Benhabiles à propos des migrants : «L’Algérie ne cédera pas aux pressions»

CRA migrants
Mme Saïda Benhabyllès, présidente du Croissant-Rouge algérien. New Press

Par R. Mahmoudi La présidente du Croissant-Rouge algérien (CRA), Saïda Benhabiles, a de nouveau accusé des ONG étrangères d’orchestrer une campagne contre l’Algérie et de servir des agendas «hostiles», en remettant sur le tapis les prétendus «mauvais traitements» infligés aux migrants africains et les «opérations d’expulsion massive».

S’exprimant en marge d’un iftar collectif organisé par le CRA en faveur des migrants subsahariens repêchés récemment dans le large de la Méditerranée et venant de la région marocaine de Nador, Mme Benhabiles a déclaré que «la campagne visant l’Algérie en rapport avec sa position sur la question des réfugiés subsahariens est une campagne orchestrée par des ONG locales et internationales qui ne sont pas, réellement, intéressées par le sort des Subsahariens ni par leurs souffrances».

Mme Benhabiles a ajouté : «Ces organisations et les Etats qui les soutiennent auraient dû condamner l’Otan et ses alliés qui ont attaqué la Libye et provoqué la situation dramatique que connaît le continent africain.»

La présidente du CRA a rassuré : «L’Algérie n’a pas été partie prenante de la tragédie que vivent les pays africains, ni de la famine ni les épidémies qu’endurent les peuples d’Afrique. (…) En sus, l’Algérie est souveraine dans ses décisions et positions, et ne cédera pas à la pression, ni au chantage de ceux qui font des tragédies de l’Afrique et des Africains un fonds de commerce.»

R. M.

Comment (35)

    karim
    2 juillet 2018 - 16 h 38 min

    detruite lalgerie par un remplacement de population
    metissage generalise et demographie africaine

    une seul solution les expulser femme et enfant meme nee en algerie

    omr
    9 juin 2018 - 21 h 50 min

    05/03/2012
    QUAND L’AFRIQUE DEVIENT LE STEACK SAIGNANT DE CERTAINES ONG OCCIDENTALES : LES ORIGINES DE L’AFFAIRE DES « BIENS MAL ACQUIS »
    Alors que la Cour de cassation venait de rendre son arrêt autorisant la relance de l’enquête sur les « biens mal acquis » , le journaliste d’investigation , Pierre Péan , lançait dans le même temps, un livre accablant sur les actions conduites en Afrique centrale par certaines ONG à la probité morale douteuse telles queSurvie (proche des mileux etrêmistes de gauche) , Sherpa (vache à lait de l’avocaillon William Bourdon, par ailleurs héritier de la famille Michelin) etTransparency International (financé par un milliardaire américain) à l’origine de cette affaire. 

     

    AU TRAVAIL !!!
    9 juin 2018 - 2 h 01 min

    Les organisations de certains pays étranger veut métisser de force tout les Algériens foutre le chaos, de plus ils y a des terroristes parmis ses migrants sur entrainés certainement par l’armée Francaise et ses aliés. IL FAUT QUE PLUS UN SEUL MIGRANTS SOIT SUR NOTRE SOL QUESTIONS DE SÉCURITÉ NATIONAL et le peuple doit aider la police et l’armée !!!

    22
    2
      Anonyme
      9 juin 2018 - 4 h 37 min

      Exact ! ils veulent déformer le peuple Algérien dans ses gènes. C’est une réalité !
      Le nouvel ordre mondiale n »aime pas les peuples qui s’accrochent à leurs cultures.

      9
      1
    ninir
    9 juin 2018 - 0 h 45 min

    bravo madame pour cette reponse courageuse et bien ciblée. vous avez parfaitement résumé le problème. au moment où l’Europe fait tout pour se débarrasser des migrants africains et asiatiques qui tentent de rejoindre le continent, ces ong borgnes ne regardent que du côté de l’Algérie pour occulter justement les politiques racistes de l’Europe. encore bravo madame Benhabyles, vous êtes tout à fait dans votre rôle de défendre notre pays dur ce sujet. celui qui a besoin de main d’oeuvre n’a qu’à ouvrir ses frontières aux migrants. l’Algérie a déjà accueilli sa part et c’est tout ce qu’elle peut faire.

