Le président Bouteflika inaugure le siège de la zaouïa Belkaidia à Alger

Bouteflika zaouïa Alger
Abdelaziz Bouteflika. D. R.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a procédé ce mardi à Alger à l’inauguration du siège de la zaouïa Belkaidia, située dans la localité de Tixeraine, commune de Birkhadem. Ce lieu de culte, érigé sur une superficie globale de 5 hectares, abrite une école coranique d’une capacité d’accueil de 300 places ainsi qu’une bibliothèque de 1 200 m2.

Le projet compte également, selon l’APS qui rapporte l’information, un centre de formation professionnelle qui permettra aux étudiants d’obtenir, outre leurs titres en éducation islamique, des diplômes pour pouvoir exercer plus tard d’autres métiers en cas de choix d’une autre formation autre qu’imam.

Les «Dourous El-Mohammadia», organisées chaque Ramadhan, en collaboration avec la wilaya d’Oran, au siège national de la zaouïa de la tarika Belkaidia de Sidi Maârouf, se tiendront cette année à la zaouïa de Tixeraïne. Le chef de l’Etat se rendra par la suite à la Grande Mosquée d’Alger où il effectuera une visite d’inspection de ce projet dont les travaux de réalisation sont très avancés.

R. N.

Comment (23)

    Anonyme
    16 mai 2018 - 15 h 20 min

    On ferait mieux de zaouïaier notre enseignement, on aura alors la zaouïa primaire, zaouïa moyenne , zaouïa secondaire et la zaouïa universitaire .

    Anonyme
    16 mai 2018 - 12 h 53 min

    aywahhh aalabiha alger les routes etait fermer et l’encombrement monstre …ih kima el aada

    Abstrait
    16 mai 2018 - 7 h 29 min

    Grande mosquée, zaouias…..!
    À quand un grand hôpital, une grande université, un grand centre de recherche….?
    Pauvre Algérie, pauvres algériens.. …Le tout religieux n’emmène pas bien loin. La preuve. …70% des algériens préfèrent aujourd’hui une « rokia » à une médecine moderne.
    Bouzorane (post de 17h08) se pose la question de savoir pourquoi c’est les chinois qui construisent « la mosquée  » (chinois qu’il considère implicitement comme des mécréants ). Reponse : simplement parce que les algeriens, à force de s’occuper de religion, ne savent plus rien faire à part consommer et prier…. Pourquoi inventer, créer, innover, faire de la recherche scientifique, des découvertes. …lorsque les enfants de « Aissa » et les « chinois  » (Ces mécréants ) font le boulot !!?
    Contentons nous d’importer, de prier, de consommer, de construire des mosquées et d’inaugurer des zaouias……bismillah , hamdoullah et tout va bien à l’horizon !

    10
    9
      Bouzorane
      16 mai 2018 - 15 h 07 min

      Je pense que cette mosquée n’est pas très très hallal!

    Lghoul
    16 mai 2018 - 7 h 13 min

    Si c’est un « signe » pour son retour a la « politique de l’absent », sincèrement, ou est alors la difference de voir un premier ministre et un ould abbas bis nous lire des directives d’outre tombe chaque matin ?
    Imaginez un mosolé, un tombeau, ou quelqu’un repose et une chaine de ministres faisant la queue pour des « directives » et « des feuilles de route » ! Ou est la difference alors entre quelqu’un nous lisant un message d’un absent et un autre nous faisant part d’une directive venant d’outre tombe ? Ou est la difference avec des gens qui croient que les moutons ont des ailes et que le RHB soigne toutes les maladies de l’homme et de la femme – biensur – car elle tombe aussi malade de temps a autre même si elle est considérée comme une machine a fabriquer des bébés par ceux qui sont en contact directe – avec le téléphone rouge – avec Dieu ?

    4
    2
    Zaatar
    16 mai 2018 - 5 h 24 min

    Est il en notre temps, rien de plus odieux, de plus désespérant que de ne pas croire en dieu. Mon voisin du dessus , un certain blaise pascal m’a gentiment donné ce conseil amical. Mettez vous à genoux, priez et implorez, faites semblant de croire et bientôt vous croirez..(Georges Brassens. Le mécréant).

