Coup franc !

Badou Zaki
L'ancien entraîneur du CR Belouizdad, Badou Zaki. New Press

Par R. Mahmoudi – D’anciens joueurs de l’équipe nationale marocaine de football n’ont rien trouvé de mieux pour saluer le soutien de l’Algérie à la candidature du Maroc pour l’organisation du Mondial-2026 que d’appeler à la réouverture des frontières avec l’Algérie, fermées depuis 1994.

C’est le cas notamment de l’ex-gardien de but de l’équipe du Maroc et actuellement entraîneur, Badou Zaki, qui, commentant la décision algérienne, a déclaré que «c’est une occasion pour rouvrir les frontières entre pays frères». Cet ancien footballeur ne dit pas en quoi une éventuelle réouverture de ces frontières pourrait aider à raffermir les liens d’amitié et de fraternité et constituer, ainsi, une réponse à l’initiative algérienne. Mais tout le monde sait que cette revendication est avant tout celle du régime marocain qui n’a pas cessé de manœuvrer et de faire pression sur Alger pour l’amener à agir dans ce sens.

Tout le monde sait aussi que les Marocains portent cette revendication, non pas par souci de renforcer les liens d’amitié comme le ressasse la propagande du Makhzen, mais pour permettre une relance de l’activité économique dans les régions frontalières grâce à l’afflux des touristes algériens. Avec l’exacerbation des tensions sociales dans le royaume, une éventuelle réouverture des frontières avec l’Algérie peut juguler un tant soit peu la propagation des émeutes de la faim qui ont pris une tournure grave depuis l’éclatement des événements du Rif, l’été 2017, les Marocains ont longtemps caressé l’espoir de voir Alger «revenir à de meilleurs sentiments» sur cette question des frontières, mais, après la déclaration du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, appuyé par le Premier ministre, rappelant les périls que constituaient pour l’Algérie les trafics de drogues provenant du Maroc, les Marocains ont compris qu’il n’y avait plus aucune chance que leur voisin de l’Ouest revienne sur sa décision.

Vue sous un autre angle, cette déclaration de Badou Zaki cache, en fait, un profond malaise au sein même du régime qui semble comme pris au dépourvu par l’annonce de ce soutien algérien à la candidature du Maroc au Mondial-2026. D’où cette absence de réaction officielle immédiate.

R. M.

Comment (19)

    صالح/ الجزائر
    2 avril 2018 - 20 h 52 min

    ki izid nssammih bouzid . l’Algérie soutient la candidature du Maroc pour l’organisation du Mondial-2026 , et le football n’a rien à avoir avec les frontières , mais ki izid nssammih bouzid . attendons 2026 , d’ici là izid alli izid wa imout alli imout et à cette année là la production des zetla et son écoulement vers l’Algerie serons de moindre importance , le sahara occidental reviendrait aux sahraouis , et les conditons politique entre les deux pays frère serons dans ce cas plus propice pour l’ouverture les frontières .

    6
    2
    Amazighkan
    2 avril 2018 - 20 h 37 min

    Si le Maroc était riche, prospère et fort jamais il ne nous regardera sauf pour essayer de nous prendre certaines villes de l’ouest. Le royaume alaouite est aux aguets, attend que le taureau mette un genou à terre pour sortir les lames et le dépecer. C’est aussi valable pour nos voisins de l’est, alors soyons forts et solidaires entre nous si nous ne voulons pas être des sujets des alaouites.

    9
    1
    Le Patriote
    2 avril 2018 - 18 h 53 min

    Cette lune miel subite (?) ne durera pas longtemps. Comme Tebboune qui, sur la photo, heureux de remettre la Coupe d’Algérie à un Marocain (un comble!) n’a pas fait de vieux os comme Premier ministre. Si le regretté Ahmed Wahby revenait, il changerait sa célèbre chanson: éWahran, Wahran, raho mennek ness chtara » en « Dzaïr, Dzaïr…. »

    9
    1
    Horizon
    2 avril 2018 - 17 h 30 min

    A mon avis, l’ouverture des frontières profite à qui ? Certainement pas à l’Algérie en l’état actuel des choses et même si les relations entre les 2 pays étaient au beau fixe. Déjà, avec les frontières fermées, plusieurs centaines fe milliers de marocains travaillent au noir en Algérie. Le Maroc veut drainer les millions de touristes algériens qui partent chaque année à l’étranger pour leur vacances. On veut bien, mais en contrepartie de quoi? Combien de marocains vont venir visiter notre pays ? Assurément moins de dix mille par an dont la moitié seront uniquement de passage
    Le Maghreb des peuples c’est pas pour demain! Je dis bien le maghreb des peuples.
    .

