demie-surprise!

    Le rêve pan-arabe de Nasser, contrarié par les théocraties et enterré par Camp David a dérivé vers les tentatives de constitution d’une force anti-Teheran ou avatar d’une coalition sunnite.
    Le suicide de l’Irak en 1990 suite à son invasion du Koweit, suivi de la destruction de ce pays en 2003 par l’agression US, constituent le deuxième acte de décès même si le cadavre de ‘La Ligue Arabe’ faisait encore illusion en faisant semblant de bouger et de programmer des réunions des états membres annuellement.

    Le coup fatal est asséné par la guerre de l’Arabie Saoudite au Yemen , le soutien aux ‘rebelles’ en Syrie, le boycott du Qatar par les pays du Conseil du Golfe et la faillite du sponsoring des ‘printemps arabes’ et de l’islamisme djihadiste.

    Le refus du Maroc d’accueillir l’édition 2016 n’est que le dernier clou sur le cercueil d’un rêve ou plutôt mirage qui n’a été concrétisé ni par des réalisations concrètes, ni par des volumes d’échanges commerciaux et culturels, ni par une organisation de défense commune – sauf dans le but inavoué ou pas – d’en faire un front et le fer de lance d’un combat confessionnel.
    Les millénaristes adeptes de scénario apocalyptique vous parleront de Fitna et de la Mère de toutes les batailles.
    Quand j’entends le mot ‘ Ligue arabe’ je me bouche les oreilles.

    9
    2
    Selecto
    6 février 2018 - 13 h 37 min

    Ni ligue Arabe ni UMA. Notre avenir est dans notre profondeur africaine.

    15
    4
    ABDEL
    6 février 2018 - 13 h 30 min

    il faut quitter cette ligue arabe qui ne sert a rien ou ses membres se sont entendus pour ne jamais s’entendre,telle est la politique de ce panier de crabes! comment etre d’accord avec l’arabie saoudite qui soutient en catimini les usa sur cette affaire de capitale d’israel

    16
    Farid
    6 février 2018 - 13 h 07 min

    Cher journaliste auteur de l’article, je suis d’accord avec vous pour dire que çà sert à rien que l’Algérie rester dans la ligue arabe. Aucun intérêt effectivement surtout depuis les derniers développement de la situation politique au Moyen Orient : alliance et complicité des pays arabes avec la stratégie américano-israélienne !

    1/-D’après les dernières informations sur la Palestine, il ne reste plus aux palestiniens que 21 % de la superficie initiale de 1967. Donc il ne leur reste plus que le quart de leur territoire du fait des colonies implantées et occupées par les sionistes israéliens. Est-ce que çà va s’arrêter, je ne le crois pas.

    2/- Je rappelle pour ce qui concerne notre pays l’Algérie, géographiquement c’est un pays en principe africain (ou Nord Africain, si on veut). Mais il faut rappeler que ce sont déjà les Ouléma (une des tendances du mouvement national) qui ont décidé en Égypte en janvier 1948 et sans qu’ils soient mandatés par quiconque, que l’Algérie est un pays arabe. C’est d’ailleurs à cette époque qu’ils ont créé, seul et sans l’avis de personne, le « Comité de Libération du Maghreb Arabe ». Donc l’Algérie est d’office dans ce qu’on appelle les pays arabes. Au lieu de parler tout simplement de libération des pays maghrébins, ils parlent d’emblée de libération du « Maghreb Arabe ». Les arrières pensées politiques et idéologique sont claires : intégration à une « Oumma » où l’arabe et l’islam sont les seules et exclusives identités de notre pays. C’est à partir de ces moment là que l’Algérie fera partie désormais de ce moule politique et idéologique dit « le monde arabo-musulman ». Ben Bella et ses acolytes l’ont confirmé et constitutionalisé en ….. 1962 alors que l’Algérie est algérienne, africaine ou nord-africaine, un point c’est tout ! Pourquoi dit-on moins fréquemment qu’on est tout simplement : ALGERIEN .

