Des citoyens lancent une pétition pour l’exclusion de Naïma Salhi de l’APN

Salhi
Naïma Salhi. New Press

Par R. Mahmoudi – Des citoyens ont lancé une pétition, mise en ligne sur le site Avaaz, pour demander «l’éjection» de Naïma Salhi de l’APN et la dissolution du parti qu’elle dirige, le Parti de l’équité et de la proclamation (PEP). Les initiateurs ambitionnent d’atteindre le chiffre de 5 000 signataires.

Dans le texte de la pétition, on peut lire : «Naïma Salhi est un danger pour la stabilité du pays et elle a menacé de tuer sa fille si elle parle en tamazight.» Les pétitionnaires estiment, en outre, que cette députée «a remis en cause l’article 4 de la Constitution algérienne, alors qu’il est de son ultime devoir de la défendre».

Troisième grief retenu contre cette élue controversée : «Elle a attaqué l’Algérie dans son entièreté, en attaquant son histoire, et a carrément appelé à un génocide contre les Amazighs.» Enfin, sacrilège suprême, les initiateurs de la pétition lui reprochent de menacer de mort, en public, sa fille, qu’ils considèrent comme «une incitation aux parents algériens de tuer leurs enfants s’ils apprennent à parler l’une des langues nationales et officielles de l’Algérie : tamazight».

Pour rappel, Naïma Salhi, sur une vidéo mise en ligne sur son compte Facebook, a avoué avoir menacé sa fille de mort si elle continuait à s’exprimer en kabyle. «Avant, je ne disais rien quand elle venait répéter des mots en kabyle qu’elle apprenait chez ses camarades de classe, mais, puisqu’on veut nous imposer cette langue (tamazight), je lui ai interdit de parler cette langue à la maison et l’ai menacée de la tuer si elle continuait à la parler.»

Cette déclaration a soulevé une vague d’indignation sur les réseaux sociaux ; mais, curieusement, la classe politique et les autorités sont restées silencieuses sur ce grave dérapage verbal. Plus grave encore, l’auteure de ces propos s’est obstinée dans sa démarche dangereuse, en continuant à poster impunément des commentaires et des vidéos à caractère raciste et attisant la haine communautariste dans le pays.

R. M.

Comment (28)

    Algérien Nationaliste
    13 février 2018 - 17 h 59 min

    Exclusion et expulsion aussi, autant faire une pierre deux coups.

    10
    8
      nomade121265
      7 mars 2018 - 23 h 23 min

      Naima salhi est un danger pour notre Algérianité et Amazighité elle est contre la constitution donc non parlementaire son éviction de l »APN doit etre une Équation synéquanun

    Zoro
    13 février 2018 - 15 h 49 min

    Pour diviser l Algerie,il a écrit un hymne,composé sa musique,confectionné son drapeau,établi ses CNI , introduit une demande auprès de l Onu,tissé des liens avec Israël ,et continue à siroter tranquillement son champagne chez fafa sachant qu aucune petition ni mandat d amener ne se sera lancé à son encontre!!
    Il est tranquille oui!! Il est mehenni yes!!
    Parce qu il sait qu il y a des gens de son espèce qui le defendent.!!!
    Signé ZORO. ..Z…

    50
    46
      Anonyme
      13 février 2018 - 19 h 38 min

      Tu es hors sujet.Reviens au sujet et exprime librement ton opinion sur la question traitée par l’article.Quant à Mhenni, il est une création des extrémistes comme toi ya si Zorro. La quasi majorité des Algériens refusent d’adhérer à son parti, sauf s’il y a des forces nuisibles comme Naima Salhi qui lui donneront les chances pour devenir puissant. .

      52
      19
    abdel
    13 février 2018 - 15 h 25 min

    le comportement de cette femme ,n’est que la conséquence de la misere de cette classe politique algerienne issue d’un systeme illégitime et d »une constitution bafouée,puisque a l’origine celle-ci interdisait tout parti religieux ou ayant une base régionaliste

    32
    9
    DYHIA-DZ
    13 février 2018 - 14 h 30 min

    Cette pétition doit concerner tous les déséquilibrés de l’APN qui mettent leurs intérêts personnels avant ceux du pays.

    Cette pétition doit concerner tous les déséquilibrés de l’APN qui mettent la sécurité de l’Algérie en danger.

