Les Algériens de France indignés par les contrôles au faciès à Paris

France Faciès
«Le contrôle de faciès reprend de plus belle en France.». D. R.

Par Hani Abdi – Le contrôle au faciès reprend de plus belle en France. Selon le journal français Mediapart, «des agents de la Direction de la répression des fraudes ont été réquisitionnés mercredi matin pour des ‘‘contrôles de commerces communautaires’’». Leur opération est justifiée par la lutte contre la radicalisation. Mais l’argumentaire de ces agents est loin d’être convaincant. Citant des sources syndicales, Mediapart affirme qu’«une note des services de renseignement démontre le caractère injustifié de ces contrôles dont ils estiment, par ailleurs, n’avoir nullement à s’occuper».

Le pire, selon le média d’Edwy Plenel, est que ces agents de la répression des fraudes, qui ne s’arment généralement que d’un cartable et d’un crayon pour effectuer leurs contrôles, étaient, mercredi matin, dans le XXe arrondissement de Paris accompagnés d’une dizaine de policiers, dont certains étaient munis de gilets pare-balles et de fusils-mitrailleurs. Les syndicalistes de la CGT, mais aussi ceux de la CFDT ont désapprouvé cette démarche sans aucune base juridique.

Interrogé par Mediapart, la Préfecture de police de Paris s’est contentée de répondre que «ces opérations sont régulièrement effectuées dans le cadre des comités opérationnels départementaux antifraude et (qu’)elles sont encadrées par la loi». Cette opération a choqué la communauté algérienne en France, qui possède beaucoup de restaurants à Paris. Nombreux ceux qui ont dénoncé cette opération. «L’association des politiques publiques au schéma du choc des civilisations semble bien mise en œuvre par nos dirigeants. La France coloniale est aux manettes : est-il encore possible d’éviter le pire ?» se demande un Algérien qui a réagi à l’article de Mediapart.

«C’est une honte, et avec ce genre d’orientation politique, on va donner des leçons de droits de l’Homme, de justice, de démocratie…», ajoute-t-il non sans désolation. Il s’étonne ainsi que «certains continuent de s’interroger et proposent à l’opinion des expertises sur les raisons de l’expansion du FN et de l’extrême droite en France». «Mais la réponse est simple : tout le monde fait ce que dit le FN», estime un autre Algérien vivant en France.

Ce contrôle au faciès intervient dans un contexte où la France ferme progressivement son sol aux Algériens au nom de la lutte contre l’immigration irrégulière.

H. A.

Comment (23)

    karimdz
    3 juin 2018 - 9 h 21 min

    On peut comprendre qu il y ait des contrôles, même chez nous, cela se fait. Mais que cela touche particulièrement une communauté, le doute n est plus permis.

    La france est gouvernée par le crif, cellule isra heil lienne dont l état sioniste nourrit à l égard de notre pays, une haine.




    4



    1
    Gatt M'digouti
    2 juin 2018 - 17 h 14 min

    Indignés? Pourquoi? Quand on voit nos  » diplomates  » se faire traiter comme des  » mules  » en acceptant l’humiliation suprême d’être fouillé corporellement et quand on voit (cas vécu) un médecin Algérien formé par l’Algérie sur le dos des contribuables exercer le métier de gardien de nuit dans un hôtel parisien de 3ieme ordre.
    Indignés, pour le traitement que subissaient et surtout acceptés par les demandeurs de visa auprès des consulats français,les longues queues sous le quolibets et sous sois la chaleur soit la pluie?
    Les juifs en France, pourtant si peu nombreux ont réussi de faire passer des lois les protégeant, allant jusqu’à faire traiter, en boucle, dans les « merdias  » tout incident survenu a un de les leurs et même que le Président lui même y assiste.
    Des Algériens se sont fait tirer comme des lapins récemment et aucun merdia n’a daigné en parler !
    Servir les vieillards est un devoir, servir ses égaux est une politesse, servir celui qui te méprise est une humiliation.
    Plus rien a ajouter !




