Les graves conséquences de la décision de Feraoun de couper Internet

Feraoun Internet
La décision de Feraoun de couper l'Internet est largement décriée. New Press

Par Kamel M. – Des experts s’accordent à dire que la solution de facilité adoptée par la ministre Feraoun interrompre la connexion Internet durant le déroulement du baccalauréat aura des effets néfastes sur l’économie nationale et écornera gravement l’image de marque du pays.

Ces experts, interrogés par Algeriepatriotique, relèvent un certain nombre de conséquences graves liées au chiffre d’affaires des entreprises concernées, à la productivité des employés, au temps de reprise d’une activité normale, à la réputation de l’entreprise, au grave préjudice que subiront les clients, aux coûts faramineux induits par une telle décision et les risques qu’elle va faire peser sur la sécurité nationale.

Nos sources relèvent que le programme d’interruption de l’accès à l’Internet dû aux épreuves du baccalauréat, qui durera 11 heures, fera subir à l’opérateur public Algérie Télécom une baisse de la disponibilité de son service qui augmentera de 0,13% en 2018, si l’on ne considère que cette coupure. Par cette décision irresponsable, Algérie Télécom imputera également les entreprises, dont les opérateurs mobiles et les fournisseurs d’Internet, alors qu’elle est tenue à un engagement d’assurer un service continu.

«La continuité de service étant mesurée par un indicateur dit de « disponibilité de réseau », celle-ci se situe à 99,86% dans la plupart des pays à faible revenu, soit une heure d’interruption par mois au maximum. Dans les pays développés, l’interruption maximale acceptée est de 5,6 minutes par an, soit une disponibilité de 99,999%», expliquent nos sources. Des chiffres qui sont bien loin de la situation actuelle en Algérie.

L’interruption coûtera, en outre, 365 millions de dinars, selon une estimation issue du dernier rapport d’activité de l’ARPT, les données du CNRC et tenant compte du chiffre d’affaires réalisé en 2017. «Et cela, hors dédommagement des opérateurs de télécommunications ayant subi l’interruption d’Internet de manière unilatérale et en contradiction avec la loi et le principe de continuité de service», notent nos sources. Pour les petits opérateurs – hors opérateurs mobiles et Algérie Télécom –, la perte est estimée à 20,5 millions de dinars pour 11 heures d’interruption.

Comme si ces désagréments et ces pertes sèches ne suffisaient pas, la ministre Feraoun a commis un mensonge dans sa déclaration officielle, en affirmant que les entreprises économiques et les banques ne seraient pas touchées par cette interruption, «alors que les ISP ont tous été destinataires, dans l’après-midi d’hier seulement, d’un courrier d’Algérie Télécom les prévenant que l’Internet qui leur est fourni sera interrompu une heure avant les épreuves du baccalauréat, soit pendant 11 heures au minimum. Une situation difficilement compréhensible en 2018», s’indignent des opérateurs qui qualifient cette décision de «brutale».

Enfin, s’inquiètent nos sources, la décision d’interrompre Internet porte atteinte à la sécurité nationale, car elle augmente la vulnérabilité du pays face aux menaces cybernétiques et l’identification des cybercriminels pendant ces intervalles. En effet, sans accès à Internet, il est impossible d’identifier les auteurs de crimes ou d’infractions, tels que l’exigent la loi et l’Office national de lutte et prévention des crimes liés aux communications électroniques. «Cette situation les obligera à se familiariser avec des outils de contournement», mettent en garde les experts.

K. M.

Comment (94)

    Anonyme
    22 juin 2018 - 0 h 23 min

    Avec leur rouge à lèvre rouge sang de pigeon, elle attendent que le vent passe ces tortionnaire d’El Baraki. Apres elles insultent. Après elles prennent une pause de visage lisse mais un teint terreux. Pas besoin de henné. Elles en sont barbouillée. Le nez en l’air comme pour mépriser le peuple. Comment le systèmea t-il fait pour engendrer ces gens là.
    Reste t-il de vrais algériens après ce déluge de mensonge de ces deux dernières décennies.

    2
    3
    ZORO
    21 juin 2018 - 22 h 22 min

    @ABC 21 JUIN 8h52: tu es nul en tarikh puisque tu prétends que FERAOUN l ennemi des juifs etait juif.
    Supposons que C est. Vrai .pourquoi avez vous opter pour un calendrier de CHABCHAK El FERAOUN (Comme l appelle notre ami Zombretto ) .est ce par amour aux juifs ou en quête de prestige????
    SIGNÉ ZORO. ..Z…

      ABC
      22 juin 2018 - 8 h 02 min

      Ce sont les plus judaïsés qui font semblant d’être non juifs. Helas les anciens les connaissent. Pour ceux dont on parle sont des juifs du Maroc expulsés par les espagnoles pendant la reconquista

      1
      2
    Question ?
    21 juin 2018 - 20 h 04 min

    Peu t’on vivre sans internet ?

    Algérien
    21 juin 2018 - 17 h 32 min

    Les télécommunications sont l’ossature du pays. Ils controlent tout. L’aérien, la communication entre citoyen et le pays avec les autres pays. Ils controlent le courrier et pas seulement sachant que ce dernier a été dématérialisé. Les PTT sont une piece maîtresse dans l’echiquier d’un état . C’est pour cette raison qu’il faut une personne ayant fait ses preuve dans la gestion, une personne qui sache s’entourer de compétences valides et reconnues.
    Le futur ou la future ministre de l’économie devrait être gestionnaire entouré par les compétences suivantes :
    Une équipe de 8 ingénieurs réseaux et les meilleurs dans leur domaine suffisamment rémunérés pour ne pas être corruptible. Cette équipe, on l’envoi en occident un par un pour acquérir les nouvelles méthodes de gestion et sécurité réseau afin que l’on soit à jour dans la sécurité réseau.
    Deux parmi ces ingénieurs réseau doivent être issu de l’armée et formé à l’éthique car les militaire s’ils sont bien formé aux normes, ils ne sont pas corruptibles. Ils sont là pour protéger le pays et ils feraient passer l’intérêt du pays avant leur poche et avant leur vie.
    Une équipe de 8 ingénieurs système des meilleurs du pays. Idem pour les conditions. Deux parmi eux placé comme sentinelle en cas de fraude ou de corruption.
    Une équipe de 20 inspecteurs d’audit (formés aux normes internationale)qui balayera tout le pays tour à tour et créerait des bureau d’audit indépendant à les relayer. Il faut former ces gens là au standard internationale. Ces expert en audit feraient un par un pendant 5 an des formation à l’internationale.
    Ces compétences seraient géré par des gestionnaires à leur tour, des gestionnaire formé au standard internationale avec un anglais fluide.
    Toutes ces compétences auraient 30% de personnel issu de l’armée. Notre armée devrait être incorruptible et pour cela il y a des programme d’aide à la décision pour contrôler leur éthique chaque année. Aucun doute ne doit exister dans leur dossier.
    La formation au standard internationale pour toutes les compétences est indispensable. Placer des personnes reconnues que localement est une erreur car une complicité et un réseau pourrait propulser n’importe quel tricheurs au sommet d’une institution. Le temps des privilèges est révolus.
    Le ou la ministre des télécom doit être bon gestionnaire formé aux normes internationales et quand je dit internationale, je ne parle pas d’un docteur es ignorance qui n’a fait qu’une thèse à l’étranger. Je parle de personnes ayant fait leur preuves en étant contrôlé par des examens et des formation validé par des examens et projet ainsi que des soutenance pour vérifier la validité de son éloquence. Certaine université doivent être bannies du programmes car elles délivrent des diplômes de complaisance. Ce n’est pas le titre qui compte. C’est la qualité de la formation qui compte.
    Les grandes entreprise prônent pour 20% de personnes issues de l’armée car elles ne sont pas corruptibles. Nous choisiront 30% car notre pays est jeune et sorti depuis peu d’une guerre civile.
    Merci pour AP de publier. Qu’en pensez-vous chers compatriote.
    Idem pour les autres ministères.
    Le ministre doit être gestionnaire ou un technicien de haut niveau n’ayant pas négligé pendant sa formation la brique gestion d’entreprise financière et humaine et le monde global.
    Un pays, c’est comme une entreprise, il faut faire en sorte de n’oublier personne et que personne ne soit là parachuté ne sachant pas gérer les choses.
    Nous pouvons faire mieux que la France qui a quelques ministre qui devraient s’en aller être remplacé ainsi que l’équipe qui les entoure.

