Mohamed Aïssa : «Des services secrets sont derrière les sectes en Algérie»

services secrets
Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses. New Press

Par Karim B. – Le ministre des Affaires religieuses a accusé des services secrets étrangers d’être derrière les tentatives d’introduction de nouvelles doctrines religieuses en Algérie. Mohamed Aïssa a en effet affirmé, dans une conférence de presse organisée ce lundi matin, que l’Algérie doit se protéger de ces idéologies étrangères à la société algérienne.

Le ministre a pris l’exemple de l’Arabie Saoudite qui rejette tout dogme autre que le wahhabisme. «Durant mes voyages en Arabie Saoudite, je constate que ce pays protège sa doctrine wahhabite et empêche l’introduction de toute autre pensée, dont celle de l’Algérien Malek Bennabi», a souligné Mohamed Aïssa, qui a expliqué que l’interdiction de la secte ahmadite fait suite à un rapport qu’une ambassade d’Algérie – qu’il n’a pas cité nommément – a fait parvenir au ministère des Affaires étrangères. Le rapport en question faisait état de tentatives d’officines étrangères de mener une action visant à diviser le pays en profitant des soulèvements qui avaient eu lieu à travers plusieurs pas du Maghreb et du Moyen-Orient en 2011.

Le ministre a, par ailleurs, indiqué que vingt et un officiers américains seront envoyés par Washington en Algérie pour y recevoir une formation dans le domaine de la déradicalisation et s’imprégner de l’islam pratiqué en Algérie.

Mohamed Aïssa, enfin, a réitéré ses appels incessants au retour aux sources algériennes, mettant en avant la grande culture et la tendance modérée des exégètes algériens. Il a cité les cheikhs Abdelhamid Ben Badis et Bachir El-Ibrahimi qui ont, très tôt, combattu la pensée extrémiste.

K. B.

Comment (47)

    Nasser
    4 avril 2018 - 1 h 03 min

    Les algériens savent qui finance, arme et soutiens les terroristes! Les USA veulent connaitre les stratégies anti terroristes qui ont anéanti les terroristes pour mieux affiner leurs tactiques terroristes !!!




    1



    0
    TARZAN
    3 avril 2018 - 18 h 51 min

    les services étrangers payent même des nationaux pour le « temsih » notamment en kabylie, en achetant la conversion des algériens au christianisme. en un mot un algérien fils d’un musulman, son père pieux et brave récitait la sourate el ikhlass et son propre fils dit que jésus est le fils de dieu.




    1



    3
    al hmemdji
    3 avril 2018 - 16 h 07 min

    ya si el ministre ..dans un pays qui se respecte et qui a une direction ayant les inetrets supremes de l’algerie en priorite , ce genre de pesonnages on les attrappe et on les fout dehors de l’algerie meme si ils sont algeriens …il faut prevoir une LOI DE DECHEANCE DE NATIONNALITE




    1



    0
    صالح/ الجزائر
    3 avril 2018 - 8 h 24 min

    la Prince héritier des Al saoud , lui – meme , a reconnait qu’«À l’origine, c’est à la demande de nos alliés que nous nous sommes investis dans la création d’écoles coraniques, de mosquées et dans la propagation du wahhabisme dans le monde musulman», a-t-il révélé un secret qui n’est pas un .
     » Il y a beaucoup d’intérêts que nous partageons avec Israël et, s’il y a la paix, il y aura beaucoup d’intérêts entre Israël et les pays du Conseil de coopération du Golfe », a ajouté le prince héritier saoudien .
    Mohammed ben Salmane a mené l’Arabie saoudite à la guerre au Yémen. Selon des analystes, son ascension à la couronne signifie davantage de catastrophes




    7



    1
    الهوارية
    3 avril 2018 - 8 h 11 min

    Quand j’étais au Canada, j’étais étonnée par toutes les sectes religieuses chrétiennes, Sikhisme et autres sectes turques, qui avaient dans la ville de Montréal et je voyais aussi de grandes églises et cathédrales fermées, je jouais un jeu d’été  » Géocaching avec une boussole et un vélo, je parcourais la ville pour trouver les caches et m’envoyait souvent vers ces grandes édifices fermés, j’ai rencontré sur le lieu un Grand Photographe américain George Zimbel, photographe de Kennedy et Marylin Monroe, un petit vieil homme souriant qui portait sur lui un appareil à photo à gros zoom qui m’a dit, « ma fille, le monde a changé de Cap, les chrétiens vont ailleurs, les musulmans viennent, c’est pour cela que les églises ferment ici  » il m’a donné sa carte de visite.

    Dans les années 50 mon grand-père paternel avait une zaouia chez lui dans sa maison, cette zaouia, faisait des douas et des waadates, tous les jours mon grand-père nourrissait des gens qui passaient chez lui la porte était toujours des fidèles venaient de Tunisie, Maroc, Afrique, c’était une Zaouia Mosquée de Chouraffa, à sa mort dans les années 70, mon père a mis en vente la maison de ses parents pour 20 millions de centimes, mais c’était un immigré algérien en Allemagne qui l’a acheté cash pour en faire une Boite de Nuit, il est mort en accident de voiture, Allah a refusé que ce lieu béni par des Douas, Dikrs et Sohbas soufies deviennent un lieu de débauche, quelques année après la famille qui acheté ce Haouch de mon grand père l’a vendu à un frère musulman membre du Fils des années 80/90, celui ci a été arrêté et mis en taule. Le Haouch de mon grand père a été racheté par ma tante la sœur de mon père une riche bijoutière et l’a donné à son petit fils pour en faire une boulangerie pâtisserie.
    J’ai retenu cette leçon de la Zaouia de mon grand-père, que notre islam était pur et personne n’avait le droit de le salir de l’entacher…




    12



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.