Béjaïa : le procès de 30 ahmadites s’ouvre ce mardi à Akbou

ahmadites Akbou procès
Elles sont poursuivies pour offense à l'islam, constitution d'association illégale et collecte illégale d'argent. D R.

Par Rabah A. – Le procès des 30 ahmadites, poursuivis pour offense à l’islam, constitution d’association illégale et collecte illégale d’argent, s’ouvrira demain, mardi, au tribunal d’Akbou, dans la wilaya de Béjaïa.

Interpelées le 10 mars 2017, ces personnes issues de plusieurs localités de la wilaya de Béjaïa avaient été placées en liberté provisoire, dans l’attente de leur procès programmé pour le 29 mai.

A cette occasion, la Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (LADDH) annonce, dans un communiqué signé par son vice-président, Saïd Salhi, qu’elle sera présente à cette première comparution en première instance au tribunal d’Akbou pour assurer la défense par deux de ses avocats et qu’elle observera le procès par le biais de l’Observatoire algérien des procès (OAP).

A noter que les deux avocats de la LADDH avaient plaidé pour la libération des prévenus et l’abandon de l’ensemble des poursuites, car, selon le communiqué, «en contradiction avec les libertés de culte et de conscience consacrées par la Constitution et le pacte international relatif aux droits civils et politiques ratifié par l’Algérie».

Le vice-président de la ligue ajoute que le seul tort des 30 prévenus est d’être «ahmadis, algérien-ne-s et musulman-ne-s de confession non malékite, déclaré seul ‘‘référent confessionnel’’ des Algérien-ne-s».

R. A.

Comment (17)

    Anonyme
    29 mai 2018 - 1 h 55 min

    Voilà ce que c de triturer la religion; nous les vieux et nos ancêtres n’avaient aucun pb de religion,nos parents ne comprenaient pas mot d’arabe,faisaient leurs prières avec nyia sans se poser question qui est Ahmadite karkarite..ou autre chiite…et je ne sais quoi. C la raison de plus de laisser la religion comme vie privée,à chacun sa religion,l’état n’a pas à s’immiscer ,il doit simplement veiller aux libertés et sécurité,réprimer la violence c tout. Et que chacun croie en ce qu’il veut ou ne croit pas c son problème avec dieu.

    12
    1
    Watani Watani
    29 mai 2018 - 1 h 21 min

    Salam Lkhawa, wallahi ca me fait rappeler film indou JANITOU des années 70. Voyez-vous, lorsqu’il y’a le vide culturel et intellectuel ? c’est la moisissure qui se prolifére. Bonne soirée.

    1
    8
    Mme CH
    28 mai 2018 - 16 h 44 min

    Les sectes pullulent en ces temps difficiles douteux où la horde sauvage veut mettre à feu et à sang la planète et particulièrement le monde arabo-musulman…La plupart de ces sectes sont nées durant l’ère coloniale un peu partout dans le monde arabo-musulman..! Une manière de semer la zizanie et de diviser les musulmans…!
    Pourquoi Bejaïa..? Hé bien, je pense que comme le processus de Protestantisation, cette secte favorise les milieux où il y a des problèmes d’ordre identitaire, politique et économique…les régions où on peut jouer sur la dimension amazigho-arabo islamique de l’Algérie et les milieux où FaFa avec la connivence des Mak..abés et autres a réussi partiellement à jouer sur la carte kabyle comme lors de la période coloniale (mais avant 1962, elle n’avait pas réussi..pourquoi maintenant ?). Ils veulent (moyen et long termes) allumer une guerre civile à caractère religieux et sectaire entre les algériens…!

    …..

    Soyez vigilants, le Vent des Trois Nord souffle espérant ressusciter le bal des châteaux en ruine….!

    Ramadhan Karim et Saha Ftorkom.