    3
    3
      Lamari
      24 juin 2018 - 16 h 43 min

      C’est le pays du 5ème mandat et peut être un 6ème.Il n’ya rien à faire mon ami.

    Zlabia
    21 juin 2018 - 16 h 43 min

    Pendant les épreuves du bac 2019, si on coupe internet,alors le Maroc envahira au moins l’une des régions suivantes :
    Tindouf
    Bechar
    Maghnia
    Si ça se trouve, ils ont déjà caché leur capteurs dans le sable pour préparer une possible attaque contre nos frontières. Le couverture satellite ne suffit pas pour protéger un pays aujourd’hui. Les capteurs ont besoin des bornes pour faire leur calculs et déclencher une détection en temps réel.

    3
    6
    Raïs Hamidou
    21 juin 2018 - 16 h 06 min

    Cette femme et celle qui est derrière ressemblent d’avantage à des tortionnaires ou des matons de prisons pour femmes comme on l’a vu dans le fils Algéria avec comme héroïne Beyouna. Elle ressemblent à Beyouna façon tortionnaire de l’autre coté de la porte.
    Au fait, qu’est devenu Beyouna? Pouvez-vous nous faire un petit article sur Beyouna ?

    5
    5
      mimi
      25 juin 2018 - 19 h 36 min

      vous les fainéants, les corrompus, votre problème c’est la femme. Les saboteurs des technologies se ne sont pas les femmes mais c’est les prédécesseurs dont les sbires détiennent encore le pouvoir dans le secteur. votre mémoire est courte n’est-ce-pas?

    الهوارية
    21 juin 2018 - 15 h 07 min

    Ceux qui veulent déstabiliser l’Algérie sont en Algérie, ils s’acharne contre l’État et son gouvernement les accusant de les maux, alors qu’eux sont hyper feignasses, passent leurs temps à lyncher tous ceux qui ne partagent leurs propagandes.
    L’Algérie a connu une turbulence durant des siècles, y’a eux plusieurs colonisations qui a métissé son peuple qui certains continuent à nous souler que le pays est à 100% berbères. Non Non et Non les algériens ne sont pas tous Berbères et moi, je ne le suis pas, je suis Arabe et point.
    Les Espagnole nous ont colonisé plus de 400 ans avec leurs andalous judaïsés et ses Mérinides ses, castillans, ses catalans, et ses gitans…
    L’Empire Ottoman et ses turcs, ses kurdes et ses arméniens et assyriens.
    L’Empire Colonial de Bonaparte nous a colonisé 132 ans et nous a envoyé tous ses corses, ses tzigans, ses bretons, ses alsaciens à Oran et ses sionistes
    Les Talibans afghan, islamistes, fondamentalistes et islamo-rigoristes salafistes nous ont écrasé pendant 10 ans en semant la terreur sur tout le territoire national.

    l’Algérie c’est une multitude de pays dans un pays qui font un seul peuple l’Algérie nerveux et instables, nous n’avons pas les mêmes valeurs et les dimensions pour apercevoir les choses, que notre pays est beau, stable, nous avons un peuple divisé en plusieurs clans, les pro régime, les pro France, les pro islamistes, les conservateurs et les je-m’en-foutiste et les indifférent

    Cessez de chipoter si vous n’êtes pas heureux là où vous êtes en Algérie, quittez là mais laissez mon pays tranquille svp Arrêtez de vous en prendre à l’Algérie et ceux qui la gouverne, même si c’en est des centenaires impotents, ça ne vous regarde pas, l’Armée algérienne veille à la sécurité des algériens c’est déjà bien et bezzaf.
    Hier un clando trentenaire débarqué d’Algérie par le boté, dans le métro, y’avait des vieilles dames musulmanes, il n’a pas cessé une seule seconde de parler fort au téléphone et de proféré des gros mots obscènes vulgaires, je vais faire ça à ta mère à ta sœur à ton père. devant tout le monde
    Après, il va afficher le drapeau algérien sur son Facebook. pour zaama dire qu’il aime l’Algérie.
    Ceux qui aiment l’Algérie doivent respecter tous les algériens et respecter nos Chouhadas et Chahidates qui sont originaires pas que de Kabylie comme vous le proclamez, mais de tout le territoire national.

    13
    17
      Fatima
      21 juin 2018 - 16 h 09 min

      HORS SUJET SUR TOUTE LA LIGNE.

      10
      6
        Ali
        21 juin 2018 - 16 h 30 min

        @Houaria
        Hors sujet comme le dit Fatima.

        8
        5
        الهوارية
        21 juin 2018 - 18 h 36 min

        Arrêtant de critiquer pour critiquer, chaque fois qu’un ministre ou une ministre est nommé-e, vous le clashez par envie de déstabiliser l’Algérie.
        Madame Ferouan, fait son travail pour accomplir sa mission celle de Ministre d’État, Benghebrit, c’est pareil, elle a été importunée par les parents d’élèves et les islamistes et les Mal-pensants,.
        Laissez les tranquilles à la fin, elles ont le droit de faire des erreurs et de se les corriger après, elles ne sont pas des robots quand même, faut arrêter ce cirque, nul n’est parfait sauf Rabi 3alamine.

        11
        4
          Docteur es ignorance
          21 juin 2018 - 23 h 28 min

          Houaria tryhi trankil.

          1
          3
      Anonyme
      21 juin 2018 - 19 h 15 min

      Que fait Houaria en France pourquoi ne retourne-t-elle pas dans le pays dont le régime FLNesque la séduit, pourquoi ne retourne t-elle pas vers sa qasma ?

      4
      4
        ZZZZZZZZZZZZ
        21 juin 2018 - 20 h 32 min

        Ce que fait Houaria. Elle applaudit les nullard et prépare le 5eme mandat à Barbes et les quartier mal famés de Paris et Marseille…

