Logements AADL : alerte aux malfaçons

Comment (7)

    Adam
    7 mai 2018 - 17 h 40 min

    Si l’armature du bâtiment présente les mêmes avaries (à vérifier), les responsables de l’ouvrage méritent la pendaison, sans jugement, car c’est le summum de la mauvaise foi, de l’esprit criminel et de la perfidie, lorsqu’on pense à la joie gâchée de toutes ces familles avec leurs enfants outre, les conséquences désastreuses en cas de séisme. Il n’y a vraiment pas de mots pour décrire ce comble insoutenable et consternant. Non ! il n’y a vraiment pas de qualificatif !!!




    0



    0
    kaci
    23 mars 2018 - 16 h 19 min

    Voilà pour les destructeurs qui ont osé raser le secteur public du bâtiment, édifié du temps de feu Boumédienne. Où sont les sociétés nationales, Sonatiba, Enric, Sorecal etc…n’est ce pas missiou Temmar A. pourtant un théoricien de l’ère Boumédienne. Pourquoi ces gens ne rendent t’ils pas des comptes pour leurs sabotages tous secteurs confondus.




    1



    0
    Anonyme
    9 mars 2018 - 7 h 28 min

    Il faut exiger aux entreprises étrangères de recruter exclusivement des algériens avec de BONS SALAIRES, c’est la moindre des choses et d’éviter et ne doivent plus recruter des migrants




    3



    0
    Horizon
    7 mars 2018 - 11 h 51 min

    On est habitué maintenant. L’on nous dira toujours qu’il s’agit là de faits isolés et qu’une enquête sera diligentée et de sévères sanctions seront prises à l’encontre de cet entrepreneur véreux…
    J’ai vu dans un logement livré neuf où l’on peut détacher le carrelage à la main et sur tout le plancher. Un des exemples entr’autres. Où va- t- on ?




    7



    1
      Anonyme
      9 mars 2018 - 7 h 26 min

      Les nouveaux carreleurs en Algérie sont les clandestins subsahariens qui ne construisent pas chez eux mais viennent dans notre pays, aussi incompétents qu’ils le soient, pour se faire passer pour des borgnes aux pays des aveugles..




      4



      1
    chaoui04
    7 mars 2018 - 6 h 37 min

    L’état est absent .Où est le contrôle de vérification avant tout payement des entreprises chargées de la construction.Les contrôles du CTC a t’il été réellement fait sur l’armature et la solidité du bâtiment?J’en doute fort.Le réalisateur de la vidéo a totalement raison .Si un séisme de magnitude 6 touche la zone ça sera une catastrophe .Tout s’écroulera comme des châteaux de cartes.
    Un architecte m’a fait une révélation où il a constaté par des mesures et des observations sur site que des bâtiments ADL construits par des chinois , sont bâtis avec une inclinaison .Ils ne sont pas verticaux.Alors……devinez la suite après un fort tremblement de terre;éventualité probable




    6



    1
    Anonyme
    6 mars 2018 - 17 h 45 min

    Les chantiers sont confiés aux turques, chinois et des centaines de milliers de manœuvres clandestins africains du sahél !!!! quel gâchis




    8



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.