    7
    15
      Mme CH
      28 mai 2018 - 21 h 25 min

      Pour se faire une idée sur cette secte -qui a « un mode d’organisation communautaire à vocation missionnaire (deux éléments qui font de l’Ahmadiyya un groupe religieux assez comparable à l’évangélisme protestant) »- je vous invite à lire l’article de Romain Sèze, intitulé: « L’Ahmadiyya en France‪.Une minorité musulmane en quête de reconnaissance » (Cairn. Info)

      « Du Penjab à la France »……..à l’Algérie…???? wili wili..!

      Au fait, « un futur ahmadî doit déclarer : « Je considère Mohammed comme le sceau des prophètes, et je crois également en tout ce qu’a affirmé le prophète Ahmad de Qadian » » Et voilà et voilou, tout est clair , il n’y a même pas d’anguille sous roche..!!!

      13
    Tiziri-DZ
    28 mai 2018 - 16 h 22 min

    Après le turban des wahhabites et des Talibans (Afghan), on veut faire porter le turban PENDJAB ( L’Inde) sur la tête des Algériens.
    FOUTAISE !!!

    9
    11
    DZDZDZDZ
    28 mai 2018 - 16 h 19 min

    Une secte n’est pas une religion.
    Appuyez sur le pouce négatif autant que vous voulez. Il faut se débarrasser de cette secte.

    Qui défend cette secte sur ce site en appuyant sur le pouce négatif ??

    9
    13
    Anonyme
    28 mai 2018 - 15 h 36 min

    S’ils seront acquittés, c’est un signe que l’Algérie est irrécupérable.

    Wait and See

    9
    11
    Anonyme
    28 mai 2018 - 15 h 35 min

    Si ce n’est pas les chanteurs des Cabarets, c’est la secte ahmadite.

    Cherchent-on à détruire Bejaia.

    10
    5
    LOUCIF
    28 mai 2018 - 13 h 50 min

    Ce procès là est pour moi une initiative du pouvoir politique algérien qui exige et ne veut entendre que d’un seul et unique rite musulman en Algérie à savoir le rite sunnite malékite ! Tous les autres rites sont condamnés, exclus et interdits par le pouvoir politique algérien et ses institutions religieuses ! Même le kharidjime ibadite est à peine toléré ! N’en parlant pas du culte chrétien et encore pire le culte dit athée ! L’hypocrisie du pouvoir politique algérien et des partis politiques islamiste est de parler de liberté de culte mais dès que par exemple des chrétiens algériens veulent se faire entendre, ils sont traités d’ennemis de l’islam et de prosélytisme ! C’est la réalité !

    Premièrement : D’abord dans le Coran, pour ceux qui savent le lire et le comprendre, la diversité des croyances est une chose voulue par Dieu.

    Coran, Sourate 5, verset 48 : « Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns les autres dans les bonnes actions. Votre retour, à tous, se fera vers Dieu. Il vous éclairera, alors, au sujet de vos différends »
    Dieu a laissé aux hommes le libre choix de croire ou de ne pas croire et a interdit qu’on force les gens à adopter une religion contre leur gré

    Coran, Sourate 10, verset 99 : « Est-ce toi qui vas forcer les gens à croire ? ” ».

    Deuxièmement : La Constitution algérienne de 2016 dit ceci :
    Art. 32. — Les citoyens sont égaux devant la loi, sans que puisse prévaloir aucune discrimination pour cause de naissance, de race, de sexe, d’opinion ou de toute autre condition ou circonstance personnelle ou sociale
    Art. 42. — La liberté de conscience et la liberté d’opinion sont inviolables. La liberté d’exercice du culte est garantie par la loi.

    Alors faut-il brûler la Constitution et le Coran ???

    9
    5
    Anonyme
    28 mai 2018 - 13 h 26 min

    Décidément les tribunaux de Béjaïa sont les seuls actifs en ce moi de ramadhan, affaire du blogueur maintenant les ahmadites qui sont un anagramme de hamadites peu être pour ça que Béjaïa a été choisie,pendant ce temps aucune coure n’ose juger les islamistes qui insultent l’état menacent les gens et vouent ouvertement leur allégeance au moyen orient ,à moins que celle Msila ne le face un jour pour faire un autre anagramme.