        5
        3
    Moh
    21 juin 2018 - 15 h 05 min

    Pour ceux qui tressent des lauriers en or à cette femme en disant qu’elle est brillante. Qu’es ce qu’elle a fait de si brillant mis à part de briller dans un système contrôlé par son clan qui contrôle le pays depuis 1999 et à tous les étages. A t-elle déposé un brevet? A t-elle découvert quelque chose de scientifique? A t-elle fait des articles dans des revues scientifiques et que ces articles soient couronnés par la communauté scientifique. Mis à part les louange qu’elle reçoit de son clan qui a fait d’elle ce qu’elle est, elle et les autres comme Benghebrit et co, qu’à t-elle fait? A t-elle des travaux scientifiques, des articles couronnés par un succès dans la communauté internationale? Non, mis à part les louanges chantées par son clan ou bien son vocabulaire de charretier, son abus de pouvoir, ses sortie avec les employés bien que dans l’erreur, elle leur parle avec violence alors que c’est tout le système des PTT qu’il faut mettre en question avec un ou plusieurs audits serieux et indépendants. Quand un système ne marche pas, ce n’est pas la cause d’un seul employé que l’on offre en hostie devant les cameras de l’ENTV. On ne résolve pas un problème de colis volés et éventrés par les employés des PTT en punissant un ou deux employés les plus faibles dans la hiérarchie, en faisant porter le chapeau par une ou deux personnes en bas de l’échelle. Si le système ne marche pas c’est pour des raisons multiples et sérieuses qui touchent toute la chaine de distribution du courrier. Il fallait commencer par un audit secret, sérieux et indépendants. Enfin j’en finirai d’en parler si je cite qu’un seul parmi tant qui touchent les PTT, à commencer par les pistonnées placés aux poste de responsabilités et qui constituent une vraie mafia. A commencer par les incompétents qui n’ont aucune formation en télécommunication. A commencer par le manque de mise à niveau des salariés. Le management est inexistant mis à part celui du système mafieux. On ne peut même pas envoyer un colis de vêtements à des orphelins pour l’Aïd sans qu’il soit éventré, volé, à moitié souillé, des bonbon que le destinateur est obligé de jeter car on ne sait pas si c’est un homme ou un rat qui a mangé les bonbons.
    Qu’a t-elle fait cette femme pour passer pour une personne brillante. A t-elle fait ses preuve pendant sa pseudo-thèse en France. Elle n’a passé aucun examen en France pour être évalué au standard internationale. On ne lui connait pas de travaux, d’article couronné par les félicitation de la communauté scientifique internationale.

    (…)

    Enfin madame, je ne vous connais aucune compétence, ni dans les revus scientifiques comme chercheuse, ni un brevet émis en votre nom, ni une réussite dans des examens émis par une démocratie ou tricher aux examen releve du pénale. Je ne vous connais pas non plus une éloquence digne de quelqu’un qui a fait des études superieures digne de ce nom. Mis à part les lauriers tressé par votre clan, comme vous ou d’autres du clan qui a mis le pays sous sa botte, il n’y a rien qui vous distingue, mis à part votre violence envers les salariés qui ne representent en rien le systeme mafieux de la poste et les voleurs de l’argent et les habits de l’aïd des orphelins ou le vol des retraités immigrés. ….

    6
    4
    Anonyme
    21 juin 2018 - 13 h 47 min

    Par leur ignorance ils sont les ennemis du pays.

    7
    2
    ninir
    21 juin 2018 - 13 h 07 min

    à lire tous ces commentaires on finit avec la certitude que les femmes sont inaptes au commandement et à la gestion en général, que le pays va couler d’ici la fin du bac, que notre sécurité nationale est déjà menacée ….vous me faites rire. pour un pays qui fonctionne presque artisanalement c’est un peu trop accablant comme pronostics à la fois! vous ne trouvez pas? m’enfin on passe le temps comme on peut. dans 4 jours tout le monde aura oublié et l’internet reviendra … aussi lent et fainéant qu’avant. il reviendra votre internet de merde, ne vous en faites pas.

    16
    3
      GG
      22 juin 2018 - 14 h 14 min

      Oui, c’est très grave ce qu’elle a fait, elle et ceux qui ont pris cette decision très grave. Non le pays ne va pas couler mais l’acte qu’elle a fait est lui très grave et contribue à faire perdre beaucoup d’argent au pays, sur les marchés internationaux, à rendre notre pays vulnérable vu l’hostilité du voisin marocain. Il faut établir les états generaux suite à cette acte irréflechi. Elle n’est pas seule à prendre cette décision certes mais elle aurait pu exprimer son inquiétude par rapport à cette décision si grave. Je demande aux specialiste de publier des états généraux suite à cette coupure nationale d’internet et les desagrements qui en découlent vis à vis le commerce, les retards d’enregistrement des agence aériennes qui utilisent exclusivement le web et tout ce qui touche à cela. Quant au banque, on sait qu’il utilisent 80% de leur transaction par un canal sécurisé RNIS.

    elgat
    21 juin 2018 - 12 h 43 min

    Ya elkhawa comme disait l’autre, il faut arrêter de dire des inepties,en arrêtant l’internet ou même en la supprimant définitivement en Algérie;il y a aucune conséquences grave , il n’y a rien walou! la seule chose qu’on peut avoir , c’est une journée sans insulte sur face-de-bouc.on ne sait même pas a quoi sert l’internet en Algérie ,il n’y a pas de e commerce, les banque ne s’en servent pas et même les entreprises et les ministres n’ont pas de boites mail.

    18
    2
      System de restervation aérienne
      21 juin 2018 - 13 h 44 min

      Le systeme de reservation aérien a été coupé et les aéroport debordé. Le systeme de facture d’electricité a été coupé et même apres avoir payé leur facture, certaines personnes sont restées sans rétablissement d’electricité. Ca arrive que le systeme ne marche pas mais comme il y en a eu beaucoup, alors le probleme a peut être provoqué quelques conseq;uence facheuse, pas pour vous peut être mais pour plein d’autres personne. L’embarquement dans les aéroport a été interrompu et d’autres problème qui fonctionnent au web. D’après les problèmes relevé pas mal de site de société public ou privée fonctionnent au web. Les problèmes de connexion, il y en pas mal et surtout en Algérie qui ne veut pas entrer dans le 21 eme siècle pour rester une dictature. C’est le nombre élevé de ces problèmes qui engendre de gros problèmes insolvables pendant des heure, voir des jours.

      11
      4
    LOUCIF
    21 juin 2018 - 11 h 31 min

    Les internautes sont en train de s’acharner impitoyablement et exclusivement sur la Ministre Feraoun et la montre comme seule responsable sur le plan de la décision alors que tout le monde sait qu’en Alégrie un ministre ne décide rien tout seul ! Donc il faut monter du doigt et responsabiliser d’abord et avant tout Bouteflika, puis Ouyahia , les gouvernements successifs, l’APN et le Sénat ! Pourquoi les innocenter ??? Il ne faut quand même pas exagérer car tout se que décide la Ministre Feraoun doit avoir ,d’abord et avant tout, l’aval du pouvoir ! La Ministre des TIC , comme tous les autres Ministres, ne décide rien toute seule et si les projets et la stratégie des TIC sont mal conçus et mal réalisés , ce n’est pas de la faute exclusive de tata Feraoun !!

    24
    4
      Moh
      21 juin 2018 - 15 h 46 min

      Tout le monde sait que la decision de couper tout un pays d’internet est collegiale. … La responsabilité incombe à tous, à tout ce clan n’a pas accès à la conscience. En littérature, on les appelle les tchekistes.

      3
      3
    Département de sécurité
    21 juin 2018 - 9 h 05 min

    Cette dame devrait déjà être limogée, elle et tout ceux qui ont pris cette décision avec elle. Elle a mis le pays en danger.

    2
    10
    Département de sécurité
    21 juin 2018 - 9 h 03 min

    Et si je vous disait que couper tout un pays entier d’internet est aujourd’hui équivalent à ouvrir les portes à un ennemi pour l’envahir, voler l’argent de l’état, mettre nos centrales d’électricité en danger, inclure des erreurs dans tout ce qui concerne la finance, la distribution de l’eau et de l’electricité et autres secteurs bien plus sensible….
    Je sais que vous ne me croirez pas. Pourtant rien n’est plus probable.
    A bon entendeur, merci…

    9
    8
    ABC
    21 juin 2018 - 8 h 52 min

    Cette personne avec Benbaghrit et quelques membre du pouvoir font parti du clan de Oujda qui est d’origine juive. Ce sont les juifs qui gouvernent notre pays et ça tout le monde le sais. Y en a marre de se faire gouverner par les juifs.

