Nouvelle purge à Al-Jazeera : Khadidja Bengana sur la liste des partants

Bengana chaîne
L'ancienne vedette de la chaîne qatarie Al-Jazeera, Khadidja Bengana, serait sur un siège éjectable. D. R.

Par R. Mahmoudi – La chaîne qatarie s’achemine vers une nouvelle vague de licenciements suite à la démission de son directeur exécutif, le Jordanien Yasser Abou Hilala, qui s’est avéré être un limogeage maquillé. Connu pour son appartenance à la secte des Frères musulmans, comme d’ailleurs son prédécesseur et compatriote, Wadhah Khanfar, Abou Hilala laisse une chaîne au bord de la faillite financière et politique. Il est remplacé, pour une fois, par un Qatari.

Ainsi, selon des sources concordantes, les propriétaires de la chaîne, à savoir la famille régnante à Doha, a décidé, sous la pression des événements et notamment du blocus qui lui a été imposé depuis une année par l’Arabie Saoudite et ses alliés, de procéder à une profonde restructuration qui concernera les effectifs, mais aussi la ligne éditoriale.

Selon ces informations, la purge touchera prochainement une bonne partie des anciens journalistes vedettes, tels que l’Algérienne Khadidja Bengana, qui seront mis à la retraite avec des indemnités «très alléchantes». L’idée est à la fois d’injecter du sang neuf dans ce média déjà vieillissant et de se départir, ainsi peu à peu, du discours islamiste politiquement subversif qui est adopté jusqu’ici par tous ces animateurs.

Ancienne présentatrice de JT à l’ENTV algérienne, Khadidja Bengana s’est distinguée depuis son entrée à Al-Jazeera par un activisme des plus zélés pour la politique agressive de son pays d’accueil, en déversant son fiel, y compris à travers les réseaux sociaux, sur tout ce qui symbolise l’Algérie qu’elle souhaite voir, avec obsession, sombrer dans le chaos et la guerre civile.

Ainsi, après avoir prédit l’explosion suite au recul des prix du baril, en 2015, elle est revenue à la charge, il y a quelques mois, en incitant ses «compatriotes» à quitter leur pays pour le Canada, après la soi-disant signature par le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, d’un décret facilitant l’immigration aux Algériens.

Dans un message posté sur son compte Facebook, elle écrit : «Algérien, le Canada t’appelle. Ta chance pour t’exiler est arrivée !» Et de poursuivre : «Justin Trudeau ouvre les bras aux migrants algériens, il vient de signer un décret qui sera exécutoire à partir d’aujourd’hui.»

R. M.

Comment (39)

    Mohamed Keddam
    13 mai 2018 - 14 h 26 min

    N’oublions pas que cette ingrate est descendante du bachagha Bengana qui était l’un des serviteurs les plus zélés de la France en Algérie. Il coupait les oreils de ses compatriotes et les offrait à l’occupant francais en guise de cadeaux. À sa mort, la France reconnait la perte d’un grand ami et serviteur de la France. Que peut-on attendre de son arrière petite fille?




    10



    10
      Yassine
      15 mai 2018 - 10 h 06 min

      D’abord personne n’est reponsable des crimes commis par ses aieux .
      En plus cette Bengana n’a aucune affiliation familliale avec le Bachagha Benghana .




      5



      3
    BabElOuedAchouhadas
    13 mai 2018 - 6 h 44 min

    Quid de l’autre traître dit Hafid Derradji ?




    9



    7
      hrire
      15 mai 2018 - 5 h 23 min

      Dire la vérité n’est pas traître.Celui qui se soumet totalement l’est




      4



      2
    Yazid
    13 mai 2018 - 5 h 09 min

    L.algerien a toujours lave son linge sale chez lui khouk khouk la yghourak sahbak
    I hate les araboservice
    Les algeriens utilises contre nous avant les moudjahidines les etranglaient avec du fil de fer. Les harkis apres plus de 50ans on ne leur a pas pardonne le couteau dans le dos le fameux therme el ghedra
    L.algerien dos courbe tete baisser bombe le torse devant l.etranger swagger en anglais
    What goes around comes around
    Un ancien ministre a ete inteligent en abandonant les usa said famille et tout le luxe de peur de perdre as patrie ou il vas de ville en ville pour se laver ou laver ses os
    Certains dirait ils ont tout pris et ils nous donnent le 1 2 3 viva l.algerie oui je le prend et le preserve
    Ma yebka fel wed ghir ehdjarou