    18



    1
    MELLO
    2 juin 2018 - 15 h 45 min

    Apparemment, nous avons la mémoire courte sur cette France qui nous a colonisé durant plus d’un siècle. Cette France qui ne voulait pas quitter notre belle Algérie, fut extradee par des Hommes et des Femmes au prix de leur vie. Plus d’un demi siècle après, des Algériens, enfants des Ben Midi, Zighout Youcef, Amirouche, Abbane et tant d’autres, veulent aller offrir leur savoir et leurs bras pour le développement de cette France,encore colonisatrice , cette France qui nous rejette, cette France qui prend des couleurs variées de plus en plus sombres, au vu d’un climat malsain. Le rejet est palpable, pourtant des signes révélateurs sont là: un racisme rampant, une gheotisation flagrante avec ces quartiers impénétrables pour la police, une insécurité quotidienne s’est installée. Alors, pourquoi s’étonner de ces contrôles au faciès, de ces rejets de candidatures au travail ? La France n’à pas de politique d’émigration, elle s’est retrouvée submerger par tous ces migrant venus de partout. Les dirigeants Français ne veulent pas trouver la meilleure politique d’émigration , pour pouvoir utiliser l’insécurité comme outil de gestion de la société Française, en croyant , de l’autre côté, vouloir dissoudre les dérives du Front National. Un danger d’éclatement de la société Française est en vue.




    6



    0
    tifouti
    2 juin 2018 - 15 h 28 min

    Les Français manifestent pour accueillir plus de migrants (des mâles ).
    L’état lui, s’aperçoit tout d’un coup de la « marocanisation » insidieuse de son pays et ce à tout les niveaux; y’a le feu ! Mineurs dans Paris, réseaux de drogue, trafics prostitution, chantages et pire encore…
    L’image de l’Algérien ayant été bien salie depuis 1962 par faffa et les autres maghrébins, lorsqu’on arrête des individus en général on ne garde que nous, par principe et traitrise des autres.
    En même temps, nous sommes les pros de l’incivisme et de l’agressivité.




    2



    6
    BEKADDOUR MOHAMMED
    2 juin 2018 - 12 h 46 min

    Les morceaux du puzzle : Cet article + l’article relatif au directeur de la Police française + l’article parue ce jour relatif à Monsieur Ouyahia et les Pieds Noirs… Ne vous méprenez pas : Les choses bougent en France, en Italie, en Europe, vers quoi ça tend ? Quelle politique algérienne préventive ? Enfin l’explication du détail des contrôleurs accompagnés de policiers pourvus de gilets pare-balles et de fusils d’assaut : La psychose !
    @Amine : Bien dit ! Elli emrabbi men 3and rabbi, la mauvaise engeance n’aura pas toujours l’excuse de l’histoire coloniale !




    4



    3
      Anonyme
      2 juin 2018 - 15 h 58 min

      @BEKADDOUR MOHAMMED; Dis quelques chose pour clore le bec des ennemis d’Allah :
      ( هَـذَانِ خَصْمَانِ اخْتَصَمُوا فِي رَبِّهِمْ ) [ الحج : 19 ] // وكان يجب ان يثني الضمير العائد على المثنى فيقول :  » خصمان اختصما في ربهم  » , مثال ( هذان ولدان ذهبوا الى المدرسة ) !! والصحيح يجب ان نقول ( هذان ولدان ذهبا الى المدرسة ) .
      ( وَخُضتُم كَالَّذي خاضوا ) [ التوبة : 69 ] // وكان يجب ان يجمع اسم الموصول العائد على ضمير الجمع فيقول :  » وخضتم كالذين خاضوا « 




      0



      6
        Anonyme
        2 juin 2018 - 23 h 55 min

        Le Coran est bourré de fautes de syntaxe et d’orthographe et les musulmans le prennent pour un livre au top de la perfection parce qu’ils ne le lisent jamais attentivement .




        2



        5
          karimdz
          3 juin 2018 - 9 h 09 min

          Tu dois confondre la bible et le Coran, cela fait deux…




          3



          4
    Amine
    2 juin 2018 - 12 h 17 min

    Cher Pas Anonyme,

    La discrimination est un fléau mondial, Dieu seul sait que j’ai beaucoup voyagé dans ma vie notamment pour des raisons professionnelles, et votre constat en matière d’embauche en France est vrai, et en aucun cas, o, peut l’ignorer. En revanche, il existe aussi des belles histoires de réussites personnelles et professionnelle. En ce qui concerne les médecins étrangers en France, sont tous traités au départ avec dédain voire avec mépris et avec une myriade de règles bureaucratiques pour les faire déguerpir. En effet, avec un diplôme de médecine étranger, algérien ou pas, tu passes par la case des équivalences, c’est-à-dire de passer des examens nationaux avec une fréquence régulière jusqu’à l’obtention la validation de tous les modules manquants dans la formation d’origine. C’est un vrai parcours du combattant, mais une fois le processus est respecté et accompli, c’est bien au contraire, l’on voit des promotions et une évolution du médecin praticien venu de l’étranger, et je parle en connaissance de cause car mon propre cousin est chirugien et il exerce dans un grand opta parisien or son diplôme de départ l’a obtenu à l’école de médecine d’Alger mais il étai déterminé à décrocher le sésame pour pouvoir exercer pleinement son métier. Je l’ai vu souffrir à cause du manque de sommeil avec des moyens financiers très limité car il était obligé à travailler dans un Macdo pour financer ses études.

