Un rapport du Sénat français : «Rien ne se réglera au Sahel sans l’Algérie»

Sénat Christian Cambon
Christian Cambon. D. R.

Par R. Mahmoudi – Des sénateurs français ont mis en exergue, dans un rapport sanctionnant une mission effectuée au Mali et au Niger du 12 au 15 mars dernier, le rôle stabilisateur de l’Algérie dans la région du Sahel, contredisant au passage les propos cyniques du chef de la diplomatie marocaine dans sa récente interview à Jeun Afrique, où il pérorait notamment qu’«il est normal que les acteurs de la déstabilisation soient en priorité pris en charge dans les processus de stabilisation».

A ce propos, les parlementaires français écrivent dans leur rapport : «Lors de nos entretiens politiques au Niger et au Mali, nous avons abordé la question de l’Algérie. Il suffit de regarder une carte pour comprendre que rien ne se réglera au Sahel sans l’Algérie. On ne peut concevoir la paix et la stabilité de cette immense région sans l’Algérie», a indiqué le document publié samedi par le Sénat français.

A la tête de cette mission, le sénateur Christian Cambon avait rappelé dans son intervention au Sénat, le 18 avril dernier, lors de la présentation du rapport, que l’Algérie «a elle-même dû faire face, dans les années 1990, à la terreur islamiste : ce sont les « années de plomb », avec 100 000 morts», soulignant qu’elle a payé un «lourd tribut». Il a ajouté que le rôle de l’Algérie est «crucial», d’autant, a-t-il dit, que les Algériens «sont les garants de l’Accord d’Alger, et ont été victimes du terrorisme par le passé».

Abondant dans le même sens, le sénateur français a affirmé que «pas plus l’Algérie que la France ne souhaitent que les troupes françaises s’éternisent dans la bande sahélo-saharienne», tout en recommandant à la France de «travailler à une collaboration plus active avec l’Algérie». Ce qui suggère que Paris ne fait pas assez d’efforts pour coopérer avec Alger dans un domaine aussi vital et stratégique que la lutte contre le terrorisme, contrairement à ce que répètent officiellement les dirigeants français.

Sur un autre ton, le sénateur Ladislas Poniatowski estime, lui, que l’Algérie, «au vu de la dimension de son armée», c’est un pays «essentiel» qui devrait s’impliquer «davantage» pour la sécurité régionale, tout en connaissant le principe «immuable» de l’Algérie de ne pas intervenir militairement en dehors de ses frontières.

R. M.

Comment (19)

    Anonyme Utile
    16 mai 2018 - 5 h 47 min

    La France officielle est un exécutant d’israël, depuis plusieurs décennies et pour toujours, preuve à l’appui. Depuis 1970, après mai 1968 et l’éviction de De Gaulle, tous les présidents Français et la quasi totalité des politiques en France, quelque soit leurs étiquettes politiques (droite, extrême droite, gauche, extrême gauche, centre, les néo nazis …), sont choisis progressivement par les organisations sionistes, après un casting chirurgical et une allégeance rampante à Israël, comme le prouve la réalité.
    Le même modèle est appliqué dans tous les pays occidentaux, sans exception.

    L’armée et les services secrets Français avec leurs alliés occidentaux et israëlien ont créé, entraîné, armé et encadré sur le terrain les terroristes d’aqmi au maghreb, pour le déstabiliser de Boko Haram en Afrique de l’ouest, pour cibler les hydrocarbures du géant Africain, le Nigéria, en Syrie avec le groupe terroriste, Al nosra notamment, qui faisait du « bon boulot », selon Fabius, l’autre sioniste et sayan, ISIS, EI …. pour mettre la main sur les hydrocarbures du moyen orient.

