Huit mois de prison pour Ahed Tamimi

Tamimi prison
Ahed Tamimi. D. R.

La défense de l’enfant palestinienne Ahed Tamimi, détenue par Israël, et le procureur militaire israélien ont conclu un accord lors de l’audience tenue aujourd’hui, mercredi, au tribunal militaire d’Ofer, à l’ouest de Ramallah, en vertu duquel Ahed Tamimi passera huit mois en prison.

La dixième chaîne israélienne a indiqué que le procureur militaire avait présenté un acte d’accusation modifié pour Tamimi, qui incluait quatre chefs d’inculpation, au lieu des 12 qui avaient été émis plus tôt dans un précédent chef d’accusation.

L’acte d’accusation modifié inclut la reconnaissance par Tamimi de l’attaque d’un soldat, alors que les accusations d’incitation et d’appel à des attentats contre l’occupation israélienne n’y figurent plus.

Le 19 décembre 2017, les forces israéliennes ont arrêté Ahed, sa mère et sa cousine après l’apparition sur les réseaux sociaux d’un clip vidéo les montrant en train de pourchasser deux soldats israéliens de la cour de leur maison, dans le village Nabi Saleh, dans le centre de la Cisjordanie occupée.

Le nombre de prisonniers palestiniens dans les établissements pénitentiaires israéliens est d’environ 6 500 détenus, dont 350 enfants, selon les statistiques officielles palestiniennes.

R. I.

Comment (4)

    Anonyme
    27 mars 2018 - 13 h 45 min

    Huit mois de prison c’est peu , si elle avait été jugée dans un pays arabe pour les même actes, elle aurait écopé au moins à 20 ans de prison ferme.

    Anonyme
    22 mars 2018 - 0 h 53 min

    Que Dieu te garde brave et noble chevalière des temps modernes. Tu es dans le coeur de chaque Algérien et de chaque Algérienne. Nous prions tous pour toi, pour ces pauvres enfants et pour tous nos frères Palestiniens détenus dans les geôles israéliennes.✌💚💛💜
    Que Dieu vous vienne en aide.

    Chaoui
    21 mars 2018 - 23 h 58 min

    C’est confirmé : Le sionisme est anti humain.
    L’entité sioniste nous montre (une fois de plus) son vrai visage : celui d’une entité aussi fourbe que démoniaque dénuée de tout sens humain.
    Arrêter une gamine de 16 ans, et tandis qu’elle était chez-elle, repoussant de ses mains nues 2 colons militaires lourdement armés qui s’étaient introduits dans sa cour, l’emprisonner pour son audace et la condamner à croupir 8 mois dans ses cachots ne mérite que le plus grand des mépris. Dans cette vie comme dans l’autre, nous nous en rappellerons.

    Mon opinion
    21 mars 2018 - 23 h 08 min

    Salam,

    Que Dieu te protège Ahed Tamimi, et qu’ à travers ton combat pour la justice,  j’espère et souhaite profondément que ton peuple puisse retrouver sa liberté après tant de décennies d’injustice et d’oppression.
    Ton courage n’ a d’égale que la force de ton peuple.
    Tu es telle notre icône nationale Djamila Bouhired parmi tant d’autres qui ont combattu cet épouvantable colonialisme qui dans un retour de flamme  vit ses derniers sursauts.
    Mon espoir est que tu puisses voir cette bête immonde oxie devant tes yeux et ressentir cet immense joie intérieure indéfinissable en la partageant avec ton peuple et toute la terre entière.
    Tiens bon Ahed, tu est unique comme ton nom l’indique.
    Et encore une fois que Dieu vous protège et vous donne la victoire, InshAllah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.