    pour l’esprit post colonial, ça existe aussi, mais chez une minorité chez lepeuple français ou certaine élite dépassée par les événements, car les jeunes d’aujourd’hui s’en moque royalement de se passé colonial, et ne voit leur vie qu’au travers des données sociliogiques et numériques actuelles. La société française que l’on veuille ou pas est une société métissée, est c’est en toute évidence , le résultat de se passé colonial dont vous faite allusion. La présence des armes, des noirs, des juifs, des asiatiques etc c’st aussi l’histoire de France. Et ça ce n’est pas une vue de l’esprit mais un vrai constat. Mon propre fils qui est dans un excellent lycée dans le 5ème arrondissement de Paris, tous ses amis parlent certes français, mais à voir la typologie de leur physique, ça en dit long sur la nature de la société française d’aujourd’hui, faite de brassage et de métissage. Les mariages mixtes vont bon train, et les naissances chez les familles d’origine immigrées sont en nette progression les dix dernières années.

    Il est temps à mon sens de se décomplexer de cette étiquette de bougnol feignant, et mettre le curseur sur la valeur de l’excellence et le travail. Et je dis ça non par coquetterie intellectuelle, mais par une vision réaliste du monde d’aujourd’hui où il n’y a pas de place aux postures victimaires qui ne font que nous renforcer dans la médiocrité.

    Pour l’Algérie, mon pays d’origine et mon pays du coeur, je luis souhaite un destin à la hauteur de ses talents et ses bosseurs qui sont entrain de transformer le pays par petites touches mais on va y arriver. La richesse et là, et les compétences sont là aussi, il suffit juste de renforcer notre échelle de valeur par la valeur de l’excellence avec un seul mot d’ordre le travail le travail le travail.

    Avec toute ma considération et mon respect.
    Amine




    20



    3
      LOUCIF
      2 juin 2018 - 13 h 34 min

      @Amine ,tu me parais perspicace et très intelligent, mais je peux te dire que le patriotisme ou l’amour de la patrie ne suffit pas pour disculper le pouvoir algérien de 1962 … à 2018 qui est la cause de tout ce qui arrive et arrivera au pays !

      Quand on ne remet pas en cause la gouvernance du pays, l’autocratie, l’absence de vraie démocratie et de liberté, de justice sociale, d’État de droit etc… etc… on ne règle rien et çà sert à rien de faire vibrer la fibre patriotique ! Mes respects.




      17



      0
    Anonyme
    2 juin 2018 - 12 h 16 min

    On comprends mieu qui assasine des Algériens à Marseille on se croirait pendant la guerre d’Algérie !!




    13



    4
    hamid
    2 juin 2018 - 9 h 23 min

    Les Maghrébins vivant en France, dans leur quasi majorité (surtout les jeunes), manquent de discrétion. Ils sont arrogants et font des ravages pour nous discréditer. Comme disait Gérard Depardieu : «Les Algériens qui vivent à Marseille ne pourraient pas se comporter comme ils se comportent à Marseille en Algérie. Jamais vous voyez un Algérien mal se comporter en Algérie parce qu’ils sont vite ramenés au respect par les anciens».
    Pourquoi la communauté Asiatique reste discrète, contrairement à nous Maghrébins ?
    Notre morale et nos valeurs sont piétinées par les régimes en place dans le monde dit « arabe » et par les apprentis sorciers « islamistes » de tout bord…. Il faut balayer devant nos portes !




    53



    2
    LOUCIF
    2 juin 2018 - 8 h 33 min

    On lit dans cet article de Hani Abdi que …. »leur opération est justifiée par la lutte contre la radicalisation » mais on ne sais pas si cette information est vraie et avec un motif d’une telle précision ! Est-ce que c’est cette réponse (lutte contre la radicalisation) là qui a été faîte aux journalistes par les agents chargés de cette mission ??? Çà me parait peu crédible !