    En Libye et au Sahel, la France officielle est impliqué et embourbée jusqu’au cou. Ses
    terroristes ont commis, sur ordre de leurs maîtres, des exaction sauvages et génocidaires contre des villages entiers au Mali sans défense, pour obliger les habitants autochtones à quitter leurs terre et migrer ailleurs en infiltrant ces innocents migrants de terroristes, pour d’une part, déstabiliser d’autre pays voisins, conformément à leurs agendas et d’autre part, justifier sa présence au Sahel et continuer à piller les richesses de ces pays en les divisant gravement et profondément.

    Cette tactique est pratiquée par israël en Palestine. C’est ce que font les exécutants d’israël au Mali et au Sahel, preuve à l’appui.

    Les Maliens manifestent tout le temps, contre la présence de l’armée Française et l’otan au Mali. Ils veulent qu’ils dégagent tous du Mali et du Sahel, car ils ont compris le jeu malsain de l’armée Française, qui est incapable de lutter contre le terrorisme, et qu’elle est là pour piller leurs richesses.

    D’ailleurs le patron du renseignement militaire Français a reconnu publiquement, devant le parlement Français, que l’armée Française est embourbée au Mali et qu’elle n’a réalisé aucun objectif au Mali et au Sahel.

    L’armée Française et l’otan doivent quitter le Sahel le plus rapidement possible, et laisser les peuples Malien, Nigérien, Tchadien, Bourkinabé, vivre en paix comme ils le souhaitent.
    Ce n’est qu’à cette condition incontournable que tout le Sahel, une fois débarrassé de cette soldatesque occidentale incapable, retrouvera la paix, la sérénité et le développement.

    L’armée Algérienne défendra uniquement l’intégrité, la sécurité et la souveraineté de l’Algérie. L’armée Algérienne n’interviendra jamais en dehors de ses frontières, conformément à la constitution.

    L’Algérie n’interviendra jamais pour sauver la soldatesque des exécutants d’israël embourbée au Sahel et responsable du chaos au Sahel.

    VIVE L’ANP, VIVE L’ALGERIE ET VIVE LES PAYS DU SAHEL DEBARASSES DE LA SOLDATESQUE OCCIDENTALE NEO COLONIALE.

    29
    1
    Anonyme Utile
    15 mai 2018 - 23 h 58 min

    La France officielle est un exécutant d’israël, depuis plusieurs décennies et pour toujours, preuve à l’appui. Depuis 1970, après mai 1968 et l’éviction de De Gaulle, tous les présidents Français et la quasi totalité des politiques en France, quelque soit leurs étiquettes politiques (droite, extrême droite, gauche, extrême gauche, centre, les néo nazis …), sont choisis progressivement par les organisations sionistes, après un casting chirurgical et une allégeance rampante à Israël, comme le prouve la réalité.
    Le même modèle est appliqué dans tous les pays occidentaux, sans exception.

    L’armée et les services secrets Français avec leurs alliés occidentaux et israëlien ont créé, entraîné, armé et encadré sur le terrain les terroristes d’aqmi au maghreb, pour le déstabiliser de Boko Haram en Afrique de l’ouest, pour cibler les hydrocarbures du géant Africain, le Nigéria, en Syrie avec le groupe terroriste, Al nosra notamment, qui faisait du « bon boulot », selon Fabius, l’autre sioniste et sayan, ISIS, EI …. pour mettre la main sur les hydrocarbures du moyen orient.

    En Libye et au Sahel, la France officielle est impliqué et embourbée jusqu’au cou. Ses
    terroristes ont commis, sur ordre de leurs maîtres, des exaction sauvages et génocidaires contre des villages entiers au Mali sans défense, pour obliger les habitants autochtones à quitter leurs terre et migrer ailleurs en infiltrant ces innocents migrants de terroristes, pour d’une part, déstabiliser d’autre pays voisins, conformément à leurs agendas et d’autre part, justifier sa présence au Sahel et continuer à piller les richesses de ces pays en les divisant gravement et profondément.

    Cette tactique est pratiquée par israël en Palestine. C’est ce que font les exécutants d’israël au Mali et au Sahel, preuve à l’appui.

