257 soldats de l’Armée nationale populaire périssent : l’Algérie en deuil

Algérie en deuil
Sur les lieux du crash de l'Illiouchine de l'ANP, à Boufarik. New Press

Par Algeripatriotique – L’Algérie pleure ses soldats morts dans le terrible crash qui a eu lieu ce matin à Boufarik, près d’Alger. Ces hommes s’apprêtaient à rejoindre leurs casernes à Tindouf et à Béchar, mais le destin en a voulu autrement. L’accident d’avion de l’armée de l’air a suscité une grande émotion auprès de l’ensemble des citoyens algériens qui ont, dès l’annonce de la tragédie, relayé l’information à travers les réseaux sociaux.

L’amour que nourrit le peuple algérien pour son armée n’a jamais été démenti et ne s’est jamais atténué depuis la Guerre de libération nationale jusqu’à nos jours. L’ANP est, en effet, le symbole par excellence de l’unité nationale. Sa détermination, son engagement, ses sacrifices et son grand professionnalisme ont été éprouvés durant la décennie noire et le peuple sait gré à ses soldats d’avoir sauvé la République et vaincu les hordes terroristes entraînées, financées et armées par des officines étrangères et appuyées par des régimes extrémistes qui ont voulu diviser le pays en y déclenchant une guerre confessionnelle qui aurait été fatale à la nation.

Aujourd’hui, 257 soldats ont rejoint la liste des milliers de martyrs tombés au champ d’honneur pour la défense de la patrie et la sauvegarde de son intégrité territoriale dans ces moments de grands périls qui menacent le pays en raison de la situation désastreuse qui règne à ses frontières.

Les soldats qui ont péri lors de l’accident de ce mercredi noir se dirigeaient vers Tindouf et Béchar où sont cantonnés des milliers de leurs collègues, bravant la rudesse du désert, traquant sans relâche les trafiquants en tout genre et tenant en joue l’ennemi d’en face dont les gesticulations participent de la volonté permanente du Maroc d’entretenir un climat de tension à nos frontières.

Le crash de Boufarik est une preuve, en tout cas, que l’armée algérienne est active et ne reste pas l’arme au pied en attendant qu’une menace se déclare ici ou là. Les soldats qui ont perdu la vie dans ce regrettable accident sont morts pour la patrie. Et leur martyre n’est en rien différent de celui des soldats tombés les armes à la main.

AP

Comment (37)

    Akram
    12 avril 2018 - 5 h 05 min

    En tant que Tunisien je presente mes sinceres condoleances a l’Algérie et aux familles des militaires. Allah yerhamhom wi sabber ahlehom. On ne parle que de cette catastrophe sur les réseaux sociaux en Tunisie, votre deuil est aussi le nôtre. Vive l’Algerie et vive la Tunisie.




    5



    0
    Rachid Zani
    12 avril 2018 - 3 h 41 min

    Toutes mes condoléances vont vers les familles endeuillées. Puisse Dieu veiller sur les âmes emportées.




    3



    0
    Moh
    11 avril 2018 - 23 h 52 min

    C’est une erreur qui a provoqué ce drame. es responsables de la base de Boufarik doivent être suspendus tous. J’ai regardé l’avion essayer de prendre son envol. Il n’y arrive pas. Il fait comme ces voitures surchargé et qui finissent par perdre leur direction et entrent dans un mur ou un arbre. L’avion essayait de prendre son envol. Les responsables de la bases de Boufarik ne devaient jamais laisser 256 passagers pour un avion qui ne peut voler que pour pas plus que 160 passagers.




    2



    5
    Farida
    11 avril 2018 - 22 h 42 min

    Mon père était militaire et il a travaillé à Boufarik, à Bouzeriaa et à Tindouf ou il a affronté cette sale armée marocaine et ses chekama trafiquant de drogue qui essayent d’empoisonner notre jeunesse avec leur drogue qui entre sur des 4X4, à dos de chameau et pour le nord sur des mulet. parfois ils bravent même les champs miné et les mulet meurent sur es mines anti-personnelles. Je ais à quel point ces militaire qui gardent nos frontières entre le Maroc et l’Algérie souffrent. Quand je regarde les photo de mon père en plein désert, je ressent le courage de ces militaire qui font tout pour garder l’intégrité de notre territoire. Malheureusement à l’ouest algérien, nous avons trop soi disant algérien né au Maroc et d’origine marocaine devenu responsables à des potes clef par je ne sais quel miracle. Non, nous devons être ferme et nous devons faire très attention. L’Armée est la colonne vertébrale de notre pays. Pourquoi les postes sensible dans ‘armée française e sont occupé que par des français sur plusieurs generation, pas de juif, pas d’officier dont es parent sont d’origine etrangere dussent-ils être europeens. Pourqui ne faisons nous pas cela pour notre armée.




    7



    2
    mkideche
    11 avril 2018 - 20 h 52 min

    Rahima allah aljamii. nchalah aprèsce nuage, il faut qu’on se pise des questions: 1/ est ce que notre corps militaire contient il des personnes NON 100% algériens? 2/ est ce qu’il y aura des répercutions apres l’enquête? 3/ on sait que les usa et la russie sont 2 faces de la même piece de monnaie, et nous les moutons, Est ce que le materiel vendu pourra t il etre télécommandé a distance par cette piece de monnaie? 4/ Estce que nos dirigeants, fournissaient iks des efforts pour réveillerleur peuple du danger qui nous entoure, il faut juste remarquer qu’onest bien encerclés par cette piece de monnaie, les italiens en tunisie donc otan, les dawaech, tonton André azoulay et j’en passe. Vraiment j’aipeur d’ici 20 ans, nos enfants nous poseront des question : c’est quoi l’Algérie et où ça a existée? Rabbi sobhanah nous protège.




    2



    1
    Chaoui
    11 avril 2018 - 18 h 34 min

    Avec cette catastrophe, c’est TOUTE l’Algérie qui est atteinte et pleure ses enfants.
    Il n’est d’Algérien où qu’il soit sur le territoire ou à l’étranger qui ne soit atteint au plus profond de son âme par cette tragédie.
    Que toutes les victimes reposent en paix.
    Condoléances aux familles et à notre pays frappés par ce deuil.




    18



    3
    Surveillance
    11 avril 2018 - 18 h 22 min

    Une enquette de chaque militaires !!! +boite noire.+ puces électronoques !




    7



    3
    Kassaman
    11 avril 2018 - 17 h 42 min

    Allah Yarham tous ces valeureux soldats qui ont sacrifié leur vie pour nous pour l’Algérie.
    Je reprends une phrase lu dans un précédent post: « Ils sont nous, nous sommes eux » .
    Toutes mes condoléances aux familles.




    12



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.