    Cette pétition doit concerner tous les barbus qui travaillent en collaboration avec leur OUMMA pour défigurer l’Algérie,

    Cette pétition doit concerner toute l’APN qui a échoué dans sa mission.

    43
    12
    Kahina-DZ
    13 février 2018 - 14 h 19 min

    L’APN regorge des Naima Salhi.
    Il faut dissoudre cette APN squattée par des pseudo-Algériens. Les harkis version religieuse.
    Les déclarations de cette intégriste sont un appel à la division du pays. Va t-elle passer en conseil de discipline?? Ses déclarations incitent à la déstabilisation du pays, qu’attendent-ils pour pour la juger?

    48
    16
      Anonyme
      13 février 2018 - 17 h 23 min

      On ne juge pas la clientèle

      8
      9
    tikjda10
    13 février 2018 - 13 h 20 min

    Je crois qu’à force de trop parler de cette dame, on lui rend beaucoup de services qui la sortiront de l’anonymat pour gagner davantage en célébrité.
    Alors que ce problème de provocation et d’incitation à la haine aurait été mieux traité s’il est pris sereinement en charge immédiatement par des instances ayant l’habilité de le faire. Malheureusement, on constate l’anarchie. Chacun insulte comme il veut. Chacun provoque comme il veut. Chacun fait sa loi. Chacun représente l’état de lui-même. L’impunité est devenue un acte banalisé. Normalement les lois doivent prévoir les limites à tout, y compris l’immunité parlementaire pour manquement à une bonne conduite des députés. Mais ça n’a pas été le cas. Cette dame députée haineuse cherche la provocation en abusant de cette immunité. Elle voulait inciter la population au soulèvement, pour mener le pays à l’embrasement en oubliant que le pays venait de sortir exsangue d’une décennie noire où l’on avait perdu 250 000 innocents, à cause des manipulateurs, des menteurs qui usaient de la religion à des fins politiques. Cette députée, dont le bagage intellectuel est en dessous de la moyenne, ignore la gravité de ses propos doit mériter une sanction.

    41
    16
    Filamane
    13 février 2018 - 12 h 20 min

    Plus royaliste que le roi = doute sur ses racines. Des étrangers ont colonisé le pays et les esprits. Le refoulement religieux lui a tourné la cervelle au point a ne pas savoir ce qu’elle dit.
    Elle supporte la polygamie et c’est cela une preuve.

    40
    17
    Anonyme
    13 février 2018 - 12 h 05 min

    Un Prof d’université ou un Prof de médecine (la crème du pays) c’est BAC + 10 à BAC + 12 au minimum . Un Prof d’université débute avec moins de 5 millions de centimes, 10 ans après il touche 10 millions de centimes et en fin de carrière avec 32 ans de service et 12 échelons au grade le plus élevé son salaire est compris entre 17 millions et 20 millions de centimes en comptant toutes les primes.
    Cette pimbêche inculte et enragée touche en début de mandat 400 millions comme prime d’installation, une autre prime de plus de 100 millions pour l’achat d’une voiture, plus de 200 millions pour l’autoconstruction d’une maison, une prime de départ de 400 millions, un salaire mensuel de 35 millions (pendant 5 ans) avec d’autres primes et facilitations, et une retraite à plus de 25 millions à l’issue de son mandat.
    Une somme faramineuse versée pour cracher sur le peuple et lui injecter son venin. Son mandat et son immunité parlementaire doivent lui être retirés et des poursuites judiciaires doivent être engagées contre-elle.

    69
    16
    Abdelrahmane
    13 février 2018 - 11 h 13 min

    Cette femme, députée et chef de parti, vous dit : »dezzou m3ahem », « ma ddirou walou ». Elle dit ce qu’elle pense, c’est son droit le plus absolu, elle n’a ni blasphémé ni insulter personne, sauf critiquer (c’est encore son droit et son devoir) les berberistes racistes arabophobes et islamophobes. Et des dizaines de millions d ‘algériens pensent comme elle.