    En tout cas, il est connu que les services français des fraudes interviennent souvent d’une manière inopinée en choisissant des commerces bien déterminés ! C’est le cas des commerces chinois à un certain moment ! Il n’est pas dit que certains commerces gérés par des français émigrés d’origine nord africaine, africaine ou asiatique soient parfaits et exempt de tout reproche sur le plan de la réglementation et de l’hygiène, même si c’est marginal ! Maintenant, ce qui est très choquant et insoutenable c’est que ces agents soient munis de gilets pare-balles et de fusils-mitrailleurs.

    Mais pour parler de certains commerçants, est-ce que l’occupation des trottoirs attenants à leur locaux (surtout durant la ramadhan) pour vendre des produits alimentaires ou autres, comme chez nous au bled, est légale ou non ?? Est-ce que le contrôle sur de telles pratiques peut être considéré comme raciste, intempestif, malencontreux et déplacé, c’est une bonne question !




    45



    1
    LOUCIF
    2 juin 2018 - 8 h 31 min

    L’article n’est pas très clair pour moi, pardon de le dire ! Aussi, je voudrais bien savoir si c’est un contrôle d’hygiène de commerce communautaire donc gérés par français d’origine étrangères (restaurants, boucherie, etc… etc…) ou est-ce un contrôle dans la rue d’individus en raison de leur faciès ! Ce sont deux choses très différentes et la deuxième raison est plus grave que la première et c’est celle qui pose problème !

    On lit dans cet article de Hani Abdi que …. »leur opération est justifiée par la lutte contre la radicalisation » mais on ne sais pas si cette cette information est vraie et avec un motif d’une telle précision ! Est-ce que c’est cette réponse (lutte contre la radicalisation) là qui a été faîte aux journalistes par les agents chargés de cette mission ??? çà me parait peu crédible !

    En tout cas, il est connu que les services français des fraudes interviennent souvent d’une manière inopinée en choisissant des commerces bien déterminés ! C’est le cas des commerces chinois à un certain moment ! Il n’est pas dit que certains commerces gérés par des français émigrés d’origine nord africaine, africaine ou asiatique soient parfaits et exempt de tout reproche sur le plan de la réglementation et de l’hygiène , même si c’est marginal ! Maintenant, ce qui est très choquant et insoutenable c’est que ces agents munis de gilets pare-balles et de fusils-mitrailleurs

    Mais pour parler de certains commerçants, est-ce que l’occupation des trottoirs attenants à leur locaux (surtout durant la ramadhan) pour vendre des produits alimentaires ou autres, comme chez nous au bled, est légale ou non ?? Est-ce le contrôle sur de de telles pratiques peut être considéré comme raciste, intempestif, malencontreux et déplacé, c’est une bonne question !




    11



    1
    Far-West
    2 juin 2018 - 6 h 01 min

    Une grande découverte vient se produire a Paris;ou on pourra reconnaitre un vrai Algérien parmi les faux;c’est nouveau ça vient de sortir;l’Algérien il devient un miraculé,que Dieu tout puissant protège cette catégorie d’humain;des vautours;des corrompus;des manipulateurs;des voleurs;le FLN devrait embauché cette police pour reconnaitre les faux moudjahid




    24



    25
    Amine
    2 juin 2018 - 4 h 01 min

    Pour une fois, je ne suis pas d’accord avec un article d’Algérie Patriotique que je trouve léger, au regard de l’importance de la thématique évoquée, en l’occurrence, ici le traitement au faciès ciblblant les Algériens dans le XX arrondissement . Je vis en France depuis 30 ans, et je n’ai jamais été contrôlé par quel motif que ce soit, c’est dire toute la complexité de ce dossier. Dans le XX arrondissement, il n’y a pas que des algériens, bien au contraire, car c’est un arrondissement qui connaît un brassage exceptionnel de plusieurs communautés chapeauté en premier chef par la communauté chinoise puis juive et arabe d’Algérie et de Tunisie.