    10
    1
    Neva
    8 juin 2018 - 21 h 17 min

    l’Algérie n’est pas à ce point naïve pour que certaines puissances, qui sont en train de piller le sous-sol Africain et en même temps se servent de leur épouvantail – ONG pour imposer la pression à l’Algérie, afin qu’elle accepte ces pauvres Africains, dont la plupart sont chassés de leur terre, d’autres fuyant les guerres causées par ces puissants brigands pour s’approprier des richesses de l’Afrique sans la moindre riposte.
    Ils sont puissants et inhumains, en semant le chaos la terreur et la mort partout:, ils veulent que l’Algérie leur porte assistance en payant les conséquences de leur pillage et leur guerre dans ces terres africaines.
    S’ils cherchent à déstabiliser le pays avec cette politique d’immigration massive, ils se trompent car l’Algérie saura lutter avec force contre ce fléau subsaharien.

    24
    3
    Lila
    8 juin 2018 - 19 h 55 min

    mais expliquez moi ces rescapés de Nador ne sont pas au Maroc.L’Algerie doit tous les expulser même et les ONG avec.

    13
    3
      Anonyme
      9 juin 2018 - 9 h 29 min

      Lila
      8 juin 2018 – 19 h 55 min
      Vous avez raison, que font encore chez nous ces africains repêchés en mer, une fois sauvés c’et bon, direction leurs pays pourquoi gaspiller de l’argent à les prendre en charge, les nourrir, les héberger, déjeuner avec eux pendant Ramdhan est ce que ces gens croient à une quelconque religion, foutez les dehors ça suffit de cette crasse subsaharienne.

      5
      1
    Anonyme
    8 juin 2018 - 19 h 33 min

    Non à ces hordes africaines ingérables , Non à ces hordes africaines dont aucun peuple au monde ne veut, Non à ces hordes africaines avec leur mode de vie, leurs us et leurs coutumes, Non à ces hordes africaines porteuses de régression et de sous-développement, Non à ces hordes africaines et LEUR COLONISATION PAR LEUR NOMBRE ASTRONOMIQUE ET LEUR CROISSANCE DEMOGRAPHIQUE INFERNAL.
    MIGRANTS AFRICAINS RENTREZ CHEZ VOUS LES 10 ANNEES DE VACANCES EN ALGERIE AUX FRAIS DE LA PRINCESSE SONT TERMINEES.

    21
    9
      Anonyme
      8 juin 2018 - 22 h 26 min

      à Anonyme
      8 juin 2018 – 19 h 33 min

      Nous vous soutenons pour ce cri, NOUS CRIONS TOUS ENSEMBLE, NON AUX SUBSAHRIENS EN ALGERIE.
      Même ceux qui se cachent en ce moment il faut les expulser on ne veut plus que les mendiants illettrés de l’Afrique noire fassent la loi dans notre pays et même ceux qui font croire qu’ils veuillent travailler c’est faux c’est du mensonge ils devraient commencer par travailler chez eux, ils utilisent la volonté pour le travail que pour nous tromper.

      15
      2
    Algerienne
    8 juin 2018 - 17 h 34 min

    Les pays qui nous déversement leurs excès démographiques sont en complicité avec les passeurs.

    Dans la mentalité africaine on ne trouve ni loi ni foie c’est l’argent par le gain facile (drogue, saletés diverses, vous n’avez qu’à consulter les sites maliens pour voir l’impudeur de ces gens).

    Il ne faut pas fermer les yeux sur ces migrants qui se croient travailleurs en Algérie (logés, nourris et la clim pour les chouchouter), ils sont entrain d’amasser de l’ argent pour espérer tout acheter en Algérie même la nationalité algérienne dans leur esprit elle peut être achetée. Ils œuvrent aussi avec les ong pour arrêter les expulsions pour rester chez nous en communauté fortes et bientôt ils demanderont des droits de travailleurs.
    Il faut les dégager tous et sans recul.
    Aux migrants subsahariens: préparez vos bagages, les algériens ne veulent plus vous apercevoir dans leurs villes même à Tamanrasset.

    25
    7
      Algerienne
      8 juin 2018 - 18 h 29 min

      Je corrige:
      Les pays qui nous déversent
      foi au lieu de foie

      6
      5
      libre
      8 juin 2018 - 20 h 10 min

      ME benhblilse
      on nie dernier toi l’Algérie elle es dans le viseur par tout le monde sauf quel que pays pour quoi par ce que il sont pas le courage de prendre des position fort. tout les africaines qui sont rentre en Algérie s’est un projet des ennemies de l’Algérie et l’Algérie elle as toujours des hommes.

      10
      4
    Action
    8 juin 2018 - 17 h 26 min

    BRAVO Mme BENHABILES,vous étes une vrai Algérienne Bravo!,si pas comme certain journalistes dans le journal El watan normalement il faut qu’il change le Nom de leurs journal qui n’arréte pas de faire le rouler sur la propagande des sionistes ONG.

