Mohamed Aïssa : «Des services secrets sont derrière les sectes en Algérie»

services secrets
Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses. New Press

Par Karim B. – Le ministre des Affaires religieuses a accusé des services secrets étrangers d’être derrière les tentatives d’introduction de nouvelles doctrines religieuses en Algérie. Mohamed Aïssa a en effet affirmé, dans une conférence de presse organisée ce lundi matin, que l’Algérie doit se protéger de ces idéologies étrangères à la société algérienne.

Le ministre a pris l’exemple de l’Arabie Saoudite qui rejette tout dogme autre que le wahhabisme. «Durant mes voyages en Arabie Saoudite, je constate que ce pays protège sa doctrine wahhabite et empêche l’introduction de toute autre pensée, dont celle de l’Algérien Malek Bennabi», a souligné Mohamed Aïssa, qui a expliqué que l’interdiction de la secte ahmadite fait suite à un rapport qu’une ambassade d’Algérie – qu’il n’a pas cité nommément – a fait parvenir au ministère des Affaires étrangères. Le rapport en question faisait état de tentatives d’officines étrangères de mener une action visant à diviser le pays en profitant des soulèvements qui avaient eu lieu à travers plusieurs pas du Maghreb et du Moyen-Orient en 2011.

Le ministre a, par ailleurs, indiqué que vingt et un officiers américains seront envoyés par Washington en Algérie pour y recevoir une formation dans le domaine de la déradicalisation et s’imprégner de l’islam pratiqué en Algérie.

Mohamed Aïssa, enfin, a réitéré ses appels incessants au retour aux sources algériennes, mettant en avant la grande culture et la tendance modérée des exégètes algériens. Il a cité les cheikhs Abdelhamid Ben Badis et Bachir El-Ibrahimi qui ont, très tôt, combattu la pensée extrémiste.

K. B.

Comment (47)

    Nasser
    4 avril 2018 - 1 h 03 min

    Les algériens savent qui finance, arme et soutiens les terroristes! Les USA veulent connaitre les stratégies anti terroristes qui ont anéanti les terroristes pour mieux affiner leurs tactiques terroristes !!!




    2



    0
    TARZAN
    3 avril 2018 - 18 h 51 min

    les services étrangers payent même des nationaux pour le « temsih » notamment en kabylie, en achetant la conversion des algériens au christianisme. en un mot un algérien fils d’un musulman, son père pieux et brave récitait la sourate el ikhlass et son propre fils dit que jésus est le fils de dieu.




    1



    3
    al hmemdji
    3 avril 2018 - 16 h 07 min

    ya si el ministre ..dans un pays qui se respecte et qui a une direction ayant les inetrets supremes de l’algerie en priorite , ce genre de pesonnages on les attrappe et on les fout dehors de l’algerie meme si ils sont algeriens …il faut prevoir une LOI DE DECHEANCE DE NATIONNALITE




    2



    0
    صالح/ الجزائر
    3 avril 2018 - 8 h 24 min

    la Prince héritier des Al saoud , lui – meme , a reconnait qu’«À l’origine, c’est à la demande de nos alliés que nous nous sommes investis dans la création d’écoles coraniques, de mosquées et dans la propagation du wahhabisme dans le monde musulman», a-t-il révélé un secret qui n’est pas un .
     » Il y a beaucoup d’intérêts que nous partageons avec Israël et, s’il y a la paix, il y aura beaucoup d’intérêts entre Israël et les pays du Conseil de coopération du Golfe », a ajouté le prince héritier saoudien .
    Mohammed ben Salmane a mené l’Arabie saoudite à la guerre au Yémen. Selon des analystes, son ascension à la couronne signifie davantage de catastrophes




    8



    1
    الهوارية
    3 avril 2018 - 8 h 11 min

    Quand j’étais au Canada, j’étais étonnée par toutes les sectes religieuses chrétiennes, Sikhisme et autres sectes turques, qui avaient dans la ville de Montréal et je voyais aussi de grandes églises et cathédrales fermées, je jouais un jeu d’été  » Géocaching avec une boussole et un vélo, je parcourais la ville pour trouver les caches et m’envoyait souvent vers ces grandes édifices fermés, j’ai rencontré sur le lieu un Grand Photographe américain George Zimbel, photographe de Kennedy et Marylin Monroe, un petit vieil homme souriant qui portait sur lui un appareil à photo à gros zoom qui m’a dit, « ma fille, le monde a changé de Cap, les chrétiens vont ailleurs, les musulmans viennent, c’est pour cela que les églises ferment ici  » il m’a donné sa carte de visite.

