Contre quel «ennemi» Donald Trump équipe-t-il l’armée de Mohammed VI ?

Maroc armée Etats-Unis
Un F5 de vieille génération de l'armée marocaine. D. R.

Par R. Mahmoudi – L’inspecteur général des forces armées royales du Maroc s’est rendu aux Etats-Unis, il y a quelques jours, à la tête d’une importante délégation militaire, rapporte la presse marocaine. Premier objectif de cette visite : acquérir de nouveaux avions de chasse F16 et Block 70, en vue de renforcer la flotte aérienne de l’armée marocaine. Si la source ne précise pas le coût de ces nouvelles acquisitions, on sait que le Maroc est engagé dans une folle course à l’armement, dont le prix à payer, à court et à moyen termes, ne peut être que davantage de subordination aux puissances occidentales dans une conjoncture marquée par un redéploiement africain des armées américaine et française au nom de la lutte contre le terrorisme.

Cette connexion se confirme avec la participation de l’armée américaine, depuis le 16 avril dernier, aux manœuvres militaires dénommées «Lion d’Afrique» qui se dérouleront au Maroc jusqu’au 26 du même moi. Environs 900 Marines y sont présents dans cet exercice que l’armée marocaine veut transformer en démonstration des forces notamment contre l’armée sahraouie et, par ricochet, l’armée algérienne. Depuis quelques semaines, les appels à une intervention militaire «musclée» contre les positions du Front Polisario se font de plus en plus nombreux. Un député de «l’opposition» a même menacé que «deux petites patrouilles» de l’armée de l’air suffiraient pour «effacer le Polisario de la carte». On comprend donc mieux, maintenant, quel type de bombardiers serait utilisé pour réussir un tel «exploit».

Au lieu d’appeler à la désescalade et de contribuer, ainsi, à une paix durable et à une solution politique et négociée au conflit qui oppose le royaume du Maroc au Sahara Occidental, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, Washington fait, encore ici, preuve de complaisance avec une armée d’occupation en la dotant de nouvelles armes «sophistiquées» – de la camelote, en réalité, Washington gardant le meilleur pour Israël –, sans en mesurer les conséquences sur la paix et la sécurité régionales, ni s’encombrer d’aucune morale.

R. M.

Comment (60)

    Warrior
    26 avril 2018 - 16 h 23 min

    Les armes américaines vendues aux pays arabes seront électroniquement désactivées en cas de guerre contre Israel, comme les mokhribites ne feront jamais la guerre à Israël et encore moins à l’Espagne car ils manquent de courage pour libérer les « supposées » terres marocaines sous occupation espagnoles. il ne reste aux Mokhribites que l’Algérie et le Sahara occidental pour affirmer leur semblant de courage imaginaire. Les mokhribites n’oseront jamais nous attaquer car sidhoum et son makhzen savent que cela signifiera la fin de leur monde (c’est pour cela que sidhoum hassan ben el glaoui n’a jamais osé franchir le pas) et les américains peuvent s’enrichir en vendant des armes aux mokhribites (payées par les saoudiens), on s’en fiche, car en cas de guerre avec les mokhribites, nous les combattrons et écraseron même avec des tire-boulettes et même si la guerre durera 1000 ans.




    2



    2
    ChitaDZ le meilleur
    24 avril 2018 - 15 h 31 min

    Nos ennemies du Makhzen et leur Sbires américano-sionistes sont comme des frères jumeaux et il faut faire attention à leur jeux car les frères seront toujours ensemble pour affronter un soit disant ennemies et quand je vois qu’une Ville des états unis s’appelle Morocco et que le drapeaux du Maroc flotte avec le drapeaux des états unis sur les mêmes toits !!
    il faut que la puissante armée du Général de Corp d’armée Gaïd Salah reste vigilant pour pas que nos ennemies nous réduise en cendre !!




    2



    3
    Mohamed El Maadi
    23 avril 2018 - 15 h 43 min

    Le Maroc ne fera pas le poids militairement contre l’Algérie. Tout les observateurs sérieux vous le diront.Ils essayent de se mettre a niveau mais c’est trop tard.




    5



    3
    UMERI
    22 avril 2018 - 10 h 22 min

    On ne comprend rien, le 19 avril, on titre « un projet de résolution américain provoque la panique au sein du Makhzen » tendant a forcer la main, au Maroc, pour reprendre les négociations, avec le Front Polisario et le 20 avril, on poste un autre article, qui s’intitule « contre quel ennemi, Donald Trump équipe t’il l’armée de Mohamed VI ? » laquelle veut bombarder l’A L S., prétextant, une violation du cessez le feu.




