Les Etats-Unis se retirent du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU

Etats-Unis Conseil des droits de l'Homme
Nikki Haley. D. R.

Les Etats-Unis se sont retirés du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, a annoncé mardi l’ambassadrice américaine auprès des Nations unies, Nikki Haley, en qualifiant cette institution de «cloaque de partis pris politiques».

«Nous prenons cette mesure parce que notre engagement ne nous permet pas de continuer à faire partie d’une organisation hypocrite et servant ses propres intérêts, qui fait des droits de l’Homme un sujet de moquerie», a dit Mme Haley.

R. I.

Comment (15)

    Anonyme
    22 juin 2018 - 2 h 46 min

    C’est’y plutôt le Conseil des Droits de l’homme qui s’est retiré des Usa…Heu !..Eux ils voulaient rester..mais le Conseil a refusé !! 😂🤣😂et encore..😁😉..😠🤠🤡




    3



    2
    Felfel Har
    21 juin 2018 - 14 h 23 min

    Quel cirque! Les USA devaient se retirer de cet organisme, à la fin de leur mandat, en 2019. Prendre la défense du pauvre état d’Israël n’est qu’un prétexte de piètre qualité; Qualifier le reste de la planète d’hypocrite est une hérésie, venant d’eux qui ont battu tous les records de violations de droits de l’homme. Et puis, n’oublions pas leur traitement des familles d’immigrants. Ni Trump, ni Nikki Haley (elle a honte de son vrai nom Nimrata, la Mangala fille des Indes), l’aboyeuse attitrée de Pompe à eau (Pompéo), ni Kristjen Nielsen (la norvégienne chargée de la sécurité intérieure) ne se souviennent de ce poème écrit en 1783 par Emma Lazarus et que tous les visiteurs peuvent lire, gravé (en 1903) sur le socle de la statue de la Liberté:
     » Give me your tired, your poor,
    your huddled masses yearning to breathe free,…;
    Send these, the homeless, tempest-tossed to me
    I lift my lamp beside the golden door. »
    (Donnez-moi vos fatigués, vos pauvres, vos cohortes qui aspirent à vivre libre, Envoyez-les-moi, ces déshérités que la tempête a rejetés, je hisse ma lampe, j’éclaire la porte dorée.)
    Ils ne permettent à personne d’autres qu’eux de vivre le rêve américain, de fuir la misère et la persécution. Qu’attendre d’un pays qui n’a aucune compassion pour les opprimés et qui se range du côté des oppresseurs?




    5



    2
    Kenza
    20 juin 2018 - 23 h 58 min

    De toutes les façons, pour les états-unis ce n’était pas le Conseil des droits de l’Homme mais plutôt le Conseil des droits d’Israël…donc, que les yankees se retirent de ce conseil, je ne sais pas si c’est vraiment une bonne chose pour l’état criminel d’Israël qui, après se retrait, perd son plus grand allié et son meilleur défenseur dans tous ses crimes….
    BON DÉBARRAS!
    VIVEMENT LE RETOUR DE LA RUSSIE!




    7



    5
    Anonyme
    20 juin 2018 - 23 h 51 min

    Les USA ont raison de se retirer de ce conseil des droits de l’Homme ou l’Arabie saoudite la pire des dictatures islamique impose avec le Pakistan et les pays musulmans ou les droits de l’Homme n’existent pas leurs notions des droits de l’Homme .




    4



    4
    Zombretto
    20 juin 2018 - 12 h 54 min

    Comment peut-on “quitter” un organisme auquel on n’a jamais appartenu ? Ça me rappelle un blague des noirs américains du sud du temps de la ségrégation:
    Un noir se perd dans la forêt et en ressort sans savoir où il se trouve. Il voit une église au loin et décide d’y entrer pour se renseigner. Arrivé au milieu de la salle, il se rend compte avec horreur que c’est une église de blancs. Il se retire à reculons sur la pointe des pieds, suant et tremblant de peur. Heureusement pour lui, l’audience de blancs prête toute son attention au prêche et personne ne le remarque. Il retourne dans la forêt, s’adosse à un arbre avec un énorme soupir de soulagement et remercie Dieu de l’avoir sauvé. Dieu lui répond,
    – « Ne me remercie pas. Ce n’est pas moi qui t’ai sauvé. »
    – « Mais comment aurais-je pu ressortir vivant de cette église sans votre aide ? »
    – « Ah, ça mon fils, c’est parce que tu es plus fort que moi ! »
    – « Comment ça, plus fort que vous, Dieu tout-puissant ? »
    – « Eh bien, tu as réussi à entrer et ressortir dans cet endroit en quelques minutes alors que moi ça fait 2000 ans que j’essaye d’y entrer sans succès »




