Pourquoi les islamistes sont sûrs que Bouteflika ne briguera pas un 5e mandat

Said présidentielle
Bouguerra Soltani avec le frère du Président, Saïd Bouteflika. New Press

Par R. Mahmoudi – L’appel lancé, il y a deux jours, par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, au nom de son parti, pour soutenir une candidature d’Abdelaziz Bouteflika à la prochaine élection présidentielle ne laisse pas la classe politique indifférente.

Les islamistes, qui ne ratent pas une occasion pour descendre en flammes celui qui est devenu leur souffre-douleur, sont les premiers à réagir. Pour le porte-parole du mouvement Ennahdha, Youcef Khebab, les propos d’Ahmed Ouyahia sont «une manœuvre qui cache un conflit qui tend à s’exacerber autour de la présidentielle, au fur et à mesure que de nouveaux indices viennent accréditer l’idée d’une non-participation du Président sortant à un cinquième mandat».

Selon ce dirigeant islamiste, interrogé par le journal panarabe Al-Raï Al-Yawm, la sortie d’Ahmed Ouyahia vise à mettre le Président devant ses responsabilités et à le pousser à afficher clairement ses intentions sur la question de sa participation ou non aux prochaines échéances électorales. Khebab est persuadé que Bouteflika «ne se prononcera sur le sujet qu’une fois s’être assuré de connaître les vrais partisans des faux».

De son côté, l’ancien député Mohamed Hadibi, du même parti islamiste, estime que «personne ne peut parler, ni exprimer la volonté du chef de l’Etat, alors que celui-ci ne l’a pas encore fait». Pour ce cadre dirigeant d’Ennahdha, «tous les cris que nous entendons actuellement ne sont que des signes d’une course enfiévrée pour obtenir la satisfaction des maîtres des lieux». Et de poursuivre : «Ces appels s’apparentent à des tentatives pressées dont les auteurs cherchent à montrer patte blanche et à se laver les mains de ce qui se passe ou se prépare ici et là, en donnant d’ores et déjà un blanc-seing» mais ceux-là, juge encore Hadibi «n’ont aucune intention de se porter candidats, tant que la décantation n’est pas encore opérée».

R. M.

Comment (30)

    Ali2
    23 juin 2018 - 6 h 20 min

    Au secours Aliane 5 ‘est de retour

    6
    1
    Widor
    23 juin 2018 - 2 h 16 min

    Quand s’étaient les vrais patriotes moudjahid qui tenus le pouvoir,y’a n’avaient pas autant de désordres et trahison,on vous donne la liberté mais on vous détruit votre maison et ont bousille votre avenir

    24
    y'a t-il un pilote dans l'avion
    22 juin 2018 - 20 h 40 min

    pour ceux dotés d’une raison : L’avion s’est déjà crashé depuis longtemps , reste juste à savoir s’il va exploser ..

    15
    2
    Zaatar
    22 juin 2018 - 18 h 33 min

    Les islamistes sont sûrs que Bouteflika ne briguera pas un cinquième mandat tout simplement parce que la Russie a battu l’Arabie yahoudite à 5 à 0. c’est aussi simple que cela.

    15
    5
    Chaoui Ou Zien
    22 juin 2018 - 17 h 49 min

    C’est du gagnant gagnant pour tous ceux qui ont deja ammorce leurs dances du ventre. Ils entrent dans la grace du maître des lieux s’il decide d’entamer un cinquieme mandat. S’il decide par contre qu’il est temps de laisser quelqu’un d’autre occuper el mouradia, ils esperent compter sur son endorcement et ses soutiens. A moins bien sur que notre valeureuse armee decide autrement et chaperone une vraie democracie. Inchallah pour notre pays qui merite beaucoup mieux.

    17
    8
    Vérité
    22 juin 2018 - 17 h 28 min

    Juste de la manipulation des enfants d’Oujda;on prèche le faux pour avoir le vrai;un assoiffé de l’argent sale et les magouilles de tout genre;cède le pouvoir,c’est nouveau le Marocain qui dit non a l’argent

    22
    4
    PREDATOR
    22 juin 2018 - 16 h 44 min

    Sauf que c’es la peuplade qui est le dindon de la farce
    Dirou raykoum vous tous

    16
    3
    صالح/ الجزائر
    22 juin 2018 - 15 h 44 min

    Que les Secrétaires généraux du FLN ne cessaient pas de proposer le président de cette formation politique aux mandats successifs c’est un peut compréhensible , mais que le Secrétaire d’une autre formation ( conglomérat ) politique , le RND , appelle le Président à se porter candidat à la prochaine élection présidentielle , ça s’appelle hypocrisie et elle ne se produit qu’en Algérie . ça démontre aussi que le jeu politique se trouve ailleurs qu’au sein de ces formations , et que les partis dits d’al-moualat ( loyalistes ) ne font que légaliser les candidatures .