    10



    2
    Logiciel
    21 avril 2018 - 17 h 27 min

    Comment d’après vous qu’un pays qui compte davantage d’armes individuelles que d’habitants, peut on lui attribuer « un » seul ennemi !? C’est juste pour le développement des industries militaires qu’ils semencent le KO sur les cinq continents.
    .
    La mondialisation est inéluctablement liée au développement industriel, mais telle qu’on nous l’impose, elle n’est rien d’autre qu’une régression: la soumission de la vie spirituelle et culturelle de l’humanité aux lois aveugles de la circulation du capital et de la technologie.… et des armes.
    Dixit Slobodan Despot.




    2



    5
    H-B
    21 avril 2018 - 12 h 37 min

    L’Egypte et l’Algérie restent les deux premières puissances militaires en Afrique, selon l’édition 2018 du classement des armées dans le monde, publiée par le site américain spécialisé dans la défense Global Fire Power (GFP), cité par l’agence Ecofin.

    L’egypte qui arrive en tête de ce classement et qui occupe le 12è rang à l’échelle mondiale sur un total de 136 pays étudiés, avec un score de 0,2751 point, d’après le classement qui se base sur cinquante critères, dont le nombre de militaires actifs, la force navale, la disponibilité du carburant pour les opérations militaires, le nombre d’avions de chasse, le budget consacré à la défense et la flexibilité logistique.

    L’Egypte dispose de 454 250 militaires actifs et de 875 000 réservistes, 4 946 chars, 1132 avions militaires, dont 309 avions de chasse, et de 319 navires et bâtiments de guerre.

    L’Algérie (23è à l’échelle mondiale) occupe la deuxième position à l’échelle africaine, suivie par l’Afrique du Sud (33è au plan mondial), le Nigeria (43è), l’Angola (48è), l’Ethiopie (51è), le Maroc (55è), le Soudan (70è) et la Libye (74è). La RD Congo (75è à l’échelle mondiale) ferme le Top 10 africain.

    Selon Global Fire Power, les Etats-Unis, la Russie, la Chine, l’Inde et la France sont les cinq plus grandes puissances militaires au monde.




    10



    9
      Chibl
      21 avril 2018 - 16 h 29 min

      Contrairement a l’armée égyptienne,l’armée algérienne ne vit pas des dons américains avec du matériel rénové.l Algerie paye cash son materiel.




      12



      10
    Hafraoui
    21 avril 2018 - 12 h 03 min

    Les Yankees ont fait autant avec Saddam au point d’avoir dit que c’est la 3eme armee mondiale tout en le poussant a envahir le Koweit pour mieux le detruire et le resultat est connu de tout le monde malheureusement pour l’Irak.
    Le meme scenario se prepare pour le Maroc malheureusement aussi.




    11



    15
    Othmane
    21 avril 2018 - 11 h 55 min

    Dommage que cet argent offert par le KSA ne sert pas a donner a manger au peuple marocain qui creve pour un bol de riz au lieu et place de servir la soldatesque des FAR pour renforcer la main mise sur le Maroc par de cette feodale famille allaouite allochtone venue de l’Arabie Saoudite pour l’humilier et l’asservir.




    14



    16
    Farida
    21 avril 2018 - 2 h 11 min

    Avant les derniers évenements, soit le crash d’un avion militaire à Boufarik et combien j’avais passé une partie de mon enfance dans cette caserne avec mon père, je ne savais pas qu’une partie du Sahara Occidentale fut occupé par le Maroc. Quand ça est arrivé et comment et pourquoi? Le Maroc est un pays ne pouvant pas avoir une armée vue le modele economique moyennageux qu’il a. Quand j’ai vu la carte du Sahara, le Maroc colonise la moitié du territoire. En plus un mur à la manière sioniste y est érigé. On voit bien que c’est Israel qui s’est installée à coté de l’Algérie. J’avais identifié cela voila quelques années. Par correlation, j’ai bien compris qu’Israel veut se frayer un chemin en Afrique du Nord. Voila que c’est fait via cette narcomonarchie qui a trahi. Franchement, il était possible d’empecher cela. La decennie noire quand l’Algerie était occupé par la question sécuritaire, le Maroc ou plutôt Israel a profité pour s’étendre jusqu’au Sahara Occidentale sachant que le Maroc n’est rien d’autre qu’un protectorat partagé entre Israel et la France. Dommage. Le peuple pour le peuple marocain. Le sionisme sous toutes ses forme s’est imposé en Numidie. Dommage, dommage… On a rien vu venir.




