Sidi-Saïd accuse : «Tebboune a comploté contre moi pour me destituer»

Le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd. New Press

Par Meriem Sassi Le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd, accuse l’ex-Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, d’avoir fomenté un complot en vue de le destituer. S’exprimant à l’ouverture de la 3e session ordinaire du comité exécutif national de la centrale syndicale, qui s’est tenu hier à Oran, le patron de l’UGTA a tiré à boulets rouges, selon le journal arabophone Echourouk, sur Abdelmadjid Tebboune.

Ce dernier aurait incité Tayeb Hamarnia, ancien responsable organique de la centrale syndicale et actuel sénateur du tiers présidentiel, à monter une cabale contre Sidi Saïd à travers un mouvement de redressement visant à décapiter l’UGTA et provoquer un changement radical de sa composante, mais aussi de son orientation, jugée trop proche du syndicat des patrons, le Forum des chefs d’entreprises (FCE), mené par Ali Haddad.

Sidi Saïd a énuméré, encore une fois, les griefs retenus contre Tayeb Hamarnia, qualifié de «traitre». Le patron de l’UGTA a consacré pas moins de 50 minutes à critiquer violemment le mouvement de redressement mené par Hamarnia, accusé d’avoir vite oublié «les services rendus» par Sidi Saïd, dont sa nomination dans le tiers présidentiel du Conseil de la nation. Une ascension qui lui aurait permis de gagner en notoriété, avant que le syndicaliste ne se retourne «contre son bienfaiteur», selon Sidi Saïd.

Pour le patron de la centrale syndicale, «la traîtrise» de Hamarnia a été encouragée et guidée par l’ex-Premier ministre qui lui aurait promis de devenir le nouveau patron de l’UGTA, en contrepartie de la destitution de Sidi Saïd. Selon ce dernier, Tayeb Hamarnia a, alors, commencé à mettre en œuvre sa cabale contre l’actuel chef de la centrale syndicale, en prenant contact avec les syndicalistes de plusieurs wilayas afin de préparer son coup d’Etat.

Sidi Saïd a, par ailleurs, mis en exergue ce qu’il a qualifié d’«injustice subie par Salah Djenouhat». Tayeb Hamarnia a voulu écarter le secrétaire général de l’Union de wilaya d’Alger et membre de la centrale syndicale, «ce que j’ai refusé», a déclaré Sidi Saïd. «Aujourd’hui, nous allons le réhabiliter.»

M. S.

Commentaires

    Anonyme
    21 mars 2018 - 23 h 35 min

    « Tebboune a comploté contre moi pour me destituer »
    Meskine, hagrouh, passez lui le paquet de Kleenex. De l’enfantillage à un âge de raison. Débarrassez nous de cet énergumène, vous rendrez un grand service de patriotisme à la nation.




    5



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.