Crash de Boufarik : ouverture de deux centres de prise en charge des familles des victimes

prise en charge des familles et des proches des victimes du crash
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia. New Press

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, a annoncé jeudi à Alger l’ouverture de deux centres relevant du secteur de la solidarité nationale au niveau de la wilaya de Blida chargés de la prise en charge des familles des victimes du crash de l’avion militaire à Boufarik.

Dans une déclaration en marge des travaux du conseil national des personnes handicapées, la ministre a affirmé que «le secteur de la solidarité nationale a mobilisé tous les moyens nécessaires pour la prise en charge des familles des victimes qui se sont déplacées à Blida pour identifier les corps de leurs proches», ajoutant que «deux centres relevant du secteur ont été ouverts au niveau de la wilaya pour assurer l’accueil et l’hébergement des familles des victimes».

«Des instructions ont été données à la direction de l’action sociale, aux cellules de solidarité et à la société civile pour coordonner leurs actions avec la direction du développement social et les services de wilaya en vue d’intensifier et de renforcer l’action de solidarité au profit des familles des victimes, en leur assurant une prise en charge psychologique à même d’atténuer leur douleur suite à cette pénible épreuve», a-t-elle poursuivi.

La ministre a également exprimé sa compassion et présenté ses condoléances aux familles des martyrs ainsi qu’aux dirigeants et membres de l’Armée nationale populaire (ANP) suite à cette tragédie qui a fait 257 morts.

Le numéro vert 1527 mis à la disposition des familles et des proches des martyrs

Le numéro vert 1527 est mis de façon permanente à la disposition des familles et des proches des martyrs pour leur apporter toute information, orientation ou aide psychosociale à la suite du crash de l’avion militaire survenu mercredi matin à Boufarik (Blida), a indiqué jeudi un communiqué du ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme.

«Le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme porte à la connaissance de l’ensemble des citoyens que le numéro vert 1527 est mis de façon permanente à la disposition des familles et des proches des martyrs de l’accident de l’avion militaire survenu le 11 avril 2018 à Boufarik pour leur apporter toutes informations, orientations ou aides psychosociales», a précisé la même source.

Le crash de l’avion militaire, survenu mercredi matin à Boufarik (Blida), a fait 257 morts, dont dix membres de l’équipage, selon un bilan communiqué par le ministère de la Défense nationale (MDN).

La plupart des martyrs de ce tragique accident sont des personnels de l’Armée nationale populaire (ANP) ainsi que des membres de leurs familles, a-t-on précisé de même source.

L’appareil de type Iliouchine, qui devait assurer le vol Boufarik-Tindouf-Béchar, s’est écrasé à 7h50 dans le périmètre de la base aérienne de Boufarik dans un champ agricole inhabité.

R. N.

Commentaires

    elhadj
    13 avril 2018 - 13 h 50 min

    merci a tous les algériens sans aucune exception qui ont été touches par ce drame et notamment a tous les propriétaires d hôtels qui ont hébergé et assiste les familles endeuillées .en cette circonstance particulière le peuple algérien a démontré son unité,ses forts sentiments fraternels et sa solidarité .restons donc unis et solidaires

    1
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.