    21



    27
      Kamel
      22 avril 2018 - 20 h 28 min

      Pendant que le maroc passe a une autre vitesse en invitant les techniques et armements americains et israeliens, continuons on a faire la politique d’autruche, de toute facons ce ne regarde que le maroc.




      5



      1
    Droit Au But
    20 avril 2018 - 23 h 00 min

    Trump ne fait que se débarrasser des avions qui n’ont pas été utilisés pour bombarder la Syrie. Business, is business, donc les US dégagent l’espace dans les hangars aéronautique pour recevoir la toute dernière génération d’avions de la flotte aérienne US, beaucoup plus sophistiqués dans le tir de missiles.
    Le véritable ennemi de Trump, c’est Poutine, et personne d’autre.
    Assad à lui seul,a donné une sacré raclé 3 aux pieds nickelés US,GB,Fr,en détruisant 71 missiles.
    Cela a donné à réfléchir au Pentagone. Pour ce faire, Trump préfère se tenir prêt face aux Russes, avec des zincs flambant neufs, car il est loin de sous estimer la puissance de Poutine à frapper fort, dans le cas où, un nouveau conflit verrait le jour en Syrie.
    Ceci dit, M6 va tout simplement acheter des avions dont les US n’en veulent plus,par ce que ces derniers disposent déjà de nouveaux modèles beaucoup plus performants.




    23



    18
    H-B
    20 avril 2018 - 22 h 58 min

    J’ai l’impression que quelques uns ici excellent dans un affolement injustifié, sur-estiment le niveau de l’armée marocaine comme si par enchantement le maroc est était devenu une grande force militaire ayant damné lé pion à l’Algérie qui se serait considérablement affaibli du jour au lendemain. Reprenez-vous bon sens ! Nous ne sommes plus en 1963 où les plaies du colonialisme étaient encore béante au sortir d’une longue nuit coloniale. Le maroc n’a aucune capacité pour lancer des attaques sur l’Algérie. Une armée faible de division d’honneur ne peut être en mesure d’agresser une puissante armée indomptable professionnelle moderne de première division. Les prochains bulletins militaires d’instituts internationaux qui paraissent régulièrement et ceux du magazine Forbes, confirmeront encore et encore le statut de grande force militaire de l’Algérie et de faiblesse militaire du maroc qui sera encore et encore piètrement classé. Et également, une certaine presse prétendument algérienne et soudoyé par Rabat, se fait le relais de la propagande marocaine sur la « rénovation » de son armement comme il s’était fais le relais après l’acquisition par le maroc de la camelote du satellite français, comme si il était devenu en mesure d’être au niveau de l’Algérie. Le maroc demeure toujours une armée de piètre niveau et les derniers « développements » militaires ne sont que du grand bluff pour s’accorder une force et importance imaginaire et que l’armée marocaine n’a pas enregistre le moindre progrès et prospérité et les classements le confirment en permanence. Une bonne fois pour toute cessez de faire croire au bourricot qu’il est devenu cheval et n’appelez pas l’armée marocaine « FAR » car ce n’est pas une force miltaire et c’est lui donner de la valeur qu’elle n’a pas, notre ANP n’est malheureusement jamais nommé par son appellation par les détracteurs intérieures et extérieures de l’Algérie, mais seulement « armée algérienne » au lieu de la nommer Armée Nationale Populaire Algérienne comme il se doit. Ne nommez pas la soldatesque marocaine « FAR », elle n’a pas le moindre mérité et la moindre valeur d’être appelé comme tel.




    38



    23
    Anonymeplus
    20 avril 2018 - 22 h 25 min

    Leur exercice c’est passé dans quel cirque ? Les avions des firanes ont un nez rouge, c’est pour qu’ils soient les clowns du ciel en plus d’être les clowns tout court.
    Une solide réputation à défendre !




    17



    21
    Muddy
    20 avril 2018 - 21 h 10 min

    test.




    2



    10
    Anonyme
    20 avril 2018 - 20 h 34 min

    Dans la société existe trois types de personnes intellectuellement classées 1- des gens high class qui vont débattre sur des idées. 2- moyens qui vont parler de choses banals et de n’importe quoi. 3 des gens très bas qui vont parler des autres. Selon votre commentaire et votre façon de penser vous saurez reconnaître de quelle catégorie vous faite partie.




    18



    18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.