Le renseignement allemand : «Le moment est venu d’ouvrir un dialogue avec Al-Assad»

Syrie, Daech, Al-Qaïda
Le renseignement allemand veut obtenir des informations sur Al-Qaïda, Daech et autres organisations terroristes. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le chef des services secrets allemands, Bruno Kahl, a insisté sur la nécessité d’entamer «un dialogue avec les autorités syriennes et avec le président Bachar Al-Assad sur la question de la lutte contre le terrorisme». M. Kahl a justifié l’intention de son agence d’«établir des contacts avec la Syrie par la nécessité d’obtenir des informations sur Al-Qaïda, Daech et autres organisations terroristes et d’éviter des drames».

Selon Der Spiegel, qui a rapporté cette semaine l’information, le renseignement allemand a joint l’acte à la parole et à invité Damas à ouvrir un dialogue et que «cette invitation a reçu le soutien du Parti démocrate-chrétien dirigé par la chancelière Angela Merkel et du Parti social-démocrate».

Le président syrien Bachar Al-Assad a souvent soutenu que «le chemin sera encore long pour gagner la guerre contre le terrorisme», étant donné que le groupes terroristes dits «rebelles» reçoivent le soutien militaire et financier de nombreux pays occidentaux.

Cette semaine, des Syriens dans le nord-est de la Syrie ont affirmé avoir vu des hélicoptères américains se poser dans l’enceinte d’une prison locale contrôlée par les Kurdes pour évacuer des takfiristes de Daech qui y étaient détenus. D’autres sources soutiennent que les Américains transfèreraient des munitions dans la prison afin d’y créer une base.

Quelques jours plus tôt, des médias irakiens avaient révélé aussi que des hélicoptères américains avaient transféré des membres de Daech depuis la prison d’Hassaké vers leur base d’Abou-Hajar, dans l’est de la Syrie. Selon les sources locales, la prison d’Hassaké abriterait environ 100 terroristes, des étrangers pour la plupart. Des experts syriens estiment qu’il s’agit de combattants de Daech transférés par les Américains de Deir ez-Zor.

S. S.

Comment (4)

    IbnKhaldoun
    24 février 2018 - 18 h 09 min

    Après les dialogues avec:
    AL-saoud
    AL-hachem
    AL-sabah
    AL-malik (du maroc)
    AL-sadate
    AL-moubarak
    AL-ghanouchi
    AM-beji (caïd sebci)
    AL-sissi
    AL-bachir
    AL-kadhafi
    A(L)-taliban
    AL-quaïda
    AL-nousra
    A(L)-chabab
    A(L)-aqmi
    AL-mujao;
    c’est tout à fait logique qu’ils entament le dialogue avec AL-assad; ensuite avec AL-mokri.
    ==le tout sous les auspices de AL-JAZEERA ==

    2
    1
    Anonyme Utile
    24 février 2018 - 2 h 52 min

    L’armée américaine a toujours été en état de guerre permanent au service du lobby militaro-industrielle et financier privé Américain. La Russie a mis un terme définitif à la suprématie sauvage Américaine et ceci depuis 2013, à ce jour.
    L’économie Américaine est dans un état de délabrement et de déliquescence avancé. L’Amérique est incapable de réparer la grande partie de ses propres infrastructures ( ponts sur le point de s’effondrer, routes et édifices publics en très mauvais état, sans oublier l’état des infrastructures des centrales nucléaires …). La situation économique de l’Amérique est vraiment en faillite totale. En deux mots, l’Amérique est devenue un tigre en patrie, comme ses partenaires occidentaux (France, Angleterre….). Et bientôt, l’Amérique sera incapable d’entretenir ses propres installation et matériels militaires très sensibles, étant donnée sa situation économique dramatique.

    Voilà pourquoi le renseignement allemand a dit : «Le moment est venu d’ouvrir un dialogue avec Al-Assad». En plus, les Allemand savent que l’effondrement de l’otan est inévitable avec le départ prévisible de la turquie, pays extrêmement important pour l’otan.

    6
    3
    Les Égarés Wahabites
    24 février 2018 - 0 h 45 min

    C’est simple vue que L’Allemagne est dans L’Otan et concernant le Terrorisme y’a qu’à demander à la CIA . Ils savent tout sur leurs employés de Daesh . .Ou alors demander à la DRH (Direction Relations Humaines ) du Pantagone ils doivent avoir le registre de leur filiale Daesh en Syrie..Ou Irak.. .La Syrie n’a rien à vous communiquer , pendant Sept ans vous l’avez ignoré, envoyé des terroriste , et subitement vous vous souvenez que la Syrie existe !!.. . La Syrie s’en goût de vous tous à L’Otan , de tous les membres … .Au fait Mme L’Allemagne , pour le terrorisme demander à votre Ami de L’Otan Mr Erdogan Turquie une source de premier chois , direct chez le producteur !!! .

    9
    5
    Anonyme
    23 février 2018 - 21 h 51 min

    On ne doit jamais croire ce qu avancent les services de renseignements etrangers surtout pas les services Allemands de Madame Merkel…..L Allemagne est prisonniere de son passe historique et sa politique etrangere en depend totalement.
    (…)

    5
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.