    Dans les années 50 mon grand-père paternel avait une zaouia chez lui dans sa maison, cette zaouia, faisait des douas et des waadates, tous les jours mon grand-père nourrissait des gens qui passaient chez lui la porte était toujours des fidèles venaient de Tunisie, Maroc, Afrique, c’était une Zaouia Mosquée de Chouraffa, à sa mort dans les années 70, mon père a mis en vente la maison de ses parents pour 20 millions de centimes, mais c’était un immigré algérien en Allemagne qui l’a acheté cash pour en faire une Boite de Nuit, il est mort en accident de voiture, Allah a refusé que ce lieu béni par des Douas, Dikrs et Sohbas soufies deviennent un lieu de débauche, quelques année après la famille qui acheté ce Haouch de mon grand père l’a vendu à un frère musulman membre du Fils des années 80/90, celui ci a été arrêté et mis en taule. Le Haouch de mon grand père a été racheté par ma tante la sœur de mon père une riche bijoutière et l’a donné à son petit fils pour en faire une boulangerie pâtisserie.
    J’ai retenu cette leçon de la Zaouia de mon grand-père, que notre islam était pur et personne n’avait le droit de le salir de l’entacher…




    13



    2
    BabElOuedAchouhadas
    3 avril 2018 - 0 h 59 min

    Merci à vous Mr Mohamed Aissa et pour votre patriotisme. Wallah que vous êtes l’un des rares Ministres a son poste à l’opposé notamment de celui des sports.




    8



    0
    Anonyme
    2 avril 2018 - 23 h 51 min

    C’est du a la mondialisation avec l’aide des réseaux sociaux. Des algériens sont fatigué de l’Islam algérien et se jettent dans d’autres religions. Monsieur le Ministre apparemment ne veut que l’Islam wahhabite car c’est le seul courant promulgué par nos politiciens a l’APN. Ces sectes même si elle entrent en Algérie sera toujours minoritaire et fera de contre point contre nos frères musulmans qui nous agacent les oreilles chaque minute avec leur discours religieux. La vérité existe et laissons la vérité faire son travail et ne pas forcer une seule doctrine sur les algériens.




    2



    1
    Anonyme
    2 avril 2018 - 23 h 41 min

    Ras le bol de ces sectes XYZ .Toutes à la poubelle. Retour aux sources du culte de nos aïeux. Un islam altruiste, généreux, serein, et paisible, qui était en soi, le socle d’une spiritualité qui ne faisait ni tapage, ni fracas. C’est cet islam, qu’il faut préserver face à l’hydre islamiste et ses sectes. Chacun sa tombe.




    9



    0
    Anonyme
    2 avril 2018 - 20 h 58 min

    Notre site est visité par des étranger, ils manipulent notre façon de pensés et ils mettent des pouces baissés, ils sont grillés !!




    19



    15
    ça bouffe H 24 !
    2 avril 2018 - 20 h 16 min

    ceux qui pensent être formels qu’ils iront au paradis (les salafistes ) car ils n’arretent pas « d’inviter » forcément les autres à les suivre …(d’où leur certitude qu’ils soient des gens du paradis..) , sont justement par eux qu’arrivera le déclin de la religion …PAR LEUR EXCEPTIONNELLE IGNORANCE .
    Mr.le Ministre a raison de combattre cette secte maudite des salafistes et TRÈS OPPORTUNISTES comme par hasard !!! rien dans la téte , tout dans le ventre …., ça bouffe et rumine toute la jounrée puis on se demande pourquoi cette paralysie de la situation ? …
    si 40 millions d’algeriens devenaient salafistes et donc « des gens du paradis » , le pays serait resté à l’age de la pierre !!!




    16



    1
    Gargamil
    2 avril 2018 - 18 h 39 min

    Notre Glorieuse Armée National et le Général Gaïd Salha nous sommes prêt à affronter tout radicalisme terrorisme qui utilise une religion pour rallier les moins éduqués et les faibles d’esprits !!
    il faut que Nos ennemies du Makhzen qui nous envoies ses terroristes avec l’aide des Sionistes que l’armée national et les Glorieux Moudjahidines qui ont libérer l’Algérie des colonisateurs ne se laisserons pas endoctriner !!
    Vive son excellence le président du Noble FLN et son armées Nationale Démocratique et Populaire




    19



    13
    Anonyme
    2 avril 2018 - 18 h 15 min

    ..) Je suis, moi, musulman unitaire et (que) je glorifie le Prophète. (…) J’espère que le moment ne tardera pas où je pourrai réunir tous les hommes sages et instruits du pays, et établir un régime uniforme, fondé sur les principes de l’Alcoran (le coran), qui sont les seuls vrais et qui peuvent seuls faire le bonheur des hommes.”

