Présence iranienne en Syrie : Netanyahou menace ouvertement Bachar Al-Assad depuis Londres

May Netanyahou
Benyamin Netanyahou et Theresa May. D. R.

Par Sadek Sahraoui – En visite ce jeudi à Londres, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a une nouvelle fois mis en garde le président syrien, Bachar Al-Assad, sur la question de la présence de l’Iran en Syrie. «Je pense qu’Al-Assad devrait prendre ceci en considération (…) Maintenant que la guerre est finie, que Daech (le groupe Etat islamique) est fini et qu’il invite l’Iran ou lui permet de venir avec l’intention d’attaquer Israël, de potentiellement détruire Israël à partir du territoire syrien, il n’est plus à l’abri, son régime n’est plus à l’abri», a dit Netanyahou au cours d’une rencontre avec la presse au centre de réflexion londonien Policy Exchange. «S’il nous tire dessus, comme nous venons de le démontrer, nous détruirons ses forces. Il n’est plus à l’abri de représailles», a-t-il ajouté.

Le 10 mai, Israël a procédé à des dizaines de raids aériens meurtriers contre des cibles iraniennes en Syrie. Tel-Aviv avait soutenu riposter des tirs de roquettes iraniennes contre la partie du plateau du Golan sous occupation israélienne.  «Je pense qu’il y a une nouvelle approche qui doit être adoptée et la Syrie doit comprendre qu’Israël ne permettra pas l’enracinement militaire iranien en Syrie contre Israël. Et les conséquences ne seront pas que pour les forces iraniennes, mais pour le régime d’Al-Assad aussi», a prévenu Benyamin Netanyahou. «Je pense que c’est quelque chose qu’il (Bachar Al-Assad) doit très sérieusement prendre en considération», a encore dit le dirigeant israélien.

Mercredi,  Netanyahou, en tournée à Berlin, Paris et Londres pour tenter de créer un front commun contre l’Iran, avait rencontré quelques heures auparavant la Première ministre britannique, Theresa May. Au cours de leur entretien, Mme May a renouvelé son soutien à l’accord nucléaire iranien, que les Etats-Unis ont décidé de quitter début mai, affirmant que «la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni continuent de croire que c’est la meilleure façon d’empêcher l’Iran de se doter d’une arme nucléaire». «Nous y resterons engagés tant que l’Iran respectera ses obligations», a-t-elle ajouté.

Mais pour Netanyahou, «cet accord est terminé» depuis la minute où les Etats-Unis ont décidé de s’en retirer. «Lorsque vous êtes une entreprise européenne ou asiatique ou n’importe quelle entreprise et que vous devez choisir entre faire des affaires avec l’Iran ou les Etats-Unis, la réponse coule de source», a-t-il dit jeudi.

S. S.

Comment (16)

    kamel
    8 juin 2018 - 11 h 38 min

    HOGRA DES ISRAÉLIENS!!!!

    2
    5
    Les Égarés..Usa..Gb..Saouds..
    8 juin 2018 - 9 h 48 min

    Oh y’a Salman Nethaniaou , tu es un faux Juif..car un vrais Juif refuse ce que tu fais et déteste le Sionisme.
    ..Quand des Égarés dirigeants Français USA Gb , Saouds Wahabite , et le Malade Nethaniaou , voyez le résultat..Guerres..chaos..Terrorisme..Wahabo/Sionistes..Mort…réfugié….La Démocratie occidental à l’oeuvre..du « bon boulot « …des Prix Nobel de la mort. .Les Cinq Étoiles pour la cuisine Daesh Al nosra…A déguster de préférence en hors d’oeuvre accompagne d’un bon verre de Vinaigre et un Sauté de Tête de Mules. .Une Cuisine Égaré .😖🤓😲 ..🤣🤣😂

    2
    8
    Anonyme
    8 juin 2018 - 4 h 41 min

    Vive le trio Bachar,Hezbollah,Iran, sous le parapluie de Poutine. Ils tiennent à distance cette hyène de Netanyahou qui écume de rage de ne pouvoir s’attaquer à la Syrie. Le puissant géant Iranien lui fout les chochottes!!!
    Vive la Syrie souveraine,et débarrassée de la vermine.

