Ligue 2 Mobilis : le MOB et la JSMB continuent à mener le bal

Ligue 2 Mobilis 27e journée
La JSM Béjaïa s'est largement imposée devant l'Amel Boussaâda. D. R.

Le MO Béjaïa a consolidé sa place de leader de la Ligue 2 Mobilis de football en ramenant un précieux nul (1-1) de son périlleux déplacement chez l’ASO Chlef, lors de la 27e journée, disputée samedi et ayant vu l’autre candidat à l’accession, l’AS Aïn M’lila, se faire surprendre à domicile par le mal classé MC El-Eulma (1-2), au moment où la JSM Béjaïa a renoué avec le succès en atomisant Amel Boussaâda (3-0).

Décidés à maintenir le cap dans cette dernière ligne droite du parcours pour assurer leur retour parmi l’élite, les Crabes ont bien négocié leur déplacement au stade Mohamed-Boumezrag en revenant un précieux nul, alors qu’ils étaient menés au score. Ce sont, en effet, les locaux qui ont pris l’avantage dans ce match au sommet de la 28e journée grâce à Soltani (38e), mais la réaction des Béjaouis a été quasi-immédiate puisque Belkacemi a réussi à remettre les pendules à l’heure dès la 44e. Le MOB reste ainsi solide leader avec 53 points au moment où l’ASO régresse à la 5e position derrière notamment la JSM Béjaïa qui, elle, s’est largement imposée devant l’Amel Boussaâda (3-0) grâce notamment à Bensaha sur penalty à la 26e, Belgharbi (45e) et Drifel (90e).

Un précieux succès pour le deuxième club de Yemma Gouraya qui consolide sa place de dauphin avec 49 points, soit à quatre longueurs derrière le voisin, le MO Béjaïa. Même les Criquets du CABBA ont gagné ce week-end et leur mérite est d’autant plus grand de l’avoir fait en déplacement chez l’actuelle lanterne rouge, le CRB Aïn Fekroune, mais ils devront attendre le verdict de la commission de discipline de la LFP pour savourer leur succès, car ce match n’est pas allé à terme. En effet, l’arbitre de la rencontre Brahimi a dû mettre fin aux débats à la 77e, soit juste après le but d’Ahmed Messaâdia, car les conditions de sécurité n’étaient plus réunies sur le terrain après plus d’une heure d’attente. Outre les contestations énergiques des joueurs du CRBAF, les supporters locaux ont, en effet, lancé différents projectiles sur le terrain, rendant le jeu impossible. L’AS Aïn M’lila a donc été le seul club du peloton de tête à avoir mal négocié cette 28e journée, surtout qu’il bénéficiait de l’avantage du terrain en affrontant le mal classé, MC El-Eulma. Mais le «désir de survie» de ce dernier a été finalement le plus fort, puisque l’ASAM s’est inclinée sur son terrain (2-1).

Autres bonnes affaires dans le bas du tableau, celles du RC Kouba, du GC Mascara et du CA Batna, tous vainqueurs ce samedi. Ce qui leur permet de croire un peu plus au maintien. Le RCK à dominé le WA Tlemcen (2-1) grâce au doublé de Hocine Metref aux 35e et 57e, alors que le CAB s’est remis au but unique de Mebarki à la 51e pour venir à bout de l’ASM Oran. De son côté, le GC Mascara a réussi l’exploit de revenir avec les trois points de son périlleux déplacement chez le RC Relizane (2-0) grâce notamment à Baghdouce (77e) et Siam (90+3). Enfin, la JSM Skikda, qui marque un peu le pas dans cette dernière ligne droite du parcours, l’a petitement emporté contre le MC Saïda grâce à un but unique signé Zerguine (17e). Malgré cette victoire, la JSMS voit ses chances d’accession réduites quasi à néant, car accusant un retard de sept points sur le podium, alors qu’il ne reste plus que trois journées avant le tomber de rideau.

R. S.

Commentaires

    MELLO
    29 avril 2018 - 13 h 30 min

    Vivement la présence de trois équipes Kabyles en Ligue 1: JSK , MOB , JSMB.
    Assister à des derbys de haute facture entre ces équipes c’est rehausser le niveau du FOOT BALL en Algérie.
    Pourquoi pas le MCO avec l’ASMO ? Pourquoi pas le CSC avec le MOC ? Pourquoi pas HAMRA et l’USM’Annaba ?
    Que la violence cesse dans les stades et le Fair-play reprendre sa place.

    1
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.