Les trafiquants arrêtés à Marseille liés à l’affaire des meurtres d’Algériens ?

fusil police
Fusil d'assaut saisi dans le vaste coup de filet à Marseille . D. R.

Par Kamel M. – Dans le vaste coup de filet que la police marseillaise a lancé et qui s’est soldé par l’arrestation de nombreux caïds, des armes de guerre et des gilets pare-balles ont été saisis outre de grosses quantités de drogue. Les médias français qui ont rapporté l’information ont rappelé dans leurs comptes rendus que douze personnes avaient été assassinées dans des règlements de comptes en 2018. Il s’agit des douze Algériens originaires de Khenchela, dans l’est du pays, tués dans des circonstances qui demeurent inexpliquées à ce jour.

L’allusion à une relation entre les trafiquants arrêtés vendredi dernier dans la cité de la Castellane et cette série de meurtres est claire.

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, avait promis, lors d’un déplacement à Alger, de faire toute la lumière sur ces assassinats ciblés qui avaient semé la terreur chez la communauté algérienne établie à Marseille. Si le modus operandi indiquait qu’il pourrait s’agir de règlements de comptes entre dealers, le nombre élevé de personnes ciblées par ces meurtres et leur origine commune (Khenchela) ont dérouté les enquêteurs, habitués aux crimes dans la cité phocéenne mais intrigués par ces deux éléments inhabituels.

Vingt suspects avaient été arrêtés en février à Marseille dans le cadre de l’enquête sur cette affaire, mais le mystère demeure entier sur les dessous de cette série de crimes. Des familles de certaines victimes de ces assassinats avaient affirmé que leurs enfants tués à Marseille étaient légalement établis en France et gagnaient leur vie de façon tout à fait réglementaire.

Des citoyens algériens vivant à Marseille avaient manifesté devant le consulat d’Algérie pour exiger que des mesures soient prises pour protéger la communauté algérienne très inquiète suite à cette série de meurtres inexpliqués.

La police française semble donc avancer dans son enquête et nous devrions connaître bientôt l’identité des auteurs de ces assassinats ciblés, leur nationalité et les raisons pour lesquelles ils ont décidé de commettre autant de crimes sur le territoire français.

K. M.

Comment (6)

    Frédéric
    25 juin 2018 - 23 h 07 min

    Je suis quasiment certains qu’il s’agit de la mafia Corse.

    Anonyme
    25 juin 2018 - 21 h 30 min

    Ils veulent nous forcer à un rêglement de compte entre dealer, sachant que la vérité de ces assasinats ciblés est ailleur !

    2
    5
    Anonyme
    25 juin 2018 - 12 h 53 min

    Beau est un journaliste de seconde zone qui loue ses services au plus offrant ,dernierement il a monté un mensonge concernant une soit disante tentative de coup d’etat en Tunisie pour justifier la révocation du ministre de l’intérieur .Il a fallut plusieurs dementis du
    gouvernement de ce pays pour expliquer qu’il s’agissait d’un grossier canulard .

    20
    4
    anonym
    25 juin 2018 - 10 h 31 min

    L’attentat de Nice a tué pleins de musulmans et la première victime du camion est justement une femme voilée… Le mec l’a écrasée en premier tout en voyant que c’était une femme voilée !!!!
    De là à penser qu’en fait c’était pas la France ni même les Français qui étaient visés mais les musulmans…
    Je pense qu’il est temps d’avoir un topic unique qui parle de la montée de l’islamophobie en France compte tenu de l’actualité de ces dernières semaines:
    Chevenement qui demande aux musulmans d’être plus discrets
    loi contre le burkini qui devient une loi contre les femmes voilées sur la plage
    des femmes voilées qui se font virer d’un restaurent à présent juste parce qu’elles sont voilées:
    Sarko qui commente « Nous ne voulons pas de signes extérieurs d’appartenance à une religion dans notre pays », visant bien sûr la même population. Idée reprises par ses amis de l’extrême droite.
    C’est en train de partir en vrille complet et j’ai l’impression que la France est en train de faire un retour dans les années 1940.

    13
    34
    Othman
    25 juin 2018 - 10 h 16 min

    Derrière tout acte crapuleux il y’a le Makhnez. C’est ma devise toujours consolidée dans les faits.

    8
    25
      Anonym
      25 juin 2018 - 14 h 18 min

      Derrière tout acte crapuleux il y’a le nomme Bernard henry levy C’est ma vision de vir les choses.

      8
      6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.