    13
    6
    chanel n°5
    8 juin 2018 - 4 h 34 min

    vive l’algerie et la palestine bientot libre inchallah. …notre pays devrait penser aussi à se doter d’une force de persuasion nucléaire contre Israël … on ne sait jamais ?? vive Anp et vive l’Algérie démocratique et vive le president Bouteflika n’en déplaise aux opposants de pacotille.

    6
    14
    Anonyme
    8 juin 2018 - 3 h 51 min

    C’est désormais établi: sans Hitler, il n’aurait jamais eu d’Israël. Aujourd’hui, Israël représente
    une victoire posthume d’Hitler. Même si Netanyahou et Israël sont décriés, et haï par la majorité des habitants de la planète,ils seront toujours soutenus par le puissant lobby sioniste des conservateurs évangélistes américains qui ont élu Trump, et par celui des conservateurs néo colonialistes du parlement Britannique qui ont volé la Palestine aux Palestiniens.
    Fort de ces appuis,et du soutien de la knesset,Netanyahou s’incarne en nouveau maitre de la terreur,plus précisément en führer du siècle, et il menace directement Bachar. En réalité, la bête noire de Netanyahou n’est pas la Syrie, mais l’Iran, dont il craint la puissance.
    Heureusement que Poutine en habile diplomate, arrive à déjouer les plans machiavéliques d’Israël, et misant sur sa carte de médiateur expérimenté, il est le mieux placé pour pouvoir rappeler ce maudit diable de Natanyahou à l’ordre, et lui signifier que jouer au pyromane,ne relève ni l’intérêt d’Israël, ni de celui des USA, et ni d’aucune autre nation.

    6
    6
    Les Égarés
    8 juin 2018 - 2 h 06 min

    Nethaniaou échouera et vit ces derniers moments..je ne sait pas comment sera sa fin..mais elle est proche..il doit disparaître..tout comme les Saouds.

    5
    6
    الهوارية
    8 juin 2018 - 0 h 27 min

    Un coma profond le fera taire à ce criminel comme son cousin le boucher de Sabra et Chatila
    Il n’y a qu’Allah (swt) qui pourra nous débarrasser de cet assassin d’enfants de cette planète.

    13
    7
    Watani Watani
    7 juin 2018 - 22 h 41 min

    Salam Lkhawa, j’ai quelques questions qui m’irritent à cause que je n’ai pas de réponses bien précises, je demande de l’aide à mes concitoyens. 1/ Comment expliquer la contradiction de la position de la russie envers l’entité sioniste, d’une part, c’est la première nation qui l’a reconnue, d’autre part, elle est du côté de l’axe de résistance? 2/ Pourquoi toute cette pièce théâtrale de la part de ce polonais ashkénaze Netanyahou, pourquoi cette tournée pour prouver que l’Iran est une manace? alors que fafa a implanté khoumayni en iran de même la minorité chiite en syrie, aussi Belfort a implanté l’entité sioniste en Palestine ! 3/ Si on analyse l’histoire, la main des chiites n’est pas négligeable dans le massacre des sunnites, pourquoi ces dernières décennies sont devenus les résistants contre le mal? 4/ pourquoi les USA ont donné gratuitement l’Irak à l’Iran après la destitution de Saddam Hussein? 5/ Pourquoi la Russie n’a pas défendu Saddam le sunnite alors qu’elle a soutenue Bachar al Assad le chiite? 6/ Pourquoi les USA et la Russie font semblant d’être des antagonistes alors que les 2 parties bombardent l’Irak et la Syrie tous deux sunnites? merci pour vos réponses.