    23
    5
    Mohzmedz
    8 juin 2018 - 16 h 35 min

    Quid des 450.000 clandestins marocains qui circulent en toute liberté à ravers le territoire national et dont le double risques Narvik sécuritaire représente une bombe a retardement que M6 peut actionner a tout moment.

    18
    4
    BabElOuedAchouhadas
    8 juin 2018 - 16 h 28 min

    La pression des pays occidentaux vise a éviter a ce que ces clandestins sahéliens fuient vers le Maroc afin de ne pas faire parti de ces opérations de reconductions vers le Mali et le Niger.
    Rien que pour cela je soutient cette vaste opération de reconduction pour que la majorité des ces sahéliens se retrouvent au Maroc et ensuite en Europe.

    21
    4
    Kader
    8 juin 2018 - 16 h 17 min

    Merci a vous Mme Benhabiles et bravo pour votre courage inexistant chez bcp de nos actuels Ministres.

    21
    4
    Séhab
    8 juin 2018 - 14 h 30 min

    que ces migrants interpellent leurs chefs d’états qui accueillent les chefs d’états étrangers et surtout
    lorsqu’ils sont français en mettant un genoux par terre!! ces spectacles d’un autre âge que nous offrent les chefs d’Etat africains accueillant parfois jusqu’à l’obséquiosité le locataire de l’Elysée du moment. Figure obligée et sempiternelle de telles cérémonies : la foule massée au bord des routes, haute en couleur et tambours battant, attendant des heures sous un soleil de plomb ; certains pays allant même jusqu’à fermer leurs écoles pendant quarante-huit heures pour honorer comme il se doit cet invité de marque au nom d’une hospitalité africaine. corrompu jusqu’à L’os!! au lieux de s’occuper de leurs populations ils s’occupent en priorité de mètres leurs argents mal acquis en lieux sur <>!!!
    ================================================================================= Madame il ne faut jamais au grand jamais de céder a leurs chantages de toute façon ces ONG se sont que des espions qui se cachent derrière se sigle de mensonge (ONG) se qu’ils ne veulent pas chez eux ils veules l’imposer à l’Algérie dans le seul but c’est de le déstabilisé et de faire de l’Algérie une Libye bis!!
    ne leurs laisser pas le champ libre on’a pas de leçon a recevoir de personnes ces migrant doivent retourner chez eux point barre!!!!

    25
    7
    Nadir
    8 juin 2018 - 14 h 10 min

    L’Algérie a déjà effacé toutes les dettes des pays africains (11 milliards de dollars) que veulent-ils de plus ?? Alors qu’il y a des algériens dans la nécessité et parfois la misère. !il nous reste donc un argument : Le bâton de nos ancêtres.

    31
    9
    Salim31
    8 juin 2018 - 13 h 59 min

    Justement l erreur c est de montre des faiblaisses ou d hesiter dans la politique anti migratoire _des pays comme l italie sont passer a
    l offoncive ils ne se genent pas dire qu ils vont renvoyer tout les migrants et personne ne trouve a redire _au contraire adopter une attitude defencive hesitante , ă reagir en fontion de ce que penserais les autres sera percu comme point faible que les passeur medias et ONG exloiterons facilement et stoper les expulssion _
    Nous devons faire entendre a tout le monde que les migrants ne sont pas les bienvenus en algerie
    A l externe ;
    _ mener une campagne pour denonce et stopper ce trafic transnationale de traite humain consistant a envoyer des millers de gens , et declarer la guerre aux migro-traficants aux passeurs au meme schema que la drogue ou terrorisme et a trvers des sanction ONU _OUA_ AFRIPOL
    _cible et responsabiliser les pays du sahel pour complicite ou laxisme a garder leur frontiere ,
    _etablir des mecanisme de retour aux pays d origine aux frais de ces meme pays .
    _commence a etablir des barriere physique le long des frontiere nigero_malienne
    A l interieur,
    _Les expulsions entreprise par les wilaya ne donnent rien puisque les subsariens se sont adapter et se cachent pour reapraitre 02 jours plus tard ; donc il faut commence par applique la loi de la mendicite interdite avec interceprion par la DAS dans le rue et renvoie ommediat
    _trouve une solution a ce systeme de subvention a tout le monde qui est a principale attrait aux migrants africanais(pain gratuit -semoue huile transport _sante gratuite ect….)) ; et de n en faire beneficier qu aux algeriens
    _sur le plan politique ;;
    Les partis politiques sont completement absent de ce debat imagine qu il ya pres de 300000 miles migrant et aucune reaction des islamistes (bizarre ??) Meme si ces migrantes sont en tenus legere ou s adonnent a l alcole ou a la drogue les barbus se la bouclent , serait ils de futurs clients a islamise ou de lachetee face au noir africains _..

