Ligue 1 : le CS Constantine joue avec le feu et met son leadership en péril

Ligue 1 Mobilis CSC
Le CSC marque le pas à une période cruciale de la saison. New Press

Le CS Constantine, battu vendredi en déplacement par la JS Saoura (1-0) en ouverture de la 25e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis de football, est en train de mettre sérieusement sa position de leader en péril, ayant un calendrier extrêmement difficile à gérer à cinq journées de l’épilogue. Ayant réussi à revenir avec le point du match nul lors de la précédente journée face à l’Olympique Médéa (0-0), le CSC a chuté au moment où il devait confirmer et conforter son statut de leader.

Le bilan du club phare de Cirta (1er, 46 pts) depuis le début de la phase retour est loin de plaider en sa faveur avec 15 points sur 45 possibles, marquant sensiblement le pas à une période cruciale de la saison, estiment les observateurs. Les joueurs de l’entraîneur Abdelkader Amrani, désormais dos au mur, se sont inclinés à trois reprises depuis le début de la seconde partie de la compétition, dont une en déplacement face au MC Alger (3-0), un concurrent direct pour le titre.

Sur les quatre matches disputés dans son antre, Chahid-Hamlaoui, le CSC a trébuché une seule fois face au mal-classé, l’USM El-Harrach (0-0), lors de la 19e journée. Un bilan loin d’être rassurant pour une équipe qui caracole en tête depuis la phase aller, ce qui devrait permettre aux poursuivants de se frotter les mains dans la perspective de déloger le CSC de son fauteuil de leader.

Une victoire du MC Alger (3e, 40 pts) ce samedi après-midi face au Paradou AC au stade Omar-Hamadi lui permettrait de revenir à trois points du CSC. Idem pour le dauphin, le MC Oran (41 pts), désormais bien placé pour inquiéter sérieusement le leader. Une victoire des Hamraoua vendredi prochain à domicile face au CR Belouizdad, en match décalé de la 25e journée, relancera plus que jamais la course au titre, en attendant éventuellement la «finale» du championnat MCO-CSC comptant pour la 27e journée.

Avant de se rendre à Oran, le CSC accueillera l’USM Alger dans le cadre de la 26e journée, dans un match couperet pour les coéquipiers du buteur maison Mohamed Amine Abid qui devront faire attention à une équipe aspirant terminer l’actuel exercice sur le podium. Une chose est sûre, le titre de la saison 2017-2018 se disputera certainement jusqu’à l’ultime journée entre pas moins de trois clubs.

R. S.

Comment (2)

    zoheir
    8 avril 2018 - 22 h 06 min

    le csc sera champion in chaa allah ,n’en deplaise à certains. il aura par la même occasion battu un record celui d’avoir été premier tout le long du championnat. prions pour notre chère équipe.




    0



    0
    Anonyme
    8 avril 2018 - 6 h 13 min

    Le CSC est à court d’energie et d’argument le meilleure signe de ce fait ce sont les promesses de primes rondelettes en cas de gains de matchs faites à des joueurs répus, ,destabilisés par l’arbitrage sournois(suspensions abusives des meilleurs éléments) , par les regroupements blessants de Madjer qui finissent sur le banc de touche et parfois à la défaite enregistrée grace à un pénalty abusif sifflé.Il ne faut pas oublier que les tests anti dopages ne sont pas pratiqués systematiquement et des fraudes peuvent avoir lieu.




    1



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.