    2



    14
    CHAOUI-BAHBOUH
    13 mai 2018 - 2 h 18 min

    Madame la fausse Algérienne, la vendue – Algérienne Khadîdja Bengana, tu ne mérites pas cette appellation « ALGÉRIENNE », ce nom et cette nomination sont nobles et on été lavées par des millions de nos glorieux Martyrs, tu les a vendus au premier venu et pas le n’importe lequel des Arabos-Tayhoudites Sionistes, mais à chaque rêve une fin, et ce réveille sera l’un des plus douloureux qu’il soit, tu.. ne sert à plus rien, tu voulais inciter les Algériens à Émigrer au Canada pour boire le sirop d’érable, mais en Algérie, nous avons mieux, « BOUALEM HAMOUDA, NGAOUS et bien d’autres Boissons, même les harkis et leurs familles à défaut de voir l’Algérie boivent de ces boisson comme remède et sentir l’odeur parfumée de jasmin d’Algérie, et toi, qu’as-tu gardé de ton héritage Algérien, rien de rien, …. et te voila jetée .. la poubelle, par ces princes et rois …des Sionistes …, ils font pareil au Royaume de l’Emir des Mouminines, qui offre Ses enfants, ceux du peuple Marocain malgré eux aux, ces enturbannés avec un chapelet dans leurs mains droites pour duper les peuples, je suis certain et tous les Algériens digne de ce nom ne voudrons pas de toi de fouler notre sol, il est propre et lavé par nos glorieux Chouhadas, …, donc dépense ton Argent là où tu veux mais pas chez nous, ni dans notre pays, …. Cordialement Un Algérien de Paris 5.




    16



    8
    Mme CH
    12 mai 2018 - 21 h 37 min

    Malheureusement, il y a plusieurs Benguena intra et extra-muros…et de toutes les couleurs….qui oublient d’où elles viennent et qui les a nourries, dés qu’elles connaissent une petite notoriété, elles perdent la tête et montent sur leurs grands chevaux..!! C’est valable pour certains de nos hommes…et ce ne sont pas les exemples qui manquent…! Elle va sûrement rester au Qatar ou peut qu’elle va partir chez Trudeau, mais elle ne reviendra sûrement pas en Algérie, car elle sait qu’elle n’est pas la bienvenue..! Cependant, il faut dire que c’était une bonne présentatrice de journal avec un arabe impeccable, dommage…!
    Il y a une fin à tout..!




    11



    77
    LE BOULEVARD DE L ABIME
    12 mai 2018 - 20 h 52 min

    elle a débuté à la radio algérienne ensuite à la télévision (RTA) son nom est Bengana , un nom sinistre taché du sang des massacrés des Zibans. par sa position anti-algérienne,elle ne fait qu’assurer la tâche des Bengana, ses ancêtres ni plus ni moins. cette vipère a été imposée au boulevard ,comme d’ailleurs bien d’autres qui y sont encore et qui ont une mission bien définie qu’ils ont concoctée avec leurs maîtres d’outre-mer. Allah yarham echouhadas. n’est pas Aissa Messaoudi qui veut




    20



    6
    Hamid
    12 mai 2018 - 20 h 27 min

    I hate anyone who hates my country , Algeria , even my family members .Algeria is a Nedjema , a star that is unreachable .We all have ambitions , but there’s more in life than that : la valeur de l’homme . For me , the true measure of any indiviual is how he behaves in his lifetime under some circumstances .This cheap woman has done us no proud as Algerians . None of us can say nice things about her . She has put her ambitions above her country that fed her, educated her and even made her a real woman but sadly she has turned out to be a snake in the grass, ungrateful , under the illusion that she could cross the desert without a skin-water . All these treacherous actions at the expense of her own country she abandoned for a new love in the money she has made .What a disgrace ! I hate to say I hate but I hate her because she has betrayed my country . I apply here Newton’ s third law : action -reaction .May Allah bless our beautiful country ! And as always, tahia ElDzair !




    11



    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.