Service national : nouvelle mesure présidentielle en faveur des jeunes

MDN Défense
Après l'Ansej, le service national. Les cadeaux continuent de pleuvoir. New Press

Par R. Mahmoudi Moins de vingt-quatre heures après l’annonce faite par le ministre du Travail rassurant les bénéficiaires des dispositifs d’aide à l’emploi au sujet de leurs dettes, c’est au tour du ministère de la Défense nationale de faire un clin d’œil aux jeunes préoccupés par leur situation vis-à-vis du Service national.

Dans un communiqué rendu public dimanche, le ministère de la Défense nationale rassure que la régularisation de la situation vis-à-vis du service national des citoyens âgés de trente ans et plus au 31 décembre 2014, à savoir, ceux nés en 1984 ou antérieurement, «se poursuit dans de bonnes conditions».

Le communiqué du MDN indique, à ce titre, que depuis le début de cette opération jusqu’au 31 décembre 2018, le nombre de citoyens ayant bénéficié des mesures présidentielles s’élève à 259 485 citoyens, dont 3 667 résidant à l’étranger. Le MDN tient à rappeler aussi que dans le cadre de ces mêmes mesures, 885 279 retardataires des classes antérieures à l’année 2014 ont également été régularisés pendant cette même période.

Par ailleurs, le ministère de la Défense bationale porte à la connaissance des citoyens que les centres du Service national, à travers tout le territoire national, «continueront à recevoir et à prendre en charge, avec toute la célérité requise, les personnes concernées afin de pérenniser les actions entreprises dans ce domaine».

Si la régularisation de la situation des citoyens vis-à-vis du Service national n’est pas, en soi, une chose nouvelle, son accélération dans la conjoncture actuelle semble clairement dictée par des considérations électoralistes. Le président de la République a, en effet, pris l’habitude, depuis son ascension à la tête de l’Etat en 1999, d’annoncer, à l’orée de chaque échéance électorale importante, des mesures similaires en faveur des jeunes, notamment en rapport avec les obligations du Service national qui préoccupent apparemment toujours cette catégorie, en dépit de toutes les réformes qui y ont été introduites.

R. M.

Comment (20)

    Mus
    29 janvier 2019 - 0 h 06 min

    Après l’ANSEJ et ses problèmes multiformes qui « trouvent solution » comme par hasard la veille de la présidentielle, voilà fakhamatouhou qui se réveille à nouveau de sa lointaine résidence médicalisée et se rappelle les jeunes et le service national. Cela ressemble à une campagne électorale prématurée et hors de son cadre légal fixé par la loi électorale. Soit, une nouvelle tentative d' »achat » des voix des jeunes citoyens-électeurs, comme en 2012 et 2013 avec l’hilarante compagne de Sellal en faveur de Bouteflika alors que l’élection présidentielle devait avoir lieu en…avril 2014! No comment!

    2
    1
    ARGELINO
    28 janvier 2019 - 22 h 09 min

    C’est de la corruption pure et simple , en tout cas je profiterai de tout ce qu’offre le  » nidham  » mais je voterai ALI GHEDIRI sans hésitation le 18/04/2019 inchaallah.

    3
    2
    Anonyme
    28 janvier 2019 - 19 h 54 min

    ça s appel un coup bas monter pour les élections

    6
    1
    Je vous raconte une histoire, la mienne
    28 janvier 2019 - 18 h 18 min

    Je suis ce que l’on appelle un franco algérien. En 1980, j’étais un peu pommé, cherchant ma voie et un problème d’identité. Issue d’un famille modeste, habitant un HLM, n’ayant pas l’argent pour faire des grandes études, un MBA par exemple. J’ai décidé de faire l’armée en Algérie, mon pays, ma terre natale, celle de mes ancêtres, c’était les années 80. On m’a affecté dans les Aurès, l’armée de terre, nous étions en charge de reboiser cette région. Les premiers jours, les premiers mois, durant l’instruction, j’ai insulté tout ce qui représentait l’Algérie, les Algériens tellement j’ai été dégoûté, déçu et écœuré. La vie de militaire était dure, nous mangions mal, l’hiver le froid, l’été la chaleur et le confort était misérable. par moment j’avais l’impression de faire un cauchemar et je me disais que j’allais me réveiller et retrouver ma vie d’avant. J’ai fait mes 2 ans, c’est dans l’armée que j’ai mes meilleurs souvenirs (pas que), des amitiés solides, une expérience inoubliable, une connaissance de ses limites et de soi, le respect, l’amour du pays et du drapeau, la solidarité,… ect Pour résumé, à la vie de mon service, j’avais été heureux et fière de servir mon pays (et un aussi avoir payé modestement ma dîme envers ceux qui nous avait offert l’indépendance sur un plateau). Je suis rentré chez moi structuré, motivé, ambitieux, combatif, une faim de savoir, d’apprendre,.. Je me suis mis à travailler tout de suite et j’ai repris mes études. J’ai travaillé 35 ans dans des sociétés internationales Américaines occupant des postes de direction dans des fonctions diverses et variés transverses ou la compétition était acharné. Mais mon mental de guerrier acquis durant ces 2 années ont fait de mon un gagneur, un compétiteur. Merci mes Parents, ll’ANP, merci mon pays de m’avoir fait ce que je suis aujourd’hui. Je suis triste de voir que ce temps a changé, beaucoup de jeunes cherchent à ne pas faire cette obligation, dénigre le pays, demandent des droits sans devoirs,… Il y a certainement des raisons valables à cela, mais l’armée obligatoire était une bonne chose et un ciment pour l’unité du pays. Dans l’uniforme, on était tous pareille sans distinction de classe et/ou de région, on vibrait pour la patrie. Je vis toujours à l’étranger, mais mon coeur reste Algérien et l’Algérie mon pays, grâce à ces 2 ans de service militaire qui ma transformé.

