Comment Riyad compte faire payer à Mohammed VI son rapprochement avec le Qatar

Qatar Maroc Arabie Saoudite
Riyad compte faire payer à Mohammed VI son impertinence. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Les autorités saoudiennes perçoivent les visites récurrentes qu’effectue Mohammed VI au Qatar comme un acte de défiance qui appelle une réponse appropriée. Autrement dit, Riyad compte bien punir le Maroc pour avoir essayé d’aider cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani à sortir la tête de l’eau et à briser l’embargo imposé par les monarchies du Golfe au Qatar depuis près d’une année. Pour faire payer à Mohammed VI son impertinence, les autorités saoudiennes auraient à l’idée dans un premier temps d’empêcher carrément le Maroc d’obtenir l’organisation du Mondial 2026 de football.

Le président du comité olympique saoudien, Turki Al-Sheikh, a ainsi jeté à travers des déclarations accordées à la presse et des tweets un sérieux doute sur le soutien de l’Arabie Saoudite à la candidature du Maroc à l’organisation de cet important événement sportif. Et Turki Al-Sheikh fait clairement référence dans ses interventions aux relations entre le royaume et le Qatar. Il n’y a donc pas l’ombre d’un doute que c’est bien les relations entre le Maroc et le Qatar qui sont considérées comme problématiques à Riyad. Pour les malheurs de Mohammed VI, l’Union des associations arabes de football (Uafa) soutient aussi le comité olympique saoudien.

De nombreux médias arabes soulignent que tout a commencé par une interview accordée par celui qui fait également office de conseiller du roi Salmane au quotidien sportif Arriyadiyah. Dans cet entretien, il est notamment question du soutien saoudien aux candidats à l’organisation du Mondial 2026. «Nous sommes en train d’étudier les différentes possibilités. Ce qui compte pour nous, c’est d’assister à une belle Coupe du monde», a déclaré Turki Al-Sheikh. Le président de l’Uafa a déclaré, quant à lui, presque au même moment que «par le passé, la fraternité et l’amitié ont joué en notre défaveur. Dorénavant, les intérêts de l’Arabie Saoudite passent avant tout. Les intérêts et rien que les intérêts». Et tous les observateurs ont décrypté ces deux déclarations comme une déclaration de guerre au Maroc.

Après cette interview, le responsable saoudien est revenu à la charge sur Twitter, quelques jours plus tard. «Aucun pays n’a demandé le soutien de l’Arabie Saoudite dans le cadre de la candidature au Mondial 2026. Dans le cas échéant, nous défendrons nos intérêts d’abord. Il n’y a plus de place pour le gris», peut-on lire dans un tweet publié le 18 mars. Une publication suivie d’un autre tweet aux allures cryptiques et au ton impératif, dans lequel on peut lire : «Il y en a certains qui ont perdu le Nord. Si tu veux le soutien, l’antre des Lions se trouve à Riyad. Ce que tu fais est une perte de temps. Laisse ce petit Etat t’aider. Message du Golfe à l’Atlantique.» Avec ces deux dernières sorties, il ne fait aucun doute que les Saoudiens ont bien mis Mohammed VI dans leur ligne de mire.

S. S.

Comment (19)

    Rani Zaafane
    24 mars 2018 - 8 h 07 min

    Je suis persuadé que les monarques finiront bien par s’entendre.La majorité des émirs possède des propriétés au Maroc et passe des vacances à Tanger ou à Marrakech à commencer par le Roi Salmane et puis comme dit le proverbe  » les loups ne se mangent pas entre eux ».

    14
    2
    FATEM95
    23 mars 2018 - 20 h 58 min

    Que la sahyoudie soit remonté contre le mar’ook pour sa relation contre nature avec le dévergondé qatar Shlomo VI
    va y laisser des Plumes et perdre l’Obole qu’il reçoit depuis plus 60 ans pour son aplat-ventrisme non seulement
    le vote pour la Coupe du Monde par les Golfistes, mais suivez mon regard le chantage que le makhnaz va recevoir
    de ses cousins Germains c’est de perdre leur soutiens sur la marocanité du Sahara Occidental !! Hé oui au
    moins on peut etre sur , que pour etre rester passif Shlomo VI croyant récupérer les dividendes se retrouve
    victime de ses cousins qui vont lui faire payer son Baiser de Judas , un petit bénéfice pour les Saharaouis
    d’etre aux premières loges de cette situation , les ennuis vont commencer pour le makhnaz en renvoyant
    les sujets et sujettes au royaume dont certains viennent de Syrie , en tout cas Shlomo VI est assit entre 2 chaises
    la meilleure position pour ce roitelet illégitime qui défie son Bienfaiteur mais les 2 ont la meme relation les $ionistes !!

    6
    7
    Selecto
    23 mars 2018 - 20 h 40 min

    C’est une bonne nouevlle, qu’ils s’entretuent entre eux ces crapules.

    9
    7
    pragmatisme
    23 mars 2018 - 20 h 11 min

    L’Arabie en temps que membre très influent de la ligue arabe,pour punir le makhzen,doit inscrire la décolonisation du Sahara occidental lors du prochain somment arabe et le soutenir tout en soufflant l’idée dans l’oreille de Trump.

    10
    7
    Anonyme
    23 mars 2018 - 20 h 09 min

    confiance ni au qataris ni au marocains mais les saouds devrai savoir que le talon d Achille de momo c est les sahraouis mais bon va savoir entre monarques ???

