Sonatrach prévoit d’investir 56 milliards de dollars dans le cadre d’un plan 2018-2022

Sonatrach
Abdelmoumen Ould Kaddour. D. R.

Par Meriem Sassi – Le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a déclaré que le groupe prévoit d’investir 56 milliards de dollars dans le cadre d’un plan de développement 2018-2022. Les détails de ce plan seront communiqués prochainement.

Le PDG  a déclaré par ailleurs que Sonatrach est en négociation avec Total pour un projet de pétrochimie de 5 milliards de dollars.

Pour M. Ould Kaddour, dorénavant Sonatrach n’assumera pas seule les risques et cherchera des partenaires pour partager également les investissements.

Pour ce qui est des capacités de transport de gaz, elles seront portées prochainement, selon le PDG de Sonatrach, à 135 milliards m3 grâce à la mise en service du gazoduc GR5 inauguré aujourd’hui à Hassi R’mel, alors que les capacités actuelles sont de 95 milliards m3, dont 45 milliards m3 pour les besoins locaux et le reste destiné à l’exportation.

Le PDG de Sonatrach s’exprimait en marge d’une visite, aujourd’hui, à Hassi R’mel où il a inauguré le gazoduc GR5 Reggane-Krechba- Hassi R’mel réalisé entièrement par un groupement d’entreprises publiques : Enac, Cosider, canalisations GTP et GCB.

M. S.

Comment (5)

    Anonyme
    11 février 2018 - 0 h 33 min

    Investir 56 milliards$ dans quoi M kadour?? Si vous investissez 56 milliards$ dans l’énergie solaire ça produira combien de Mw??
    Actuellement la Chine arrive à produire les cellules photovoltaïques au coût de 0,3 $/W. Meme au coût de 1$ le W les 22000Mw coûteraient 22 milliards$. TOTAL équipe ses stations services de panneaux solaires,la banque société générale vient d’équiper son agence ghardaia qui fonctionne à l’énergie solaire.. Vous,vous  » diversifiez » l’économie en allant vers le gaz de shit. Toujours dans le chapitre des ressources non renouvelables que vous n’avez pas créés.




    1



    0
    Anonyme
    10 février 2018 - 17 h 57 min

    Les premiers Cadres supérieurs de SONATRACH chargés de promouvoir et de développer les moyens propres d’études et de réalisation, face à un environnement entièrement dominé par les entreprises étrangères, éprouvent aujourd’hui la fierté d’avoir accompli leur noble mission après l’exploit réalisé parles filiales ENAC, GCB et ENGTP.
    Mais qu’en est-il de la reconnaissance qui se fait toujours attendre jusqu’à ce jour ?????




    1



    0
    Kahina-DZ
    10 février 2018 - 17 h 52 min

    N’oubliez pas d’installer une raffinerie digne de ce nom en Algérie.
    Il est temps que l’Algérie raffine elle même son brut. C’est la première étape pour l’indépendance énergétique. Il parait que cette opération diminuera de beaucoup la corruption énergétique




    3



    0
    Anonyme
    10 février 2018 - 11 h 31 min

    Sonatrach prévoit d’investir 56 milliards de dollars dans le cadre d’un plan 2018-2022
    Rentabilité des investissements de Sonatrach ?
    Partages des gros risques des investissements trop lourds, et trop couteux, avec des partenaires étranger ?
    Ecoulements des produits des investissements 2018-2022, vision commerciale,et pas produire, pour produire, pour enfin….stocker?!
    Réformes, Restructurations de Sonatrach pour une meilleure rentabilité, une meilleure gestion, une meilleure productivité ?
    Sonatrach fonctionnarisée au présent, avec gestion débureaucratisée, dans l’avenir ?




    1



    0
    Amirouche Ali
    8 février 2018 - 23 h 11 min

    Depuis 1962 vous depensez plus que vous ne gagner ou rapporter aux finances de l Algerie…Bizarre Management par Sonatrach




    3



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.