    3
    17
    Amar
    21 juin 2018 - 7 h 13 min

    Gérer une entreprise aussi stratégique et improviser des décisions d’une telle importance, si ce n’est pas de au pire de l’incompétence, au mieux de l’amaturisme.
    Remarque, couper internet, c’est juste un ingrédient ajouté aux autres dysfonctionnements. Que dire des courriers qui n’arrivent jamais à leurs destinataires.
    Je vous raconte une histoire bien réelle: je possède un compte à la CNEP pendant des années, j’ai été absent, un jour de retour en Algérie, je me suis rendu au bureau de poste impossible de retrouver la moindre trace du fameux compte.
    Un jour j’ai décidé d’aller voir un copain qui travaille dans un autre bureau de poste, je lui raconte l’histoire, il prend note, figurer vous le lendemain, j’ai eu le numéro de mon compte.
    je me rends aussitôt voir le postier avec les références du compte en lui demandant le solde. Tenez vous bien quelle a été sa réponse: plus un sou sur le compte, je lui dis mais pourquoi, la réponse du postier, votre argent est consommé par les frais. Un compte censé produire des intérêts est consommé par les frais.

    7
    2
    Norebi
    21 juin 2018 - 6 h 41 min

    Une décision de gamin,une décision irréfléchie .

    2
    6
      raselkhit
      21 juin 2018 - 9 h 55 min

      Alors l’adulte intelligent on aurait bien voulu connaitre « Ta solution » pour éviter les fraudes

      9
      4
    Verso
    21 juin 2018 - 1 h 22 min

    Cette dame est d’une incompétence inimaginable…OK elle est très jolie, mais ce n’est pas ça qu’on lui demande aujourd’hui en 2018 …..l’Algérie vaut mieux que ça …!

    2
    9
      Moh
      21 juin 2018 - 7 h 46 min

      …le vrai but de cette coupure c’est pour habituer le peuple algerien à la coupure d’internet aux prochaines elections afin de faire passer le 5eme mandat ou à élire l’un de leur clan. Commeça ilsgarderons le pouvoir entre eux comme à Cuba ou bien c’est le frere ou bien c’est un héritier directe ou indirecte appartenant surtout au clan. Le pouvoir, ils font en sorte de le garder. Par ailleurs, je trouve ces gens là d’une incompétence abyssale quand il s’agit d’economie du pays. L’Algérie a beaucoup de compatriote qui peuvent succéder à cette secte, à ce clan dont tout le monde connait les origines.

      7
      5
        @Moh
        21 juin 2018 - 13 h 02 min

        Tu as raison. C’est pour legitimer la coupure d’internet qui reste un outil incontrolable par les tyranies. Comme ils ne peuvent le controler alors ils vont le couper pendant les election et laisser leur chaine comme El Nahar et d’autres chanter les louange du clan de Oujda et faire d’eux des heros aux yeux du peuple.

        4
        5
    Anonyme Patriote
    20 juin 2018 - 23 h 30 min

    En France, pour le concours d’entrée en médecine PCEM1 il y a de nombreuses prépas payante dont une réservée aux fils et filles de médecins, ils ont les sujets d’examens… il y a même des prof qui vendent les sujets. Pour rentrer dans les meilleures écoles de commerce idem ce n’est pas le dossier mais une sélection par le fric. Ces mêmes fils et filles à papa ont leur débouché professionnel tout tracé puisque cooptés pistonés…
    Bref idem en politique.
    Pour revenir à cette décision de coupure d’Internet pour un simple examen du bac une formalité : c’est complètement UBUESQUE.
    Les sujets s’ils sont « piratés » le sont bien avant l’examen.

    6
    2
      ah bon !!!
      21 juin 2018 - 14 h 21 min

      et comment vous expliquez que des ministres et des vip se retrouvent en prison ???
      ne prenez pas vos déductions pour des réalités …

    ZORO
    20 juin 2018 - 23 h 00 min

    Avez vous oubliez que Ouyahia à procédé à des ponctions sur salaires alors que Feraoun était encore à l ecole.ce n est donc pas etrange à ce qu il grignote sur nos heures internet puisqu on la toujours laissé faire.
    Signé ZORO. ..Z…

    5
    4
      Zozo
      21 juin 2018 - 7 h 48 min

      Nous ne souhaitons voir ni Feraoun, ni quelqu’un du clan dont on connait les origines.

      1
      2
        ZORO
        21 juin 2018 - 9 h 55 min

        NOUS????au nom de qui tu parles zozo??surement pas au nom des milliers de travailleurs AT qui viennent d etre permaniser ou l ensemble des travailleurs qui sont ravis de toucher une prime de 100mille dinars pour la premiere fois chez les postiers. Et n oublie pas zozo qu a l instar de l USMBA qui a honoré notre ville en coupe cette annee , FERAOUN est la plus jeune et la plus competente de toutes les ministres femmes qu a eu l Algerie. ENCOURAGEONS LES JEUNES ,VIVE LA JEUNESSE !!
        SIGNE ZORO. ..Z….

        7
        3
          Anti-mensonge
          21 juin 2018 - 13 h 22 min

          Elle a fait quoi cette Feraoun pour être jugée comme compétente? Le fait d’être jeune ne lui octroi pas le qualificatif intelligente. Son prétendu brillant cursus en Algérie avec un pere faisant partie du clan de Oujda. Ses compétence avec un pére faisant parti du clan ne prouvent en rien ses compétences. Ses compétences ont été vérifiées par un système que son pére et son clan controlent. En France, a t-elle fait une formation digne de ce nom? Une these, juste une these sans un cursus en amont pour verifier ses compétence. Vous savez combien il y a d’incompétent docteur es ignorance en France dont les theses ont été donnée par des prof complaisants. Il y en a beaucoup. Ces gens là mis à part quelques cours qu’on leur accorde dans une université avec derriere des promo entiere qui crient à l’imposture, on ne leur donne jamais le droit d’assurer des cours dans une grande ecole d’ingenieur de renom ou un titre de directeur d’unité. Non personne n’a verifié ses pretendu compétence. Son pere peut être avec son clan qui chantent ses louanges comme vous le faites ici sur ce forum. J’aurai cru en son prétendu brillant cursus si elle était la fille d’un citoyen lambda qui n’appartient pas au clan qui controle le pays. Son clan est là et recontrole le pays depuis 1999, c’est à dire des qu’élle était entrée au college. Pour la jeunesse dont vous parlez, elle n’est pas jeune. On est jeune à 25 an et moins. Pour connaitre son niveau réel, il suffit d’entendre ses propos digne d’un charretier. Non monsieur ou madame; quand on a fait de vraies études sans devoir à personne une protection pendant son cursus, on ne parle pas comme un charretier. On a la facilité du verbe quelque soit la langue que l’on utilise. Les pistonnés, les parachutés, les tricheurs qui veulent laver plus blanc que blanc n’ont pas à gerer ce pays. Ils le meneront à la faillite. Nous avons assez été retardé par ces pistonnés, ces parachuté, ce clan. Place au peuple maintenant, place aux vrais algériens. L’Algerie a ses enfants compétent et n’appartenant pas à ce clan qui s’accroche encore au pouvoir. On vous a trop vu, trop supporté. Assez, partez maintenant. Place aux vrais algeriens.