    8
    6
    Brutus, toi aussi mon fils !
    23 mars 2018 - 18 h 36 min

    Le traitre trahit un traître qui a déjà été trahi par un traître. Voila l’explication simple de cette saga des traîtres. …

    37
    11
    Med Benhamou
    23 mars 2018 - 17 h 33 min

    Pour une fois dans ma vie je ressent une certaine sympathie pour cette Arabie Yahoudite pourtant pro-sioniste.

    22
    17
    Neva
    23 mars 2018 - 17 h 22 min

    Le Royaume de l’Arabie Saoudite n’est pas dupe des manœuvres et des intentions du Royaume Maroc !

    26
    13
    Anonyme
    23 mars 2018 - 17 h 19 min

    l’antre des Lions se trouve à Riyad. Ils sont vraiment drôles, ces arabes du golf. Ils prêtent l’échine au premier venu qui montre ses griffes, et ça se compare au lion. Un peu de retenue ne leur ferait pas de mal à ces cocos.

    29
    8
    Neva
    23 mars 2018 - 17 h 14 min

    Le Royaume de l’Arabie Saoudite n’est pas dupe des manœuvres et des intentions du Maroc !

    25
    12
    Yeoman
    23 mars 2018 - 17 h 08 min

    « Nos intérêts et rien que nos intérêts », disent les Saoudiens. Et nous pendant ce temps-là nous nous faisons des ulcères sur l’honneur perdu des arabes.

    45
    8
    séhab
    23 mars 2018 - 16 h 51 min

    encore des mauvaises nouvelles pour MOMO 6

    Quarante organisations de pays européens et africains ont signé une pétition contre le gazoduc offshore Nigéria-Maroc.

    Annoncé en décembre 2016, il vise la construction d’un gigantesque pipeline long de près de 5 000 km depuis le Nigéria jusqu’au Maroc, pour un coût aujourd’hui estimé à 20 milliards de dollars, rappellent-elles.

    Il serait construit dans le prolongement du gazoduc ouest-africain (GOA), long de 678 km et en service depuis 2010. Il ambitionne de desservir 12 pays sur le continent africain et quelque 300 millions de consommateurs potentiels, avec une éventuelle extension vers l’Europe.

    «Alors que l’accélération du réchauffement climatique dépasse toutes les prévisions et que les émissions de gaz à effet de serre ont marqué un nouveau record en 2016, la construction de ce gazoduc ne peut aller que dans le sens d’une augmentation de l’extraction et de la consommation des ressources fossiles, principales responsables du réchauffement de la planète», craignent notamment les signataires, déplorant que «le tronçon déjà construit (GAO) s’est fait sans consultation des populations qui ont récusé l’étude d’impact environnemental».

    Elles dénoncent également un projet «pensé loin des populations. Elles ne sont pas consultées et ne seront pas les premières bénéficiaires de ce gazoduc. Alors que le Nigéria est le premier exportateur africain de gaz et de pétrole, moins de la moitié de la population a accès à l’électricité. Au Bénin, au Togo, déjà desservis par le GOA, à peine un tiers de la population a accès à l’électricité».

    Parmi les signataires, ATTAC Maroc, Health of Mother Earth Foundation (HOMEF – Nigéria), l’Association Pierre Domachal (France), Climáximo (Portugal), Friends of the Earth (Etats-Unis) ou encore l’association «Non au Gazoduc Fos Dunkerque» (France).

    49
    22
      Yeoman
      23 mars 2018 - 17 h 39 min

      Tu cherches à nous présenter un pays dont le peuple est en train de mourir de faim sous la botte d’un monarque dégénéré comme une puissance capable de mettre en péril les océans à travers des projets gigantesques.

      33
      15
        Jean-Boucane
        23 mars 2018 - 19 h 35 min

        Tu m’as tué de rire Yeoman… la force du Maroc c’est d’avoir fait croire beaucoup de betise comme etant des verités grace a la propagande!
        Ils se vendent comme une superpuissance tout en ayant des resultats macro-economiques digne d’un pays en sous develloppement!

        44
        4
    Anonyme
    23 mars 2018 - 16 h 43 min

    Tous ces pays sont dans la compromission. J’admire mon pays pour ses principes concernant la politique extérieur et là , c’est un legs qu’a laissé la grande révolution Algérienne.

    50
    15
    Karamazov
    23 mars 2018 - 16 h 40 min

    Ah! ça c’est une riposte. Ne pas soutenir le Maroc pour sa candidature à la coupe du monde 2026, on ne peut pas dire que les Séoudiens ne réagissent pas violemment.

    28
    12
    Ziad ALAMI
    23 mars 2018 - 16 h 34 min

    L’isolement d’Escobar 6 se confirme de jour en jour depuis la disparition du Radar politique de ses trois principaux soutiens dans le dossier de colonisation du Sahara occidental a savoir : Hellary Clinton, Nicolas Sarkozy et Francois Hollande, c’est au tour de l’Arabie Yahoudite de rentrer en scene mais cette fois-ci a cause de l’hypocrisie d’Escobar6 dans le conflit KSA-Qatar dont les aides financieres risquent de peser lourd sur le quotidien deja miserable du peuple marocain.

    36
    16
    Kahina-DZ
    23 mars 2018 - 15 h 39 min

    Bonjour la famine au Maroc

    54
    22
    Moskodz
    23 mars 2018 - 15 h 27 min

    Dans de telles circonstances,Escobar6 sait comment s’en sortir,il lui suffira juste d’inviter les officiels Saoudiens à Marrakech,les gaver de chair fraîche et le tour sera joué.

    63
    21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.