    Les Maliens manifestent tout le temps, contre la présence de l’armée Française et l’otan au Mali. Ils veulent qu’ils dégagent tous du Mali et du Sahel, car ils ont compris le jeu malsain de l’armée Française, qui est incapable de lutter contre le terrorisme, et qu’elle est là pour piller leurs richesses.

    D’ailleurs le patron du renseignement militaire Français a reconnu publiquement, devant le parlement Français, que l’armée Française est embourbée au Mali et qu’elle n’a réalisé aucun objectif au Mali et au Sahel.

    L’armée Française et l’otan doivent quitter le Sahel le plus rapidement possible, et laisser les peuples Malien, Nigérien, Tchadien, Bourkinabé, vivre en paix comme ils le souhaitent.
    Ce n’est qu’à cette condition incontournable que tout le Sahel, une fois débarrassé de cette soldatesque occidentale incapable, retrouvera la paix, la sérénité et le développement.

    L’armée Algérienne défendra uniquement l’intégrité, la sécurité et la souveraineté de l’Algérie. L’armée Algérienne n’interviendra jamais en dehors de ses frontières, conformément à la constitution.

    L’Algérie n’interviendra jamais pour sauver les pays embourbés au Sahel, exécutants d’israël et responsables du chaos au Sahel.

    VIVE L’ANP, VIVE L’ALGERIE ET VIVE LES PAYS DU SAHEL DEBARASSES DE LA SOLDATESQUE OCCIDENTALE NEO COLONIALE.

    25
    2
    Mme CH
    15 mai 2018 - 21 h 40 min

    Si les sénateurs français sous-entendent que l’Algérie doit intervenir militairement au Sahel, hé bien, ils se mettent le doigt dans l’œil..! La constitution ne permet pas l’APN d’intervenir hors de ses frontières. Et puis, elle n’envoie pas nos enfants mourir pour sécuriser l’Uranium et le reste pour FaFa et compagnie…MBS des Al Soussou et compagnie sont là pour financer les agressions contre les peuples du Sahel (ensuite ils viennent pleurnicher sur la situation des migrants…quelle bande de crocodiles!)..

    Mais s’ils veulent dire que l’Algérie a un rôle diplomatique stabilisateur à jouer au Sahel, alors là c’est bon…ils n’ont qu’à appuyer les accords signés en Algérie et ailleurs pour résoudre tout problème subsistant.

    Par ailleurs, les sénateurs français doivent dire à Macaron et son gouvernement que la meilleure solution est de sortir du bourbier dans lequel Hollande a foutu la France. Le terrorisme, on sait qui l’alimente, l’entraîne, l’arme et le finance…alors arrêtez votre cirque et tout rentrera dans l’ordre et les migrants reviendront dans leurs pays…!
    N’essayez pas de pousser l’Algérie vers les sables mouvants du Sahel, car un cisaillement suffit à provoquer une liquéfaction subite du fluide, entraînant les corps en surface à s’y enfoncer…!! Enfoncez-vous sans nous…Merci pour votre compréhension…La séance est levée…!

    7
    24
      Mme CH
      16 mai 2018 - 10 h 47 min

      Prière lire: ANP au lieu de: APN.

      Je profite pour dire aussi, que FaFa devrait savoir que l’ère de la Françafrique sans pépins est révolue. Les peuples ont compris que ces puissances ex-néo-coloniales sont là, pour les abrutir, les asservir et les piller, et cela est pire que de leur faire la guerre..!
      Mr C.Cambon, vous dites que les Algériens «sont les garants de l’Accord d’Alger, et ont été victimes du terrorisme par le passé». Oui effectivement, mais vous avez omis de dire que si nous avons souffert de ce terrorisme, c’est en grande partie à cause de FaFa..!
      Vous n’avez qu’à lire la note confidentielle du PS (Mitterand, 1993) que Réda Malek a dévoilé à la presse, pour comprendre le scénario diabolique concocté par FaFa qui a aussi abrité les Terro…! Sans oublier la part de l’oncle Sam, mais comme vous faites équipe maintenant, alors Foutez-nous la Paix..!