    35
    126
      LE NUMIDE
      14 février 2018 - 2 h 29 min

      @abderahmane / on ne dit rien Naima Salhi dans le pays des berbères est libre comme les berbères , elle dit ce qu elle veut et NOUS NOUS DISONS AUSSI .. mais la question c’est si toi et ta Naima dans n’importe pays arabe et islamique de tes rêves comme l’Arabie saoudite votre pays idéal ou le Qatar ?? est-ce que vous pouvez parler comme vous parlez ici.. Le soir même , vous serez sous la torture de la Falaka et du bâton .. pour ne pas dire autre chose .. Allez poser des fleurs sur les tombes du Général Lamari et de Ridha Malek , lisez la Fatiha et estimez vous heureux d’être sous le régime algerien et l’ANP que vous insultait et parmi les berbères et de ne pas être dans un Harem Arabo-Daeshien ,… .. S’il n’y avait pas les berbères … et si le FIS est passé , vous seriez à cette heure des gens morts ou des esclaves …

      6
      9
        Anonyme
        14 février 2018 - 8 h 56 min

        Bien dit.Merci pour la réponse.C’est malheureux que certains écrivent sous l’effet de la haine, dont l’objet de cette dernière(c’est à dire la haine) n’existe que dans la conscience de ceux qui l’expriment.Parfois je me demande si les thérapies d’ordre psychiatriques ne seront pas en mesure de ramener la paix dans l’âme de ceux qui en souffrent.Amen ya rabbi.

        4
        6
      Boumedien
      14 février 2018 - 11 h 28 min

      Yatik essaha ya Si Abdelrahmane. Vous avez parle non seulement pour Mme A.Salhi mais egalement pour des millions d’Algeriens. Les racistes et separatistes persistent avec les insultes contre notre communaute avec le language utilise jadis par les colonialistes. C’est notre droit de dire non a ce dialecte regional impose sans CONSULTATIONS NATIONALES. On ne batit pas une nation avec un dialecte, nous avons notre glorieuse langue. Merci pour avoir defendu la cause.

      10
      4
    yabdas
    13 février 2018 - 9 h 51 min

    mais enfin pourquoi toute cette intrumentalisation du commentaire d’une dame a propos d’un fait vecu, reel?? on veut museler toute voix discordante, on ne veut entendre que des amen. où sont passes les defenseurs de la liberte d’expression? (…)

    32
    72
    juste des opportunistes incultes...
    13 février 2018 - 9 h 21 min

    des naima salhi, version male ou femelle, il y’en a!!! et tout le danger est là justement, dans l’inculture des gens qui disent diriger le peuple…!!!

    64
    13
    Farida
    13 février 2018 - 8 h 23 min

    On doit combattre le racisme en Algerie sous toutes ses formes. Cette dame est une diviseuse de notre nation. Elle est la mole interne des ennemis de l’Algerie. Elle est tout simplement une mercenaire qui n;a rien d’algerien a parti du moment qu’elle voudrait eliminer la plus grande partie de notre peuple et la culture du pays. Une enemie de la nation a mettre dehors et meme a juger.

    74
    33
    Anonyme
    13 février 2018 - 7 h 20 min

    Le moment propice est venu pour virer la « MEDIOCRITE » et donc tous ces opportunistes incultes qui profitent du « NEW LOOK » importé pour s’installer sur les sièges des hautes instances de l’état.
    Ce style salhi & co. ne font que chavirer le pays et le peuple aux plus bas niveaux et grâce à cet incident on a découvert cette salhi et sa manière grossière de communiquer qui ne nous honore pas et nous révolte. Elle peut avoir une position pour ou contre les Amazighs, c’est son affaire mais ce que nous contestons c’est bien la PLATITUDE et la faiblesse graves infiltrées dans ces députations par salhi et ses semblables.
    C’est fini, les algériens ne sont pas stupides, il faut des femmes et des hommes compétents et représentatifs de notre culture pour la gestion de notre pays.

    53
    14
    LE NUMIDE
    13 février 2018 - 6 h 17 min

    Voila l’écurie DJABALLA et des frères musulmans égyptiens , ce quelle nous sort a l’Algérie NAIMA SALHI et haine, laideur , mauvais gout , mawalisme , racisme , terrorisme, déchets , saleté , fanatisme , ignorance et arriération .. on ne parle pas de NAIMA SALHI qui est une femme mais de son mari le membre de la NAHDA et surtout de son calife ABDALLAH DJABALLA qui se prenait pour un dieu wahabiste en Algérie en 92 … Dans le pays des berbères , où ils sont libres , il sont forts pour insulter les kabyles et la langue Amazigh lui et sa NAIMA ; mais ce même Djaballah si vous le mettez devant le dernier des éboueurs qatariens ou le dernier des chaouchs saoudiens ;il se met à plat à ventre et lui léchera les sandales et devient lui même une Djaria .. Pire, il dansera du ventre ! ON LES CONNAIT LES WAHABISTES ALGERIENS

    137
    20
      Anonyme
      13 février 2018 - 11 h 33 min

      Vous dites :  » ….son calife ABDALLAH DJABALLA qui se prenait pour un dieu wahabiste en Algérie en 92 … ». Erreur il a commencé à sévir en 1975 déjà quand il n’était qu’étudiant en 1ère année à l’université de Constantine. Les traces de ses méfaits sont encore visibles dans cette université.

