Rached Ghannouchi propose une médiation entre l’Algérie et le Maroc

Ghannouchi médiation Algérie Maroc
Rached Ghannouchi. New Press

Par R. Mahmoudi – Le site britannique Middle East Eye révèle que le leader du parti islamiste tunisien Ennahda, Rached Ghannouchi, aurait contacté il y a quelques jours le Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia, et le chef du gouvernement marocain, Saâdeddine El-Othmani, pour leur proposer ses bons offices, afin, dit-il, d’«atténuer les tensions» entre l’Algérie et le Maroc. Mais cette source n’indique pas à quel titre le leader islamiste tunisien fait cette proposition : l’a-t-il fait au nom de son mouvement ou de l’Etat tunisien, dont il semble représenter, depuis quelque temps, une sorte de diplomatie parallèle ?

Selon Middle East Eye, le chef du gouvernement marocain, Saâdeddine El-Othmani, a démenti avoir reçu toute communication de Rached Ghannouchi. De son côté, Ahmed Ouyahia aurait décliné l’offre, en répondant à son interlocuteur tunisien qu’il ne voyait tout simplement pas «la nécessité d’une quelconque médiation», puisque c’est «au Maroc de cesser sa campagne médiatique ciblant l’Algérie». Allant dans le même sens, une source diplomatique algérienne a expliqué que cette proposition «a peu de chances d’aboutir, car la décision concernant la crise actuelle entre Rabat et Alger dépend complètement du Palais royal».

Ghannouchi semble avoir été motivé dans sa démarche par de précédentes expériences, lorsqu’il a été reçu par le président Bouteflika à Alger, puis par Ahmed Ouyahia lui-même, dans le cadre des efforts diplomatiques entrepris tous azimuts auprès des protagonistes de la crise libyenne.

Ce nouveau rôle que se donne Rached Ghannouchi survient au lendemain de la victoire de son mouvement aux dernières élections municipales, qui lui permet de revenir peu à peu aux commandes du pays, après sa débâcle aux élections législatives de décembre 2017. Lors de la campagne électorale, il avait promis de reconquérir le pouvoir par la base, tout en continuant à composer avec le parti majoritaire, Nidaa Tounes.

Quelques semaines plus tôt, Ghannouchi avait été reçu en chef d’Etat à Bruxelles par la Haute Représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Federica Mogherini. Ce qui a été perçu par nombre d’observateurs internationaux de l’Union européenne comme un encouragement fort pour l’accession – ou le maintien – des Frères musulmans au pouvoir dans la région arabe.

R. M.

Comment (31)

    Anonyme
    10 mai 2018 - 22 h 19 min

    Trouve une médiation en Tunisie avec les tunisiens leur gouvernement et toi pour commencer à régler vos problèmes sociaux et votre crise et vos émeutes et le retour de tes freres que tu as envoyé en Lybie Syrie Irak que tu soutien et protège avnt de vouloir t occuper des relations algériennes avec un autre pays tiers ; vous avez trop pris la confiance ; avant vs n oseriez même pas parlé des sujets algériens et de sujets fâcheux nous concerne que nous et ce pays qui comme notre PM vient de dire ne cesse de dénigré et provoquer l Algérie par ses medias et ses politiques et son propre Roi et vs c est pareil avec Sarko et votre ministre en Italie et l Otan et bientôt tes terroristes de retours chez vous ; quelque part c est notre faute ; trop tendre avec vous . Enfin hadi mrendi crapule que tu es ; pkoi tu n as pas critiqué ou même parlé qd le Maroc a arraché notre drapeau nationale un 1er novembre 2013 ( 1 er nov 1954) en sachant que le bouriouf qui l a arraché ne connaît même pas sa date de naissance ; Oui c est le Roi qui l a arraché notre drapeau algérien a l ambassade a Casa par ce bouc émissaire , pauvre type manipulé . Win count hen ta ; donc c’est pas ds aujour dhui les provocations du Maroc ctre notre pays mais cette crapule nous l avons jamais entendu qd l Algérie prenait des coups en Tunisie comme au Maroc gratuitement sans raisons et mensongers de plus . Décidément l Algérie n a pas choisi ses voisins entre des dealers terroristes et des terroristes tunisiens ; on a vraiment pas de chance nous les algériens; vous voyez c est facile de parlez comme ca nous aussi on sait le faire mais par compte on ment pas… c’est une vérité tunisiens et marocains vous avez terrorisé le monde occidental et le reste avec votre terrorisme aveugle revendiquant l EI daech ; voila ce que l histoire retiendra de ses gentils marocains et tunisiens et c est indélébile .