      3
      2
    Amazigh DZ
    15 mai 2018 - 19 h 49 min

    JE SUIS FIER DES COMMENTAIRES DE MES VALEUREUX ET AUTHENTIQUES PATRIOTES ALGERIENS.
    TOUT A ETE DIT ET ECRIT AVEC SUBTILITE ET CLAIRVOYANCE.
    MERCI ET BRAVO.
    VIVE NOTRE GLORIEUSE ANP ET VIVE L’ALGERIE.

    26
    1
    le Terroir
    15 mai 2018 - 15 h 35 min

    Le flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute. Tout d’abord pourquoi la France s’incruste en Afrique ? Nous le savons, ressources minières et autres. S’il n’y avait rien, il n’y aurait ni terrorisme ni pagaille ni rien du tout. Les populations seraient en paix et, avec le peu qu’ils avaient, ils étaient heureux. Maintenant où est l’argent de leurs ressources naturelles ? Peut-être dans vos banques en train de couler comme du sang neuf et qui serviront à votre développement, non ? Les pays du sahel n’ont même plus le peu qu’ils avaient. Ils sont chassés par les mercenaires-terroristes de leurs riches terres. Maintenant la France veut que l’ANP intervienne pour sécuriser le pillage de l’Afrique, quel culot ! Ils flattent l’Algérie, mais par contre avec le Maroc ils nous mettent les bâtons dans les roues. Brusquement ils se sont même rappelé que l’Algérie à lutter seule contre l’hydre de la terreur sans aucun soutien. Ils ont oublié aussi qu’ils ont donné le gite et la tribune aux terroristes. Maintenant, ils chargent certains politiciens pour jouer au renard, à la flatterie et à la séduction, non ça ne marchera pas, nous avons une grande expérience de votre politique coloniale qui est devenu néocoloniale, le fond n’a pas changé. Partez et quittez l’Afrique la paix reviendra ! Sans la France la paix reviendra ! Stop à la vampirisation ! Merci à AP de publier.

    27
    1
    Abdel
    15 mai 2018 - 14 h 12 min

    les Occidentaux on des base au Sahel pour sécuriser leur approvisionnement en matière première et menacer les chef d’états qui voudrez diversifier leur partenaire(chine Russie) voila le cœur du problème ,ils voit le Sahara comme une immense resserve de richesse et il veule tous prendre sans rien partager, le reste y s’enfiche complétement tous et une question d’intérêt.
    l’Algérie soit reste neutre ou soit elle rentre dans le jeux et s’implique militairement dans le sahel pour sécuriser
    le futur gazoduc transsaharien pour alimenter l’Europe ( trop dépendante du gaz russe) ,voila l’intérêt de la France pour
    que l’Algérie soit dans le G5 sahel.

    Ou on le fait m’ait on introduit Gazprom et les chinois pour contrebalancer on leur vendra du GNL par la route de la soie via la mer noir ou la Turquie(train)et on signe un accord de défense mutuelle avec le Nigeria pour avoir un allié au sud et faire du commerce avec la route transsaharienne .

    19
    3
    LE NUMIDE
    15 mai 2018 - 13 h 58 min

    SAHEL ALGERIE : la coalition arabo-juive et wahabo-sionsite des qatars et saoudiens et leurs frères musulmans turcs ou circassiens et avec leur copain BHL sont les seuls responsables criminels de la tragédie libyenne et sahelienne avec leurs larbins francais Sarkoszi et Juppé .. l’Algérie a averti les européens de tout ca mais les européens n’ont pas voulu écouté ; ils sont sous influence et domination sioniste .. la monarchie fantoche alaouite du Maroc , étrangère et maraboutique doit disparaître du Maroc et d’Afrique du nord et laisser tranquilles les peuples berbères dans leurs pays .. Le sionisme et le wahabisme aussi doivent disparaître .. le Sahel est l’arrière cours géographique de l’Afrique Berbère dont l’Algérie est la puissance Tutélaire et la protectrice de ces peuples pacifiques et tranquilles .. Tôt ou tard les choses seront destinées à revenir à leur cours naturel et à leur juste part .. et ne restera dans l’oued que ses,vraies pierres … En attendant l’ANP surveille la Frontière

