Chine : le Parlement offre un mandat à vie à Xi Jinping

Xi Jinping mandat à vie
Xi Jinping. D. R.

Le Parlement chinois a aboli ce dimanche la limitation des mandats présidentiels, donnant les mains libres à Xi Jinping pour imposer sa vision à long terme d’une superpuissance toujours plus soumise au Parti communiste.

A 64 ans, le président chinois le plus puissant depuis au moins un quart de siècle pourra rester à la tête de l’Etat au-delà du terme prévu de 2023. Par 2 958 voix pour, 2 contre et 3 abstentions, les députés de l’Assemblée nationale populaire (ANP) ont sans surprise plébiscité lors d’un vote à bulletin secret un changement de la Constitution, qui limitait les mandats présidentiels à deux fois cinq ans. La majorité des deux tiers était requise.

L’amendement fait aussi entrer «la Pensée Xi Jinping» dans la Constitution, ainsi que «le rôle dirigeant» du Parti communiste chinois (PCC) dans son article premier. Depuis son arrivée à la tête du PCC fin 2012, puis de l’Etat début 2013, Xi Jinping a encore accru l’autorité du régime, à grands renforts de propagande et d’une omniprésence dans les médias d’Etat. M. Xi, héraut de la «grande renaissance de la nation chinoise», cherche à incarner face à l’Occident la revanche d’une superpuissance moderne et respectée à l’horizon 2050. Mais sans concession aux libertés individuelles : une loi réprime sévèrement la dissidence sur internet et des défenseurs des droits de l’Homme ont été condamnés à de lourdes peines.

Le projet de changement constitutionnel a été rendu public à la dernière minute il y a tout juste deux semaines, stupéfiant une partie de l’opinion. La limite de deux mandats avait été imposée dans la Constitution de 1982 par l’homme fort de l’époque, Deng Xiaoping, afin d’éviter un retour au régime dictatorial de l’ère Mao Tsé-toung (1949-76).

R. I.

Comment (3)

    Les Égarés Wahabites
    12 mars 2018 - 2 h 24 min

    Est-il sur de vivre encore demain !!… encore un immortel !! ..qui emportera son Fax et sa Photocopieuse dans la Tombe avec lui quand il voudra mourir , …au prochain millénaire…😄🔊📞..!! Hein ?..😆🔊🍞📞…du Pain ?…tu as faim ?..sourd comme un pot !

    Felfel Har
    11 mars 2018 - 13 h 54 min

    Aïe, aïe, aïe! Voilà de quoi donner des idées à beaucoup de chefs d’État qui rêvent de rester au pouvoir jusqu’au dernier souffle. La démocratie à laquelle nous aspirons ne s’accommode pas de ces présidences à vie. Veillons à ce que l’alternance du pouvoir soit respectée! Luttons aussi contre la « monarchisation » (un néologisme) de la république! Un président digne de respect fait ses deux mandats (au maximum) et laisse sa place. Xi Jinping vient de tordre le cou aux idéaux démocrates du monde entier en acceptant cette hérésie.

      timour
      12 mars 2018 - 10 h 39 min

      La Chine ne s’est jamais revendiquée de la démocratie! C’est le Parti communiste qui détient le pouvoir depuis 1949. En un mot, c’est une dictature qui n’a plus rien à voir avec les préceptes de Marx /Engels ni même avec ce que préconisait Mao dans son Petit livre rouge. La Chine investit le Monde tout comme l’ont fait les capitalistes occidentaux avant eux et pour leur propres intérêts. Ce nouveau dirideant n’est ni plus ni moins qu’ un dictateur. Bon ou mauvais, on verra bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.