La chaîne du FIS à Londres dans le collimateur du ministre de l’Intérieur

Saj britannique
Le ministre de l'Intérieur britannique, Sajid Javid. D. R.

De Londres, Sonia L.-S. – Le ministre britannique de l’Intérieur a affirmé que la nouvelle vision britannique de lutte contre les discours extrémistes et la radicalisation consiste à mener un «combat sans merci» contre les médias opérant pour le compte de certaines officines acquises aux idéologies de mouvements extrémistes diffusant à partir du Royaume-Uni. Sajid Javid n’a cité aucun média nommément, mais il va de soi que les autorités britanniques ont certainement dans leur viseur la chaîne du parti extrémiste FIS, Al-Magharibiya, dirigée par le fils d’Abassi Madani et financée par le Qatar et le Maroc.

Pour le nouveau ministre de l’Intérieur britannique, l’enjeu est énorme : «Les groupes terroristes et les adeptes des idéologies qui adoptent la violence comme moyen d’expression politique continuent à se développer, et de manière organique, recourant de surcroît aux réseaux sociaux et à tous les supports qu’offrent aujourd’hui les nouvelles technologies de la communication pour poursuivre leurs objectifs et leurs ambitions transnationales d’instauration d’un climat de terreur partout dans le monde.»

La Grande-Bretagne fait face à une très grave menace du terrorisme pendant au moins les deux prochaines années, alors qu’une douzaine d’attaques ont été déjouées in extremis en seulement 14 mois, a, par ailleurs, mis en garde le ministre britannique de l’Intérieur, soulignant que ce risque pourrait s’aggraver compte tenu de l’autre menace en nette augmentation posée par l’émergence des mouvements de l’extrême-droite, extrêmement violents.

Il s’agit d’une première évaluation faite par le premier responsable britannique chargé du dossier sécuritaire, qui s’apprête à rendre publique sa nouvelle stratégie de lutte contre le terrorisme qui déborderait, semble-t-il, sur les frontières du Royaume-Uni. Cette nouvelle vision, selon le ministre britannique, qui s’exprimait récemment sur la BBC, une année après l’attaque sanglante du London Bridge, devrait privilégier le partage à grande échelle des renseignements recueillis par l’agence du renseignement intérieure MI5 avec l’ensemble des organismes gouvernementaux et locaux et renforcer la coopération internationale avec, notamment, des pays considérés comme des pionniers dans la lutte globale contre ce fléau.

Le gouvernement britannique, conscient de l’omniprésence de la menace terroriste sur son sol, compte investir de gros moyens pour réduire la menace, à travers, notamment, le recrutement de quelque 1 900 nouveaux agents par les principales agences du renseignement, en l’occurrence le MI5, le MI6 et le GCHQ, pour pouvoir contrôler les moindres faits et gestes de tous les suspects capables de passer à l’action à tout moment.

S. L.-S.

Comment (8)

    Anonyme
    9 juin 2018 - 11 h 49 min

    La G.B paye pour ses crimes de la décennie noire. Les responsables britanniques avaient accueilli, chouchouté, et dressé ces hordes sauvages contre notre pays pour perpétrer le massacre d’un quart de million d’innocents. Aujourd’hui notre pays libère Belhadj, et lui accorde le droit de prêcher dans les mosquées, comme s’il était blanc comme neige. C’est quoi ce délire?!Une aberration!
    A quand un dossier bien ficelé pour faire passer ces criminels devant le CPI? Il faut être psychopathe pour continuer à fermer les yeux sur ces assoiffés de sang.




    36



    6
    Pas Anonyme
    9 juin 2018 - 11 h 09 min

    Toujours ceci n’est que farce et TARTUFFERIE MONUMENTALE.
    Tout le monde sait que le terrorisme islamique =MYTHOLOGIE, terrorisme sioniste =RÉALITÉ INTERNATIONALE.
    Que le terrorisme est étatique et créé par l’axe atlanto-occidentalo-sioniste.
    Une chaîne TV financée par le makhnaz et le Qatar → j’espère qu’elle est interdite de diffusion en Algérie.
    Les Frères musulmans sont une création du MI6.
    DAECH Al Qaïda Front Al Nosra et cie = Entité sioniste et alliés USA France Arabie Yahoudite etc..
    Les attentats en Europe tout comme en Amérique du Nord sont des attentats sous faux drapeau avec complicité des gouvernements.
    Bref, une farce.




