L’ambassadeur du Maroc à Alger convoqué au ministère des Affaires étrangères

Messahel ambassadeur Maroc Alger
Abdelkader Messahel. New Press

L’ambassadeur du Maroc à Alger a été convoqué au ministère des Affaires étrangères suite aux accusations du ministre marocain des Affaires étrangères sur une prétendue livraison d’armes par le Hezbollah au Polisario via l’ambassade d’Iran à Alger.

«L’ambassadeur du royaume du Maroc a été reçu, ce jour, par le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères qui lui a fait part du rejet par les autorités algériennes des propos totalement infondés, mettant indirectement en cause l’Algérie, tenus par son ministre des Affaires étrangères à l’occasion de l’annonce par ce dernier de la rupture des relations diplomatiques entre le royaume du Maroc et la République islamique d’Iran», indique, en effet, un communiqué du ministère des Affaires étrangères parvenu à notre rédaction.

C. P.

Comment (14)

    RAYES AL BAHRIYA
    4 mai 2018 - 4 h 41 min

    La RAM TRANSPORTE 3 MILLIONS DE TERABYTES
    DE ZETLA PURE PRODUIT DU RIF.
    DANS SES CARGAISONS….
    HAHA HAHA.
    TRAFIC INTERNATIONAL AÉRIEN.




    1



    1
    Anti khafafich
    3 mai 2018 - 16 h 31 min

    Il ne faut, en aucun cas, se précipiter et laisser les MakhNazis pourrir et s user par eux-même, notre armée doit se concentrer sur ceux qui essayent de nous diviser de l intérieur. Nous devons aider les Sahraouis de toutes nos forces afin d accélérer l indépendance de ce brave peuple qui n a jamais accepté d être inféodé au régime des MakhNazis.




    4



    1
    BENEDDINE
    3 mai 2018 - 10 h 28 min

    Pourquoi garder des relation avec le roitelet narcotrafiquant qui inonde l Algérie de son poison dans nos école, Zeroual aurait depuis longtemps renvoyer l ambassadeur hors Algerie




    8



    3
    saher
    3 mai 2018 - 9 h 07 min

    Compte tenu des développements internationaux intervenus sur le dossier du Sahara Occidental et notamment le délai de 6 mois donné par les Nations Unies et de la visite annoncée par le représentant de l’Onu en tournée, la panique est réelle au Palais de sa Majesté.
    Il fallait trouver une belle excuse pour les besoins de la diversion politique afin de reculer au plus loin l’échéance et les négociations avec le Polisario sur l’autodétermination (inéluctable) cette fois-ci.La trouvaille est un package mensonger du 3 en 1 qui a fait sourire par son ridicule toutes les chancelleries mondiales .Amplifier cette action est justement un des objectifs essentiels que cherche le Makhzen pour des raisons internes ..çà occupe el ghachi mais jusqu’à quand?
    L’Algérie connait si bien les turpitudes de cette monarchie du kif et c’est justement la hantise première des dirigeants du royaume ..l’effet de boomerang ne tardera pas à faire son travail.Nul n’est dupe




    6



    6
    Moh
    2 mai 2018 - 18 h 53 min

    Pour ne pas aggraver la situations des relations avec le Maroc son ambassadeur n’est pas reçu par le MAE mais par un secrétaire général histoire de ne pas donner à cette convocation un caractère officielle.
    Lamamra et Liamine Zeroual auraient au minimum rappelé notre ambassadeur et renvoyer l’ambassadeur du Maroc chez lui.




    31



    10
      karim
      3 mai 2018 - 3 h 52 min

      Le Maroc doit faire pareil rompre tte relationdiplomatique avec l algerie




      14



      9
        Tesoro Sama
        3 mai 2018 - 7 h 13 min

        Alors pourquoi le Royaume chiwawa ne rompt pas les relations diplomatiques avec l’Algérie yek ils le crient sur tous les toits que c’est l’Algérie qui finance le polisario ??




        6



        6
    Felfel Har
    2 mai 2018 - 18 h 24 min

    Il faut insister pour que le MAE La Brouette marocaine démente l’info et présente des excuses. « Il faut suivre le menteur jusqu’à la porte de sa maison » dit un adage de chez nous. Rien n’autorise un tel écart de langage! Chiche, s’il a des preuves de ce qu’il avance, qu’il les présente publiquement, sinon qu’il se taise avant que quelqu’un ne lui cloue le bec pour de bon! Les menteurs ont beau jeu d’affirmer sans démontrer: c’est de l’esbroffe, de la manip, du machiavélisme.




    33



    14
    Thifran
    2 mai 2018 - 18 h 01 min

    Par ces accusations infondées, le Maroc cherche à sortir du puits dans lequel il est tombé, en s’accrochant désespérément à une grosse corde pourrie. Pour s’attirer la sympathie des pays du golf persique qui commençaient à le lâcher, notre voisin de l’ouest n’a pas hésité à inventer une histoire à dormir debout, l’affaire de la décolonisation du Sahara occidentale lui a fait péter les plombs .




    30



    11
    Anonyme
    2 mai 2018 - 17 h 56 min

    Une déclaration du MDN est plus appropriée pour cette provocation gratuite d’une extrême gravité. C’est une affaire a suivre dans les moindres détails pour mettre au claire les tenants et les aboutissants.
    Le différent sahraoui est une cause certe, mais l’objectif réel me semble plus profond et dépasse largement la stratégie marocaine.




    27



    12
    Anonyme
    2 mai 2018 - 17 h 38 min

    Une hyene blessee (Momo6)va mordre tout ce qui est autour d elle…..




    25



    13
    Ziad ALAMI
    2 mai 2018 - 17 h 24 min

    Ce larbin d’Ambassadeur au du être reçu par simplement un chef de bureau du MAE. C’est trop d’honneur d’être reçu meme par un Sous-Directeur de ce me Ministre des AE.




    26



    12
      DAYANA
      4 mai 2018 - 16 h 15 min

      Sebhan Allah ! chez nous, la diplomatie c’est comme le foot ball, tous les Algériens s’érigent en experts et sont entraineurs et Ministre des Affaires Etrangéres, voire plus.

      Rendons à cesar ce qui li appartient et laissons le MAE gérer la diplomatie algérienne au mieux des intérets de notre pays.




      0



      0
    RAYES EL BAHRIYA
    2 mai 2018 - 17 h 23 min

    ROMPEZ LES RELATIONS DOUTES-DIPLOMATIQUES AVEC CE paradis artificiel crée par la france colonial …

    Merci




    36



    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.