    8
    3
    Amazigh DZ
    10 mai 2018 - 14 h 18 min

    ce salafiste disciple de l’axe wahabbo-sioniste qu’il commence la médiation et le réconciliation entre son peuple tunisien.
    en ce qui concerne les relations Algéro-mokoko ce ghannouchi devrait dire au makhnez d’arréter ces multiples provocations et agressions en demandant des excuses officielles envers l’Algérie et son peuple.
    ensuite on verras !!

    23
    10
    Mazouzi
    10 mai 2018 - 12 h 38 min

    Cette saloperie prépare la braise « ma khass li 3amya gheïr el khôl ». Ce vil personnage qui est dans son rôle d’agent de puissance étrangère comme fût ses compères Abassi Madani et feu Tourabi veut devenir le faiseur de paix alors que…son travail, consiste à préparer la braise pour que le feu prenne mieux. Que cette pourriture aille au diable inchallah.

    21
    12
    Algérienne
    10 mai 2018 - 12 h 37 min

    Ni Ghannouchi, ni Al maroki, ni
    Al masri, ni Al Qatari et ni Assā3oudi. Ce sont tous des pions de l’Empire du mal sioniste, dont la mission a lamentablement échouée chez nous, au prix de 25 000 victimes,tombées dans les années 90. Si ce sinistre Ghannouchi est amnésique, le peuple Algérien est plus éveillé que jamais, et aux aguets grâce à s grande armée.
    Tahya Aldjazaïr bled El Ahhar.

    32
    10
    Nasser
    10 mai 2018 - 12 h 27 min

    Quel idiot! L’Algérie n’a pas de problème avec le Maroc, c’est ce dernier qui a un problème avec ses frontières, avec le Polisario, avec sa politique extérieure et aussi avec son peuple!

    27
    14
    Moskosdz
    10 mai 2018 - 11 h 40 min

    à la place de Ghennouchi,je demanderai plutôt au Maroc de s’excuser auprès de l’Algérie pour ses trahissons successives.

    28
    9
    Riposte
    10 mai 2018 - 11 h 06 min

    Une médiation ? Même pas en rêve ! Que le Maroc et ses larbin s’éloigne de l’Algérie et ne prononce plus le mot Algérie ! Je comprend maintenant pourquoi Ahmed Ouyahia a fait des bisous au roi du Maroc et de Macron ! PAS DE FRONTIERE OUVERTE + PAS DE MAGHREB SIONISTE ! C’EST CLAIRE NON ? L’ALGÉRIE RESTERA L’ALGÉRIE !!!!!!!!!!!!!!! On a besoin de personne !

    13
    5
    UMERI
    10 mai 2018 - 10 h 12 min

    Il ne faut surtout pas faire confiance a ce douteux personnage, qui tente de nous rouler. Par le passé, durant la décennie noire,avons nous reçu un soutien du Régime tunisien, non, alors, il est mal placé pour jouer les bons offices. L’ Algérie étant quotidiennement la cible du Régime marocain, la médiation est inutile. Le 1ér Ministre A. Ouyahia, a bien fait de l’envoyer paître du Hashish à Rabat.