    24
    2
    Anonyme
    6 février 2018 - 12 h 53 min

    L’Indonésie, la Malaisie ou même la Turquie plus proche, partagent la langue et la même religion, c’est pas pour autant qu’ils ont adhéré à cette ligue de malheur.
    Non aucun de ces pays que tu cites ne parlent arabe, ils ne partagent rien avec les arabes, même pas la religion, les arabes leur seule religion c’est la lâcheté, la trahison, l’ignorance, le terrorisme, le salafisme et le wahabisme ces deux « religions » sont les ennemis de l’islam, c’est du terrorisme et de la haine. N’insultez pas les non arabes, ils ne parlent pas du tout arabe, ils ne renient pas leurs langues, leurs identités, leurs cultures (…)
    L’islam n’est pas arabe, il est universel.

    20
    3
      Anonymeplus
      6 février 2018 - 15 h 53 min

      Tu n’as retenu que l’Indonésie, la Malaisie et la Turquie ? Il faut croire que tu es passé à côté de l’essentiel pour contredire quoi ? Rien du tout.
      Si tu lis bien ce que j’ai écris, j’ai parlé de partager la même langue ! Partage signifie que pour lire le coran, ils le lisent en arabe pour les avoir vu en Malaisie et en Turquie. Ils ne parlent pas du tout arabe dans leur vie de tous les jours mais quand ils lisent le coran ou prient, ils le font en arabe, c’est un fait connu et reconnu.
      Il est désolant d’être obligé d’expliquer des futilités au détriment de l’essentiel, mais bon, il faut de tout pour faire un monde.

      4
      3
    Anonymeplus
    6 février 2018 - 12 h 00 min

    L’article abonde dans le sens de la logique et de ce que des millions d’algériens pensent réellement de cette ligue des traîtres et des lâches.
    Nous sommes AMAZIGHS et nous avons jamais été arabes, c’est pour cette raison que nous sommes le seul pays à avoir combattu le colonialisme et à l’avoir dégagé de l’Algérie après presque 8 ans de guerre. Tous les autres pays de la ligue des traîtres ont eu leur indépendance sans tirer un seul baroud d’honneur, toute la différence est là et elle est de taille. La jalousie maladive que nous voue cette ligue des lâches est sans commune mesure, ils n’ont pas notre histoire, notre fierté, notre honneur, les états de cette ligue de la honte sont exactement la contraire de nous, ils sont lâches, conspirateurs, traîtres, sans honneur, ils sont de parfaits larbins pour les usa, israël et le royaume uni.
    La seule décision qui a été prise à la majorité était d’envahir…l’irak, membre fondateur de cette ligue des bouseux. L’egypte et l’arabie yehoudite étant les porte-étendard de cette honteuse ligue des moins que rien.
    Effectivement, l’Algérie qui est l’honneur de cette ligue d’après beaucoup de pays, n’a rien à faire dans cette espace où la traîtrise est le mot d’ordre.
    Hormis la religion et la langue qui sont malheureusement pour nous le point commun avec ces traîtres, nous avons rien à voir avec ses lâches.
    L’Indonésie, la Malaisie ou même la Turquie plus proche, paragent la langue et la même religion, c’est pas pour autant qu’ils ont adhéré à cette ligue de malheur.
    Nous avons une histoire 5 fois millénaire nous les amazighs, les arabes n’existaient pas quand la Numidie dominait toute l’Afrique du Nord, ils se marier entre frères et soeurs et enterraient leurs filles vivantes, se sont de parfaits débiles mentaux à cause de la consanguinité, c’est pour ça que même avec des milliards, ils continuent de vivre dans une tente et à se laver avec un bidon.
    Nous autres Amazighs nous devons impérativement sortir de ce trou à rat qu’est la ligue des enturbanés.

    25
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.