JST de Sonatrach : quelles perspectives pour le partenariat ?

Sonatrach
Abdelmoumen Ould Kaddour, PDG de Sonatrach. New Press

Par Meriem Sassi  Les 11es Journées scientifiques et techniques (JST11, de Sonatrach, qui se tiennent du 16 au 19 avril 2018 au Centre de Conventions d’Oran, mettront le domaine minier algérien sous les feux des projecteurs. Elles permettront aussi à Sonatrach de faire valoir ses potentialités et les changement prévus dans le cadre de la révision de la loi sur les hydrocarbures, auprès des plus importants groupes pétroliers et gaziers qui feront le déplacement à Oran.

Les grands groupes pétroliers seront représentés au plus haut niveau lors de cette édition, ce qui ouvre la voie à des rencontres en vue de nouer de nouveaux partenariat à la lumière de la refonte des conditions promises par Sonatrach, qui entend notamment alléger les conditions fiscales de partenariat.

Selon le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, «cette 11e édition s’inscrit dans un contexte particulier, qui nécessite la recherche des meilleures synergies et la mobilisation de toutes les compétences. Elle constitue, assurément, une opportunité pour se projeter qualitativement dans le futur, à la lumière des mutations géostratégiques en cours et des progrès technologiques fulgurants».

Pour Ould Kaddour, «la promotion de l’innovation et du partenariat est le maître-mot sur lequel porteront les travaux de cette édition. Les journées seront, comme de tradition depuis 1994, un espace d’échange et de débat autour des thèmes qui caractérisent les grandes tendances de notre industrie, allant des techniques et technologies de nos métiers aux modes de management modernes. Aussi notre volonté et notre ambition sont d’inscrire nos JST, résolument, dans l’innovation, la capitalisation et l’échange autour des meilleures pratiques, les nôtres ainsi que celles de nos partenaires».

L’échange d’expériences et le débat autour des opportunités de développement et de partenariat dans le secteur de l’énergie seront au centre des débats, selon un communiqué de Sonatrach, qui précise que l’événement permettra aux cadres du groupe ainsi qu’à la communauté scientifique, nationale et internationale, de débattre des derniers développements et innovations face aux défis de la transition énergétique.

M. S.

Commentaires

    Chaoui
    14 avril 2018 - 13 h 00 min

    Juste une chose : de grâce ! Qu’on épargne à Sonatrach tout accord avec des entreprises USraéliennes.




    8



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.