    Source : Correspondance de Napoléon, Journal de Sainte Hélène.

    Dans « Correspondance de Napoléon 1er « , tome 5 page 518

    Voila 4 citations de Napoleon Bonaparte sur l importance de la religion

    Une société sans religion est comme un vaisseau sans boussole.
    La première des vertus est le dévouement à la patrie.
    L’homme n’est jamais si grand qu’à genoux devant Dieu.
    L’intelligence ne se mesure pas des pieds à la tête, mais de la tête au ciel.

    Napoléon Bonaparte a énormément péroré sur de grands sujets au cours de sa vie, particulièrement lors de son exil forcé sur l’île de Sainte Hélène. Le lion en cage a par exemple présenté ses avis et convictions vis-à-vis de la religion, ou plutôt des religions. L’islam, qu’il a rencontré lors de son expédition en Egypte, est visiblement celle dont il se sentait le plus proche.




    11



    13
    Amazighkan
    2 avril 2018 - 18 h 12 min

    Les services secrets et les ennemis existent et existeront toujours ! Si ce ministre était courageux, il sait très bien quelles sont les SECTES qui ont déferlées comme des sauterelles sur notre pays avec la bénédiction de nos chers responsables pour stopper les progressistes.




    20



    2
    Expression
    2 avril 2018 - 17 h 27 min

    Il faut pas chercher loin ceux qui en veulent a l’islam et à l’Algérie,en premier lieu les sionistes avec l’oncle Sam les maudis ils nous laisserons jamais tranquil jusqu’a qu’ils aurons reussis leurs complots les vrais Algeriens patriotique ouvré vos yeux et oreilles la stabilité de notres chez nous et en danger




    20



    8
    awrassi
    2 avril 2018 - 16 h 27 min

    J’ai la chance de lire et de parler couramment l’anglais et j’ai lu très attentivement beaucoup de rapports déclassifiés de la CIA. Cette agence utilise tous les moyens pour déstabiliser : religion, ethnie, race, sexe, drogue, prostitution, leviers économiques, chantage, etc. Le protestantisme qui sévit en Kabylie et dans l’Oranie est, par exemple …




    28



    50
      tikouk
      2 avril 2018 - 17 h 42 min

      Si on avait pas placé dans la negation de soi tout un peuple plusieurs fois millennaire on serait pas devenus la proie. Les prédateurs ont une fonction ecologique. On ne destabilise que les instables. Vous confondez les effets avec leurs causes, ca aussi est le produit de l’arabetisation et islamisation…




      21



      4
      awrassi
      2 avril 2018 - 17 h 49 min

      Tout ce qui n’est pas dans le Coran est sectaire ! Les Saoud sont les pires de tous ceux qui le lisent. …




      11



      12
      Réciprocité, oeil pour oeil !
      2 avril 2018 - 18 h 07 min

      @awrassi , puisque tu parles du protestantisme qui ….. sévit …. en Algérie, je ne comprends pas pourquoi tu ne parles pas aussi de l’islamisme qui sévit en France (et dans les pays occidentaux en général) et qui déstabilise les sociétés judéo-chrétienne !
      Il faut apprendre à balayer au delà de sa porte. Il ne faut pas se laisser se noyer dans ses propres égoïsmes, sa vision sectaire et son propre chauvinisme !




