Marche des promoteurs bénéficiaires de crédits Ansej de la wilaya de Béjaïa

promoteurs bénéficiaires de crédits Ansej Béjaïa
Les manifestants exigent, entre autres, l’effacement de leurs dettes. New Press

Par Rabah A. – Les promoteurs bénéficiaires de crédits Ansej de la wilaya de Béjaïa ont organisé une marche empruntant la RN26 au niveau du village Ibachiren jusqu’au chef-lieu de wilaya, sur un itinéraire de 5 kilomètres.

Conçue comme une opération escargot, la marche s’est ébranlée aux environs de 7h du matin pour aboutir deux heures plus tard à l’entrée de la ville de Béjaïa, provoquant un embouteillage monstre le long de la route nationale comme à l’intérieur de la ville.

Les manifestants exigent, entre autres, l’effacement de leurs dettes.

R. A.

Comment (4)

    Argentroi
    8 mai 2018 - 3 h 55 min

    Ils veulent qu’on efface leurs dettes pour qu’ils puissent encore prétendre à de nouveaux crédits ! Adieu le nif, l’honneur ancestral.

    5
    4
    PREDATOR
    7 mai 2018 - 20 h 20 min

    Les manifestants exigent, entre autres, l’effacement de leurs dettes.

    C’est le laisser aller de l’état qui a permis tout ça à force de biberonner ces voyous et acheter leur silence
    C’est l’argent de tout un peuple que vous devez rembourser
    Montrer moi un seul pays au monde où l’on efface des dettes, c’est la prison pour tout contrevenant
    L’état doit être ferme c’est devenu la jungle des uns qui ne veulent pas faire le service civil, d’autres es promotions

    8
    5
    mouatène
    7 mai 2018 - 15 h 31 min

    ces candidats potentiels pour la « harga » vers « l’eldorado européen » se sont tourné vers une autre astuce, puisque les gardes cotes ont renforcé la surveillance du littoral. et tout ça pour échapper au fisc et aux banques dont ils sont redevables. c’est à dire donnez moi gratuit si non je crées le désordre. qui peut effacer leur dette, le directeur de la banque ? pourquoi ? c’est son argent ? ils doivent retourner à la meilleur solution, qui est le remboursement avec plus d’échéances. ils doivent se comporter en hommes honorables et non en escrocs.

    16
    5
    Anti khafafich
    7 mai 2018 - 11 h 51 min

    Ils sont gonflants, à chaque fois des revendications ces bras cassés

    17
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.