    Le souci, que l’on voit émerger pendant le mois sacré de ramadan des activités commerciales qui ne respectent rien les hygiènenes recommandées par la loi quant à la commercialisation de certains produits, ainsi l’on voit exposer à même le sol des produits périssables comme le lait fermenté, les boissons gazeuses de Provence d’Algérie comme Hamoud Boualem et d’autres. Des friandises et des gâteaux exposés à ciel ouvert en infraction avec les lois en vigueur. Je suis le premier à dénoncer cette mauvaise image que l’on donne à notre communauté. La propreté doit être notre credo et un pilier de notre culture culinaire tout en respectant les lois du pays qui nous accueille. Et j’ajoute ceci, une partie importante du XX arrondissement surtout dans l’axe Belle Ville Minilmontant, s’est transformé en une Arabie Saoudite bis, ainsi l’on voit proliférer des commerces de produits venants des pays de Golfe comme les hijabs, les accessoires portés par des islamites salafites et plus dangereux encore l’étalage de centaines de livres provenants directement de l’Arabie Saoudite qui recèlent toute une littérature aux antipodes de l’islam des lumières. Cette même littérature qui a conduit hélas notre pays l’Algérie dans les années 80 à la propagation d’un Islam nouveau qui a engendré des pratiques relevant d’un obscurantisme abject, et qui un moment donné à fallit nous ramener à la ruine.

    Je ne me reconnais pas en ces Algériens qui écument les trottoir de Barbès en vendant à la sauvette d’une manière très organisée les cigarettes et d’autres tabacs produits en Algérie, et qui s’adonnent à toute sorte de trafic et de vol.

    J’aspire tout simplement voir jaillir, une communauté algérienne qui force le respect grâce à son talent, ses compétences et surtout son respect des lois. Il y a une propension chez certains de vouloir à tout va, transgresser les lois en pensant qu’il y trop de laxisme et qu’il y a toujours matière à contourner les lois.

    Je crois qu’il faut être objectif à la manière de traiter ce type de sujets sans jamais perdre de vue les dérapage racistes, Islamophobia qui existent par ailleurs et qu’il faut combattre sans faiblir, comme il est important de se montrer intraitable devant la médiocrité qui égratigne notre image à l’étranger.




    102



    0
      Anonyme
      2 juin 2018 - 6 h 00 min

      Tout à faire d’accord. Notre première tache est de se montrer intraitable envers notre propre médiocrité, c’est à ce prix qu’ayant de l’estime pour nous-mêmes, les autres ne pourront qu’en avoir pour nous. …




      46



      0
        libre
        2 juin 2018 - 6 h 40 min

        bonjour Mr amine

        très bien résumée




        26



        0
      Pas Anonyme
      2 juin 2018 - 9 h 04 min

      @Amine
      Expliquez moi pourquoi la France m’a discriminée à l’embauche et m’a envoyée une voiture bélier.
      Expliquez moi pourquoi tous ces médecins algériens ou français d’origine algérienne se font traités comme des moins que rien malgré un niveau de compétences très largement supérieur et un travail de qualité pendant que leurs détracteurs sont payés à rien faire…ça vaut pour des cadres supérieurs en entreprises.
      Cette médiocrité PRÉCARISATION est voulue et imposée par l’État lui-même. ESPRIT POST-COLONIAL comme nous l’appelons nous bougnouls algériens car considérés comme des citoyens de seconde zone.
      À bon entendeur.




      33



      25
        Anonyme
        2 juin 2018 - 9 h 57 min

        Ce n est pas vrai….si vous êtes compétent personne ne vous enlèvera votre place….
        Maintenant si vous êtes nuls et paresseux,normal qu on vous traite ainsi…




        15



        5
          Anonyme
          2 juin 2018 - 14 h 15 min

          Tout a fait celui qui possède des compétences certaines, les portes lui sont ouvertes. D’ailleurs de nombreux algériens ont réussi en Europe grâce à leur détermination sans faille.




          6



          0
        Anonyme
        2 juin 2018 - 19 h 00 min

        Ce que vous dites est totalement faux ! je suis l’une de ces personnes dont vous parlez. Je n’ai jamais été discriminé en France pire ! ou mieux ! j’ai été victime de discrimination en Algérie même, le pays ou mes racines plongent peut être sur des milliers d’années de génbération en génération. La hogra et le mépris dans le système algérien dépassent et de loin certains gestes racistes qu’on peut vivre en France quand on est d’origine algérienne. C’est simple ! les algériens installés en France ne retournent quasiment jamais en Algérie si ce n’est pour y passer quelques jours et ceux qui vivent en Algérie parmi eux, on trouve des millions qui planifient jour et nuit quant au comment rejoindre la France. Il faut débattre sérieusement des raisons de cette situation et ne pas se cacher derrière son index !




        7



        3
      Anonyme
      3 juin 2018 - 2 h 35 min

      Bravo amine . En plus je dirai: « contrôle au faciès » vous voulez pas qu’ils contrôlent les blonds nordiques?? Ya que les arabomusulman qui font des attentats horribles en plus de toutes les autres saloperies,reconnaissons nos tares ,on est partout mal aimés!




      1



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.