    20
    9
      Ania
      8 juin 2018 - 18 h 20 min

      à Salim31
      Vous oubliez un très important gros point, les subsahariennes ont appris à accoucher dans les maternités à raison d’environ 30 bébés par mois par maternité et qu’elles enregistrent leurs gamins (sans père) en communes ??? des bâ… de l’Afrique qui risquent de devenir (on se croise les doigts) un grand fléau demandeur de droits. L’Algérie ne doit plus lâcher ce problème de migrants qui témoignent d’une ténacité bien singulière dans son genre pour s’enraciner chez nous, il faut les conduire tous à la frontière, on n’a besoin d’aucun de ces migrants, qu’ils partent et vite car l’affaire évolue contre les algériens.

      14
      4
    Anonyme
    8 juin 2018 - 13 h 51 min

    Bravo et encore un grand Bravo à vous Madame Benhabiles pour votre courage. La déstabilisation est en cours qu’il faut absolument stopper. Toute cette machination et belle et bien orchestrée à l’encontre de l’Algérie. ONG, Amnistie International des organisations du mal.

    23
    8
    bla.bla..
    8 juin 2018 - 13 h 40 min

    LAISSE LE CHIEN ABOYER.L ALGERIE N’A ORDRE A RECEVOIR DE PERSONNE.SI TU OUVRE TES FRONTIÈRES DEMAIN C EST TOUTE L AFRIQUE QUI SE DÉVERSERA EN ALGÉRIE.QUI A CAUSER SE PROBLÈME ES CE L ALGERIE NON.L ALGÉRIE PROTÈGE SES FRONTIÈRES ET SES CITOYENS.

    23
    8
    Tinhinane-DZ
    8 juin 2018 - 13 h 23 min

    Ces ONG font comprendre aux africains qu’ils ont le droit de s’installer en Algérie ( Afrique du Nord en Général).
    Ces ONG manipulent les africains noirs en leur disant qu’il faut reconquérir l’Afrique du Nord habités par des non africains ( des arabes). Sous le sigle de  » l’Afrique aux africains noirs », ces ONG nous envoient ses colonisateurs.
    L’Algérie doit agir avec fermeté, car cette idée de l’Afrique aux africains noir fait le buzz sur les réseaux sociaux et encourage le flux de ces migrants vers l’Algérie…Aidés évidemment par les ONG et leurs alliés.

    25
    9
    Anonyme
    8 juin 2018 - 12 h 55 min

    Oui madame, Il ne faut pas céder à cette migration destructrice de nos valeurs de Nord africains, Il faut lutter pour sauver l’Algérie. Algérie aux algériens.

    48
    10
    DYHIA-DZ
    8 juin 2018 - 12 h 05 min

    L’Algérie a dépensé 3,4 milliards $ pour venir en aide à ces migrants. Même la France qui est la cause de leur souffrance et de leur errance n’a pas dépensé autant.
    Que veulent ces ONG si ce n’est l’envahissement de l’Algérie.
    L’Algérie n’est pas une terre abandonnée pour que ces ONG et leurs alliés nous envoient des migrants pour la coloniser.
    Bouchez les oreilles et continuez leur rapatriement. Il s’agit d’un plan diabolique pour la déstabilisation de l’Algérie.

    65
    10
    Kahina-DZ
    8 juin 2018 - 11 h 59 min

    Exactement! Nous n’avons pas d’ordres à recevoir des ONG destructrices de pays souverains.

    Les subsaharien est une affaire de ceux qui sont en train de piller le sous -sol des Africains.

    L’Algérie n’a aucun devoir moral envers ces subsahariens.

    Il faut arrêter de vous justifier et passez au concret. Rapatriez les tous chez eux.
    L’Algérie a aussi le droit de défendre la sécurité de son territoire.

    66
    9
    Anonyme
    8 juin 2018 - 10 h 53 min

    Nous algériens, vous soutenons Madame Benhabiles, les algériens refusent la pression et défendent leur Patrie, nous sommes Nord-africains, nous défendrons avec force notre culture, notre identité et notre terre Algérie.

    Algérie aux algériens,
    Afrique subsaharienne aux subsahariens

    Nous refusons le mélange et la cohabitation avec des gens en hors la loi sur le sol algérien.
    Le combat ne s’arrêtera pas pour libérer l’Algérie du colonialisme subsaharien.

