Azeddine Mihoubi annonce la fin des galas avec des artistes étrangers

Mihoubi Culture
Azeddine Mihoubi, ministre de la Culture. New Press

Par R. Mahmoudi – Le ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi, a annoncé sa décision de ne plus inviter des artistes étrangers pour animer des concerts en Algérie, tout en affirmant que les établissements culturels et artistiques relevant de son département ne sont plus autorisés à inviter des artistes arabes ou d’autres pays étrangers à participer à des festivals, quand bien même ces festivités seraient sponsorisées par une tierce partie. Alors qu’il y a quelques mois, Mihoubi avait autorisé le sponsoring des concerts animés par des artistes étrangers.

Dans une déclaration à Ennahar TV, Mihoubi a expliqué que cette décision est motivée d’abord par le coût exorbitant de ce type d’activités, et que même si celles-ci sont financées par des sociétés privées, «cela ne changera rien», parce qu’il est question de transferts des devises à l’étranger, «à l’heure où le pays est en crise», souligne le ministre. Mihoubi a, néanmoins, rassuré que ces fonds «seront alloués pour aider les artistes locaux» qui se plaignent souvent de marginalisation et de rémunérations misérables pour leur participation à des festivals et à des concerts, à la différence des artistes étrangers qui, eux, perçoivent des cachets faramineux.

Cette déclaration du ministre de la Culture coïncide avec une manifestation de protestation, inédite à Constantine, pour s’opposer à l’organisation d’un gala prévu avec Cheb Khaled dans la ville des Ponts suspendus, appuyée par une campagne sur les réseaux sociaux demandant l’annulation de ce gala, sous prétexte que les sommes d’argent allouées à une telle activité, supposées importantes, devraient aller aux citoyens démunis, «à l’approche du mois de Ramadhan».

Cette initiative a suscité un vaste élan de soutien de citoyens qui demandent à la rééditer dans les autres villes du pays. Mais certains observateurs ne manquent pas d’alerter sur les relents populistes de cette initiative qui ne peut que profiter aux adeptes du salafisme, ennemis de la culture et de l’art.

R. M.

Comment (44)

    Sassi
    16 mai 2018 - 6 h 24 min

    Cette idée lumineuse lui et apparu après avoir participé a wejda ville de la culture arabe qui c’est tenu le 15 mars 4 jour après la catastrophe du 11 mars l’algerie été en deuil que … à couru au Maroc participer à leur festival si on interdit au artiste internationaux de participer au festivités en algerie et les encourager dans les pays d’a coté quel message envoyons nous au monde ??? Sachant que … dit lui même que les financements sont privés donc l’annulation ne fera d’économie à personne ou et l’intérêt d’une tel mesure drôle de décision une fois revenu de wejda suivez mon regard ???




    6



    1
    LE NUMIDE
    12 mai 2018 - 13 h 52 min

    Mr le ministre Mihoubi doit penser à investir l’argent , la volonté et les efforts dans les Ecoles de musique , de chorales et les écoles d’art partout et surtout dans le secteur éducatif ( que fait Benghebrit et ses syndicats ?) , pour élever le gout des jeunes algériens et promouvoir notre patrimoine .. andalou , malouf chaabi , berbère , melhoun , maqam , musique classique européenne et universelle , écoles de céramique , de Design , d’arts et métiers , de maçonnerie et d’architecture , de paysagistes et d’art des jardins , Ecoles de verreries , de sculpture , d’arts plastiques , de stuc ,de miniatures , de faïences , de calligraphie arabe et berbère , de poteries , les concours de poésie, de théâtre , de Tajwid ,.. Ces écoles qui font la culture et la civilisation . Il faut certes fermer la porte aux chanteurs de galas à cause de la gabegie financière , mais pas aux professeurs étrangers et les artistes qui doivent être appelés et venir de partout , des pays arabes , d’Europe , d’Afrique , de Russie , de France , d’Iran , de Maroc , d’Egypte , de Chine , d’Indonésie etc.. pour vivre en Algérie et apprendre aux algériens leurs savoirs et leurs arts … LES VRAIS ARTS ET SAVOIRS QUI CIVILISENT LES PEUPLES ET CONSTRUISENT LES NATIONS …




    11



    4
      Anonyme
      12 mai 2018 - 22 h 00 min

      Exact le numide _
      aujourd hui il n ya plus
      de scrultpeur sur bronze d ‘ou les monstruosite
      dans les rondpoint quant apelle scupture ,,




      7



      1
    Tinhinane-DZ
    11 mai 2018 - 11 h 43 min

    M. le ministre,

    Il ya des artistes étrangers qui défendent bien l’Algérie,contrairement à votre DAB Khaled et d’autres chanteurs de cabarets.
    Je crois qu’il faut faire le trie, mais il ne faut pas laisser le terrain libre aux marochiens.
    Il faut interdire Dab khaled à se reproduire en Algérie… ce sera un exemple pour tous les autres sans dignité qui osent trahir l’Algérie.