    9
    5
    Anonyme
    22 juin 2018 - 15 h 08 min

    La réponse est dans l’image

    15
    2
      Gatt M'digouti
      22 juin 2018 - 18 h 35 min

      Ces partis partisans du président se sabordent et se désavouent eux même et donnent raison au peuple qu’ils ne sont là que pour faire office de décor.
      Imaginez le tollé en France si Jean Luc Melechon encourage Macron a se représenter pour un second mandat

      15
      2
    Kahina-DZ
    22 juin 2018 - 15 h 08 min

    Ces islamistes croient avoir le monopole de la fibre optique des communications à l’interne et à l’externe.

    14
    8
    Anonyme
    22 juin 2018 - 14 h 40 min

    On n e voit pas qu’est ce qui peut différencier les partis islamistes des partis qui gouvernent l’Algérie le FLN et son clone le RND . Les partis islamistes peuvent-ils faire plus de mal au pays que ne l’ont fait le FLN / RND ? Ces derniers ont islamisé toutes les strates de la société et ont abruti le peuple plus que ne l’auraient fait des partis islamistes. Ils n’ont rien laissé aux partis islamistes s’ils prennent le pouvoir que l’application de la charia du temps de Mahomet et l’interdiction de la conduite pour les femmes.

    16
    2
    Hakikatoune
    22 juin 2018 - 14 h 11 min

    Au secours, je n’ai rien compris à cet article ! Pardon de l’avouer !

    15
    Anonyme
    22 juin 2018 - 14 h 07 min

    Parler de 5eme mandat est une chose, mais parler d’élection c’est une autre histoire.Tous les votes présidentielles sont juste une carte postale pour l’international, que le peuple vote où pas l’élection est faite à l’avance.Parler de démocratie en Algérie est un leurre, c’est toujours les mêmes qui décident dans l’ombre et le prochain président sera celui qu’eux décident avec ou sans le peuple.S’ils veulent Bouteflika il fera un 5eme mandat sinon ils prendront une autre marionnette ainsi va le pays.

    20
    1
    الهوارية
    22 juin 2018 - 13 h 09 min

    Moi, je suis certaine qu’il ne se présentera plus jamais car le cousin de maman était mariée avec l’une des nièces de Boutef (le cousin de maman est décédé à Tlemcen ya 2 ans) le grand père de cet homme et mon grand père maternel sont frères .
    L’hiver dernier maman a rencontré sa famille qui lui a dit qu’ils sont contre tout prochain mandat, et qu’ils refusent de l’admettre…
    Infos véridique 😜😍😘

    à mon avis, ils vont nous placer un autre gars du même système poussérieux comme le Chef de Police Hamel ou Bedoui ou Ould quelque chose
    Si c’est toujours les mêmes têtes qui vont ressortir, alors Adieu l’Algérie Rouhi Besslama!

    17
    7
    Far-West-Repubic
    22 juin 2018 - 12 h 24 min

    Soyons raisonnables et objectifs,comment vouliez vous un … puisse abandonné le pouvoir suprême et ses avantages,les pots de vins
    ,les richesses,et la folie des grandeurs,le luxe,et les affaires louche,il le sait bien,si il perd le pouvoir il sera jugé est condamné sévèrement,alors qui ‘est fou de donner un bâton pour qu’il se fait battre

    17
    1
    Anonymous
    22 juin 2018 - 12 h 19 min

    Bonjour
    Maintenant, il faudrait logiquement que le FLN renvoie la balle au RND afin qu’il puisse légitiment appeler son candidat légitime a briguer un nouveau mandat !

    Salutations !

    23
    24
    Moh
    22 juin 2018 - 11 h 59 min

    Apparemment le clan veut un successeur de Tlemcen. Toujours les même qui reviennent, le parrain a déjà désigné son successeur. C’est le général Hamel d’ou il est? De Tlemcen bien sur. Ils ont pris le pouvoir et ne le lâcheront jamais.

