Mohamed Aïssa : «L’imam algérien est de plus en plus sollicité à l’étranger»

Aïssa Wakfs
Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa. New Press

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, a indiqué, jeudi à Alger, que l’imam algérien était de plus en plus sollicité à l’étranger, compte tenu de son discours modéré et de son expérience avérée en matière de lutte contre l’extrémisme.

Lors d’une allocution à l’occasion d’une rencontre d’encadrement, Aïssa a fait état de plus de 119 imams délégués pour l’encadrement de la prière de Tarawih dans les pays européens dont 100 imams en France, 7 en Allemagne et d’autres en Hongrie, Espagne et Italie, ajoutant que l’imam algérien était de plus en plus sollicité pour officier les prières des communautés musulmanes établies à l’étranger.

A ce propos, le ministre a rappelé que sur les 1 200 imams ayant déposé leurs candidatures, 119 ont été sélectionnés dont 7 issus de la région de Oued M’zab (Ghardaïa), pour encadrer les fidèles algériens adeptes du courant ibadite, soulignant qu’outre les prières des Tarawih et de la Djoumouâa (vendredi), les imams donneront des prêches nocturnes.

Quatrième du genre, la délégation des imams ibadites a été appréciée par les communautés musulmanes en Europe compte tenu de leur discours religieux modéré, a-t-il fait savoir.

Mettant en évidence que les jeunes fidèles de la nouvelle génération de la communauté musulmane en Europe étaient en quête des meilleurs récitants du saint Coran, le ministre des Affaires religieuses a rappelé que son département organise des examens pour sélectionner les imams les plus compétents.

L’Algérie est reconnue par l’ONU comme étant «une école en matière de déradicalisation», au vu du rôle de l’imam dans la sensibilisation des jeunes, a-t-il assuré. Par ailleurs, le ministre a fait état des visites de délégations de plusieurs pays dont les Etats-Unis, le Canada ainsi que de pays africains et pays voisins souhaitant tirer profit de l’expérience algérienne et du référent religieux national.

R. N.

Comment (16)

    LE NUMIDE
    12 mai 2018 - 8 h 40 min

    Nous le dirons nettement et franchement au gouvernement et au ministre Aissa .. l’Etat et la Republique algérienne doit contrôler politiquement et sans faille les mosquées et tout ce qui concerne la religion en Algérie .. C’est son droit et c’est aussi son devoir pour protéger les citoyens de la Fitna et de la subversion wahabiste ( surtout) .. la question est politique et n’est pas religieuse .. l’Islam c’est l’Islam on ne va pas le changer … et les algériens sont musulmans depuis des siècles et ce ne sont pas les voyous et les charlatans wahabistes qui vont les réislamiser de nouveau , pour des agendas étrangers et antinationaux .. L’islam comme au temps de la Révolution doit être au service de la nation et pas contre elle et contre les algériens au nom de cette idéologie saoudienne qui vient jeter les semeces de la divison de la guerre civile et du mercenariat .. Donc l’état national algérien , la république algérienne par les moyens de son gouvernement légal et de son ministère des affaires religieuses doit tout gérer et tout contrôler pour que la religion soit un facteur de paix et de patriotisme et non de subversion et d’endoctrinement wahabiste et pour que le culte et la vie spirituelle des citoyens algériens dans les mosquées , zaouïas et autres lieux de prières ou de pèlerinage ne soient pas altérés ou infiltrés par les visées politiques des mouvements merceniares dits islamistes sous couvert de salafisme et autres couvertures d’espionnage et de subversion .. L’ETAT DOIT ETRE LE MAITRE …jamais l’Etat algérien et sa république n’ont empêché les algériens de pratiquer leurs islam , naturellement , dans la paix et la quiétude … Toutes les impostures wahabistes sont démasquées et leurs mensonges … il faut sévir contre eux sans pitié ce sont des agents politiques au service de nations ETRANGERES arabes ou turcs ou sionistes et rien de plus et ils sont les responsables criminels de la tragédie de 1992 .. Mr Aissa et les Imams algériens ne doivent faire aucune concession et doivent défendre le pays et son état national bec et ongles .. aimer son peuple , sa nation et les défendre contre ces traitres et ces Chayatines c’est le premier devoir du musulman algérien . Que veulent-ils de l’Algérie ces criminels wahabistes ( après leurs massacres de 200 0000 morts ) ???