    6
    1
    Le Patriote
    2 avril 2018 - 17 h 22 min

    Merci pour cet article. Avec certains de nos amis internautes nous n’avions jamais raté une occasion pour rappeler les manœuvres sournoises et lénifiantes de ce makhzen qui n’a qu’un seul objectif: la ruine de l’Algérie. L’amour de ce Badou Zaki pour notre pays ne date pas d’aujourd’hui. Le soir du tirage au sort de la phase finale de la coupe du monde de 2014 à Rio, alors qu’il était entraîneur de l’équipe du Maroc (qu’il n’avait pas pu qualifier) et analysant le groupe de l’Algérie, il se fendit d’un commentaire qui suintait la jalousie et la haine pour dire que « l’Algérie n’avait aucune chance de dépasser le premier tour).
    Il se basait sur ‘équipe que Benchikha le fantasque mena à la défaite humiliante par le M%aroc (4-0) et qui fut récompensée par les Marocains qui l’appelèrent entrainer l’équipe de Tanger. Cette équipe, propriété du Palais remercia sans raison ce Benchikha pour faire venir Zaki qui abadonna son équipe algérienne en plein saison.
    Ceci pour dire que:
    ce soit Zaki (ou Taoussi) ou n’emporte quel autre joueur marocain et même les artistes, qu’ils soient chanteurs (même violeurs) ou acteurs (Loubna Abida qui dans son film Much loved louait la prostitution de classe dans le royaume de son sidi)
    aucun d’eux, aucune d’elles ne parlent jamais en mal de leur pays, à la différence des nôtres qui fondent effusion quand ces mêmes agents du makhzen (et c’est de ça qu’il s’agit, puisque c’est le même processus de Juifs qui défendent Israël) leur chantent les incongruités telles que: marocains algériens = cha3b wahad; le Maghreb arabe; et autres sornettes. Alors que de leurs côtés, des internautes avaient dénoncé en son temps le tatby3e rampant avec ce royaume sans contrepartie ni excuse lors de la profanation de notre emblème national, normalisation caractérisée par les voyages de certaines équipes algériennes au Maroc pour stages. Et puis et puis…
    ==========
    Juste pour illustrer mon propos, voici ce que postai il quelques jours quand, comme des millions d’Algériens je fus choqué par les déclarations de Belloumi qui criait sa fiérté d’aller aider le Maroc:
    === Le Patriote 29 mars 2018 – 16 h 23 min
    La chaine EnaharTV relaie en boucle l’information et ajoute que Monsieur Badou Zaki, agent du makhzen devant l’Eternel, se réjouit de ce ralliement qu’il considère comme « UN PREMIER PAS » et demande ni plus ni moins « que la frontiere soit ouverte ». Pauvre Algérie.
    === Le Patriote 29 mars 2018 – 13 h 15 min
    (…) où as-[t-on] vu que les « Marocains » sont nos frères »? de quelle nationalité étaient ceux qui organisèrent la chasse à l’Algérien en vacance au Maroc le soir des attentas de Marrakech que le roi imputa à l’Algérie, pour les livrer aux agents du roi sous les insultes, les crachats et les humiliations ? De quelle nationalité étaient ceux assiégèrent notre consulat à Casa-bordel la veille du 1er novembre 2013 pour encourager et applaudir l’agent de M6 qui monta sur la terrasse du consulat, arracha notre emblème national, le déchira et le brûla?. Alors, si tu as un peu de nif, arrête de banaliser les agissements de ce pays ennemi héréditaire qui n’a qu’un seul objectif avoué la ruine de l’Algérie.

    14
    1
    socrate
    2 avril 2018 - 17 h 08 min

    L’Afrique vient de signer un accord allant vers la fin du protectionnisme, vers l’ouverture des frontières. Bientôt la seule frontière qui sera fermée à double tour sera la frontière algero-marocaine ! Ce qui est bizarre venant de deux pays tellement proche par la culture et l’histoire …

    3
    15
    Lghoul
    2 avril 2018 - 16 h 54 min

    Et si le messie decide de l’ouvrir ? Je parie que tous ces critiqueurs du mekhzen et des mokokos vont rentrer dans leur trou. Tout serait oublie et tout rentrera dans l’ordre car inutile de blamer les deux perroquets ouyahia et ould ali. Ils ne repetent que ce qi’on leur apprend. Alors que feriez vous ? Probablement on trouvera une brebis galleuse a blamer en quelques minutes.

