Demande de visa pour la France : de nouvelles procédures pour les résidents d’Alger

Algérie France Alger VFS Global visas
De nouvelles procédures de demande de visas pour la France. D. R.

De nouvelles procédures de demande de visas et la prise de rendez-vous pour les demandeurs résidant dans la circonscription consulaire d’Alger ont été lancées par le consulat général de France, indique dimanche un communiqué du consulat, rappelant qu’à partir du lundi 9 avril, les demandeurs de visa devront se rendre au centre VFS Global d’Alger.

«Le consulat général de France à Alger informe les résidents de sa circonscription consulaire d’importantes évolutions dans la procédure de demande de visas et la prise de rendez-vous», indique la même source, précisant que «la procédure concerne à ce stade uniquement les demandeurs de visas résidant dans la circonscription consulaire d’Alger».

Il souligne que «pour les circonscriptions d’Annaba et d’Oran, les demandeurs devront s’adresser aux centres TLS Contact Annaba et TLS Contact Oran.

Concernant l’enregistrement de la demande de visa sur le portail France-Visas, la même source explique que la procédure s’effectue désormais «impérativement», pour toutes les catégories de demandeurs, en ligne via l’application France-Visas (https://france-visas.gouv.fr) accessible, 7 jours sur 7 et 24h/24, depuis un ordinateur ou un terminal mobile (Smartphone ou tablette).

Le communiqué ajoute que des informations propres au pays de résidence et informations pratiques relatives au centre visas compétent (https://france-visas.gouv.fr/web/dz) pour le dépôt du dossier, le recueil de la biométrie et la récupération du passeport sont disponibles.

«L’assistant visa, en quelques questions, indique à l’usager s’il est soumis à visa et, si oui, les pièces justificatives qui seront à fournir à l’appui de sa demande ainsi que les droits de visa inhérents à sa demande (https://france-visas.gouv.fr/web/france-visas/ai-je-besoin-d-un-visa).»

Plus loin, le même communiqué note que pour déposer une demande en ligne sur France-Visas, il suffit de remplir le formulaire en ligne de visa court et long séjour, que le demandeur devra imprimer, dater, signer et joindre à son dossier (https://france-visas.gouv.fr/web/france-visas/ma-demande-en-ligne).

Par ailleurs, le jour du rendez-vous, l’usager se rendra au centre VFS Global d’Alger, où il devra impérativement être muni de son passeport, de la lettre de confirmation du rendez-vous, du reçu de la banque, du formulaire imprimé, daté et signé rempli en ligne sur France-Visas, de la liste des justificatifs nécessaires obtenue en ligne sur France-Visas, de son dossier complet.

Le consulat fait savoir que «des créneaux de rendez-vous ont d’ores et déjà été ouverts sur le site du nouveau prestataire (www.vfsglobal.com/France/Algeria)».

«Pour être validé, le rendez-vous devra être payé dans un délai de 72h soit auprès d’une agence du Crédit populaire d’Algérie, soit en ligne, soit par carte bancaire (http://www.vfsglobal.dz/france/alger/pdf/Addresses-CPA-Agencies-Latest.pdf)», précise-t-on.

Il explique également que l’ensemble de la procédure de prise de rendez-vous est détaillée sur ledit site internet de VFS Global.

R. N.

Comment (8)

    Anonyme
    26 mars 2018 - 22 h 36 min

    Un jour ce sera la France qui fera la queue pour venir en ALGERIE !

    1
    3
      Anonyme
      15 novembre 2018 - 17 h 54 min

      c deja le cas y a du petrole

    mouatène
    26 mars 2018 - 17 h 08 min

    dans cette affaire les français ou la france ne sont pour rien. ils ont le droit de tout exiger et plus encore. les marionnettes, les sans retenue, ETLALBA de chez nous , ce sont eux les moins que rien et ils méritent plus encore. et dire qu’il existe plusieurs pays qui sont meilleurs, et de loin, cette métropole coloniale. que vont ils faire laba puisque le français lui meme visite les poubelles pour boucler les fins de mois? il doit y avoir un problème là !!!! à mon avis l’état algérien doit ordonner aux banques de ne plus convertir le dinars pour les partants vers frança.

    4
    3
    Anonyme
    26 mars 2018 - 12 h 19 min

    Comment vider l’Algérie de ses enfants ! Sachant qu’en Algérie nous avons tout !? Je comprends pas la gestion de ce pseudo gouvernement j’ai l’impression que cela les concernent pas ?

    2
    3
    CHEKNOUN
    26 mars 2018 - 11 h 30 min

    L’ancienne procédure n’a engendré que des insomnies, à force de maintenir le regard sur l’écran de l’ordinateur pendant dix nuits, multipliées par autant de fois où on a relancé la demande de rendez- vous qui finalement, contre toute attente, ne vient jamais; même pour les très courts séjours d’enseignants- chercheurs universitaires!

    1
    5
    Zaatar
    26 mars 2018 - 11 h 01 min

    Lorsqu’on lit les commentaires de la plupart des Algériens à l’égard de fafa, ces derniers ne sont du tout pas tendres avec fafa, mieux ils sont à la limite du correct. On lit même qu’ils voient tout le temps fafa comme un ennemi sous tous les angles. Cependant, à voire les queues qui se manifestent pour les dépôts des demandes de visas pour la France mais surtout le fait que les dates des RDV sont au complet jusqu’à 6 à 8 mois, c’est à ne rien comprendre.

    10
    2
    universitaire
    26 mars 2018 - 1 h 10 min

    quand les responsables défendront-ils enfin la facilitation de la procédure de visa pour les chercheurs? C’est horrible tous ces frais et ces lourdes procédures!!!!!!!!!!!!

    5
    9
      Sebti
      26 mars 2018 - 7 h 03 min

      Des chercheurs qui cherchent on en trouve
      Des chercheurs qui trouvent on en cherche

      29
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.