      20



      12
        الهوارية
        3 avril 2018 - 7 h 12 min

        Réciprocité, oeil pour oeil !
        2 avril 2018 – 18 h 07 min
        C’est la France qui impose chez Elle les islamistes de tout pays, Elle leur offre à eux et eux leurs enfants le gite, le couverts et les subventions pour avoir des commerces de propagandes (livres religieux, Sebha, vêtements et autres babioles islamiques ), les islamistes font beaucoup d’enfants, la France adore leurs enfants, elle les couve de droits sociaux etc.
        Si un jeune pauvre paumé né en France de parents immigrés demande un Crédit pour acheter une bagnole ou monter une affaire commerciale pour travailler, c’est NIET ! la France le renvoie ramper à sa banlieue pour parkinguer dealer ou se droguer voler.
        Pendant que les islamistes sont bien choyer sur l’hexagone après tout c’est son droit, c’est la France qui aime les islamistes et après elle fiche S et applaudi pour faire sa victime éplorée.
        Tous les islamistes qui se trouvent en France ont été importés en France du Maroc, d’Arabie Saoudite et de l’Europe de l’Est et ces derniers ont attirés des jeunes fils d’immigrés bafoués discriminés dans leurs droits sociaux.
        Les Marocaines ont tous islamisés les français de souche et s’affichent bras dessus et bras dessous en France avec Kamis et barbichette ou Jelbab noir corbeau traînant par terre et niqab




        5



        2
        awrassi
        3 avril 2018 - 12 h 23 min

        J’ai le regret de te le dire : le Coran et l’islam sont mille fois plus humains que l’Ancien testament. Si je n’étais pas musulman, je le deviendrai après avoir lu le Livre (Coran) et le torchon (Ancien testament). Ensuite, l’islam n’est pas prosélyte, comme tu le sais. Aucun musulman ne frappe à la porte des Occidentaux le samedi pour leur vendre le Coran ou sa religion. Enfin, je te conseille de lire Kamal Salibi, pour vraiment comprendre l’origine du christianisme et du judaïsme. Il n’y a pas de complot musulman contre l’Occident. Les musulmans qui émigrent sont de pauvres hommes et femmes à la recherche d’une meilleure vie. Daech et tous les groupes terroristes ont été créés par la CIA, le Mossad, le M6 et la DGSI pour nous salir et surtout nous laisser nous-entretuer. Voilà, j’ai balayé devant ma porte. N’oublie pas : Kamal Salibi ! Jesus, Pharaon, Salomon, David, etc., tu apprendras tout ! Moi je suis linguiste et je sais que seule l’analyse linguistique des textes fait foi.




        2



        1
          Anonyme
          3 avril 2018 - 21 h 29 min

          L’Ancien Testament trace, dans la plupart des domaines, la voie suivie par le Coran. La structure du texte coranique n’est qu’une litanie de menaces, de répétitions et d’injonctions, vouée à marteler et soumettre le croyant à une morale guerrière et discriminatoire. Un Coran qui serait une référence visionnaire et poétique n’est que pure imagination.
          Plus aisé que de justifier l’injustifiable, l’islam menace et ordonne. La croyance en ce dieu repose sur la soumission entière de l’individu à son mythe et doit être entretenue par la crainte constante de l’autorité suprême. Le mot « islam » étant d’ailleurs l’expression parfaite de cette dépendance puisqu’il signifie soumission à la volonté de « Dieu ».




          0



          0
    karimdz
    2 avril 2018 - 16 h 17 min

    C est le fondamentalisme qui a été à l origine du déclin de la civilisation arabo musulmane qui culminait dans les sciences, le progrès… pour laisser place à la division, les luttes fratricides et pire a fait reculé ce monde plusieurs siècles en arrière.

    Les algériens comme les musulmans du monde, le sont depuis des siècles et n ont pas besoin de nouvelles sectes pour leur dicter ce qu ils doivent faire ou non.

    L Etat algérien doit effectivement, et il le fait, veiller à ce que notre pays ne soit pas pollué par des courants extrémistes qui sont instrumentalisés, non seulement en arabie yehoudite, mais également depuis isra heil qui multiplient les sites internet musulmans, crée le daech etc, pour dresser les musulmans.

    Diviser pour régner a toujours été leur politique pour dominer le monde.




    25



    6
      awrassi
      3 avril 2018 - 12 h 27 min

      Définis-moi « fondamentalisme » stp … L’islam est tombé de ses propres enfants. Il ne faut pas oublier que les hommes sont avant tout politiques et économiques. Dieu vient ensuite. Très peu de gens ont réellement peur de Dieu. Les guerres fratricides, les problèmes d’héritage, etc. parlent en ma faveur !




      0



      1
    Au boulot !
    2 avril 2018 - 15 h 08 min

    Un secret pour personne ! Depuis le temps que nous le savions qu’à fait nos pseudos dirrigeants pour pendrent ses agents secrets étranger sur place publique ?




