La Chine invitée d’honneur de la 51e Foire internationale d’Alger

FIA Chine invitée d'honneur
La Chine est le premier partenaire économique et commercial de l'Algérie. New Press

La 51e édition de la Foire internationale d’Alger (FIA) ouvrira ses portes mardi prochain au Palais des expositions (Pins maritimes) avec la participation de 704 opérateurs économiques nationaux et étrangers. Cette édition de la FIA aura la Chine pour invitée d’honneur. Premier partenaire économique et commercial de l’Algérie, ce pays sera représenté par 58 entreprises, et ce, sur une superficie de 1 477 m2.

Placée sous le thème «Le commerce au service de la production nationale», la FIA 2018 comprendra une participation nationale forte de 350 entreprises algériennes et 63 entreprises mixtes nées de partenariats avec des opérateurs étrangers. Par secteurs, l’espace réservé au partenariat sera prépondérant avec 63 exposants, suivi par le secteur de l’agroalimentaire (52 entreprises), l’industrie énergétique et chimique et pétrochimique (60 entreprises), l’électrique et l’électronique (29 entreprises), les industries manufacturières (31 entreprises), la mécanique, la sidérurgie et la métallurgie (30 entreprises), les services (49 entreprises) et les grands travaux du bâtiment (99 entreprises).

De même, un total de 296 exposants étrangers venus de 25 différents pays d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Europe occuperont le pavillon officiel de cette édition de la FIA sur une superficie de 3 829 m2. Pour ce qui est de la participation étrangère à titre individuel, elle regroupera 20 firmes étrangères sur une superficie de 245 m2, provenant de huit pays qui sont la République tchèque, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, l’Iran, l’Egypte, les Emirats arabes unis et l’Arabie Saoudite.

Cette édition est dédiée à la production nationale, avec son thème axé sur le rôle du commerce dans la promotion, le soutien et le renforcement de la production algérienne, comme le veut la politique commerciale du gouvernement. Les autorités algériennes rappellent à ce propos qu’elles ne veulent pas que l’Algérie reste «un marché d’écoulement», rappelant que cette foire vise à créer des opportunités nouvelles de partenariats entre entités nationales et étrangères pour la création de sociétés mixtes en Algérie.

R. E.

Comment (5)

    ali
    4 mai 2018 - 10 h 22 min

    Nous ne voulons plus rien de la France et devons l’écarter au fur et à mesure pour construire un véritable partenariat avec la Chine. Il n’y a pas de contentieux avec ce pays et ils seront toujours les bienvenus .

    4
    6
    Algerienne
    3 mai 2018 - 14 h 35 min

    Les véritables amis de l’Algérie : la Chine, la Russie, le Brésil, le Venezuela, l’Afrique du Sud,et bien d’autres pays, que je n’ai pas cités. A surtout éviter la France,les monarchies du Golfe,et le Maroc comme la peste et le choléra.

    17
    11
      Chicago2015
      3 mai 2018 - 23 h 24 min

      Au Pays des bougoules, la ou la Chine pompe sans fin! Ouighours musulmans assassines, leur terres gorgees de gas & petrole exploitees par les colons new OAS venus de l’est ( Shanghai, Beijing)… la Bank of China investit 10 milliards d’U$ dollars a Tel Aviv/Startup, grace au minaret AigleAzur (Hainan Airways)! Bravo Terre d’Israel, la Chine remplace deja les USA dans le coeur de Tsahal ( les Ouighous, nouveaux fellaghas peuvent disparaitre sous les applaudissements des Nouveaux Traitres a l’Independance pour un de faux RMB Communistes)! Honte a ces algeriens, complices de crimes au Tibet & Turkestan Orientale ( Ouighours, Tadjiks)! Proprete, Hygiene, Modernite de Singapore, Technologie du Japon Taiwan, Coree, ou gentillesse Thailandaise….mais pas les Salons de Massage avec “service complet” offert avec webcam par le Parti Communiste Chinois (erection de la mosquee chinoise en peau de porcs), pour mieux asservir le simplet du Gov. Algerien! Corruption a Alger, corrupteurs a Beijing!

      7
      7
    Kader
    3 mai 2018 - 13 h 57 min

    J’ai bcp apprecie cet article ou le mot « France a disparu.

    12
    9
    BabElOuedAchouhadas
    3 mai 2018 - 13 h 52 min

    Tres bonne initiative en esperant qu’a la fin 2018 la France perdra sa 2eme place de partenaire « commercial » avec l’Algerie au profit des Allemand ou la Coree du Sud.

    15
    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.