    16



    14
    Algérienne-DZ
    11 mai 2018 - 10 h 15 min

    Les marocains sont en train de ficeler un plan diabolique pour attirer les touristes Algériens vers Tanger.
    Que fait l’ÉTAT pour arrêter cette manipulation marochienne. Il faut interdire aux agences marocaines d’activer en Algérie.
    Les entraineurs marochiens envahissent les équipes Algériennes d’une façon anormale.

    Sachant que les mossades recrutent des marocains, il vaut mieux se tenir sur ses gardes.

    Dab Khaled appartient à tout ce clan qui veut offrir l’Algérie au Maroc.




    20



    15
      Selecto
      11 mai 2018 - 22 h 06 min

      Bien vue chère compatriote! et ce Deb Khaled sera toujours invité en Algérie par ces traitres.




      11



      8
    chark
    11 mai 2018 - 8 h 16 min

    Attention ! ….

    Pour moi chab khaled est tout sauf un artiste !




    32



    13
    bougie
    11 mai 2018 - 7 h 27 min

    Il existe ce que l’on appelle la réciprocité ,qui fonctionne sur tous les aspects de la vie humaine ,commerciale ou culturelle .L’interdiction de faire venir des artistes étrangers ,pourquoi pas ,c’est un choix ,c’est le cas en Corée du Nord ,mais la médaille à toujours deux cotés ,si on refuse à des artistes européens ,sud américains , africains ,asiatiques ,de se produire en Algérie il faut accepter l’inverse c’est logique ,les troupes et artistes algériens n’auront plus de visas et resteront au pays pour exercer leurs talents ,juste la réciprocité .




    11



    7
    Le peuple veut que du malouff
    11 mai 2018 - 5 h 47 min

    Tres mauvaise image pour l algerie_ alors que les derniers pays dits  » ferme » comme la coree du nord ou
    l arabie saoudite s ouvrent sur le monde _ cette declaration du ministre pourrait etre interprete par les autres comme etant l algerie dernier pays ferme _ avec ses consequences nefastes politiquement _ touristiquement ect..;
    #elle est d autant plus gratuite qu il n y a pas beaucoup d etranger occidentaux qui se produisent sauf des orientaux , et lå , il fallait preciser « arabes  » ce que ne ferra jamais ce ministre.
    #Elle vient parasite les efforts de la diplomatie pour le vivre ensemble a l onu _ un vivre ensemble difficile ou un algerien ne peut pas chanter chez lui a constantine pour des motifs peut etre plus graves a savoir « la salafisation de l opinion public algerienne » , peut etre que si il s appeler ABOU KHALED El misri _il serait acuilli a bras ouvert _pauvre jeunesse constantinoise , ils seront obliger de voyager a tunis pour voir leur idole . Karitaa wou sayii !!




    9



    6
    Selecto
    11 mai 2018 - 4 h 07 min

    Début Khaled seea toujours programmé en Algérie malgré mes Algériens car les escrocs vous diront qu’il n’est pas étranger et l’imposeront.




    13



    10
      selecto
      11 mai 2018 - 17 h 51 min

      Correction:
      Debe Khaled sera toujours programmé par les traitres..




      11



      5
    Monsieur X
    11 mai 2018 - 1 h 53 min

    Cela ressemble à de la xénophobie !
    De la part d’un Ministre c’est étonnant.




    11



    21
      008
      11 mai 2018 - 22 h 09 min

      Tu es un naturalisé.




      5



      3
    Le Bon Moment
    11 mai 2018 - 1 h 26 min

    Bon signe, continuez Monsieur Le Ministre ! C’est une étape de bon sens, rationaliser La Maison…




    16



    7
    PREDATOR
    10 mai 2018 - 23 h 53 min

    @Nasser
    10 mai 2018 – 16 h 36 min
    Sage décision pleine de bon sens et il devrait en être de même pour tous les arts culturel……

    Quelle hypocrisie
    Tu veux véhiculer ta « culture » à l’extérieur par contre tu interdis à l’autre de véhicule la sienne chez toi
    un peu de bon sens stp




    14



    13
    fakou bikoum
    10 mai 2018 - 23 h 45 min

    On a surtout peur que Dieudonné donne un gala en Algérie , ils ont eu peur de leur tuteur de l’autre coté qui serait fâcher et les gronderait ce pourquoi ils ont annulé les galas étrangers
    Alors de grâce ne nous prenez pas pour des bourricots




    12



    16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.