Sidi Saïd : «L’UGTA ne somnole pas, elle préserve la stabilité du pays»

UGTA stabilité du pays
Le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd. New Press

Par Hani Abdi – D’Oran, à l’ouverture de la session ordinaire de la commission exécutive nationale, le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd, répond à ses détracteurs. «Ils disent que l’UGTA somnole. Qu’ils le répètent autant qu’ils veulent ! L’UGTA ne somnole pas, l’UGTA veille sur la préservation de la stabilité du pays», tonne M. Sidi Saïd. Le patron de la centrale syndicale considère ce que ses détracteurs qualifient de «sommeil» comme de «la sagesse», de la «solidarité», du «respect des institutions de la République» et de la responsabilité.

«Ces gens-là veulent détruire l’UGTA. Cela n’arrivera pas. Personne ne peut briser les syndicalistes de l’UGTA. Ils n’ont peur de personne», soutient-il sous les applaudissements de l’assistance. C’est la première réaction directe d’Abdelmadjid Sidi Saïd depuis l’appel lancé par Mohamed Tayeb Hamarnia pour le «redressement de l’UGTA». Mohamed Tayeb Hamarnia était chargé de l’organique à l’UGTA, avant d’être exclu en septembre 2017.

M. Sidi Saïd poursuit en affirmant que l’UGTA est dans une logique de construction d’un pays. Le premier responsable de la centrale syndicale dénonce l’attitude de certains syndicats autonomes qui usent de la «force» et du «chantage» pour tenter de régler les problèmes des travailleurs. «Ce n’est pas par la violence qu’on va régler les problèmes des travailleurs, ce n’est pas par l’insulte qu’on va faire avancer la cause des salariés et ce n’est pas par le chantage qu’on va préserver les acquis des travailleurs», clame Abdelmadjid Sidi Saïd, qui réaffirme ainsi les positions de l’UGTA en faveur de la paix sociale, du dialogue constructif et d’une économie performante, concurrentielle et diversifiée.

Abdelmadjid Sidi Saïd dément ainsi les rumeurs selon lesquelles on lui aurait demandé en haut lieu de se retirer pour laisser sa place à un autre syndicaliste plus jeune.

H. A.

Comment (16)

    On est foutue
    14 mars 2018 - 12 h 12 min

    Avec ce syndicat pourrie les droits des travailleurs n’iront pas bien loin que les intérêts personnels des crasseux corrompus.




    2



    0
    elhadj
    14 mars 2018 - 9 h 43 min

    après avoir longuement hiberne ,le réveil furtif ne se constate que lors des triparties pour apporter son appui au patronat .le pays est structure d institutions charges de préserver sa stabilité et sa sécurité et n a nullement besoin d un auxiliaire qui ferait mieux de s intéresser au pouvoir d achat des travailleurs dont il se targue de tirer sa légitimité pour parler en leur nom.l on serait mieux informe sur la gestion des œuvres sociales,des mutuelles et de ce qui advenu des sommes colossales collectées depuis des dizaines et dizaines d années.a vrai dire l UGTA impose par le pouvoir comme seul interlocuteur ne représente plus la majorité des travailleurs beaucoup plus tournes vers les syndicats autonomes plus actifs sur le terrain et mieux imprégnés des réels problèmes rencontres par le travailleur.




    1



    0
    Argelino
    14 mars 2018 - 9 h 39 min

    Effectivement l’UGTA ne somnolle pas seulement mais je crains avec Sidroho Saïd elle (l’UGTA) n’ait pris une overdose de cachiates comme dit le milieu




    1



    0
      Zaatar
      14 mars 2018 - 10 h 34 min

      Non pour sidhoum said ce ne sont pas des cachiattes qui sont pris en overdose…




      1



      0
    Anonyme
    14 mars 2018 - 9 h 33 min

    Que cela vous plaise ou non, l’UGTA somnole et la « stabilité du pays » que vous invoquez n’est qu’un prétexte pour faillir à vos devoirs qui, faut-il le rappeler, est d’agir sans cesse pour défendre les intérêts moraux et matériels des travailleurs. A une période de crise financière qui a commencé à affecter le pouvoir d’achat et ira crescendo, on ne peut pas comprendre que le plus haut responsable de cette organisation puisse se conduire aussi passivement qu’un « béni-ouioui ». Combien touchez-vous pour jouer un rôle aussi indigne ?????