          4
          4
    Djemel
    20 juin 2018 - 22 h 58 min

    J’en convient que couper Internet n’est pas une bonne solution. Mais que faire pour assurer une équité aux candidats au Bac? Normalement, les directions chargées des examens au ministère de l’éducation et dans les Wilayas, les enseignants et les directions des lycées offrent les conditions nécessaires pour que tout se passe sans triche. Ce n’est pas le cas. Mme Feraoun fait ce qu’elle peut faire dans les circonstances. J’imagine que la décision de couper Internet est prise en concertation avec d’autres membres du gouvernement. Mme Feraoun n’est pas la responsable de ce désordre. La responsabilité incombe aux directions des examens, aux enseignants et aux directions des lycées qui ne sont pas capables d’organiser un examen.
    D’ailleurs, j’ai appris que le Bac blanc n’est pas corrigé dans des lycées. Après l’examen, l’élève doit payer pour obtenir la solution!!!! On aura tout vu avec les enseignants!!!!

    6
    5
      Zoro
      21 juin 2018 - 7 h 57 min

      Dans les grandes écoles, on place un brouilleurs dans chaque salle d’examens avec quelqu’un qui se connait en réseau, generalement ce fut notre prof et même quand il n’est pas là, il avait les moyens d’observer les flux dans la salle lambda. Puis on a placé les caméras car certains ont deja passé l’examens à la place de leur frere ou soeur ou ami. C’est deja arrivé par le passé et j’en connais au moins deux qui l’ont fait et il ont eu la mention très bien pour l’une et pour l’autre la mention bien. Ce n’était pas le bac mais un concours d’entré comme inspecteur à la poste d’une grande ville française et pour l’autre pour avoir un diplôme en nouvelles technologie alors que la candidate ne savait pas faire une ligne de code. Un 3 eme cas que je connait, c’est une candidate au bac qui a laissé sa sœur qui avait réussi le bac une année avant le passer à sa place et ça ce fut dans un pays maghrébin. Les tricheurs, il y en a partout et c’est eux qui font la leçon de morale au autres en ce qui concerne l’éthique dans les examens.
      Pour moi un tricheur c’est comme un faux monnayeur.

      3
      1
    Anonyme
    20 juin 2018 - 22 h 41 min

    Ni Benghbrit ni Feraoun n ont décidé seules de couper Internet alors soyons sérieux on veut leur faire la peau à ces deux femmes juste parce qu elles sont femmes chercher les coupables ailleurs tous les ans c est la même histoire pour déstabiliser Benghbrit alors que Benbouzid à massacrer le secteur pendant dix sept ans sans que personne ne s offusqué surtout les barbus quant à Internet arrêté pour qq heures je ne croit pas que cela n affectera la situation catastrophique du secteur de l éducation et du pays tout entier

    42
    6
      008
      21 juin 2018 - 0 h 19 min

      Tu nous fais le coup des  » parce que je suis une femme » pourtant il n’ y a pas que des hommes ici qui ont critiqué tes deux femmes.

      2
      2
        Farida
        21 juin 2018 - 8 h 57 min

        Exact, ce sont surtout des femmes qui ont critiqué l’amateurisme et l’irresponsabilité de ces deux femmes, Benghebrit et cette femme Feraoun. Ces deux femmes on connait leur origines. Pour l’une elle est née à Oujda, l’autre, son pere est né à Oujda. C’est toujours le même clan qui garde le pouvoir dans notre pays. La plupart sont originaire eux ou leur parent de oujda. On connait de quelle origine ils sont. On veut que notre pays soit gouverné par des algerien, des vrais et dont les parent et grand parents soient de vrais algeriens.

        3
        3
      LeilatElKadr
      21 juin 2018 - 1 h 12 min

      Au lieu de critiquer et de se montrer expert,proposez des solutions,des avenues.

      3
      3
        Moh
        21 juin 2018 - 8 h 00 min

        Il faut faire comme en France. Des carte d’identité biométrique. Une surveillance du réseau par un technicien qui a un écran devant lui et qui sait en temps réel si quelqu’un s’est connecté (cela constitue une preuve). Il faut placer deux cameras, une de face, une derriere pour connaitre qui a vraiment passé l’examen, la sœur, l’ami ou qui en cas de doute.

    الهوارية
    20 juin 2018 - 22 h 33 min

    Non, je souhaiterais que cette Nana soit la prochaine première dame de l’Algérie: Présidente de la République algérienne, elle est hyper intelligente, un peu baba cool et très ambitieuse, bref, je sais qu’elle fait partie d’un gouvernement déjà usé et recyclé depuis 56 ans.
    Je ne veux pas une arriviste grosse gueule genre Bouraoui ou la mytho belge

    9
    12
      Moh
      21 juin 2018 - 4 h 32 min

      Cette Nana comme vous dites n’est pas intelligente. Elle appartient à un clan, elle et Benghebrit ainsi que d’autre. Elles appartiennent avec d’autres au clan qui a mis l’Algerie sous son pied et a écrasé le peuple algerien. Non ces gens là ont assez mangé, assez pris. Place au peuple, le vrai peuple algerien. … On ne veut plus de ce clan au pouvoir.

      5
      5
      Anonyme
      21 juin 2018 - 13 h 36 min

      A les gens de l’ouest, vous vous faite voler votre pain, votre place par le clan de oujda et vous en redemandez. Je pense que vous êtes une nana du clan qui a pris un pseudo houaria pour proteger le clan dont vous faites partie. Non, on ne veut plus de vous dans aucun poste de responsabilité. Vous avez assez mangé. On va faire le nettoyage. Wait and see. Profitez encore un peu. Il ne vous en reste pas beaucoup clan de oujda.

      3
      2
    Nasser
    20 juin 2018 - 22 h 22 min

    – « Graves conséquences » en effet pour ceux dont le projet de discréditer le pays par le Bac comme ils l’on déjà fait!
    – « Graves conséquences » pour ceux qui se sont préparés à frauder (les rejetons des pontes)
    En fait de très faibles conséquences par rapport à l’enjeu!
    BRAVO la ministre qui n’a pas céder!
    S’ils étaient à ce point troublés par sa décision (qui ne concerne que quelques heures d’ailleurs et non totale) c’est que les milieux hostiles ont vu leurs projets de nuire au pays, par le BAC, anéantis!🤗🌷
    Le directeur général de SLC qui se permet de fustiger et d’alerter avec cette force pour obliger la ministre à y renoncer nous fait douter de sa bonne foi en nous obligeant à se poser des questions les véritables raisons de son initiative!

    17
    8
    Anonyme
    20 juin 2018 - 19 h 29 min

    Un grand bravo à ceux qui ont propulsé cette femme jeune et inexpérimentée ministre dans un domaine qui n’est pas le sien et qui a fait de notre grand pays le dernier de la classe en Afrique en matière d’Internet ! Sa spécialité c’est les matériaux. A la rigueur à quelques réserves près ( expérience et compétence prouvée ) elle aurait peut-être pu être responsable dans le domaine des mines et de la métallurgie.
    Depuis que le monde est monde on apprend on apprend dès l’école primaire cette maxime : ‘ A chacun son métier, les vaches seront bien gardées

    15
    12
      Merzak
      21 juin 2018 - 0 h 06 min

      et les autres ministres, ils ont combien d’experience?

      2
      2
      Mohamed
      21 juin 2018 - 8 h 38 min

      Encore un autre pion du clan qui courtise cette incompétente. On ne veut plus de vous au pouvoir. Vous avez fait assez comme ça. Nettoyage totale à tous les niveau. L’Algerie a ses enfants et parmi eux, il y a de vrais compétents qui n’appartiennent pas au clan qui a mis l’Algerie sous sa botte et cela depuis qu’ils sont arrivés en aout 1962 sur les char de Boukharouba.

      4
      2
    GG
    20 juin 2018 - 18 h 52 min

    Chaque année, en France, il y a des tricheurs. Parfois ça va jusqu’à la vente du sujet pour certaines années. Même l’examen d’entrée à Berkley ou à Harvard, il y a des tricheurs qui font passer l’examen à leur place par un candidat qui l’a eu l’année précédente. Ce n’est pas pour cela que le réseau est bloqué le jour des épreuves. On les chope, il payent la peau des fesses. D’ailleurs en France, on a décidé de mettre des caméras dans chaque salle d’examen.

