Le bureau exécutif du MSP se réunit pour la première fois sans Mokri

Mokri MSP
Abderrazak Mokri, président du MSP, victime d'un accident de la circulation. New Press

Par R. Mahmoudi – Le bureau exécutif du MSP s’est réuni, dimanche, au siège du parti à Alger, sous la présidence du vice-président, Abderrahmane Benferhat. C’est la première fois que l’instance exécutive de ce parti se réunit sans son président, Abderrazak Mokri, victime d’un accident de la circulation le 6 juin dernier, et toujours hospitalisé à l’hôpital militaire de Aïn Naâdja.

La réunion s’est presque entièrement consacrée à cet événement qui semble paralyser le MSP. Dans un communiqué diffusé sur son site officiel, le bureau exécutif tient d’abord à rassurer l’opinion publique sur l’état de santé «stable» de son président et assure que son maintien à l’hôpital est dicté par le besoin «d’examens médicaux routiniers, exigés à titre préventif», souligne le communiqué qui ne donne aucune précision sur la nature de la blessure, ni sur la durée de son hospitalisation.

Même black-out constaté dans les premiers communiqués, diffusés le jour même de l’accident, par le chargé de communication du parti. Celui-ci avait annoncé que le président du parti venait d’être évacué à l’hôpital de Rouiba suite à un «léger» accident de la circulation. Dans un deuxième communiqué rendu public quatre heures plus tard, le même responsable annoncera que Mokri venait d’être admis à l’hôpital militaire d’Aïn Naâdja pour des examens médicaux qui n’avaient, selon lui, rien révélé d’inquiétant. Il a tenu à rassurer que l’état de santé du chef du parti était «très stable».

A cette occasion, le bureau exécutif du MSP tient à remercier tous les Algériens qui se sont enquis de l’état de santé de son président, ainsi que les officiels qui suivent l’évolution de la situation «d’heure en heure».

R. M. 

Comment (4)

    Anonyme
    12 juin 2018 - 0 h 55 min

    On va bientôt verser dans la presse People,qui fera de ce sinistre individu et de son acolyte Aribi des vedettes.
    Méfiez- vous, tous 2 gardent le venin de la première heure.
    « In causa venenum »,  » le venin est dans la queue ». Attention la morsure est mortelle!




    1



    0
    Citoyenne
    11 juin 2018 - 14 h 40 min

    Je reste humaine et Algerienne ( cœur rempli de compassion et de respect) , contrairement à eux ( pseudos musulmans  » msp & Co ) ….. Je lui souhaite un bon rétablissement.

    Cela dit : les larbins de ce gourou nous rassurent ( nous opinion public ) que ce gourou va bien !!!! ….. Désolée petits TOUTOU de Mokri et Erdogan ……. Ce monsieur n’est rien pour nous …… Et il ne sera jaaaaaaaamais rien pour nous qu’un Colabo au service de notre ancien colonisateur …… Vous aboyez comme une meute enragée quand il s’agit de notre second colonisateur : la France …… Mais en fait c’est pour berner l’opinion public en masquant le premier colonisateur par le second.

    Nous véritables Algériens nous avons renié et bannie les Colabos francais : Harkis

    Excusez – moi petits TOUTOU de Mokri et d’Erdogan : nous n’allons pas prier et bénir le Colabo Turc.

    Nous avons rejeté la France …… Barra ( dehors )

    Nous n’accepterons jaaaaaaaamais de Turc , pseudos turcs, orientaux, etc …… ) ……. JAMAIS

    Ne rêvez pas …… Au mieux pour vous c’est d’aller rejoindre votre empereur Erdogan …… Et nous laissez vivre notre Algerianité tranquille ……. On ne vous demande RIEN ……. Au nom de quel Martyre Algrien de puis l’antiquité vous voulez nous changer ( religion , culture, traditions , histoire, langue ) …… Larbins que vous êtes : vous ne mesurez pas que l’Algerie n’est pas un pays à vendre ou à prendre …… Grâce à son peuple et son APN …… Vous n’aurez RIEN …… Walou ……

    Larbins de Mokri ……. Au fait !!!! ……. Pourquoi l’hôpital militaire ???? …… Pourquoi pas comme Monsieur tout le monde : hôpital civil ???? …… Ehhhhh oui !!!!! ……. Mieux encore allez se faire soigner en Turquie c’est plus sûr …… Et surtout d’y rester.




    7



    0
    Anonyme
    11 juin 2018 - 8 h 55 min

    Il avait porté les couleurs d’Israël bleu et blanc de badge pour son discours, il a eu un accident de circulation..




    5



    2
    Guerrier
    11 juin 2018 - 7 h 11 min

    Comme ils se revendique islamistes et intégristes,alors ce n’est pas les chefs qui manquent,y’a plus de chefs que d’adhérents et sympathisants,pourquoi ne pas nommé à sa place un des chefs réfugiés en Europe, ils ont déjà collaboré avec les services de renseignement des pays d’accueil,et même avec nos pire ennemis,ils ne manquent pas d’expérience




    9



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.