    5
    1
    AKSIL
    2 avril 2018 - 15 h 34 min

    On n’ouvre pas les frontières algériennes avant l’établissement de la République Berbère marocaine et l’autodétermination de la république sahraoui Berbère du Rio de Oro … Sinon Niet !!! il ne faut pas rêver et il faut bien connaître l’âme profonde maghrébine de la nation algérienne et du peuple marocain depuis l’Etoile nord-africaine , pour bien poser les pieds sur du réel et non sur des émotions farfelues et triviales formatées par les fictions des idéologies artificielles venues d’Orient .. Ni le peuple marocain ni le peuple algérien ne sont fous , pour se détruire mutuellement , à cause des idéologies impériales Ommeyades d’un autre Age, ni ne veulent d’une guerre pour un roi arabe maraboutique usurpateur à qui on baise la main , ni pour une république sahraoui arabe fantoche qui a cru en une ligue arabe moribonde , (un club de rois arabes despotiques et de leurs larbins ) qui s’est finalement liguée contre la cause d’autodétermination du Sahara Occidental et contre le Polisario et la république algérienne .. le seul contentieux qu’ont les algériens avec le Maroc c’est sa Monarchie anachronique médiévale et il faut qu’elle disparaisse pour laisser les peuples Berbères d’Afrique du Nord décider de leur Destin

    7
    2
      Chaoui 1
      3 avril 2018 - 4 h 19 min

      Le Berbères ou les Arabes Marocains ne sont pas no frères car c’est des Marocains et que le Maroc restera royaume ou République avec un roi qu’il soir d’origine berbère, arabe ou juif il restera un pays étranger à l’Algérie.

      Seuls les Algériens indépendamment de leurs origines sont mes frères.
      Vive l’Algérie avant tout.
      Ni UMA, Ni Union Africaine ni Tamazgha.

    MON OPINION A MOI
    2 avril 2018 - 10 h 39 min

    SALAM! Partout dans le monde les frontieres se ferment, même en dans l union Europeenne les pays membres commencent doucement a resserer leurs frontieres, tout le monde se dispute alors pas la peine de perdre du temps: laissons la fermée!!

    27
    2
    Mohamedz
    2 avril 2018 - 9 h 48 min

    C’est à Ouyahia de nous prouver son patriotisme en renvoyant le Makhzeniste L’hadi Ould Ali et en ramenant le Patriote LAMAMRA.

    20
    5
      Anonyme
      2 avril 2018 - 13 h 44 min

      Garder la frontière fermée, rompre les relations diplomatiques , déclencher une guerre pour ramener les deux pays à l’âge de pierre et assouvir une fois pour toute la haine des commentateurs d’AP

      7
      15
        Le Patriote
        2 avril 2018 - 18 h 44 min

        Très bonne suggestion, surtout vous les sujets du glaoui. Vous n’aurez aucun mal pour atteindre l’âge de pierre puisque vous en êtes le plus proche, du moment que vous êtes encore au Moyen-ëge à vous incliner devant un humain comme vous, devant sa femme et surtout devant un gamin.

        9
        1
          Anonyme
          2 avril 2018 - 20 h 03 min

          Non Monsieur le Patriote, une guerre serait dévastatrice pour les deux pays, et ce qu’ils ont réalisé depuis leur indépendance serait anéanti en quelques mois. La guerre n’a jamais été une promenade de santé ou s’est résumée à quelques commentaires lancés à partir d’un pc

          1
          5
    Houari31
    2 avril 2018 - 9 h 43 min

    C’est bien pour cela que je souhaite que le CRB descende en D2 pour :
    1/- ne plus avoir d’entraîneurs marokis dans notre championnat,
    2/- ne plus aller faire sa préparation au Marokistan avec l’argent du peuple algérien et cet argent nous revient en tonnes de Haschich pour nos enfants!!

    24
    7
    Ziad ALAMI
    2 avril 2018 - 9 h 38 min

    C’est parce que ces footballeurs marocains ont compris pourquoi tout le Maroc oriental est dans un État économique comateux.
    Pour preuve, sur les quinze Hiraks qui ont vu le jours ces deux dernieres années, douze Hiraks sont dans la Région Orientale du Maroc (Jerada, Bouarfa, Figuig, Errachidia, etc…).

    19
    5
    Anonyme
    2 avril 2018 - 9 h 20 min

    le looby pro-marocain fait du bon boulot au sommet de l’etat

    23
    5
    Anonyme
    2 avril 2018 - 7 h 20 min

    Pour ceux qui soutiennent les pro-ouverture de la frontière, une lecture du livre du Génèral BENYELLES « dans les arcanes du pouvoir » ne leur ferait pas de mal.

    27
    2
    Anti khafafich
    2 avril 2018 - 6 h 57 min

    Celui qui veut la reouverture de ces maudites frontieres n a qu aller vivre chez ses freres la bas en particulier les traitres locaux, le peuple n a pas d autre frere que le peuple algerien

    33
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.