Il manœuvre contre l’actuel SG du FLN : pour qui travaille Amar Saïdani ?

Saïdani FLN retour
Amar Saïdani. New Press

Par Hani Abdi – L’ex-secrétaire général du FLN, Amar Saïdani, s’agite à nouveau. Il semble chercher à reprendre sa place perdue à la tête de ce parti dirigé par Djamel Ould-Abbès depuis sa démission forcée en octobre 2016. Selon Le Soir d’Algérie, Amar Saïdani comploterait contre Djamel Ould-Abbès en multipliant les réunions secrètes dans sa maison à Moretti, sur la côte ouest d’Alger. Pour arriver à ses fins, Amar Saïdani laisse entendre qu’il était chargé de mission en haut lieu. Autrement dit, par ceux-là mêmes qui l’ont débarqué il y a une année et demie. Est-ce vrai ? Difficile de croire à un tel scénario déstabilisateur du FLN à une année d’une grande échéance électorale.

Qu’est-ce qui fait courir donc Amar Saïdani ? Le prédécesseur d’Ould-Abbès n’est pas à sa première tentative de revenir sur la scène. Il a déjà manœuvré à la veille des élections locales pour faire remonter contre le secrétaire général des membres de la commission électorale du parti. En vain. Fort du soutien qu’il a de la présidence de la République, Djamel Ould-Abbès a rapidement renvoyé M. Saâdani à la maison. Ce dernier a tout de même continué son activisme en organisant un meeting de campagne en novembre 2017 à l’est du pays, avant qu’il ne soit rappelé une fois encore à l’ordre par la présidence de la République.

Après avoir été éjecté de la tête de l’ex-parti unique, Amar Saïdani exploite la colère de certains cadres du parti, comme le sénateur Benzaïm, pour faire reparler de lui. A quelles fins ? Amar Saïdani sait qu’il ne pourra pas regagner le poste de SG qu’il a perdu à cause de ses déclarations incendiaires contre toute la classe politique, des personnalités et même des hauts responsables militaires à la retraite. Pour qui travaille-t-il donc ? Si l’actuel secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, ne vacille pas, c’est parce qu’il est visiblement rassuré du soutien de la présidence de la République.

Amar Saïdani ne peut donc pas se targuer de «travailler» pour la Présidence, lui qui aurait incité le trublion Baha-Eddine Tliba, député FLN d’Annaba, à créer une coordination nationale de soutien à Bouteflika, contre l’avis de la direction du parti et contre la volonté de la présidence de la République. Pour qui travaille-t-il donc ? Le temps nous le dira.

H. A.

Comment (19)

    Anonyme
    22 avril 2018 - 10 h 27 min

    comme ça il pourra gerer ce parti a partir de sa résidence parisienne!! ce tambourin de salon, consacré révolutionnaire de salon avec ce fln en décomposition qui passe de mains en main… Le peuple, éternel spectateur d’un pays devenu la risée du monde!!

    awrassi
    22 avril 2018 - 9 h 33 min

    « Par le peuple et pour le peuple », telle est la devis de mon futur Parti communiste algérien. Qui veut en être ? La féodalité est difficile à combattre …

    5
    4
      Anonyme
      22 avril 2018 - 13 h 29 min

      tu retardes de vingt ans,le mur est tombé!!

      4
      2
    SSA
    22 avril 2018 - 9 h 30 min

    Nous ne savons peut-être pas pour qui travaille, pour l’instant, ce personnage mais nous avons l’ idée, nous savons contre qui il travaille : l’ Algérie.

    4
    1
    Grave
    22 avril 2018 - 7 h 17 min

    il travail pour les américains et les français pour un éventuel retour a la scène politique et pourquoi pas se présenter pour les présidentielle de 2019

    4
    1
    Anonyme
    22 avril 2018 - 6 h 51 min

    tu peux demander tout ce que tu veut tant que le clan survit ,,,après,,, faut voir

    3
    1
    Nacer
    22 avril 2018 - 6 h 33 min

    Il travaille avec les diables….et pour les diables.

    Anonyme
    22 avril 2018 - 5 h 41 min

    l’horreur ! on reparle de ce drabki, beuuurk.

    Anonyme
    22 avril 2018 - 4 h 53 min

    Merci Amar j’avoue que tu es peut être le seul FLnesque depuis les origines pour ne pas risquer de tomber dans le fameux piège « le FLN et le parti du FLN », c’est peut être le seul qui est valable et humain dans cette organisation de bandit en tout cas le seul à être un artiste. et si le noyau dur de la clientèle vorace du FLN l’attaque c’est qu’il doit lui, contrairement aux autres en plus de s’aimer soit même il doit aimer un peu quand même l’Algérie.