    4
    3
    Aguellidh
    15 mai 2018 - 17 h 57 min

    Je ne crois pas 1 seconde à cette charabia de l’age des grottes , Bouteflika fait avancer des zaouias pour contrôler les barbus qui n’hésiteront pas une seconde à mettre l’Algérie à feu et à sang. La politique est une autre façade qui échappe à la compréhension des moutons de Panurge. Durant la guerre de libération les SAS contrôlaient tous les mouvements des populations grâce aux cartes blanches offertes aux imams pour vendre leurs frères. Le jour ils sont des imams le soir ils sont des scorpions et les officiers des services secrets français jouissaient de la récolte; d’ailleurs c’est l’une des raisons qui a fait durer la guerre de presque 8 ans. Tous les espions du monde manipulent avec art et manière les religions et les gèrent comme des volcans tantôt actifs tantôt dormant.Ce qui s’est passé en Algérie, en Irak, en Afganistan, en Libye, en Syrie, en Egypte n’était pas l’oeuvre des soldats de dieu, incultes, ignorants et dangereux? Alors vive les zaouïas, la grande mosquée d’Alger contrôlés par l’Etat que par par ALi Benhadj et tous les tueurs des algériens.
    La guerre est une façon un peu différente de faire de la politique. C’est plus vivant, mais ça fait des morts. Hervé Giraud

    7
    5
      Anonyme
      15 mai 2018 - 21 h 11 min

      Bien dit monsieur!!

      3
      1
    stop
    15 mai 2018 - 17 h 45 min

    Nous sommes encore à inaugurer des zaouaya à couscous à l’heure ou d’autres pensent à conquérir l’espace

    12
    7
    Bouzorane
    15 mai 2018 - 17 h 10 min

    Je ne suis pas un spécialiste de la religion, mais comment expliquer qu’on fasse construire une mosquée par des gens qui ne sont pas Algériens?…ils ne sont même pas musulmans!… ni même des gens du livre!… Se sont des chinois adorateurs de divinités non compatibles avec les religions monothéistes!!
    Elle est où la « baraka » dans tout ça?
    Ou ce mot « baraka », pourtant si spécifique à la pratique religieuse Algérienne, n’a plus aucun sens?!!
    Le coran a bien dit : « … Car une Mosquée fondée dès le premier jour, sur la piété, est plus digne que tu t’y tiennes debout [pour y prier]. On y trouve des gens qui aiment bien se purifier, et Dieu aime ceux qui se purifient » (9 : 108)

    6
    8
    ChitaDZ le Meilleur
    15 mai 2018 - 16 h 40 min

    Alors Mr … le président et mort et tu voudrais rouler dans la farine un peuple qui a commencé à croire à tes odieuses Baliverne !!
    Estime toi d’être en vie car l’Algérie et une démocratie une et indivisible !!
    Vive le président malgré qu’il soit un peut fatiguer par moment mais au moins il ne dit pas de vulgarité comme certain !
    Vive l’Algérie .

    4
    13
    Felfel Har
    15 mai 2018 - 15 h 48 min

    En Russie, en France, en Chine, en Inde comme aux USA, on s’inquiète de la concurrence de cette NASAZaouïa dans le futur lancement d’engins spatiaux. Nos cosmonautes bénis par les chouyoukh, épateront la planète par leur maîtrise des techniques spatiales en vue de conquérir le cosmos. A la fameuse citation « El 3ilmou, nouroun », on nous propose « El 3ilmou madjnoun », à coups de Haram ou de La Yadjouze! Trop de religion anesthésie le peuple et le détourne de sa quête de savoir et de savoir-faire pour se prendre en charge!

    12
    6
    Djeha Dz.
    15 mai 2018 - 15 h 47 min

    Ceux qui se posaient question de savoir si Bouteflika serait candidat à la présidence en 2019, ont , à mon avis une réponse.
    Le président, dés son retour à la politique en 1999, s’était attelé à redorer le blason bien terne des zaouias.
    Connaissant leur organisation, infiltrations et influences dans le tissu social, il ne s’était pas privé de bien les traiter en vu de leur soutient le moment venu.
    En effet encore un autre rendez-vous, attend ces fidèles alliés en 2019.