    21
    7
    BBA
    10 mai 2018 - 10 h 02 min

    Ghannouchi.quand etait exile a londres,ces positions etait bien clair.
    il etait contre la republique sahraouie et le polisario et maintenant vient demander qu’il soit l’intermidiaire entre les deux partis quelle audace

    20
    8
    sourire kabyle
    10 mai 2018 - 9 h 49 min

    Correction « NOTRE »

    Début des années 90, avec l’ascension du Front islamique du salut (FIS) à sa tête Abassi Madani, Ghanouchi était indésirable dans son pays encore gouverné sous une main de fer de Ben Ali qui emprisonnait tous les islamistes, il a trouvé l’asile en Algérie avec la bénédiction de Chadli. Ghanouchi il a été reçu les bras ouverts par les islamistes du FIS..les portes de notre pays étaient toutes ouvertes à toute la racaille islamiste indésirables dans leurs pays, ce qui a fait de NOTRE pays le coeur de « l’International islamiste »….. c’est là que le ver s’est introduit dans le fruit, les années qui ont suivi l’ascension du FIS (l’islamisme en Algérie) ont conduit notre pays à une guerre fratricide, « décennie noire »

    21
    6
    Felfel Har
    10 mai 2018 - 9 h 31 min

    Surtout pas lui! Il cherche à se donner une réputation de faiseur de paix, alors que tout le monde sait que c’est un fouteur de pagaille. Je mets en doute sa neutralité et sa volonté de promouvoir la paix dans la région, contrairement aux voeux de ses sponsors du MI5. Passe ton chemin manant, tu ne vends que du vent!

    21
    7
    DAHMANE
    10 mai 2018 - 9 h 30 min

    Comment on dit chez nous…SAHA KWADTEK…

    18
    7
    صالح/ الجزائر
    10 mai 2018 - 9 h 24 min

    le leader du parti islamiste tunisien Ennahda est , dans tous les cas , à remercier .
    Mais comme l’Algérie n’agresse pas , ne demande rien et n’exige rien , ni à la monarchie alaouite du Maroc , ni aux autres monarchies du golf , pourquoi proposer , dans ce cas , une médiation qui n’aboutit pas ? car la monarchie alaouite cherche le beur et l’argent du beur , et puis dans quel but proposer cette médiation ? pour se servir , servir le  » frère » , et chef du gouvernement makhzenien lointain, ou bien servir l’ » éradicateur  » , et chef du gouvernement , voisin et proche .
    En sa qualité de  » frère musulman » , le leader du parti islamiste tunisien Ennahda devrait s’adresser seulement au Roi Hashish ( » le commandeur des croyants » ) et à son makhzen , et essayer de les convaincre que l’Islam interdit la plantation et l’écoulement clandestin et par la compagnie aérienne marocaine du Hashish et du Kif .

    15
    8
    CHAOUI-BAHBOUH
    10 mai 2018 - 8 h 33 min

    Cette balance des juifs et des Sionistes de Belleville, revient à la charge, en mission de nuire au pays et de qu’elle manière,  » Ahmed Ouyahia, et le chef du gouvernement marocain, Saâdeddine El-Othmani, pour leur proposer ses bons offices, afin, dit-il, d’«atténuer les tensions» entre l’Algérie et le Maroc ». Cet adepte des quartiers de BELLEVILLE, du 20ème, et du 11ème, il est formaté par le Mossad et une certaine classe politique du Roitelet EL-Makhzen, la démonstration des manœuvres « TOUFAN » leur à donné des vertiges et le mal de mer, ce renégat il n’est rien qu’un jouet sioniste entre leurs mains. Comme les dirigeants Palestiniens assassinés en Tunisie, (Il aura fallu vingt-cinq minutes chrono au commando israélien, dans la nuit du 15 au 16 avril 1988, pour éliminer Abou Djihad dans son habitation de Sidi Bou Saïd, et abandonner sous les yeux de sa femme en pleurs, son corps criblé de balles. L’autopsie relèvera 75 impacts. A l’instar de Yasser Arafat, le numéro deux de l’OLP avait réussi à esquiver la mort, échappant au Shin Bet (services secrets israéliens). Ce rappel de ce Tunisien est le curriculum de Rached Ghannouchi comme pas mal comme lui dans ce Micro pays. Cordialement : Un Algérien de Paris 5ème.

    28
    11
    abder
    10 mai 2018 - 7 h 58 min

    non,Ghannouchi,pourquoi votre parti ne prend pas une position claire sur le sahara occidental?
    pourquoi votre parti ou pays ne se solidarise pas avec l’algerie qui est tout le temps insulte par le roi du maroc et valet de paris?
    vous les islamistes votre jeu est mesquin.
    l’algerie n’a pas besoin de vos services suspects.