    2



    0
    bougie
    14 mars 2018 - 9 h 27 min

    Un dirigeant syndical à vie qui n’a mis les pieds dans une usine que pour la visiter ,qui n’a pas besoin de prendre une douche après sa journée de  » travail  » .La mission des syndicats c’est uniquement la défense des travailleurs ,pas besoin de mettre une casquette pour faire ouvrier .Un syndicat qui fait allégeance au gouvernement c’est en Chine ,en Corée du Nord ,pas dans une démocratie ! Le gouvernement ,le patronat et ses instances ,les syndicats (pas le syndicat unique ) sont trois entités différentes et chacun doit jouer son rôle propre , on ne mange pas ensembles ,la seule table à laquelle on s’assoit en commun est celle de négociations ,chacun représente ses intérêts bien sûr et l’on recherche un consensus acceptable pour tous .L ‘ UGTA n’à pas à intervenir dans le champ politique ,il y à des élus du peuple ( en principe ) pour cela . Chacun sa place ,toute sa place mais rien que sa place , c’est le jeu de la démocratie participative .




    2



    0
    Erracham
    13 mars 2018 - 22 h 54 min

    Wallah que j’ai cru que c’était l’affiche d’un film avec l’acteur comique Bourvil! Lui au moins gagnait honnêtement sa vie car il avait du talent.




    7



    0
      Zaatar
      14 mars 2018 - 10 h 24 min

      Non Non c’est l’affiche d’un film d’horreur tels scream, american nightmare, Alien…etc




      3



      0
    den
    13 mars 2018 - 22 h 22 min

    il se pend pour un menbre du gouvernement l idiot….stabilite dans les affaires et la corruption




    7



    0
    Anonyme
    13 mars 2018 - 22 h 21 min

    Tu assures la stabilité de tes privilègés,oui. Que faut sg de l’ugta au club des pains?? On n’a pas oublié que tu as insulté les algeruens  » inaldinyemethoum »!! En direct à la télé. Et ya encore des syndicalistes autour de toi??!




    4



    0
    Anonyme
    13 mars 2018 - 20 h 27 min

    la takhodha sinatoun ouala naoum. lasqa fek qoursi




    5



    0
    Moh Tziri
    13 mars 2018 - 20 h 01 min

    YA RABI YOSTER MIN HATHA EL CHAITAN !!!!!!! un vrai monstre qui a détruit tous les pauvres gens. D…É….G……A……G…..E….S !




    11



    0
    Hublot
    13 mars 2018 - 18 h 56 min

    Réveillez vous monsieur le secrétaire général du patronat des affairistes; le seul est unique ennemi de notre syndicat c’est bien vous et vos amis enrichit sur le dos des travailleurs Algériens,vous devriez avoir honte a votre age vous racontez des mensonges




    15



    0
    Anonyme
    13 mars 2018 - 18 h 46 min

    OH MON DIEU! QU’AVONS NOUS FAIT POUR ENDOSSER CE CARNAVAL DES SINGES POLITIQUES.

    La stabilité de ta poche…




    17



    0
    Ammar
    13 mars 2018 - 16 h 28 min

    pauvre GLORIEUSE UGTA…!




    10



    0
    Felfel Har
    13 mars 2018 - 15 h 58 min

    Somnoler, peut-être pas, mais trés actif dans les « affaires juteuses » dont certaines se font sur le dos des travailleurs dont lui et son organisation sont friands. Leur alliance avec le partonat fait d’eux des courtisans avides de prébendes pour arrondir « leur fin de mois ». Yakhda3 liyamnek! Fakou!




    13



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.