Intervention de détachements de l’ANP pour l’ouverture de routes bloquées par la neige

MDN ANP neige
L'ANP est intervenue pour désenclaver les zones prisonnières des neiges. New Press

Des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP) sont intervenus jeudi dans plusieurs wilayas du pays pour l’ouverture des routes bloquées, le désenclavement des zones touchées par les fortes chutes de neige et pour prêter assistance aux citoyens, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

Les éléments de l’ANP ont procédé au déneigement de plusieurs routes et chemins fermés, notamment dans les wilayas de Médéa, Blida, Bouira, Tizi-Ouzou, Tlemcen, Sidi Bel Abbès, Constantine, Sétif et Béjaïa, précise-t-on de même source.

La participation aux opérations de déneigement et d’assistance aux citoyens ont été effectuées en exécution des instructions du général de corps d’armée, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, relatives «à l’intervention rapide et efficiente des unités de l’ANP déployées dans les localités ayant enregistrées récemment des perturbations climatiques», ajoute le communiqué.

Le haut commandement de l’ANP a réitéré à cette occasion «la disponibilité permanente des différentes unités de l’ANP pour intervenir dans de telles situations afin d’ouvrir les routes et prêter aide aux citoyens dans l’ensemble des régions touchées, et ce, à travers l’engagement des moyens humains et matériels nécessaires».

R. N.

Comment (8)

    Anonyme
    23 mars 2018 - 22 h 14 min

    Mais, partout, dans le monde, les armées des pays , en cas de sinistres, inondations, feux, seismes interviennent, c’est un devoir,
    Mais tout de meme, hommages à nos valeureux militaires de l’A.N.P, intervenants, pour sauver des vies humaines en isolement,
    Et en situation de détresse




    0



    0
    axxer
    23 mars 2018 - 16 h 51 min

    Bravo et merci à l’Anp.
    mais au risque de passer pour un râleur, où étaient les autorités civiles et les services concernés , DDE, services des routes et autoroutes ? L’Anp dont ce n’est pas le rôle ne doit intervenir que dans les situations d’urgence ou de catastrophe naturelle . C’était loin d’être le cas et puis cet épisode était prévu par les services météorologiques.




    3



    5
    Salamate
    23 mars 2018 - 10 h 52 min

    Bravo à cette ANP là qu’on aime et qu’on respecte ! Je parle donc de cette l’ANP au service de l’Algérie toute entière, de l’ensemble de l’Algérie !




    6



    4
    Rani Zaafane
    23 mars 2018 - 8 h 51 min

    Avec tout le respect que je dois à l’ANP et mes remerciements pour le travail qu’elle accompli, mais ce qui m’a choqué dans son intervention pour dégager les routes,c’est que les militaires portaient des armes automatiques sur leurs épaules; on avait l’impression qu’il s’agissait de mener une guerre et non pas de secourir les gens.C’est vous dire à quel point il est difficile de retrouver totalement la paix , la sécurité et la confiance entre tous les Algériens.Il est loin le temps où les militaires actifs et ceux du service national se baladaient dans les rues en tenues de sorties en toute tranquillité. »الله لا تربح الارهاب » .




    6



    11
      Salamate
      23 mars 2018 - 10 h 56 min

      @Rani Zaafane, je crois que tu exagères un peu ! A ma connaissance, et j’ai fait l’armée dans les années 70, dans toute les armées du monde tout soldat en opération sur le terrain, que se soit en tant de guerre ou en temps de paix, doit avoir son arme sur lui ! C’est une évidence ! Vive l’ANP eu service du PEUPLE !




      6



      4
      MELLO
      23 mars 2018 - 14 h 53 min

      Remarque pertinente dans une situation , supposée, de paix. Mais ces militaires sont nos enfants et nos frères qui sont à l’avant garde d’un phénomène crée de toute pièce par ces islamo-baathistes qui veulent mettre du chaos dans ce cher pays qui a déjà un lourd tribu pour sa libération. S’ils sont , en compagnie, de leur arme, c’est que certains énergumènes continuent à semer leur venin destructeur, sans que cette politique de réconciliation, menée par ce pouvoir n’ait pu ARRETER.
      Par conséquent , il y a lieu de ne pas leur en vouloir.




      8



      3
    Homme libre
    23 mars 2018 - 7 h 33 min

    Ne militarisez pas le pays outre mesure. C’est le travail de la protection civile!




    11



    10
    Anonyme
    22 mars 2018 - 23 h 29 min

    Merci l’ANP !

    Les autres sont en train de tabasser les médecins




    12



    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.