    42



    7
    Veritas
    20 juin 2018 - 10 h 49 min

    Quoi de plus normal pour un pays qui s’est construit en exterminant tout un peuple (les amérindiens ), qui est le seul pays de l’histoire de l’humanité à avoir utilisé une arme de destruction massive contre des civils innocents (Hiroshima et Nagasaki ), qui est le seul pays au monde à avoir edifié des zones de non droit pour torturer des gens (Guantanamo ), qui est le seul pays au monde qui pratique encore la ségrégation raciale constitutionnelle en direction des gens de couleur (constitution de l’Etat d’Alabama) ,qui est le seul pays à avoir été en guerre pendant 222 années sur 239 ans d’existence et qui aujourd’hui soutien le régime le plus belliqueux au monde à savoir le régime raciste et assassin d’israël.
    Rien de nouveau concernant ces « garçons de vaches ».
    Quant à « Nikki Haley », de son vrai nom « Nimrata Randhawa », originaire du Penjab en Inde, « caution de la diversité » du « cabotin » Trump aux nations unis, il est d’usage que « l’étranger élu  » doit aboyer fortement et avec zèle pour plaire à son maître. C’est ce que fait « Nimrata Randhawa » « nichée » sur son siège du machin qu’on appelle « ONU ».
    En tout cas, il est certain que de moins voire « el fatcha » de « Nimrata Randhawa » au conseil ne rendra personne malade et ça évitera à beaucoup de gerber de dégoût car en général, c’est ce qu’elle inspire, comme beaucoup de ses nouveaux « cons » citoyens à l’image de Bush, Powell, cheney, Rumsfeld, Wolfowitz …..et toute la racaille de leur trempe ! D’ailleur pourquoi appeler ces gens là des faucons lorsque finalement, se sont de « vrais » cons…..
    Et dire que le comportement de ces « tarés » repose sur le fait que [ plus de 50% de leur électorat composé de chrétiens évangéliques et de sionistes chretiens qui estiment que Jésus allait revenir sur terre avant 2050 et qui prennent au pied de la lettre les prédictions de la Bible : « C’est à ta postérité que je donnerai ce pays » a promis Dieu à Abraham dans la Genèse. Selon eux, le retour du Messie aura lieu en israël après y avoir rassemblé le peuple juif. Et c’est en Terre sainte qu’aura lieu le combat final entre le Créateur et les forces du mal, au pied de la colline de l’Armaggedon. A l’issue de cette bataille, les juifs se convertiront et reconnaîtront en Jésus leur Messie ] .  
    Voilà avec quoi rime « la première puissance mondiale » !!!
    Vivement que les Russes et les Chinois remplacent ces dégénérés. Cela fera un Grand Bien à l’humanité toute entière.




    35



    8
    Izhak
    20 juin 2018 - 8 h 05 min

    Bon débarras, ils ont ouvert eu-même  » la boîte de Pandor », notamment concernant les exactions commises à l’encontre des populations dites de ‘Première Nation’ en Amérique du Nord, par exemple, ça devrait aussi faire réfléchir les israéliens eux qui ont un profond respect pour les droits des humains . ..




    17



    6
    PREDATOR
    20 juin 2018 - 7 h 11 min

    Normal dirais-je
    Qu’attendre de cet « état » dont les mains sont tachées de sang de millions d’innocents aux quatre coins de la planète




    20



    8
    Anonyme
    20 juin 2018 - 7 h 05 min

    Les droits de l’homme n’intéresse les USA qu’à partir du moment où ils servent leurs intérêts. C’est une notion qui leur est étrangère car non monnayable;




    27



    7
    Les Égarés
    20 juin 2018 - 6 h 02 min

    Pour le Régime Bannanier USA les Droits de l’homme ne peuvent Cohabiter avec Droit d’ingérence 😊😂…alors USA a quitter les Droits de l’homme !!!.. .USA 230 ans d’existence et 220 guerres d’agression à leur actifs…cette sortie de USA du conseil des Droits de l’homme est des plus logique..le Régime Bannanier USA et le Droit de Guerres..conflits..ingérence..chaos. .genocide…une histoire US brûlante…mettez des gants…




    19



    6
    Anonyme Patriote
    20 juin 2018 - 4 h 56 min

    PS : au moins ça a le mérite d’être clair et pas hypocrite, même si je ne porte pas cette m* de Nikki Haley dans mon coeur dont la soumis SION particulièrement zélée est plus qu’infâme.




    13



    6
    Anonyme Patriote
    20 juin 2018 - 4 h 46 min

    C’est pas la 1ère fois : sous Georges W.Bush à la création du CDH, les USA l’ont boudé. C’est Barak Obama qui a fait entrer USA au CDH.
    Ce n’est pas assez prosioniste à leur goût…
    Les USA se sont retirés de l’UNESCO de nombreux financements via l’ONU dont palestinien etc etc…




    23



    6
    Mme CH
    20 juin 2018 - 1 h 40 min

    Bon débarras…! Par contre, nous , on sait qui est le vrai sujet de moquerie….Ya mme Haley..plus bleue que les étoiles bleues sionistes…sanguinaires..! Ils nous prennent pour qui ces Truands/brutes/criminels qui ne respectent rien, qui bafouent tous les droits en bombardant les enfants et les femmes au Yémen, en Syrie, en Libye, en Afghanistan,…etc..en plus, ils mentent, ils désinforment , ils corrompent et ils manipulent à travers leurs banques et leurs médias l’opinion des benêts, des gringalets et des voyants-aveugles…!?
    C’est ça leur tactique, ou vous êtes nos caniches et vous approuvez tout ce qu’on dit et vous exécutez à la lettre tout ce qu’on vous demande, ou vous êtes contre nous donc vous êtes les méchants, les arriérés, les mauvais..etc…mais heureusement que Strumpf a mis tout le monde d’accord…devinez sur quoi et pourquoi..?? Bientôt ils seront en bas de la roue qui ne cessera jamais de tourner…!




    17



    8
    salah
    20 juin 2018 - 1 h 13 min

    Pour une fois je lui donne raison a cette grosse merde d’hypocrite BATARDE Américaine sous mise aux ordre sionistes




    11



    7
    Gatt M'digouti
    20 juin 2018 - 0 h 27 min

    Le version US des droits de l’homme : Tirer d’abord, s’expliquer ensuite.




    27



    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.