    35
    1
    DYHIA-DZ
    28 mai 2018 - 9 h 55 min

    L’Algérie est devenue le nid des sectes de toutes les catégories. Il n’ya pas de limites dans ce pays
    Les sectes , les migrants, le haschisch marocain, chanteurs de cabarets, les salfo-wahhabismse et leur charlatanisme religieux, le satanisme…etc
    Où va l’Algérie ?

    12
    24
    Kahina-DZ
    28 mai 2018 - 9 h 46 min

    C’est une secte au service des ONG qui veulent déstabiliser l’Algérie.

    Pourquoi l’Algérie a t-elle attendu aussi longtemps pour réagir ??

    Cette secte n’a même pas besoin de procès. Il fallait jeter ces adeptes de la secte satanique dans une cave sans perdre du temps.

    10
    34
    co5
    28 mai 2018 - 9 h 40 min

    le suivisme une spécialité d’une catégorie de personnes, pour sortir de l’anonymat , un égocentrisme ?

    1
    24
    LOUCIF
    28 mai 2018 - 9 h 25 min

    Moi je suis scandalisé par ce procès car je suis sûr queson initiative vient du pouvoir politique surtout avec les motifs à charge classique comme « offense à l’islam », « constitution d’association illégale », »collecte illégale d’argent ». Par ce procès, le pouvoir politique algérien ne fait que défendre le rite malékite sunnite, seul courant exclusif adopté et accepté par ce pouvoir ! Pour tout le reste, circulez il n’y a rien à voir !

    De toute façon, on assiste toujours à des raidissements ou des condamnations du pouvoir politique et de ces institutions religieuses envers les minorités religieuses dans le pays. C’est le cas envers la minorités chrétiennes, le chiisme, l’ahmadisme et c’est même parfois le cas envers l’ibadisme mozabites.N’en parlant pas de l’attitude du pouvoir envers les athées !

    Moi, je voudrais juste dire deux (2) petites choses :

    Premièrement : Pour ceux qui ont lu et bien compris le Coran, il est dit dans ce livre sacrée que la diversité des croyances est une chose voulue par Dieu (comme le dit si bien la sourate 5, verset 48) : “ Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns les autres dans les bonnes actions. Votre retour, à tous, se fera vers Dieu. Il vous éclairera, alors, au sujet de vos différends  » ..

    Deuxièmement , lisons ce que dit la dernière Constitution de 2016.

    Art. 32.— Les citoyens sont égaux devant la loi, sans que puisse prévaloir aucune discrimination pour cause de naissance, de race, de sexe, d’opinion ou de toute autre condition ou circonstance personnelle ou sociale.
    Art. 42.— La liberté de conscience et la liberté d’opinion sont inviolables. La liberté d’exercice du culte est garanti par la loi.

    Alors faut-il déchirer la Constitution oui ou non ??

    53
    5
    RIPOSTE ET NETTOYAGE !!!!
    28 mai 2018 - 7 h 16 min

    A quand la secte des.témoins de jéova ? Non mais soyons sérieux que fait nos autorités ? Non seulement nous.avons des menaces contre l’Algérie Drogue, Alcool, terrorisme, migrants et maintenant cette sect. UN NETTOYAGE S’IMPOSE ET RECONDUITE DAN LEURS PAYS D’ORIGINE !!!

    10
    36
    Anonyme
    28 mai 2018 - 2 h 19 min

    C’est BHL qui a importé cette secte au bled ?!

    13
    30
    Anonyme
    28 mai 2018 - 2 h 16 min

    Du délire. Je ne connaissais pas ce courant et son existence en Algérie.
    Ce n’est pas de l’islam c’est une évidence mais une secte.

    13
    36

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.