    29
    6
      Elephant Man
      28 janvier 2019 - 19 h 20 min

      Merci @Je vous raconte une histoire la mienne
      Le service national est une obligation, outre l’aspect physique comme vous le décrivez si bien il forge le caractère et structure au besoin si nécessaire.

      10
      3
    pascal
    28 janvier 2019 - 17 h 28 min

    Salut l Algérie , un des plus beaux pays du monde avec un peuple fort et fier . Moi en tant que français j’aimerais lancer un message a votre peuple pour les algériens vivant en France et qui s’arrangent pour éviter de faire leur service militaire en Algérie . Je trouve que tout citoyen si il est fier d appartenir a sa nation et se dit un homme doit faire son service militaire dans son pays Pas assez qu il va rejoindre des camarades de son age et devenir un homme grâce a l armée il va apprendre a vivre en communauté accepter l autre et être discipliné avantages non négligeables pour le futur d un vrai homme Car en France je connais certains algériens qui ont passion de frapper les citoyens français par plaisir et faire du banditisme et s arrange pour ne pas faire leur service national en Algérie Moi je trouverais bien que votre service national soit obligatoire deja un citoyen doit défendre sa nation et secondement cela lui permet de réfléchir du fait qu être honnête c est beaucoup mieux que de ne pas l être Pascal de France qui aime beaucoup ce grand et pays et son peuple qui est formidable l Algérie

    13
    5
      Elephant Man
      29 janvier 2019 - 9 h 15 min

      C’est une caricature à la Zemmour que vous nous faites @Pascal les agressions quotidiennes et banditisme viennent non pas de bougnouls algériens mais de frenchy et des institutions étatiques plus voleurs tu meurs Collomb corruption Sarko Flamby ….
      PS : la voiture bélier ce n’était pas des bougnouls algériens ni des barbus À bon entendeur

    Anonyme
    28 janvier 2019 - 16 h 21 min

    Et pendant ce temps, le Maroc instaure le service militaire, même pour les femmes !?!
    Fakhamatouhoum est décidément un grand visionnaire !

    6
    2
    Anonyme
    28 janvier 2019 - 16 h 10 min

    zkara fi enidam ( pouvoir ) je bouffe l argent de l ANCEJ et je soutiendras et voterais ALI GHEDIRI § Yew echaab fak bikoum !

    12
    7
    On rase gratis, c'est la fête au village
    28 janvier 2019 - 12 h 48 min

    Entre la distribution des logements, les dernières décisions de l’ANSEJ, cette décision sur le service des jeunes, les acceptations des revendications de tout genres on va vraiment dans le mur. Non seulement nos modèle économique et social sont obsolètes mais on persévère dans l’erreur et le populisme. Non seulement on ne crée pas de richesse mais on détruit de la valeur. Le logiciel politique doit se renouveler par un apport de personnes compétentes, instruites et qui comprennent les enjeux économiques, sociaux et culturels.

    16
    1
    Cheikh
    28 janvier 2019 - 11 h 45 min

    A ma connaissance ceux qui sont nés en 1984, n’ont pas besoin de régularisation ils sont d’office régularisé par l’âge. La bonne mesure serait pour ceux qui sont nés entre 1985 et 1995, la plupart ont émigré clandestinement d’autres attendent cette régularisation. Et surtout la promesse du président de la République d’instituer une armée de carrière au lieu du SN. Puisque certains universitaires ont postulés pour faire carrière et ils n’ont jamais obtenus de réponse mais ils sont très vite convoqué pour le SN.
    « Si tu m’accepte pas pour faire carrière ou m’engager, je n’accepterais pas aussi de répondre au SN. » c’est la devise des jeunes universitaires.

    13
    Mir
    28 janvier 2019 - 11 h 30 min

    On veut des Bateaux avec Moteurs et gilets de sauvetages !!!
    Et 10 000 euros en cash chacun !
    on laissera des procurations vierges…

    21
    8
    Anonyme
    28 janvier 2019 - 10 h 26 min

    LE PEUPLE ABSTENTIONNISTE VOTERAIT POUR ALI GHEDIRI QUOI QUE VOUS FAITES COMME APPÂT A LA JEUNESSE !

