L’honneur de Trump

Trump planète
Que va faire Donald Trump ? D. R.

Par R. Mahmoudi L’inénarrable président américain tient toute la planète suspendue à ce qu’il va dire dans les prochaines heures sur ce «carnage chimique» en Syrie qui focalise depuis quelques jours l’attention de tous les médias et hommes politiques.

Lors de sa dernière réunion, lundi, il a promis d’utiliser la force (contre le gouvernement de Damas), quelles que soient les conclusions du Conseil de sécurité qui se réunissait au même moment. La représentante américaine à l’ONU a répété la même chose, sans même prendre le soin de la reformuler et sans que sa déclaration ait soulevé la moindre désapprobation de ces capitales d’habitude si scrupuleuses, voire intraitables sur tout ce qui a trait au droit et à la légalité internationaux.

Dès lors, la seule question qui reste posée : les Américains vont-ils se contenter d’une frappe ciblée, comme celles qu’ils avaient déjà menée dans un passé proche contre des structures de l’armée syrienne, ou alors ce sera une offensive plus vaste et plus intense ?

Mais, et si toutes ces menaces ne s’avéraient être que de la poudre aux yeux, destinée à berner une opinion galvanisée et profondément travaillée par les va-t-en-guerre de tous bords ? La fausse annonce d’un tir de missiles américains – qui se sont avérés être israéliens – sur un aéroport militaire syrien, dimanche soir, quelques heures après une levée de boucliers à Washington, sonne déjà comme un faux départ et trahit une indécision réelle chez le maître de la Maison-Blanche.

Il sait qu’il ne peut mener une guerre totale à la Syrie, ni à aucun autre pays d’ailleurs mais, en même temps, il doit faire quelque chose – tirer quelques missiles, par exemple, et tuer quelques soldats syriens – pour s’en sortir avec les honneurs.

R. M.

Comment (3)

    7
    10 avril 2018 - 20 h 58 min

    Le Prophéte de l’Islam a béni la Syrie et le Yemen …Trump ?




    2



    4
    Felfel Har
    10 avril 2018 - 15 h 12 min

    Je vous parie que son clone, Macho-Macron, va faire exploser, à distance, deux ou trois pétards pour faire son baptême de feu et jouer au dur. Il n’interviendra qu’après que les USA auront tiré les premiers. Il n’a pas encore compris, ce prétentieux néophyte, que la guerre est une affaire trop sérieuse pour être confiée à des banquiers avec un tiroir-caisse à la place du cerveau et du coeur et que, par ailleurs la France n’a pas les moyens militaires de ses ambitions. Jusqu’à présent, elle n’a engagé directement ses troupes qu’au Sahel, car elle sait qu’en face, il n’y a pas de parité en termes d’armements (en quantité comme en qualité). Trump et Macron se comportent tous deux comme des gallinacés: ils se tordent le cou, bombent le torse, battent des ailes, se dressent sur leurs ergots et s’égosillent alors qu’ils pataugent dans la choucroute. Toutes ces gesticulations n’effaceront pas leur défaite en Syrie, Poutine les aura matés sur toute la longueur.




    9



    8
    Anonyme
    10 avril 2018 - 11 h 20 min

    le président des usa, est rejoint par ceux qui combattent les terroristes au mali,mais leur donnent un coup de main en syrie, en tout cas, s’ils se lancent dans cette aventure, ce sera pour des raisons internes,car qui peut croire que trump qui passe son temps a fustiger les musulmans éprouve quelque sympathie pour eux en syrie???




    9



    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.