    Quand à la gigantesque mosquée et son chantier interminable, je pense qu’elle se veut un monument à la gloire de son maitre d’ouvrage, la chronique universelle est pleine de ses vestiges monumentaux et leurs histoires.
    Je lui aurai préféré une haute institution au service savoir et des hommes quitte à lui donner le nom et prénom de son fondateur.

    Un proverbe Italien, dit : ‘’le loup peut perdre son poil, mais ne perd jamais son vice’’

    12
    3
    Anonyme
    15 mai 2018 - 15 h 06 min

    On vit au rythme d’un vieillard qui ne vit et ne s’occupe que des zaouïas et des mosquées .

    23
    6
    Kahina-DZ
    15 mai 2018 - 15 h 03 min

    OUI, on aurait aimé voir un hôpital ou un centre de recherche ultra-moderne…mais il ya une réalité en Afrique à ne pas ignorer. Le pouvoir politique passe par les zaouïas.
    Exemple: Celui qui aura le contrôle de la zaouïa Tijania aura le contrôle des africains ( partie musulmane).
    Initialement, cette Zaouia est Algérienne…comme son fondateur a été enterré au Maroc…Le Makhzan a fait de sa tombe un lieu de pèlerinage pour les africains de confession musulmane pour s’accaparer de cette zaouïa qui est très influente en Afrique.
    Que voulez vous, l’Afrique du gri-gri ne veut pas avancer.

    23
    6
    Ali8
    15 mai 2018 - 14 h 55 min

    Encore une fois le peuple Algérien est ridiculisé a nouveau; est-ce que nous sommes revenu a l’age de pierre;quand les autres nations avancent le notre recule de plusieurs siècles

    23
    2
    Anonyme
    15 mai 2018 - 14 h 30 min

    Et quand est ce que la clinique de Roquia de Belahmar sera inaugurée ? Les zaouïas ce n’est que des succursales de cette clinique qui aux normes de la Roquia internationale .

    23
    2
      LOL
      15 mai 2018 - 19 h 05 min

      une demande d’agrement a été déposée …reste plus qu’à etre patient pour voir la sillicon valley de belahmar sortir les piliers de la terre …
      ah mon DIEU …je ne sais plus si on doit en rire ou plutot en chialer …
      mais bon , il a raison …car cela ressemble tellement au peuple que l’on voit dehors …donc svp ..

      6
      1
    Anti khafafich
    15 mai 2018 - 14 h 16 min

    N en déplaise aux mawali locaux des salafistes buveurs de la pisse des chamelles et des « frères «  tout sauf musulmans, le retour aux sources de nos ailleux est le seul rempart contre la vermine terroriste. Si vous voulez des usines, des écoles des universités….il y en a par milliers sauf que vous ne voyez que ce qui vous arrange.

    24
    18
    Samira
    15 mai 2018 - 13 h 41 min

    Mais jamais les usines – qui donnent a manger au peuple – et les univesités – qui donnent le savoir et la création a la jeunesse –
    On inaugure toujours ce qui fait dormir tout le monde.

    27
    6
      Anonyme
      15 mai 2018 - 17 h 52 min

      comme disait l’autre,la religion est l’opium du peuple!,quant aux universités,le savoir,les usines le peuple n’a que faire … tout ça c’est pour les autres, ceux qui font l’histoire actuellement et qui dominent le monde

      10
      6
    Vangelis
    15 mai 2018 - 13 h 38 min

    Il faudrait construire des tas de zaouias et des mosquées afin de faire sortir le prizidène de sa  » retraite  » à Zeralda.

    Il ne fait que cela puisque même le dernier conseil des ministres avait été reporté sine die, zaama pour une révision de la loi de finances complémentaire, comme si cette dernière avait été confectionnée dans la clandestinité.

    20
    4
    awrassi
    15 mai 2018 - 13 h 29 min

    Marx avait raison : la religion est le meilleur soporifique, alors que Dieu ne prend pas parti !

    16
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.