      45
      8
    Réseau
    13 février 2018 - 5 h 55 min

    Une très bonne initiative mais pas seulement contre Mme Salhi;contre tout les députés ripoux et malsain;y compris ceux qui ont spolie les biens des fils de chahid;les corrompus; les traitres;les designers;les pistonnés;a mon avis il faut viré une majorité de ces faux députés

    61
    12
    Vangelis
    13 février 2018 - 5 h 46 min

    L’initiative par le biais d’une pétition est louable mais n’est pas une fin en soi.

    En raison des graves dérives proférées par la concernée, dont il est inutile de prononcer le nom, tant elle inspire dégoût, la défaillance du parquet et de la chambre des députés sont flagrantes.

    Bien avant cette pétition c’était au parquet de s’auto-saisir en demandant la levée de l’immunité parlementaire de cette énergumène afin de la poursuivre pour incitation au meurtre et injures publiques à l’encontre de la communauté algérienne qu’elle est pourtant sensée représenter.

    Mais non, on est en Algérie. Et en Algérie, le parquet qui dépend du ministre de la justice est trop souvent absent et muet et les députés dont on n’a pas entendu un seul mot de désapprobation des déclarations de l’une de leurs consœurs, sont occupés à leurs petites affaires et au 5ème mandat.

    Pendant ce temps, les algériens font ce qu’ils peuvent, comme toujours dirions nous.

    47
    16
    Lyes Oukane
    13 février 2018 - 4 h 33 min

    Une pétition sur AVAAZ . Voici ce qu’on peut trouver quand on fouine un peu .Vous n’avez pas remarqué que cette ONG lance des pétitions contre la corruption des banques mais elle ne fait jamais circuler de pétition contre les banques américaines ? Historique . Cette organisation est créée par Ricken Patel . Un anglo canadien qui a travaillé pour Rockfeller ,la fondation Bill Gates. Il a aussi été consultant pour l’ONU. Il fréquente tous les patrons de la mondialisation ( sommet de Davos ) . Ses campagnes publicitaires coûtent chères ,ses enquêteurs aux quatre coins du monde ne vivent pas d’amour et d’eau fraîche . Il se dit que c’est Soros qui finance . Cependant AVAAZ demande des dons à ses adhérents . On avance que AVAAZ apprécierait les interventions militaires en Libye ,Somalie ,Soudan ,Syrie ,Iran … Ca sent la CIA à plein nez . Concernant la cruche qui illustre de son minois cet article ,elle ne sera pas virée bien que pour moi ,elle le mérite amplement . On va faire semblant de la gronder et c’est reparti comme en quatorze . Pourquoi je pense ainsi ? parce que si on ne la voulait pas ,elle n’aurait jamais pu passer de son salon de coiffure à l’APN . Et si je me trompe ,c’est qu’une purge bienfaitrice s’annonce en Algérie .

    36
    19
    Anonyme
    13 février 2018 - 0 h 55 min

    La quasi totalité de ces députés sont à éjecter. Tous ignares et inefficaces. Leurs salaires sont incomparables à ceux de la crème des crèmes des Professeurs à l’Université, toutes disciplines confondues.
    Ces députés perçoivent des salaires hors échelle, pour faire le guignol et se payer la tête du peuple 360 jours
    par an. Quel honte,et pauvres de nous!

    54
    4
    Didouche
    13 février 2018 - 0 h 43 min

    Parfaitement d’accord.cette raciste, hypocrite,opportuniste et gonflée doit être éjectée de L’Apn et son partit interdit,car, elle constitue un danger pour l’unité nationale.ça doit être une leçon pour les haineux de son espèce.

    65
    16
    Ouinna ! !
    13 février 2018 - 0 h 23 min

    Celui qui oublie ses racines n’atteind jamais sa destination,on ne peut que donner deux choses a ses enfants;des racines et des ailes !

    68
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.