    9
    7
    Zoro
    20 juin 2018 - 17 h 30 min

    Même dans cette photo, la rouquine n’est pas à son avantage. Avec sa secte, ils dirigent le pays et vers le mur.

    12
    14
      ZORO
      20 juin 2018 - 20 h 05 min

      Une telle decision qui touche a l ensemble du pays ne peut etre prise que par ouyahia suite a une proposition de Benghebrit ,feraoun ne fait qu executer. Ce faut Zoro ne fait donc que mentir sur une ministre qui est entrain de reussir mieux que beaucoup d autres.
      SIGNE ZORO. …Z….

      13
      8
        Farida
        21 juin 2018 - 7 h 03 min

        Apparemment, maintenant c’est Ouyahia qui prend les décisions !!! …. Comment commencer a rigoler alors ?
        Diversion quand tu nous tiens !

        2
        2
    L'inspecteur
    20 juin 2018 - 17 h 21 min

    Bentolila du ministère de l’éducation de Paris n’aimerait pas qu’on dise du mal de sa protégée..

    5
    13
    voila
    20 juin 2018 - 17 h 12 min

    Salam,moi ce qui me sidère c’est que viens foutre une ministre de télécommunication dans un examen qui est relativement sous la tutelle du ministère de l’éducation??? c’est a ces derniers de prendre leurs responsabilité et ne pas punir toute une population pour d’éventuels tricheurs qui d’ailleurs existent depuis la nuit des temps ,la solution de facilité comme pour tous les pb existants

    12
    22
    Algerien06
    20 juin 2018 - 15 h 45 min

    T’inquiéte Pas Pour Les Banques
    Liason Par Satellite

    25
    7
      mediocrité oblige
      20 juin 2018 - 22 h 52 min

      ah bon , pourtant j’ai été payer l’eau et l’éléctricité : pas possible !!!! donc rien à rajouter !

      1
      3
    Anonyme
    20 juin 2018 - 15 h 41 min

    Coupé internet pour le bac ne sert à rien si le téléphone arabe fonctionne.

    17
    5
      Zlabia
      20 juin 2018 - 17 h 33 min

      Mrdrrr
      Le téléphone arabe fonctionne lui très bien en Algérie.

      13
      6
    Moh
    20 juin 2018 - 14 h 54 min

    J’ai une question à vous poser, vous compatriotes. Pourquoi donner une importance si grandes aux études. Il n’y a pas que l’intelligence par les études. Il existe plusieurs sortes d’intelligence. L’intelligence du corps comme celle des footballeurs ou des sportifs de haut niveau qui croulent sous les millions de dollars ou d’euro par an. Savez vous combien gagne Ronaldo ou Zindane. Pour Zidane, il vient de signer un contrat comme entraineur pour 200 million d’euro par an. Pourtant, il n’etait pas doué à l’école. Quand on lui avait demandé de passer les epreuves pour devenir entraineur, il avait échoué une ou deux fois mais ils ont fini par lui donner le diplôme. Combien gagne Ronaldo(je vous laisse chercher). Combien gagnait Aristote Onassis l’homme le plus riche du monde et qui avait affronté la CIA et ses complice. Aristote Onassi savait à peine lire et écrire. Il était bon en calcul mentale et s’était entouré d’un compatriote comptable à qui il avait accordé sa confiance du debut de sa carriere comme armateur jusqu’à sa mort. Je pourrai vous en citer plein. J’ai travaillé pour une grande entreprise qui n’est pas en bourse mais c’est par choix du patron et du comité d’entreprise. Son patron a quitté l’école à l’âge de 16 an. Son salaire 600 000 euro par an.
    Alors arretez avec votre bac et vos je suis ceci et je suis cela. La carriere quand on est salarié ne permet pas de s’enrichir. La carriere d’un salarié du privé ou du public n’est même pas assez longue pour se réaliser. Entre les études parfois longues, la remise à niveau pour le secteur technologique et la carriere, la durée est brève.
    Alors faire de longues études, posseder ça ou ça, ce n’est pas tres interessant pour certains jeunes à qui je demande de suivre et faire confiance à votre instinct. Tout ce blabla avec le bac et tartampion, c’est du pipi de chat à coté de ce que vous pouvez réaliser avec votre flair, votre instinct, vos main, votre force. Je ne dis pas que les études ce n’est pas bon, mais pour reussir, il n’y a pas que les études.

    8
    60
      Alfa
      20 juin 2018 - 17 h 11 min

      Vous avez oublié Albert Einstein lui qui a été exclu de l’école pour son niveau intellectuel en deçà de la normal et qui quelques années plus tard fut le plus illustre savant de sa génération.

      11
      8
        Anonyme
        20 juin 2018 - 21 h 47 min

        Tout cela est une propagande des islamistes qui ont même avancé qu’Einstein a repassé le bac 7 fois et que c’est à grâce à Dieu que subitement il est devenu un génie. Mais ils oublient que Dieu a créé le monde avec ses règles !

        13
        6
          Alfa
          21 juin 2018 - 0 h 33 min

          C’est A. Einstein lui même qui a révélé ça a son audience et les Islamistes n’existaient pas à cette époque. S’il a vécu notre époque, il aurait trouvé une formule pour se débarrasser de cette vermine qui gangrène la société Algérienne et par contagion le reste de l’Humanité.
          Comme disait un célèbre sociologue; il y a 2 choses qu’on ne peut pas acheter dans sa vie:  »LE COURAGE ET L’INTELLIGENCE. » et notre société, sauf respect pour  »THE FEW GOOD MEN », n’a ni l’un ni l’autre.
          A bon entendeur….

          3
          2
    Algerien06
    20 juin 2018 - 14 h 45 min

    Ca peut etre une tres bonne Idée
    Exercice de Simulation a l’echelle National
    Coupure Internet
    Comment Faire en cas d’un Conflit

    13
    14
    Anonyme
    20 juin 2018 - 14 h 05 min

    Savez-vous qu’à l’heure du big-data dans les places financières qui traitent en particulier pétrole et gaz et avec qui l’Algerie traite, internet est l’ossature du marché. Une interruption de quelques minutes d’internet et les données ne sont pas accessibles. Les banques, les entreprises qui traitent certaines matières premières sont dans le noir absolu au profit d’autre acteurs du marché des matières premières. La seule économie qui nourrit l’Algerie est dans un état comateux pendant deux heure par jour. Combien de million perdu, de tanker dérouté ne sachant pas quel client servir. Je suis désolé, mais ces responsables sont des irresponsables.
    En France la SNCP, le STIF et la RATP sont bloqués par les syndicalistes qui déclenchent la guerre contre les futurs bâcheliers le jour même du bac. A croire que vous travaillez avec les syndicats de France madame. Les rang des syndicats sot de plus en plus desertés par les jeune car ces derniers se souviennent combien leur accès aux études superieures a été bloqué par les syndicat et ce sont les plus fragiles qui sont sanctionnés(les orphelins n’ayant pas un parent pour les accompagner aux centre d’examen, les candidat libres ceux qui n’ont pas eu la chance de passer leur bac au bon moment, les villageois obligés de prendre les transport en commum etc). Depuis 20 an au moins que ça se repete. Les syndicat declenchent le jour du bac la greve nationale ne laissant pas les candidat aller à leur examens en toute sereinité.
    Saboter l’economie d’un pays pour le bac, ça c’est interdit. En occident, toi et ta copine crecheraient en prison pour avoir mis l’economie d’un pays à genoux pendant quelques heures.