    13



    7
      patrick
      2 avril 2018 - 16 h 57 min

      keep blaming the CIA and the west , oussama ben linden is an American citizen . the bentalha massacre is the cia who did it, the west who created the dark decade of Algeria. (la decennie noire de l’algerie) l.Islam is innocent,




      2



      21
    Anonyme
    2 avril 2018 - 14 h 56 min

    Le seul retour aux sources c’est le Marxisme-Léninisme.




    9



    13
    lhadi
    2 avril 2018 - 14 h 37 min

    Toute société confrontée aux conséquences de grandes crises – présence de forces armées étrangères, domination exercée sur sa culture par une culture dissemblable ou contacts étroits et directs avec d’autres cultures – cherche à s’affirmer, remet en question la définition de son identité entre les constantes et les variables culturelles, entre les valeurs anciennes et nouvelles, et se pose la question de la tradition et de la modernité.

    
Ce questionnement identitaire, ce ressourcement culturel sont le lot de tous les pays en voie de développement, et surtout de ceux qui ont subi la colonisation sous une forme ou sous une autre.

    
A cet égard, l’Algérie n’a rien d’exceptionnel. L’opinion s’est divisée entre :

    
1 – ceux qui pensent l’avenir de l’Algérie qu’à la lumière de son passé lointain tout en rejetant le nationalisme islamique et arabe.
    
2 – ceux qui considère comme un élément important : l’islam et la langue arabe :  » vint l’islam qui s’étendit sur la terre. L’Algérie lui fit le meilleur accueil. Elle en fit sa religion et adopta sa langue : l’arabe « .
    
3 – ceux qui conçoivent un nationalisme algérien dans une civilisation méditerranéenne, façonné par l’esprit européen.


    Cette description des trois éléments de la culture algérienne montre bien la diversité de la culture qui a une influence déterminante sur la réflexion et l’action pour la modernisation.

    
L’Algérie possède donc incontestablement une personnalité et une culture propres, marquées par l’histoire ancienne, l’islam, le patrimoine arabe et l’influence de la civilisation européenne moderne, et l’esprit algérien ressemble à l’esprit européen.

    
Nous devons tenir compte de cette identité algérienne et de ses particularités culturelles dans la vision de l’Algérie de demain.

    
L’idée exprimée ici est de prendre conscience de nos caractéristiques culturelles, et aussi de s’ouvrir à la civilisation contemporaine tout en veillant de préserver les constantes de la personnalité nationale. La société doit également être consciente des changements que connait le monde qui l’entoure ; changements qui lui imposent parfois de prendre position.


    Quant aux Agitateurs de brasserie, ces Erostrates des temps modernes, les services de sécurité algérienne sont armés pour mettre fin à leurs desseins pour peu que la volonté politique soit au rendez-vous.

    Fraternellement lhadi
    
([email protected])





    26



    11
      Anonyme
      2 avril 2018 - 18 h 51 min

      @lhadi, tu n’as parlé que d’islamité et d’arabité, mais dommage que tu as « errasé » de ton computer la dimension amazigh de ton propre pays !




      6



      9
        lhadi
        3 avril 2018 - 13 h 03 min

        Nul besoin d’être profondément injuste, ma contribution est claire.

        fraternellement lhadi
        ([email protected])




        0



        0
        Anonyme
        3 avril 2018 - 14 h 47 min

        Les assimilés sont de la pire espece…




        1



        0
    Sabrina-DZ
    2 avril 2018 - 14 h 32 min

    Notre ministre est content et dit: « Nos pèlerins ne sont pas en danger, car le wahhabisme est bien protégé = le wahhabisme n’est pas une secte dangereuse ».
    Une telle déclaration fait peur et nous fait craindre le pire pour l’Algérie.
    Ya Ssi le ministre, la wahhabsime a détruit notre société. Le wahhabisme est une secte produite pour salir et détruire le vrai islam.
    Des déclarations irresponsables.




    49



    3
      AÏT Chaalal
      2 avril 2018 - 16 h 36 min

      Il suffit que notre ministre de culte sort dans les rues de sa ville natale  » Ruiba  » pour qu’il constate lui même l’ampleur de salafisme et wahabisme sur la société Algérien..pour être clair avec moi même et les lecteurs, j’ai constaté le nombre incalculable de gens qui portent des  » Des Jallabas et de la barbe  » à tel point on se couraient Kaboul alors qu’on est juste dans petit quartier populaire de la Daira de Rouiba..Notre pays à été infiltré par les sectes islamistes depuis le début des années 70 et monsieur le ministre presque 40 ans après il vient nous dire que le pays est sous attaques répétitif par les sectes de tout genres …On est vraiment mal barrés dans ce pays avec ces dirigeants !