    26



    12
    socrate
    9 juin 2018 - 10 h 56 min

    La roue tourne et l’Autriche s’apprête à expulser des dizaine d’imams et fermer 7 mosquées . Que fait la France pendant ce temps ? Quand on veut, on peut …. il n’y a pas de fatalité contre l’islam politique.




    23



    6
      Kahina-DZ
      9 juin 2018 - 12 h 38 min

      La France est noyée dans les chèques de Qatar.




      27



      8
    Action
    9 juin 2018 - 9 h 41 min

    il faut le gouvernement Algérien penche sur ce problème de cette chaine des criminels du fis qui été financée par les pays de Golf et le Maroc d’ailleurs sur leurs palataux pas de sujet sur les crimes qui ont subi les Polisarios,Raison de plus pour L’Algérie a un dossier solide sur ces criminels dans les Années 90,et puis sur leurs projets dans les pays occidentaux ,si ils veulent laisser cette chaine ils faut faire des chaines spécialement l’extreme droite soit en Anglentaire ou ici en France…….




    20



    9
    Anonyme
    9 juin 2018 - 9 h 25 min

    En ce qui concerne l’Algerie cette decision de la part du governement britannique vient un peu trop tard. Pendant la decennie noire les terroristes etaient accueillis a bras ouverts, nourris, loges et payes aux frais de sa Majeste. la politique de l’ennemi de mon ennemi est mon ami. Maintenant que l’ami est devenu encombrant on decide de le surveiller mais en fait cela veut dire on essaye de le manipuler dans le but de le retourner (mtourni) et l’utiliser contre son pays d’origine ou en Syrie, Irak ou Afaghanistan ou meme ailleurs. Tous les points faibles de chaque pays sont identifies et exploites par ces ‘ puissances ‘ afin de promouvoir leurs interets , en ce qui les concerne c’est l’economie qui dicte la politique.




    17



    8
    Aliloup
    9 juin 2018 - 9 h 19 min

    Ce que de la surenchère et du chantages;de la part des Européens;souvenez vous;y’a pas si longtemps de ça tout nos dangereux terroristes étaient accueillis en Europe comme des saints;en particulier; en France;la Belgique;l’Allemagne et la Grande Bretagne;et ces terroristes résident encore jusqu’a ce jour;a certaine époque s’étaient eux qui décidaient avec les autorités du pays; si ont accorde un titre de séjours ou non a citoyens Algérien;et comme preuve essayez de vérifié l’identité des bénéficiaires de cette époque et vous découvrez la majorité s’étaient des membres de leurs famille et proches;ils disaient aux autorités du pays;si vous voulez qu’on vous donnent des renseignements fiable;il nous faux des personnes de confiance;combien de ces terroristes qui sont devenus des taupes des Européens et certains des Marocains;là ou la communauté Marocaine est majoritaire;ou est la religion et l’honneur de ces terroristes;s’ils ne travaillent pas avec l’ennemi pourquoi reste-ils la-bas;d’ailleurs leurs frères restaient au pays sont devenus des députés et des sénateurs, et des grands homme d’affaire;drole de nation ou l’honnète homme n’a aucune chance de vivre démocratiquement;drole de religion de ses terroristes;sans foi,ni loi




    21



    8
    HOUMTY
    9 juin 2018 - 7 h 51 min

    SALAM L’KHAWA…. La grande bretagne a était pendant des decennies un refuge pour les prêcheur de haine islamistes et de base plus ou moin arrière des divers groupe terroriste , jusqu’au jour ou l’enfant c’est retourné contre la main qui l’a nourrie et la ils ont dit STOP…. nos divers sérvice de renseignement et de sécurité devrait travaillé avec les britaniques car ils ont une sacrée base de données sur les différents groupe , fis, gia , gspc etc… etc… il faut coupé la tête de la pieuvre une fois pour toute.. QU’ALLAH PROTÉGE NOTRE GLORIEUSE A.N.P ET LA MÉRE PATRIE L’ALGERIE et A MORT LES TRAÎTRES…ou TAHYA L’DJAZAÏR




    17



    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.