    8
    4
    Anonyme
    12 mai 2018 - 5 h 09 min

    Ils partiront comment ces imams à l’étranger ? par l’octroi d’un salaire versé en monnaie étrangère ??
    ou ça serait des imams boursiers du ministère de la religion ? qui, sans doute, s’apprêtent à prendre les premiers vols surtout pour l’Europe et les USA pour des missions qui n’apportent rien aux algériens …

    9
    5
    anti khafafich
    12 mai 2018 - 4 h 33 min

    message aux esclaves de PD6 : les universités du monde entier sont pleines de professeurs et de chercheurs Algériens. les Usines mondiales sont plaines de bossuers Algériens. Durant les dernieres années, les mokokos terroristes precheurs de la trahison de la bassesse de l’hypocrisie et de la vilainie, ont investit les mosquées sur ordre de leurs mentors, au départ dirigés par des Algériens mais comme دوام الحال من المحال les occidentaux reviennent petit a petit a la raison et preferent les IMAMS Algériens connus pour leur message pacificateur a travers l’histoire. موتوا بغيظكم يا أبناء السياحة الجنسية

    8
    5
    Anonyme
    12 mai 2018 - 1 h 51 min

    Hhhhhhhh exportation des logiciels de la foi sur ordinateurs/imams inventés par le plus grand laboratoire de recherche du manager général GatesAissa. Tmesskhir

    10
    6
    Rayés Al Bahriya
    12 mai 2018 - 0 h 55 min

    Des fuites de caniveaux.

    12
    3
    alibaba et les 40 millions de imams !
    11 mai 2018 - 21 h 11 min

    «L’imam algérien est de plus en plus sollicité à l’étranger»
    et comme 40 millions sont des imams …du coup on sera tous à l’etranger !!! youpi ! ( en europe j’éspére , pas dans le desert d’arabie …)

    9
    12
    ca sent le ta-jinnnn
    11 mai 2018 - 18 h 19 min

    j’ai comme l’impression qu’un imam marocain et sa femme farida se sont lâchés sur notre site !

    10
    6
    Kahina-DZ
    11 mai 2018 - 17 h 43 min

    Les vrais imams algériens sont de nature très pacifistes…modérés…contribuent à éduquer la société positivement. Ils inspirent confiance…Très respectueux.
    Très propres , beaux, vêtues d’une djallaba Algérienne…C’est un plaisir de les voir. Ils dégagent de la sagesse.

    C’était avant la venue des wahhabo-salafo-terroristes,

    18
    6
    Loterie Généralisée
    11 mai 2018 - 16 h 59 min

    Juste avant leur envol, ils auront cette harangue : « Allez ! Dieu est Amour, Inna Allaha Wadoud, que ce mois du Jeûne soit celui de l’Amour, en tout, discours prêche d’amour, des repas d’amoureux, mais, mais : Ne revenez pas les poches vides, faites le plein, hein ! Vous avez compris ? ». Quelle créature que « L’Homme » ! Comédie divine ou comédie humaine ? Quelle loterie ! Sur 1200 imams, 119 sélectionnés, ces derniers ont gagné le gros lot, et les perdants que vont-ils dire : Qu’ils n’ont pas de chance ? Comme ceux qui participent à la loterie nationale du Hadj ? La Vie est bel et bien Une Loterie ! Bas les masques, en toute chose, que ce soit sous forme d’une loterie officielle, tiens par exemple y compris dans la sempiternelle histoire du « Logement social », alors les infortunés riront de leur malchance, à condition que le tirage ne soit pas truqué !

    8
    5
    Anonyme
    11 mai 2018 - 16 h 53 min

    On exporte déja des mosquée avec un tel surplus on peut exporter des imams;
    Le problème c’est avec quelle langue il vont faire leur sermon. Rigolade et honte
    s’ils parlent le Français comme l’imam de Drancy ( qui roule en porche)

    9
    4
    Anonyme
    11 mai 2018 - 16 h 19 min

    et qui vas payer ces imams coopérants ? les plus chanceux vont passer de longues vacances chez les koufars ! remarques le prix du baril remonte !

    8
    5
    Anonyme
    11 mai 2018 - 16 h 18 min

    Vous êtes sérieux Mr le Ministre !

    7
    8
    Anonyme
    11 mai 2018 - 16 h 15 min

    il n est pas normal ce ministre du culte ! les imams khousistes et hizbistes la bas n ont pas leur place ! aucun croyant ne vient écouter un discours a la carte du système c est ennuyant dans une mosquée ; les croyant ont besoin d êtres galvanises ! c e n est que de l argent jeté par les fenêtres ! il a suffit que le prix du pétrole grimpe un peut que déjà des idées farfelues pointent a l horizon !

    7
    5
    Anonyme
    11 mai 2018 - 16 h 14 min

    C’est encore la fuite des cerveaux qui va saigner à blanc les mosquées algériennes . Nous qui espérions remplacer l’Arabie saoudite avec un Wahhabisme algérien .

    8
    5
    Anonyme
    11 mai 2018 - 16 h 07 min

    «L’imam algérien est de plus en plus sollicité à l’étranger» Mdrrr !! Plié de rire !

    15
    4
    Farida
    11 mai 2018 - 15 h 21 min

    Au moins on peut exporter quelque chose en dehors du petrole. …

    12
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.