    10
    7
      Mohamed
      20 juin 2018 - 14 h 40 min

      Salam aleikoum,

      Oui ça ce qu’on appelle E-Gestion, E-Gouvernance, E-ect, E-ect, E-ect… Ici même si l’Internet est coupé pour un siècle, seulement les ménages qui font subir les préjudices, car la plus part du temps, c’est pour usage loisir : facebook, jeux online, streaming, youtube, par contre la gestion, la gouvernance c’est toujours par stylo et papier.

      13
      4
        Moh
        20 juin 2018 - 15 h 23 min

        Pas du tout. Je travaille dans ça et je ne veux pas m’étaler là dessus. L’humilité et la discrétion sont de rigueur. Les contourner, c’est risquer des poursuites pénales. Je vous invite à vous documenter.

        4
        6
          Mohamed
          20 juin 2018 - 17 h 08 min

          Salam aleikoum,

          Là où tu travailles peu importe quelle genre d’activité, mais du moment que vous êtes entourés par des machines avec 0% intégration locale, évidement MB+HD+mémoires fabriqués en Chine ou en Taiwan, surtout le CPU et l’OS exclusivité américaine peu importe que ce soit un desktop, un server ou un supercalculateur, nos bons gestionnaires aiment toujours avoir des dossiers faramineux et volumineux en papiers pour montrer l’importance de son travail.
          Nous sommes pas à l’heure du tout monitoring

          8
          3
    Tangoweb54
    20 juin 2018 - 13 h 19 min

    Madame feraoun est un simple exécutant et un bouc émissaire c est la Ministre de l éducation et le gouvernement qui ont décider de.la coupure d internet, l Algerie est le seul pays au monde à couper l internet durant les examens au lieu de chercher les vrais coupables qui sont a imprimerie et a l office du Bac, c est à partir de la qu’ il y’a des fuites.

    15
    10
    Argentroi
    20 juin 2018 - 12 h 49 min

    Vous avez tout calculé, sauf les troubles à l’ordre public que certains peut-être fomentent en ses temps incertains ! Ce n’est pas des millions de dinars mais des milliards de dollars qui partiront en fumée. Mais peut-être que je me fais des idées seulement !

    7
    13
    Lghoul
    20 juin 2018 - 12 h 25 min

    Comment se sont ils enterrés dans un trou alors que la solution est simple ?
    Pendant un examen aussi important que le BAC, il est normalement interdit d’utiliser son téléphone portable ou de le prendre avec soi dans une salle d’examens car les sonneries peuvent derranger les élèves a se concentrer – Une raison simple et suffisante pour les interdire .
    Les élèves doivent donc les éteindre et une liste de chaque classe sera établie avec 2 colonnes pour le téléphone:(1/remis avec signature- 2/retiré avec signature). Chaque éléve mettra son téléphone dans une enveloppe avec son nom dessus. Les surveillants remettront les téléphones aux élèves a la fin de chaque épreuve en les appellant un a un en lisant leurs noms sur les enveloppes pour signer le retrait.
    Donc si une salle d’examen contient 30 éléves on a besoin de 30 enveloppes par salle – et ce n’est pas tous les 30 éléves qui ont tous leur téléphones. C’est moins cher que de couper l’internet. Pourquoi alors compliquer les choses a ce point ?

    19
    8
      Algerien Pur et Dur
      20 juin 2018 - 15 h 08 min

      Ou tout simplement brouiller le signal dans chaque centre d’examen.

      14
      1
        Moh
        21 juin 2018 - 16 h 11 min

        Apparemment, ils ne savent pas le faire alors qu’en France, les examens se passent ainsi. On ne peut ni recevoir ni emmètre une communication. Ils ont préféré mettre tout un pays dans le noir quitte à se faire envahir par le Maroc. La prochaine fois le Maroc en profitera pour envahir Bechar et Tindouf ou encore Maghnia.

    Anonyme
    20 juin 2018 - 12 h 19 min

    La France et l’UE sont en train de voir comment enlever le bac. Cet examen n’a aucune valeur. Même les caissière de carrefour et Auchan ont tous le bac. Dans certaine zone touristique, elles ont le bac et un anglais courant niveau 3. Le bac n’a aucune valeur aujourd’hui qu’au point certaines grandes écoles étatiques pour ne pas dire toutes demandent un concours d’entrés et 2 années de prépa ou 2 année de MPC en plus du concours. Dans 3 ou 4 an, le bac ne sera plus. Il ne sert à rien.

    31
    7
    Anonyme
    20 juin 2018 - 12 h 19 min

    Avec le prochain 5iem mandat de fakhamatouhou qui se profile et se precise de plus en plus, au prochain bac pour l’organiser on mobilisera la police, les patriotes, la gendarmerie, l’armèe, des chiens renifleurs, des helico, des avions et un porte-avion…. on coupera internet,l’eau, l’electricitè et on rationnera l’oxygene sans compter que tout le monde dans les centres d’examens se deshabillera et rester nus pour ne rien pouvoir dissumuler…. hakdha ou ya rebi ila t’eslek…. ki koun’na ki welina c dingue!!!!! ou mazal l’khir el goudam

    27
    7
    Rascasse
    20 juin 2018 - 11 h 51 min

    Comme je le dit et redit ce BAC dans sa version actuelle n’est qu’une perte d’energie De temps et d’argent en plus d’etre une violence faite à nos enfants, pour révolutionner le système éducatif il faut d’abord révolutionner le sérail …mais qui révolutionnera???

    21
    17
      O2
      20 juin 2018 - 15 h 06 min

      Dans l’UE le bac va disparaitre car il n’est plus une assurance d’un certain niveau. Dans l’assemblée, on discute deja de son abolition. C’est une perte de temps, d’énergie, une violence à nos enfants etc… En France, tout le monde a le bac mais tout le monde ne peut pas passer les concours d’une école d’ingénieur par exemple. Tout le monde peut s’inscrire à certaines condition(avoir validé 2 années prépa ou MPC) et être clean avec la loi(ne pas avoir été condamné plus de 6 mois par la loi, même pas avec sursis)

      16
      3
    Moh
    20 juin 2018 - 11 h 16 min

    Je ne sais pas si l’Algerie a une bourse ou une place financière semblable à la bourse, même si les échanges de flux n’est qu’entre banques, cela engendre une vrai perte économique pour le pays. Dite à cette ministre que l’on ne fait rien avec le bac. Aujourd’hui, tout le monde a le bac. Pour reussir professionnellement pour les secteurs qui demande une expertise, il y a 4 à 5 ans apres le bac à faire. Avec le bac, on ne peut devenir que caissiere chez carrefour ou un magasin quelconque. Ca ne donne pas droit au travail correctement remunéré.
    Cette ministre devrait être limogée illico. C’est une honte pour le pays. Un pays pétrolier qui echange avec les plus grande place pétrolière nuit et jour ne peut pas voir son réseau coupé à cause d’un petit examen comme le bac, ni pour une autre raison. Voila ce dont sont capables les pistonnés. Ce sont des ignares et le resteront toute leur vie. ils sont un danger pour l’entreprise, pour le pays et pour toute institution qui les emploirait.

    14
    6
    Red comme le sang de nos martyrs
    20 juin 2018 - 11 h 07 min

    Depuis le retour, et par la grande porte du prince héritier de l’indélicatesse sur la scène nationale, rien ne m’étonne désormais dans mon pays. Je parle évidemment de l’ancien détenu de la prison militaire de Blida.