    6
    16
    1commentaire
    7 juin 2018 - 22 h 23 min

    Quand on veux la paix il faut être honnête et sage ce bourreau de sionniste ne veux aucunement la paix son plant ces le grand Israël et cela a n’importe quel prix avec Obama il était muselé avec Trump ces le champ libre par contre la donne a changer le Hezbollah l’Iran et la Russie son la attention les sionistes vôtre heure et peut être compté

    8
    10
    kilma
    7 juin 2018 - 22 h 23 min

    Ce criminel de guerre chetanyahou menace tout le monde,partout où il passe,sans que personne ne lève le petit doigt,,,,moi je dis que la seule façon de lui faire fermer sa bouche,c’est de mettre les Rangers et le treilli……les dirigeants arabes,à part faire des réunions à la ligue des kharabes,ne font que regarder nos frères syriens se faire detruire,comme les Libyens et les irakiens,,,mais patience,attendez et vous verrez que votre tour viendra

    11
    8
    NON : voiçi ma lecture ::
    7 juin 2018 - 22 h 18 min

    ce qui le fait courir ce chien ….
    ce qui le fait courir c’est que les Européens ne veulent pas quitter l’accord irano-européen sur le nucléaire , le preuve : Theresa May a renvoyé ce chien d’une autre maniére en lui disant :
     » <>
    (tout comme Macron et Merkel , d’ailleurs ils sont un peu dans l’obligation face à la folie de trumpy de créer de nouvelles taxes fortes sur les produits dela zone Euro ) ., et donc les européens ne veulent plus se faire dicter leur démarche par trumpinou et son acolyte le chien netanyahoud.

    11
    4
    Anonyme Fr
    7 juin 2018 - 20 h 24 min

    Vous êtes à côté de la plaque dans vos commentaires.
    Netanyahu a peur et il a raison d’avoir peur car la donne a changé : le front de la Résistance Syrie Iran Hezbollah est largement au-dessus sans parler de l’Irak, et aussi du Yémen tous dans le même axe.
    La victoire de la Syrie machallah avec ses alliés Russie Iran Hezbollah contre leur guerre terroriste sioniste par procuration a changé la donne et l’attaque du Golan occupé a montré qui tient les rennes. D’où les délires psychopathiques de Netanyahu en Russie et en visite en Europe. Le retrait de Trump de l’accord sur le nucléaire iranien est une volonté de l’entité sioniste sauf que là aussi grave erreur. Ceux qui en pâtissent ce sont les européens pas l’Iran qui a d’autres alternatives.
    Netanyahu l’entité sioniste a peur d’où ses sorties pathétiques et PITOYABLES.
    Je reprends le Président Bachar Al Assad répondant à un journaliste sur une sortie du MAE français Le Drian : « Je n’ai pas de leçon de paix à recevoir de ceux qui financent le terrorisme ».
    La Syrie est un État souverain : la présence iranienne et du Hezbollah est sur demande du Président LÉGITIME Bachar Al Assad.

    24
    5
    Jasmine
    7 juin 2018 - 19 h 48 min

    Toujours à Londres les grandes tractations. C’est dire que les décisions sont prises à partir de cette île maléfique. Pendant que eux s’améliorent le reste de la planète est en train de couler par leur faute. Malheureusement nous sommes spectateur devant cet effondrement bien orchestré.

    18
    8
      Rayah
      7 juin 2018 - 21 h 07 min

      Le seul qualificatif qui convient sur mesure a la gouvernance de cette Ile est ‘ Sousat el Alam ‘

      8
      5
    Hakikatoune
    7 juin 2018 - 18 h 40 min

    Dixit Netanyahou : « l’Iran peut potentiellement détruire Israël à partir du territoire syrien ».

    Quel mensonge , quel bluffe !!!! Israêl est l’une des plus grandes puissances nucléaires du monde sans compter le potentiel énorme de son pays ami les USA ! Où , quand et en quoi Israël peut être en danger ???? Plus le bluffe est gros, plus le mensonge est gros, plus il prend !

    24
    10
      FETHI
      7 juin 2018 - 22 h 52 min

      Arreter votre délire israel n’est pas puissante, le monde musulman est faible.

      12
      5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.