      25



      3
      Mustang
      2 avril 2018 - 18 h 15 min

      Sabrina-DZ vous avez tout à fait raison, il parle du wahabisme comme si ce n’était pas la racine du mal de tous les musulmans depuis l’établissement de leur premier royaume il y a environ 220 ans, en 1744 par un certain pseudo cheikh Md Ben Abdelwahab et la grande tribu des Al Saoud avec la grande complicité des anglais (1ère puissance mondiale à cette époque); ils ont semé leurs graines du mal aux quatre coins du monde… Il faut revisiter l’Histoire pour comprendre le présent: celle du Nejd, leurs fatawi, les archives anglaises, les différentes études faites sur cette secte qu’est le wahabisme dont le fondement idéologique nous mène directement à Ibn Taymia …




      7



      2
    Belkheir Belkheir
    2 avril 2018 - 14 h 24 min

    Les services secrets de l’ Arabie Saoudite, du Qatar et de la Turquie.




    33



    4
      Anonyme
      2 avril 2018 - 14 h 38 min

      Puis je comprendre que nos services secrets ne sont pas efficaces? Où on leurs interdit d’agir ?

      Il s’agit bien de la sécurité du pays.




      27



      3
      Argentroi
      2 avril 2018 - 16 h 51 min

      Ces pays n’ont pas et ne peuvent avoir des services secrets: ils ont de l’argent et organisent des colloques dans de luxueux hôtels à Doha et sur les bords du Bosphore ! Avec de l’argent, ils recrutent des mercenaires en tout genre : des mercenaires armés, des mercenaires médiatiques sur la Toile, les médias traditionnels, bref des mercenaires de l’agitprop et dans les mosquées qu’on actionne à volonté. Avec de l’argent, des officines, bien sûr occidentales, te créeront tout ce qui tu voudras : le salafisme jihadiste, le salafisme quiétiste, la terre est plate, la terre ne tourne pas autour d’elle-même, la zakat n’est pas redevable pour l’argent en billets, la musique est haram, la musique n’est pas haram. Bref, la chose et son contraire et tout cela pour rendre les musulmans ridicules devant le monde entier. Il sera par la suite moralement acceptable, pour l’Occident, de nous gazer le moment venu ! Vous n’avez pas remarqué déjà que l’Occident est entrain d’ostraciser la Turquie bien qu’elle soit membre de l’Otan et qu’elle l’ait fortement aidé contre la Syrie. Qui vivra verra et on n’en verra encore !




      17



      1
    DZ
    2 avril 2018 - 14 h 17 min

    Nous étions plus pieux avant la venue du terroriste Abassi Madani. C’était le vrai Islam.

    Présentement , vous nous imposez des sectes en couleur qui détruisent notre société.
    ce n’est pas avec des déclarations pareilles qu’on va protéger l’Algérie….

    Pauvre pays.




    49



    4
      Ouelechaab
      2 avril 2018 - 14 h 43 min

      Il faut à mon avis revenir aux sources historico-politiques contemporaines de la manipulation politicienne de la religion, pour conserver le pouvoir d’un clan, sur l’État naissant ensuite en construction en Algérie.
      1 – La mobilisation de quelques éléments de «Jamiat El Akkam» en leur offrant des fonctions et des postes politiques.
      2 – Idem avec quelques individualités de l’association des Oulémas de 1962 à 1979.
      3 – La désignation d’un Imam et Cheikh islamiste au poste eminament politico-religieux de «Président du Conseil Scientifique» de l’Universite des sciences islamiques de Constantine.
      4 – La décision d’agréer l’ex FIS contre la lettre et l’esprit de la Constitution de 1989.
      Ainsi, au delà des régimes gouvernementaux successifs de Ben bella, Boumedienne et Chadli jusqu’actuellement en 2018, la religion est toujours objet stratégique de manipulation politique par non un régime, mais plus profondément par Le Système politique qui à ses racines dans l’assassinat en 1957 du seul homme politique qui portait une vision d’un État moderne democratique et social à construire.