    26
    2
    MELLO
    15 mai 2018 - 13 h 09 min

    On le dit et on le répète, on persiste dans notre affirmation :
    MELLO
    14 mai 2018 – 16 h 09 min
    Dans un entretien avec le journal Jeune Afrique, publié ce lundi, le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, avait accusé l’Algérie d’avoir une responsabilité dans l’instabilité de la région du Sahel.
    Or, les conclusions d’un rapport du Sénat français, publié le 9 mai, ainsi que les déclarations, le 12 mai 2018 à Alger, de l’envoyé spécial de l’Onu pour la Libye se tiennent à l’opposé des affirmations du responsable marocain, et accordent un rôle central à l’Algérie dans la résolution des crises au Sahel et en Libye. L’Algérie a fait du non-engagement de ses troupes en dehors de son territoire un principe cardinal de sa politique étrangère…
    ….
    En d’autres termes, la sérénité de l’Algérie dérange.

    36
    3
    HOUMTY
    15 mai 2018 - 12 h 02 min

    RE-SALAM L’KHAWA… Quand je dit notre armée, j’inclus aussi toutes les forces de sécurite , Policiers, Gendarme, Garde frontiére , Service de sécurite au sens large du terme , Hommes et Femmes , QU’ALLAH vous protége, le peuple compte sur vous et vous soutien a tous les niveaux.. VIVE LA MERE PATRIE L’ALGERIE VIVE LA PALESTINE LIBRE ET VIVE LE POLISARIO ET LA R.A.S.D libre . Tahya l’djazaïr. ou ALLAH yarhém échouhada.

    136
    5
    Felfel Har
    15 mai 2018 - 11 h 04 min

    La condition sine qua non du retour de la paix au Sahel est le retrait des troupes étrangères de toute la région et le démantèlement du G5S. L’Algérie refuse, à juste titre, de participer à la guerre du Sahel parce que la France s’est incrustée et a imposé son G5 alors que le CEMOC, sous la houlette de diplomates aguerris algériens, progressait sur la voie de la paix. Macron, avec ses grands sabots a tout saboté. Qu’il boive le calice….! Il n’a pas compris que seul un pays africain comme l’Algérie, pouvait impulser une dynamique de paix, pas la France, ancienne puissance coloniale, rêvant encore de reconstituer son empire.

    33
    4
      Trop c'est trop !
      15 mai 2018 - 17 h 29 min

      Ils entretiennent la virtuel guerre au Sahel pour prétexter leurs présence, car ils ont des intérêts au Sahel. De plus ils ne sont pas seul à la pillés ! Ils faut juste surveiller cette équipe de braqueurs et d’arnaqueur de très près, quitte à les infiltrés pour la sauvegarde de l’Algérie. On doit surveiller l’Algérie depuis l’extérieur de l’Algérie !

      17
    HOUMTY
    15 mai 2018 - 8 h 28 min

    SALAM L’KHAWA… C’est une certitude messieurs les français que l’ALGERIE est incontournable.. Nous avons de bon diplomate et une grande armée pour dissuader les ardeurs de certain pays, contrairement a ce que publie la pseudo presse-poubelle mokokos..comme je l’ai déjà écrit, notre armée est opérationnel depuis des décennies et elles croit en elle, et on ces supérieur car c’est une cause noble de défendre la terre de ces encêtre, et chaque soldat ALGERIEN qui meurt, meurt en CHAHID.. Q’ ALLAH protége notre A.N.P , L’ ALGERIE et L’ MOUMNINE