    26
    5
    Anonyme
    28 janvier 2019 - 9 h 18 min

    Le clan des prédateurs fait tout pour perdurer

    24
    4
    CHAOUI-BAHBOUH
    28 janvier 2019 - 8 h 03 min

    L’idolâtrie, ou culte des images, présente et utilisé par le Clan a deux aspects également inconciliables avec le culte Musulman et du (Prophète allih Salam) et cela malgré la persistance d’accaparer le pouvoir avec laquelle le peuple et ses chefs affairistes, même souvent ses personnes associer l’un et l’autre culte. Le premier aspect de l’idolâtrie est celui du culte des faux dieux représentés par des objets naturels ou artificiels photos et les cadeaux empoisonnés aux jeunes ANS, Moins de vingt-quatre heures après l’annonce faite par le ministre du Travail rassurant les bénéficiaires des dispositifs d’aide à l’emploi au sujet de leurs dettes, c’est au tour du ministère de la Défense nationale de faire un clin d’œil aux jeunes préoccupés par leur situation vis-à-vis du Service national. Le Troisième est celui du culte de la personne, dont l’objet est bien FAKHAMATOUH, mais représenté par un objet visible le plus souvent artificiel la photo, comme ce pauvre malheureux embrassant FAKHAMATOUH. L’idolâtrie ou culte des faux dieux. Le mot idolâtrie est grec et n’a pas d’équivalent chez nous il est ancré depuis 20 ans, en Quatre Mandats son emploient, c’est pour rendre, par exemple, une expression comme celle-ci : « La désobéissance obstinée est comme ce faux dieux et idoles ». Quelle que soit la religion, (culte des astres, des ancêtres ou d’objets, tels que fontaines, arbres ou pierres, animés par un esprit ou un dieu protecteur), il est certain qu’au moment où apparaît dans l’histoire de l’humanité il y a, en principe, rupture entre sa religion et le polythéisme des autres, depuis 20 ans nous voila plein dedans, ALLAH YALTAF ………… !

    21
    5
    Réseau 16
    28 janvier 2019 - 7 h 44 min

    Le régime essaie de corrompre l’ensemble de la population, après les barbus,les voleurs de le ANSEJ,puis les traîtres,et c’est le tour des fraudeurs aux services Nationale, drôle de régime, bizarre comme dirigeants

    31
    5
    Nour
    28 janvier 2019 - 7 h 29 min

    Ca sent la precampagne de Fakhamatouhou ?!! Je ne sais pas si ce Ghediri est un candidat serieux ou pas, mais ce qui est certain! Algeriens Algeriennes comme fut l’appel du 1er novembre 54 un sursaut face au regime colonial, aujourd’hui la raison vous impose un minimum de reflexion ! Bouteflika est incapable de se gerer en tant que personne (Allah ikhafef a3lih), alors comment peut-il diriger un pays continent comme l’Algerie ? Ceux qui vous disent de voter pour la contiuite appellent en fait au chaos et a la stagnation, comme leurs aieux les pieds noirs ils defendent un systeme qui les arrange et marginalise le reste du peuple, cela fait deja 2 mandats que le pays est a la derive sans gouvernail aucun alors REVEILLEZ-VOUS et soyez les defenseurs de l’avenir de tout un peuple de l’avenir de vos enfants, les autres nations ne vont pas nous attendre.

    28
    4
    Le Berbère
    28 janvier 2019 - 7 h 16 min

    Les largesses du pouvoir envers le petit peuple , c’est comme noël avant noël ou plutôt un genre de solde politique où on brade tout pour séduire l’électorat . La smala qui est actuellement au pouvoir est capable de bradé son honneur pour garder les rouages du pouvoir entre ces mains . On aura beaucoup de surprises dans les prochains jours vu l’intensité des largesses de mon seigneur said Bouteflika & Co .

    27
    3
    Anonyme
    28 janvier 2019 - 7 h 12 min

    Et demain ils raseront gratis. Et puis ils offriront un appartement, une voiture et une femme à tout jeune en âge de se marier ( mais rien pour les femmes, faut quand même pas pousser)

    27
    2
    Rayés Al Bahriya
    28 janvier 2019 - 6 h 52 min

    Les retraités de l’armée fera de lances de la lutte anti terroriste, des années de feu et de sang , sont tabassés et humiliés pour avoir revendiqué leurs droits….
    Pour contrer la candidature de général Ghediri, seul candidat potentiel et potent face aux triple AVC, le président Bouteflika….
    Le populisme gagne les rangs de L’ANP par ce regime maffieux , embourbé dans la 2e affaire du siècle, le trafic de cocaïne sur Annaba et Oran…
    Quand aux affairistes de lansej, comme dit le président, A3fa Allah a3n Masalaf…

    Votez Ghediri …jeunes algériens..

    30
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.