      22



      2
    DYHIA-DZ
    2 avril 2018 - 14 h 10 min

    Je ne sais pas si j’ai bien compris ?? Le ministre prend la défense de la secte wahhabite?
    Le ministre n’a pas compris que c’est le wahhbsime qui voyage en Algérie et non pas le contraire.
    Ni wahhabisme, ni Chiisme, ni El-ahmadiyya …ET ni leur satanisme.

    Comment avez vous permis à toutes ces sectes d’envahir l’Algérie. Où étaient nos services secrets et nos responsables.




    37



    3
      Meli
      2 avril 2018 - 14 h 38 min

      C vrais vous n’avez pas compris, le ministre a pris l’exemple de l’Arabie saoudi qui protège sa doctrine qui est le Wahabbisme, alors l’Algérie doit en faire de même et protéger sa doctrine, par contre je suis avec vous quant vous dite que c’est un peu trop tard et où était les autorités pour empêcher ces intrusions, mais vous savez il n’est jamais trop tard pour bien faire.




      36



      4
    Abou Stroff
    2 avril 2018 - 13 h 33 min

    moua, je me pose deux questions et uniquement deux:
    quel est le « service secret » derrière lequel active la secte à laquelle appartient M. Aïssa?
    qui décide que telle interprétation de la religion est correcte et que telle autre ne l’est pas?
    moralité de l’histoire: pour sortir de cet univers kafkaïen, il faut et il suffit de confiner la religion (quelle que soit l’interprétation choisie) dans la sphère privée et de l’empêcher d’infecter, de polluer et de contaminer la sphère publique.
    moralité de l’histoire: comme tous les idéologues religieux, M. Aïssa « frappe le vent avec une massue » et ne se rend pas compte que les idéologues religieux (dont lui même)ne font que pratiquer un onanisme qui ne dit pas son nom.




    32



    10
    anonyme
    2 avril 2018 - 13 h 23 min

    Le ministre a pris l’exemple de l’Arabie Saoudite qui rejette tout dogme autre que le wahhabisme. «Durant mes voyages en Arabie Saoudite, je constate que ce pays protège sa doctrine wahhabite et empêche l’introduction de toute autre pensée, dont celle de l’Algérien Malek Bennabi» Quel exemple!
    arrêter de nous baratiner avec vos services secrets. Chacun est libre dans ses convictions. Vous n’êtes pas prophète à ce que je sache!




    17



    32
    Anonyme
    2 avril 2018 - 13 h 07 min

    Et que font vos services secrets pour stopper ces sectes qui nous attaquent depuis des années.

    Si tu dis que le wahhabsime n’est pas une secte, cependant ta n’as rien compris.
    Il nous faut un autre ministre en urgence.




    39



    14
    Algérienne-DZ
    2 avril 2018 - 12 h 59 min

    Elle sont toutes des sectes qui ravagent notre société.
    Cessez de dire que telle secte est meilleure que l’autre.
    On ne peut choisir entre deux infections mortelles. Il faut qu’elles soient éradiquées toutes les deux




    41



    10
    kaci
    2 avril 2018 - 12 h 46 min

    En arabisant le pays vous aviez offert comme chair à canons le peuple Amazigh d’Afrique du nord aux fluctuation de la Oumma. Bennabi n’est pas l’alternative mais le debut de la descente en enfer. En affaiblissant l’identité ancestrale et en elevant l’islam à réference obligatoire de l’identité vous substituez de fait le noyau, cette partie sensible. L’orgueil mal placé vous fait defendre l’islam du debut de la conquete croyant , comme l’autruche, avoir sauvé la face… Mais pour un drogué, le chit ou l’alcool font partie de la dependance.




    38



    24
    Kahina-DZ
    2 avril 2018 - 12 h 44 min

    Quelle découverte! mais vous êtes en retard !!!
    Les lecteurs de AP vous ont déjà averti du danger il ya longtemps.
    Qu’attendez vous pour appliquer les lois de la ripoublic.




    41



    7
    ferial
    2 avril 2018 - 12 h 36 min

    Arrêtons avec l’islamisme et redevenons musulmans comme nos ancêtres l’étaient.
    « Le musulman veut être sûr d’aller au paradis et l’islamiste veut être sûr que les autres iront en enfer. » (presse francophone d’Algérie).
    Arrêtons de traquer nos voisins parce qu’ils ne sont pas aussi musulmans que ce que nous le voudrions, occupons-nous de nous et seulement de nous pas des autres.
    « Koul wahed indfen fi qabrou wahdou  » et n’a de compte à rendre qu’a Dieu pas à ses voisins.




    55



    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.