Le FFS dénonce la passivité de l’ONU face au massacre des Palestiniens

Palestine Ghaza
Le premier secrétaire du FFS, Mohamed Hadj Djilani. New Press

Par Hani Abdi – Le Front des forces socialistes (FFS) a dénoncé le carnage commis à Ghaza par l’armée d’occupation israélienne. «Soixante-dix ans après la Nakba, le peuple palestinien continue de subir les affres de la colonisation israélienne, au vu et au su de l’opinion publique internationale et des Nations unies, incapables de mettre un terme au climat de violence qui règne dans la région», affirme le FFS qui regrette que rien ne fait reculer la violence contre les Palestiniens.

«Ni la solidarité des peuples, ni les décisions des Nations unies ne parviennent à réduire ce massacre dont se rend coupable l’Etat d’Israël, appuyé par l’administration américaine qui confirme, jour après jour, son soutien sans faille à la colonisation », relève le premier secrétaire du parti, Mohamed Hadj Djilani.

Le FFS dénonce encore une fois «ce climat de violence que subissent les Palestiniennes et les Palestiniens, impuissants face aux crimes du colonisateur, et face à la complicité des puissances internationales». Il exprime fortement sa solidarité avec le peuple palestinien dans sa lutte anticolonialiste légitime pour le recouvrement de ses droits à l’autodétermination .

H. A.

Comment (2)

    awrassi
    16 mai 2018 - 16 h 41 min

    Le FFS, comme le FLN, devrait déjà commencer par quitter l’Internationale socialiste dont Israel est également membre … L’hypocrisie ne tue personne visiblement dans ce monde d’ignares politiques !




    6



    7
      Anonyme
      16 mai 2018 - 18 h 48 min

      Quitte la planète terre puisque Israel fait parti de ses habitants .




      6



      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.