    5
    6
    CHAOUI-BAHBOUH
    22 avril 2018 - 4 h 03 min

    Il est claire comme eau de roche, il travaille pour la France, pour protéger ses biens, la France qui a jugé Papa DOC, Le 16 janvier 2011, il embarque dans un avion d’Air France et rentre à Haïti après 25 ans d’exil en France, en compagnie de sa femme Véronique Roy. Il atterrit à Port-au-Prince et déclare aux journalistes qu’il revient «pour aider le peuple haïtien». Le jour suivant, il est arrêté par la police haïtienne, faisant face à de possibles accusations de détournement de fonds. Le 18 janvier, Duvalier est accusé de corruption. Il lui est interdit de quitter le pays en attendant son procès à Port-au-Prince. Après trois refus de comparaître, il se présente pour la première fois devant la cour d’appel de Port-au-Prince le 28 février 20136. Puis, en février 2014, la cour d’appel de Port-au-Prince a finalement décidé qu’il pouvait être jugé pour «crimes contre l’humanité», estimant les faits « imprescriptibles». Il meurt cependant en octobre de la même année sans avoir pu être jugé.
    c’est le cas du DREBKI dit Saîdani et les 40 voleur , qui travaillent avec les Cabinets Conseils tenus par des Sionistes !!!, il est reconnaissant à la France sa carte de résidence et après la Nationalité Française pour toute sa famille et son gendre copain de Rachid Nekkaz!

    4
    4
    DISSOUDRE LE FLN !
    21 avril 2018 - 22 h 49 min

    Cette dansseuse de Tunisien doit dégager définitivement d’Algérie qu’il retourne dans son belle appartement qu’il à acheté avec l’argent du peuple à Neuilly sur Seine rue Victor Ugo. Je précise qu’il faut également dissoudre le FLN qui est à ce jour infiltré par des traitres aux ordre d’un certain pays !!! C’EST UNE URGEANCE !!!

    21
    Boualem Khouya
    21 avril 2018 - 20 h 15 min

    Au FLN.. n’y a t-il qu’un drabki au regard froissé et un imposteur qui ne rougit jamais… ou si vous voulez la peste contre le choléra comme solution ? Il faut croire que le parti est tombé bien bas. Heureux nos martyrs qui ont quitté cette leur Algérie par la grande porte de l’histoire. Allah yerhem chouhada.

    20
    marionette
    21 avril 2018 - 20 h 07 min

    ce qui est clair comme de l’eau de roche , pure et limpide : c’est qu’il ne peut prendre AUCUNE initiative tout seul comme ça ; on lui a intimé l’ordre de commencer à chanter… donc il chante ; dés qu’on lui exigera de danser … alors il dansera : bref ,vous l’aurez compris : il n’est qu’une mario_nette !

    29
    Anonyme
    21 avril 2018 - 19 h 53 min

    EDRABKI EST UNE FAUSSE PISTE ; C EST DE LA DIVERSION AFIN DE FAIRE PASSER UNE OPÉRATION SOUS SILENCE !

    14
    Anonyme
    21 avril 2018 - 18 h 38 min

    Hadj moussa, moussa hadj. Ki sidi,
    ki lala. 2 poisons sur le même train. C’est tout ce que mérite le peuple comme représentants politique? Le peuple sera toujours la majorité silencieuse.

    11
    Anonyme
    21 avril 2018 - 18 h 36 min

    Il faut s’attendre à quoi avec ce parti de vautours,ils ont le pouvoir et la justice pour eux, l’Algérie et le peuple c’est secondaire.

    12
    Selecto
    21 avril 2018 - 17 h 44 min

    Les deux se valent.
    Quelque chose de mauvais se prépare contre notre pays par un drabki et un faux guillotiné vivant.

    12
    Argentroi
    21 avril 2018 - 16 h 27 min

    Amar Saïdani va revenir réoccuper un poste stratégique à la hauteur des prochaines échéances électorales. Une forte présomption semble indiquer qu’un nouveau consensus s’est fait au sommet du pouvoir. Ainsi, chacun aura enterré la hache de guerre et on n’entendra plus parler de derboukiste dans la presse, ni de campagne menée par Nekkaz, ni d’opposants au gaz de schistes, ni, ni…
    Attendons donc la suite des événements pour pouvoir prétendre qu’il y a du nouveau dans l’air !

    13
    3
    mahboul
    21 avril 2018 - 15 h 50 min

    Au secours! le pompiste est de retour….!

    22
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.