Une répression d’une violence inqualifiable s’abat sur les militants d’IRA-Mauritanie

IRA-Mauritanie
Manifestation de IRA-Mauritanie. D. R.

Dans le cadre de ses activités pacifiques, citoyennes et constitutionnelles, IRA-Mauritanie a organisé une marche dans la région de Nouakchott nord,  à Dar-Naïm, ce dimanche 18 février 2018, pour dénoncer la hausse insupportable des prix des denrées de première nécessité, la dévaluation de fait de la monnaie et l’inaction des autorités face à la vague de sécheresse qui frappe le monde rural.

IRA-Mauritanie. D. R.

La marche, organisée par les jeunes, les femmes et autres militants d’IRA, a été réprimée par une violence inqualifiable par le pouvoir de Mohamed Ould Abdelaziz. Une vingtaine d’activistes du mouvement Abolitionniste et droits humains ont été arrêtés et conduits vers des lieux inconnus par la police politique. Plusieurs militants et militantes «iraouis» ont été blessés à cause du violent tabassage des unités de la police et du déluge de bombes de gaz lacrymogène.

IRA-Mauritanie n’acceptera jamais de renoncer au droit imparti à tous les citoyens ou toutes associations, de s’associer, de s’exprimer ou de manifester pacifiquement et conformément à la quiétude générale et individuelle.

IRA-Mauritanie réitère le droit et le devoir des pouvoirs publics de s’opposer par la procédure légale à toute entreprise violente où hors-la-loi mais souligne la responsabilité de ces mêmes pouvoirs publics quant à assurer la sécurisation sans entraves pour toutes les manifestations et activités pacifiques.

IRA-Mauritanie. D. R.

IRA-Mauritanie appelle les mauritaniennes et mauritaniens à se tenir debout comme une seule personne contre la confiscation avancée des conquêtes démocratiques par le pouvoir dictatorial de Mohamed Ould Abdelaziz.

IRA-Mauritanie appelle au témoignage de la classe civile et politique mauritanienne ainsi qu’à celui des observateurs et missions diplomatiques accréditées à Nouakchott.

Militants d’IRA-Mauritanie en prison. D. R.

 

IRA-Mauritanie exige la découverte des lieux de détention de ces 20 militants et leur libération immédiate et sans condition.

C. P.

Commentaires

    Anonyme
    19 février 2018 - 11 h 44 min

    Tout cela me rappelle les attaques répétitives sur l’Algérie de ces organisations dites caritatives et qui sont souvent manipulées de l’extérieur. C’est la nouvelle marotte de M6 et de ces alliés français qui cherchent à détourner l’attention sur ce qui ce passe dans l’est marocain et au Rif. Faisons confiance aux services mauritaniens pour ne tomber dans le piège.




    3



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.