    33
    12
    Les Égarés..Islamique.
    10 mai 2018 - 7 h 51 min

    Si les Anglo-saxons et UE ont fait le choix de soutenir l’islamisme radical Wahabites Frères Musulman dont Ghanouchi en fait parti malgré son costume C’est qu’il y trouvent un intérêt et cet intérêt ne sera jamais en faveur du Monde Musulman..L’occident Sionisme , Fed , soutiennent les Islamistes, qui pour mériter ce soutient on dû faire Allégeance à Washington Aipac Winep ce que Ghanouchi à fait ainsi que Saouds Qatar Soudan..ect… . Partout où Y’a un conflit on trouve Otan USA Sionisme/Islamistes…Bizarre non !.. Les Vrais Islamistes , véritable République Islamique , sont Iran et Hezbollah qui refusent toute compromission avec USA Sionisme Otan sur le Moyen-Orient et cherchent à mettre dehors la présence Anglo-saxons qui veut maintenir le Moyen-Orient sous sa botte . .Et regardez l’hostilité Occident Sionisme contre Iran..Sanctions depuis 40 ans..contre Hezbollah… Agression contre Syrie..Yémen..cela explique bien l’allégeance des « Islamistes Sunites  » envers la Puissance occidental, Anglo-saxons . Il n’y a qu’à regarder les alliances . .L’occident Sionisme se bat pour son leadership aidé en cela par l’islamisme Wahabites Frères Musulman dont Ghanouchi en fait parti au même titre que Qatar Saouds..Si demain la Turquie Erdogan Freres Musulmans sort de l’OTAN USA Sionisme et fait Alliance avec Iran il deviendrait aussitôt l’ennemi à abattre de meme que Ghanouchi..Ex Fis..Qatar… .Ne jamais s’allier ou faire confiance à Occident Sionisme au risque d’être leurs semblables ce que Iran , Algérie , Syrie..Yemen..refusent. .Mais pourtant le Siège des Freres Musulman est à Londres et de Londres Ghanouchi islamiste a été envoyé à Tunis comme le sauveur post Ben Ali . .

    22
    12
    Turtle
    10 mai 2018 - 7 h 32 min

    Si ce dit musulmant qu il aille proposer ces bons offices a ceux qui en ont vraiment besoin… les sahraouis . La il ce rendrais credible .

    29
    9
    Larbin
    10 mai 2018 - 7 h 30 min

    Le but étant de rouvrir la frontière avec le Maroc.
    Ils peuvent toujours courir. Pour que la drogue et leur sioniste et mossad passent.
    AUCUN risque, avec un Maroc moribond et corrompu kelb sioniste et de la France pas besoin de ça.
    Que ce larbin s’occupe de son pays au lieu de faire le chien sur demande de sionistes marocains dans la panade jusqu’au cou.

    33
    9
    Mourad
    10 mai 2018 - 7 h 08 min

    Gardons ces traitres moins de nous.
    N’oublions pas Que c’est par ce genre de parasite que la Libye est tombée, que l’Égypte a été affaiblie et que la Syrie a été détruite.
    Ce pur produit des frères musulmans formaté en Angleterre doit être surveillé de très près…
    Leur arrivée au pouvoir ne présage rien de bon.
    Si les tunisiens mènent une quelconque action contre nos intetets, je serai alors pour un régulation voire une fermeture des frontières…
    J’ai vu de mes yeux comment ils étaient en souffrance à la suite de nième désertion des occidentaux….
    Ils doivent leur salut aux algériens et au russes….

    31
    10
    RezkideBelcourt
    10 mai 2018 - 7 h 03 min

    Dans notre douar il y a une centaine d’année on ne pouvait pas refuser de l’eau à quelqu’un de passage. Maintenant il y a de l’eau en bouteille partout, alors je dit à Ghennouchi d’acheter une bouteille d’eau, de continuer son chemin, ou faire demi tour on n’a pas besoin de sa médiation.

    29
    8
    RasElHanout
    10 mai 2018 - 6 h 54 min

    Merci à Ouyahia. Le seul vrai patriote encore visible sur la scène.