    Quoiqu’il en soit vive mon Algérie. Et avant de conclure permettez-moi d’avoir une sincère pensée pour Didouche, Ben M’hidi, Zighoud, pour Loti, Abane, pour Benboulaid et Si El Houes, pour Amirouche et Chaabani, Zabana, Krim, Souidani et le petit Omar…et tous les compagnons darmes et du devoir.

    34
    5
    Anonyme
    20 juin 2018 - 11 h 07 min

    Mettre toute une économie d’un pays à genoux juste pour que les éleves ne trichent pas. C’est une honte. 99,99% ne trichent pas. Ils ont envie de réussir avec leur propre moyens, leur travail. Il y aura toujours quelques uns qui essayeront et cela partout dans le monde. Et dire que cette ministre a fait soi disant des études et pourtant elle est incapable d’avoir un esprit d’analyse. Je vouudrai bien savoir ou elle a étudié en France. L’université qui l’aurai acueilli ne doit pas être coté ou bien a t-elle vraiement fait des études en occident pour sortir ce cocktail d’abbération et d’esprit vide d’analyse. Vraiement, c’est une première. Couper internet pour le bac. Je ne comprend pas comment on peut raisonner ainsi et mettre à genoux un pays point de vu telécommunication, juste pour empecher quelques un de tricher. Partout, il y a des tricheur mais on les detecte rapidement. Moi j’ai eu une collegue d’un pays maghrebin que je ne citerai pas. Il parait que c’est sa soeur qui a passé le bac à sa place. Le tronc commun, elle a copié, elle s’est même inscrite en France pour decrocher un diplome en informatique ou l’acquisition du diplome se fait en 4 mois mais sans aucun examen à passer mais juste un rapport à rendre. Elle s’est faite faire le rapport par quelqu’un d’autre qui l’a reussi en y travaillant une année auparavant. Grace à ce diplome, elle s’est inscrite dans une université cotée. Le jour de l’examen, elle a copié et elle a même arraché la copie de son camarade compatriote. Le prof l’a vu et l’a sorti comme une malpropre puis elle est passé en conseil de discipline pour fraude aux examens. Elle n’a pas pu mettre les pieds dans un établissement public pendant 5 an. Moi, j’ai vu son manege des les premier jours. A son encontre, il y a d’autres probleme bien plus grave que copier aux examens. Ici en France, tricher aux examens c’est comme émettre de faux billet de banques. Elle pensait que ce n’etait pas si grave. Des tricheur comme ça, en occident, ils se retrouvent souvent en prison ou interdit partout d’étudier et la suite je ne la connais pas, mais c’est honteux de vivre ainsi. Elle a pu établir un vrai reseau autour d’elle comme une mafia. J’espere pour vous que vous ne rencontrerez jamais une telle personne. Copiage, promo canapé, manipulation de ses compatriote pour leur dire que c’est du racisme contre elle que l’administration l’ait passé en conseil de discipline et lui a interdit d’étudier dans un établissement public. Enfin tous les coup sont bon. Certains de ses compatriote la croient mais n’ont jamais verifié qu’elle est fiché et que la police l’a interpelé. Enfin c’est hideux, crapuleux et pourtant il y a assez de monde pour croire à son histoire de racisme.

    8
    5
    zyriab
    20 juin 2018 - 11 h 00 min

    Déçu de déçu .Toute initiative des pouvoirs publics devient une anerie Surtout que pour la démolir aucun argument sérieux encore moins scientifique Le bashing des gens qui travaillent est devenu notre sport national Car nous sommes incapables de produire quoi que ce soit pour notre pays alors tous ceux qui essaient de faire des efforts pour sortir notre pays de la mouise nous dérange et nos seuls arguments c’est l’invective Je ne vois pas de proposition constructive .Le plus décevant c’est une certaine presse qui par manque de professionnalisme se met dans cette trajectoire Il est grand temps de nous mettre au travail en lieu et place de jouer à « TAIEBETTES EL HAMAM « 

    9
    5
    Adam
    20 juin 2018 - 10 h 34 min

    Comme si l’économie était définitivement et foncièrement liée au fonctionnement d’internet. Bah, au contraire, je trouve que cette interruption, nécessaire pour les épreuves du BAC, est un rappel aux managers des entreprises afin de prévoir toujours un alternatif en cas d’interruption inattendue, temporaire ou indéfinie d’Internet, une précaution qui devrait figurer dans les plans et stratégies de management.

    La menace cybernétique ne fonctionne pas, sans internet, les plus concernés sont les opérateurs de téléphonie mobile qui enregistreront un faible manque à gagner, à noter que l’interruption n’est que de 02 heures par jour, durant 05 jours. C’est pas la mer à boire, désolé, en tant que fidèle lecteur, pour cette fois-ci, je ne partage pas la même vision.

    5
    9
      Lestat
      20 juin 2018 - 22 h 57 min

      Peut-être les entreprises Algériennes avec une gestion d’une autre époque sont toujours dans l’ère du papier et du stylo mais dans cette même Algérie y a des entreprises étrangères et multinationales et celles-ci dépendent fortement d’internet alors cessez de trouvez des excuses a des imbéciles qui n’ont rien a voir avec le managment.

      1
      2
        raselkhit
        21 juin 2018 - 10 h 06 min

        Nous avons à cœur de protéger l’Algérie et ceux qui ont à cœur de protéger les intérêts des entreprises étrangères ne sont rien d’autre que des harkis .C’est quand on est « un idiot imbécile taré que par manque d’argument on traite les gens qui travaillent d’imbéciles Que chacun fasse son travail pour lequel il est payé au lieu de s’occuper des choses dont il n’a pas la moindre idée

        1
        4
          Lestat
          21 juin 2018 - 23 h 46 min

          A en croire votre commentaire vous en connaissez un rayon sur les entreprises publiques qui ne sont qu’un fardeau pour l’état et d’après ce même commentaire vous confirmez que vous ne faites que déblatérer sur des choses qui vous dépassent de très loin. Contentez vous de lire les commentaires.

    elhadj
    20 juin 2018 - 10 h 28 min

    face a l incompétence et a une mobilisation sérieuse du personnel enseignant on opte pour la solution de facilite qui est celle d une responsabilité de fuite en avant .le dindon de la farce restera comme toujours le citoyen

    5
    6
    Idir
    20 juin 2018 - 10 h 25 min

    POURQUOI CHEZ NOUS EN ALGERIE IL N´YA JAMAIS EU DE DEMISSION NI DU PRESIDENT
    D´UN MINISTRE OU MEME DÚN CHEF DE DAIRA SALAM AZUL.

    10
    5
    Anonyme
    20 juin 2018 - 9 h 57 min

    Tant elle que Benghebrit sont des amateures. C’est plus inquiétant encore dans le cas de Benghebrit.

    9
    27
    Slam
    20 juin 2018 - 9 h 39 min

    C’est à l’image de tout le pays, du sommet à la racine : on a un problème ? on coupe ses conséquences, on les interdit, au lieu de chercher une solution intelligente. Les mecs agressent les filles? on interdit la mixité. Les gens ne savent pas boire ? On interdit les bars. Les élèves trichent en utilisant internet ? on interdit internet. Interdire, fermer, interdire, le pays des interdits et des harams. Tout est interdit. Il faut préserver les gens, donc interdire au lieu d’éduquer et d’expliquer. La meilleure manière de fabriquer un pays de frustrés et de psychopathes…Qui va se soucier de la vitesse de connexion ou de la qualité du débit up and down ? Qui va se soucier de l’économie numérique et de ses milliards potentiels ? Mais NON on ia trouvé LA solution à tous nos problèmes : INTERDIT.

    24
    6
      Anonyme
      20 juin 2018 - 15 h 24 min

      On est gouverné par des frustrés violents croyons détenir la vérité : ça s’appelle pervers narcissique

      9
      5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.