    84
    7
    Jaguar
    15 mai 2018 - 7 h 59 min

    «a elle-même dû faire face, dans les années 1990, à la terreur islamiste : ce sont les « années de plomb », avec 100 000 morts», soulignant qu’elle a payé un «lourd tribut». Il a ajouté que le rôle de l’Algérie est «crucial», d’autant, a-t-il dit, que les Algériens «sont les garants de l’Accord d’Alger, et ont été victimes du terrorisme par le passé».: (((((C’EST POUR CELA QUE TOUT LE MONDE NOUS LAISSAIENT MOURIR AVEC LEURS MERCENNAIRES SUIVIT D’UN EMBARGOT, VOUS ÉTES DES HYPOCRITE ET L’ALGÉRIE NE JOUERA AUCUN ROLE DANS VOS PIÈGES BIEN FISSELÉS, DÉGAGER DU SAHEL !!!!))))

    54
    6
    Jaguar
    15 mai 2018 - 7 h 54 min

    Comme il n’y a rien au Sahel et aucune menace, l’Algérie n’a que faire de vos coups montés avec vos mercenaires !! Dégager d’afrique, l’ANP est l’armée de l’Algérie pas la votre et certainement pas à votre service !!!

    53
    5
    TOLGA - ZAÂTCHA
    15 mai 2018 - 7 h 36 min

    Mon z’oeil ! Va la raconter à d’autres votre salade….. pas aux ALGÉRIENS !!! Vous avez créé cette m…. ! Alors c’est à vous de la nettoyer. Un adage Algérien de bien de chez nous dit : « CELUI QUI FAIT UN NOEUD AVEC SES MAINS DOIT LE DÉFAIRE AVEC SES DENTS…..!!! ». Les ALGÉRIENS NE SONT PAS VOS BOYS. A présent que vous êtes dans la mélasse vous demandez aux ALGÉRIENS de vous en faire sortir. Et bien NON !!! Nous avons trop à faire avec votre valet de l’Ouest…… On ne dispersera pas pour vous, NOS FORCES ARMÉES dans un combat très douteux que vous avez personnellement créé.

    66
    5
    HANNIBAL
    15 mai 2018 - 5 h 39 min

    Ca se résume en 2 mots les français n’ont pas compris que les Algériens ne sont pas leurs valets ou bien
    font’ils les Autistes ? la pommade ils peuvent la passer a notre de l’ouest qui ne demande que ça !!

    40
    5
    صالح/ الجزائر
    15 mai 2018 - 5 h 19 min

    «au vu de la dimension de son armée» , et comme les Algériens «sont les garants de l’Accord d’Alger, et ont été victimes du terrorisme par le passé» , et victimes du« qui tue qui » , ces Algériens sont incapables d’accepter le statut de Harkis de la France au Sahel (ni en Libye ni ailleurs) , ils ne sont pas prêts aussi de jouer le rôle de mercenaire de la Monarchie Alaouite Marocaine (MAM) au Yémen .
    Si les Français sont convaincus «.. que rien ne se réglera au Sahel sans l’Algérie , (et) on ne peut concevoir la paix et la stabilité de cette immense région sans l’Algérie» , ces « braves» Français là devraient être plus modestes , pour écouter les conseils et le point de vue d’Alger , et d’Arrêter leurs fanfaronnade et obstination inutiles , vis-à-vis du pays de ceux qui ont ( décrété ) toute la Métropole comme septième (7°) wilaya historique , et devraient comprendre une fois pour toute que la RADP n’est ni la MAM ni le Qatar : coffre-fort de la France.

    37
    4
    Anonyme
    15 mai 2018 - 4 h 35 min

    Le rôle de fouteur de pagaille de la France au sahel est avéré l’assassinat du roi des rois africains a provoqué un désordre voulu par la mouvance sarkozienne et la même mouvance entretien le colonialisme au sahara occidental pour contrecarrer l’édification de l’union nord africaine qui ferait l’essor economico politique de cette région.

    33
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.