    23
    10
    BabElOuedAchouhadas
    10 mai 2018 - 6 h 50 min

    Ce gourou doit plutôt s’occuper de son pays et en attendant il pourrait se couvrir d’un peu de courage et de dignité en se mettant aux côtés du droit international sur le dossier de décolonisation du Sahara occidental.

    37
    11
    salam
    10 mai 2018 - 6 h 28 min

    occupe toi de tes olives.ya zitouna .l Algérie n a pas besoin de toi et de personne .les traitres zitouna.et les marococos.allez au ….

    36
    14
    Après ça!
    10 mai 2018 - 6 h 14 min

    Je vous cite : « Quelques semaines plus tôt, Ghannouchi avait été reçu en chef d’Etat à Bruxelles par la Haute Représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Federica Mogherini. Ce qui a été perçu par nombre d’observateurs internationaux de l’Union européenne comme un encouragement fort pour l’accession – ou le maintien – des Frères musulmans au pouvoir dans la région arabe. »
    et après ça, on vient traiter ceux qui veulent séparer le politique du religieux de « Hizb frança » et autres koufars et Moulhid! Je suis un Moulhid et je l’assume!

    Réveillons-nous-vous bon sang de bonsoir!

    23
    7
    brahma
    10 mai 2018 - 6 h 10 min

    L,’Algérie n aime pas ce genre de camouflé et, cet islamiste le sait parfaitement, s’il veut faire sa propre propagande pour a meliarer sa situation politique dans son bled s’est sont problème mais pas sur le dos de l’Algérie en jouant la pitre.
    Dans les faits,l,’Algérie parle au makhzen sans complexe de tous les problèmes même si ce dernier en fait chaque jour plus d’obstacles et passe son temps a critiquer et comploter avec des rejetons, des opportunistes de même ressemblance qui sont connus au moyen orient , en Afrique, en Europe et même en Amérique a l,image de Klinton.
    Autant, dire à cet islamiste en le remerciant de mettre un peu de vin dans sans eau.

    27
    9
    7
    10 mai 2018 - 6 h 02 min

    La Tunisie….faudrait peut etre fermer cette frontiére aussi…

    32
    12
    Rayes Al Bahriya
    10 mai 2018 - 5 h 39 min

    Mediez votre peuple plutôt à qui vous avez
    Spolié l’avenir.
    Le Mastoc de l’Ouest est englué dans clses crimes coloniaux contre le peuple sahraoui.
    Plutôt osez vous joindre à la voix Algérie
    Qui défend seule les sahraoui.
    On a compris vos sournoiseries.

    31
    11
    Nasser
    10 mai 2018 - 4 h 13 min

    l’ Algérie n’ a pas besoin de médiateur pour les raisons raisons suivantes puisqu’elle ne s’ingère pas dans la souveraineté des autres pays et secundo l’ éfficacité, la crédibilité de sa diplomatie font qu’elle est est respectée

    37
    15
    kaci
    10 mai 2018 - 4 h 01 min

    Voilà la ligne mediane: l’arabisme se fait islamisme au niveau Nord Afrique on est dejà au « Magrebe des foutouhahtes islamiques ». Consolider la prise en main sur le butin de guerre hallal.
    Les Turques et les Saoudiens par leurs agents interposés vont instaurer la pax panislamique. La vision -islamique dans ce cas- c’est la réalité.

    22
    10
    Anti khafafich
    10 mai 2018 - 2 h 40 min

    L Algérie n est pas une maîtresse comme le marrok, qui fait la gueule à l autre maîtresse et attende que la maîtresse tounsiya arrive pour arranger les choses entre elle. L Algérie a décidé de punir la prostituee marrokiya pour son insolence et si la maîtresse tounsiya ne se tient pas tranquille elle aussi sera punie par l Algérie.

    41
    43
    Selecto
    9 mai 2018 - 23 h 08 min

    Cette cr… vole au secours de ses complices Marocains car les deux tiennent à l’ouverture des frontières ouest et l’UMA.
    C’est à la discrète demande du Maroc qu’il agit.

    On sait qu’il y a quelque patriotes au pouvoir algérien mais c’est les naturalisés et les traitres qui dominent et finiront par s’arranger pour faire baisser la tension avec leur mère patrie à savoir le Maroc.

    46
    24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.