Patrimoine architectural : convention entre le ministère de la Culture et le Cnoa

Patrimoine architectural
Timgad est une ville du nord-est de l'Algérie. D. R.

Une convention de coopération et de partenariat a été signée, jeudi à la Bibliothèque nationale du Hamma, entre le ministère de la Culture et le Conseil national de l’Ordre des architectes (Cnoa) pour la coopération dans les domaines liés à la protection du patrimoine architectural.

Cette convention prévoit la consécration du renforcement de la coopération entre les deux parties dans plusieurs domaines relatifs à la sauvegarde et la protection du patrimoine, outre l’organisation de manifestations conjointes dans le domaine de la protection du patrimoine architectural.

Parmi les points contenus dans cette convention, la création d’un prix dans le domaine de la protection du patrimoine architectural visant la mise en exergue des capacités créatives en vue de relever les éléments de création architecturale et la consécration de l’identité architecturale nationale.

En matière de recherche, cette convention prévoit l’établissement de projets de recherches conjoints dans le cadre de la promotion du patrimoine, la protection, la valorisation et l’inventaire du patrimoine architectural selon les éléments et les sites.

Des cycles de formation (pratiques sur le terrain) au profit des architectes dans le domaine de la protection du patrimoine architectural seront également programmés en vue d’approfondir la compréhension et l’acquisition de l’expérience dans cette spécialité, et pour permettre aux acteurs concernés d’intervenir pour la protection et la restauration des anciennes bâtisses.

R. C.

Comment (4)

    LE NUMIDE
    13 mai 2018 - 8 h 03 min

    La première chose que les visiteurs de Timgad , Djemila , et autres ruines des Cités « romaines  » ( en fait elles ne sont pas aussi romaines qu’on ne croit mais des villes algériennes antiques construites certes sur le Modèle Alexandrin greco-romain , mais avec le BTP berbère numide de l’époque ) .. La première chose donc que les visiteurs remarquent , les rares touristes ou surtout les jeunes écoliers des excursions , c’est le décalage net et choquant entre la BEAUTE URBAINE ET ARCHTECTURALE des ruines romaines et la laideur des taudis , la sordide et indécente déchéance des constructions algérienes nouvelles autour et alentours, immédiatement en situation de comparaison avec celles d’il y a 20 siècles .. on reçoit un Choc terrible devant ce spectacle d’une affliction désespérante .. tout dans le Comparatif des deux tableaux vous brusque et vous assène .. Les lignes droites des rues et du bâti dans les ruines romaines et les lignes tortueuses et approximatives des bidonvilles autour .. La beauté de la pierre et du Site , de l’Œuvre et de l’Ouvrage de la cité romaine et sa majesté intacte, malgré le siècles ,les intempéries et les vandalismes et l ‘indigence criarde et la mocheté infinie des taudis et gourbis alentours , construits à la hâte et sans pensée , sans plan et sans esthétique comme des campements de bétons .. L’état algérien doit au plus vite détruire ces taudis autour des villes berbéro-romaines pour au moins avoir la décence de cacher à l’Œil vigilant et comparant du visiteur , l’échec et la futilité de tout ce qui est venu après ..

    16
    13
      anonyme
      13 mai 2018 - 15 h 38 min

      ce sont des vestiges numido-romains car les numides ont contribué à les construire. sinon complètement d’accord avec votre réquisitoire… désespérant!

      11
      3
      bougie
      13 mai 2018 - 16 h 51 min

      Il fallait bien des manoeuvres sur les chantiers pour faire le mortier et porter les pierres ,bien forcés de bosser les numides ,à ml’époque il n’y avait pas les chinois !

      5
      7
      TOZ
      15 mai 2018 - 13 h 48 min

      C’est très surprenant en effet de voir ces hideuses construction en cours juste à côté du site. Qui a délivré des permis de construire sur une terre qui n’appartient à personne depuis l’Antiquité ?
      Il faut arrêter tout ça, ce voisinage immédiat c’est l’assurance de voir les lieux dévalisés, poubellisés, dégradés.
      Et en effet il faut parler de ruines numido-romaines s’agissant d’une civilisation qui a duré plusieurs siècles et non d’un court passage de  » visiteurs » étrangers alliés de Massinissa .

      2
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.