Ils demandent aux avions civils d’éviter la région : les Occidentaux décidés à bombarder la Syrie ?

bombarder
Avion porte missiles air-sol. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Les Occidentaux paraissent décidés à bombarder la Syrie sans avoir obtenu au préalable le quitus du Conseil de sécurité de l’ONU. C’est ce que suggère l’agence paneuropéenne de contrôle du trafic aérien Eurocontrol qui vient d’avertir les compagnies aériennes de faire preuve de prudence en Méditerranée orientale en raison du possible lancement de frappes aériennes en Syrie dans les prochaines 72 heures. Eurocontrol a, selon Reuters qui rapporte l’information, déclaré que les missiles air-sol et de croisière pourraient être utilisés pendant cette période et qu’il y avait une possibilité de perturbation intermittente du matériel de radionavigation.

L’avertissement d’Eurocontrol sur son site internet ne précisait cependant pas l’origine de cette menace de tirs de missiles. «En raison du lancement possible d’attaques aériennes en Syrie avec des missiles air-sol et/ou de croisière dans les prochaines 72 heures, et de la possibilité de perturbation intermittente de l’équipement de radionavigation, il faut éviter la région de la Méditerranée orientale et Nicosie», a ajouté la même source.

Cette information pourrait tenir la route surtout lorsque l’on sait que le président américain Donald Trump et ses alliés occidentaux discutent actuellement d’une éventuelle action militaire visant à punir le président syrien Bachar Al-Assad pour une attaque chimique présumée au début de la semaine contre des positions de groupes terroristes.

Trump a de plus annulé mardi un voyage prévu en Amérique latine pour se concentrer sur le dossier syrien. Le locataire de la Maison-Blanche avait par ailleurs averti lundi qu’il allait répondre de manière «rapide et énergique» à la présumée attaque syrienne.

Les organismes de régulation de l’aviation dans des pays tels que les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne ont déjà pris attache avec les compagnies aériennes pour les informer du danger qu’il y avait à survoler la région. Un porte-parole de l’allemand Lufthansa a déclaré mercredi que ses compagnies aériennes étaient au courant de l’avertissement d’Eurocontrol et qu’elles étaient en contact étroit avec les autorités. Les seuls vols commerciaux ayant survolé la Syrie aujourd’hui menés par la Syrian Air et la Middle East Airlines au Liban, selon le site FlightRadar24.  A noter que l’avertissement d’Eurocontrol cite pour référence un document de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA). Un porte-parole de l’organisme en question a confirmé et déclaré avoir informé les Etats membres et Eurocontrol de son message de mise en garde mardi.

S. S.

Comment (3)

    hami
    11 avril 2018 - 22 h 00 min

    Encore un pretexte des EU pour attaquer la Syrie et laver leur cuisante défaite et celles de leurs affidés la france,la gbretagne,la turquie d’erdogan ,les saoudiens …heureusement qu’il y a Poutine pour retablir l’équilibre et éviter une fin humiliante à Assad semblable
    à celle de Kadafi l’ex president Irakien.

    Les Égarés USA
    11 avril 2018 - 16 h 37 min

    Trump veut bombarder la Syrie pour attaque Chimique…alors Trump va bombarder la Gb , Saouds , Israrel et France et pour finir Pentagone USA…ainsi les coupables seront punis . .Aucun changement entre Trump et Obama Gb..et aucun changement entre Sarkozy et Hollande et Macron…tous des faux c…
    Où sont les vrais Hommes..on veut pas des HYPOCRITES…des vaincus arrogants…des Bras cassés ..des assassins du peuple Syrien.

    Ammar
    11 avril 2018 - 11 h 30 min

    Trump allait rapidement et énergiquement essayer de détruire tout signe d’armes chimiques produites et utilisées par ses mandataires, les « REBELLES ».

    8
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.