    16
    2
    Ali2
    22 juin 2018 - 11 h 52 min

    Un dictant de chez nous dit;lorsque on soupçonne un chat d’avoir volé de la viande;il répond demander a ma queue elle est témoin;avec les Bouteflika; les barbus sont devenus des saint et meme des anges;si demain il n’aurait plus de voleurs et déliquant;la police et les service disparaitraient

    16
    1
    kamel
    22 juin 2018 - 10 h 49 min

    5ème mandat? oui ok ça veut dire on va continuer comme ça , sans pilote dans l’avion , et tant qu’il plane on nous dira que nous devons demander au commandant de rester dans sa cabine car selon eux nous devont l’implorer de ne pas abandonner l’avion sinon on sera foutu tous car eux ils ont des parachutes mais pas nous. le problème nous passager de cet avion qu’est l’algérie nous savons qu’il n y a pas de pilote dans le cockpit mais nous acceptons leur leurre on venant nous dore que le pilote espère que vous faites un bon voyage que nous irons très loin , que nous attendons la fin des travaux du nouvel aéroport pour que nous atterrissions . vous ne voulez pas tout de même que je confie cet appareil de 2,382 mkm2 avec 40 m de passagers à une de mes hôtesses ou stewards? pourquoi changer alors que tout marche comme ça ahahaha rebi yester el djazair oua yehfedh ha , 3end ha wlad ha li yessehrou 3liha , tahiya li houmat el watan bil houdoud oau koul ridjal amn al djazair

    19
    2
    khalilsadek
    22 juin 2018 - 10 h 44 min

    Comme l’HYPPOCRISIE est leurs essence, nos FRERES islamistes ont peurs de trouver plus hippocrite qu’eux, la logique dans une democratie si on peut qualifier la notre ainsi, les candidats a une election presidentielle sont generalement choisis et presenter par leurs partis, le ZAIM le plus competant et le plus au courant des dossiers internes et externe du pays ainsi que le plus capable de la gestion de la situation économico-sécuritaire et pour l’interret du pays revient le plus normalement au premier ministre actuel MR OUYAHIA

    16
    9
    Anonyme
    22 juin 2018 - 9 h 43 min

    L’Algérie va rentrer dans le guiness des records!!! Une fierté? NON la honte pour le peuple Algérien, nous sommes tombé si bas que s’en ait devenu tragico-comico anxiogène.

    35
    2
    Républicain
    22 juin 2018 - 9 h 28 min

    C’est la Ripouxblic après 20 ans de pouvoir de notre Président.

    25
    1
    ben
    22 juin 2018 - 8 h 58 min

    Le president Bouteflica attend seulement l’inauguration de la mosquée d’Alger,ce qui veut dire que personne ne sait si le president briguera un autre mandat,tous depens de la date de la fin des travaux del mesjid.
    Mais la seule chose que je sais,ils veulent retarder l’inauguration pour que Bouteflica accepte de se presenter comme candidat

    15
    2
    Slam
    22 juin 2018 - 8 h 58 min

    Voilà où en est la Politique chez nous : On dirait qu’on prépare la désignation d’un Parrain de la Maffia et pas d’un Président de la république. Pas de débat d’idées, pas de projet de société, mais que des magouilles, montrer patte blanche, rester en embuscade, prendre tout le monde à l’envers, bref… des calculs sordides sur le dos du peuple. C’est donc ça une élection présidentielle ?

    32
    1
    Anonyme
    22 juin 2018 - 8 h 38 min

    Y a si Said tout ces personnes qui te font des courbettes ne le font pas pour le bien du pays mais pour leurs propres interet parce que tu es le frère du président

    20
    2
    Anonyme
    22 juin 2018 - 8 h 25 min

    Vous êtes en train de nous dire que c’est son frere qui va se presenter et bien sur va étre élu haut la main.

    13
    2
    RezkideBelcourt
    22 juin 2018 - 7 h 07 min

    Bouteflika ne se représentera pas, Ouyahia sera démissionné, et le prochain président serai Le général Hamel, car il sera le seul à continuer à protéger le mini peuple qui tourne autour de la présidence contre toutes poursuites judiciaires

    42
    17
      Tlemcenocratie
      22 juin 2018 - 12 h 19 min

      Nous en avons marre de cette tlemcenocratie. Bouteflika a placé tous ces tlemceneens dans les arcanes du pouvoir. Bien sur c’est un tlemceneen qui va lui succeder.

      15
      2
      tikouk
      22 juin 2018 - 15 h 01 min

      Bonne lecture, mais les casernes ne suffisent plus à remplir les urnes. La desobeissance sera gèneralisée.

      13
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.