    61
    9
    Anonyme
    8 juin 2018 - 10 h 49 min

    Oui Madame on n a pas à subir l émigration de subsahariens alors que nous ne pouvons pas subvenir aux besoins de notre propre population….l Algérie est souveraine,ce n est pas un bor…el à ciel ouvert.
    Ceux qui ont créé le chaos chez eux doivent les prendre en charge,nous on n a rien fait au contraire on les a souvent aidé

    35
    7
    Anonyme
    8 juin 2018 - 10 h 33 min

    L Allemagne est en train d expulser par charter complet les refugies Afghans,Roumains,Serves,
    et autres et personne ne braonche…..Tous les clandestins en Algerie entres pour des raisons economiques doivent etre reconduit a la frontiere…..c est legal …rien a voir avec ceux des zones meurtries par les guerres….L Algerie est un Etat responsable et prend ses decisions en toute independance….Ceux qui sement le doute et la peur d une eventuelle vacance du pouvoir ne veulent que profiter d un grabuge politique ….

    38
    9
    Anonyme
    8 juin 2018 - 9 h 30 min

    Politique d’immigration massive procédé sioniste pour déstabiliser l’Algérie d’où entre autre l’assassinat du Guide Allah Yarhmou et le chaos libyen (en plus du fait que la Libye non soumis au sionisme et pétrole).

    50
    9
    HOUMTY
    8 juin 2018 - 8 h 29 min

    SALAM L’KHAWA…… Les ONG disent n’importe quoi, elles ont qu’a allez voir ce qui se passe en france , en italie , en espagne en europe en géneral et au maroc, ils veulent déstabilisé l’ALGERIE , pour les contrer soyant VIGILANT , SOLIDAIRE ET UNIS et n’oublier pas que nous avons 500.000 mokokos sur nos terres. MORT AU TRAÎTRES Qu’ALLAH protége la patrie au million et demi de CHOUHADAS ( Rahimahoum ALLAH ) et VIVE L’ANP ET LE D.R.S.D.

    136
    9
    boghni
    8 juin 2018 - 7 h 59 min

    bravo madame benhabyles de ne pas ceder a la pression des suceurs de sang;ils n’ont qu’a les mettre chez eux et les mixer avec leurs semblables,nous algeriens on veux pas se mixer avec ces gens,chacun a sa culture et ses moeurs,c’est une question d’identité point barre.azul et tahia el djazair.

    49
    16
    Algerienne16
    8 juin 2018 - 7 h 58 min

    En effet, la campagne médiatique est gravement en rage contre l’Algérie à propos de ces migrants subsahariens devenus une « marionnette » pour les sujets de presse étrangère (malienne en l’occurrence) et même dans certains cas de la presse nationale qui s’agite pour confirmer « les affirmations » par voie téléphonique de ces migrants qui prétendent avoir été maltraités. C’est vraiment aberrant lorsque ces migrants se permettent de faire croire qu’ils étaient abandonnés dans le désert pendant plusieurs jours alors que dans ces conditions ils seraient tous morts de soif au bout de quelques heures.

    Ces migrants encore cachés en Algérie sont encadrés par leurs chefs subsahariens au courant du moindre bruit qui court sur les expulsions de leurs illégaux et ces chefs avec la collaboration des ong et de leurs passeurs africains noirs font du tapage pour que leurs frères ne quittent pas l’Algérie et que l’anarchie reprenne de plus belle, il suffit d’un subsaharien qui échappe au rapatriement pour re-inonder encore une fois le territoire algérien par ces clandestins du sahel. « La subtilité » à l’africaine et de ne renoncer en aucun cas à migrer et à envahir les pays en quittant les leurs par des traversés périlleuses des déserts et des mers et océans.
    TOUT le peuple algérien doit comprendre ce danger par des diffusions TV sur le but de cette invasion et une fois informés, les algériens n’hésiteront pas à soutenir l’état algérien à lutter avec force contre ce fléau subsaharien, cette union peuple et état pourra barricader ces flux humains géants et les flux médiatiques souvent sans fondement mais terriblement agaçants.

    La fin du mois sacré accélère les bruits sur les rapatriements de ces peuples irréguliers sur le sol algérien mais ces subsahariens encore chez nous doivent savoir qu’ils quitteront coûte que coûte le territoire algérien pour regagner leurs pays de merde.

    49
    13
    salah
    8 juin 2018 - 6 h 36 min

    Bravo mme Benhabyles . Ils n’ont qu’à les prendre chez eux .

    60
    13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.